Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Sommaire de la formation Webradio Lycée Libergier

  • Possibilités pédagogiques
  • Plus-values / intérêts de la webradio
  • Ligne éditoriale
  • Ecriture radiophonique
  • Formats / genres radiophoniques
  • Habillage sonore
  • Prise de sons / Montage avec Audacity
  • Le conducteur / Le podcast
  • Le ton radio
  • Législation - droit
  • Diffusion / hébergement
  • Pour aller plus loin...

Possibilités pédagogiques

- Concours (CLEMI / Check ton info...)- Débats et discussions (sur des sujets d'actualité / autres) - Émissions thématiques (sur des sujets / les disciplines) - Interviews, reportages, chroniques et revues de presse- Création de sketches ou de pièces radiophoniques- Lecture de contes, de poésies...- etc.

- : sensibiliser les élèves aux enjeux liés aux médias, tels que la vérification des sources, la manipulation de l'information, et les réseaux sociaux. Projets collaboratifs : sur des projets audio, comme la création de *podcasts, de documentaires audio...*Exemples podcasts audio:

éducation

(En vidéo: podeduc)

Éducation aux médias

Concours du CLEMI

Programmes du Lycée avec Eduscol

Scénarios en EMI sur Edubase

Usages pédagogiques de la Webradio

La Webradio NSI Jeux-Vidéos du Lycée Libergier

Fiche VidéoCLEMI

  • Promotion de la langue et de la culture
  • Apprentissages disciplinaires, interdisciplinaires et transversaux (donner du sens)
  • Développement des compétences en communication...
  • Promotion de la créativité / Ouverture sur l'extérieur
  • Estime de soi / Confiance en soi (Le Grand oral)
  • Travail d'équipe / Investissement / Motivation / Bien-être
  • etc.

  • Développement des compétences techniques
Intégration des technologies numériques : apprentissage des techniques audio (enregistement / prise de son / montage et manipulation du son)
  • Sensibilisation et engagement communautaire Renforcement du lien avec la communauté/ Valorisation
  • Production / Partage / Publication / Diffusion...

Plus-values / Intérêts de la

Évaluer et certifier les compétences numériques : PIX - CRCN

Webradio

Webradio Jeux-Vidéos Lycée Libergier

Socle commun de connaissances, de compétences et de culture Eduscol

La ligne éditoriale

Ligne éditoriale

La cibleL'auditeurPour qui ?

La diffusionOù ? L'accès ?

L'identitéLe nom de la radio (ex: Enjoy Thibaud)L'identité sonore (le Jingle)Le logo

Le contenuLe thèmeLes sujetsLe ton utilisé

Le formatQuand ? DuréeFréquence

Ecrire pour la radio

Le style parlé : phrases courtes, ponctuées, simples - Une info = une phrase- Privilégier si possible le présent de l'indicatif- Forme active (éviter la forme passive)- Verbes employés : variés et précis- Pas de phrases compliquées avec un vocabulaire trop savant- Pas d'acronymes (ou alors les expliciter) - Pas de jargon professionnel (sans pour autant sombrer dans la familiarité ou utiliser la langue de la rue...)

L'écriture « visuelle » : - utilise la description- message imagé- éléments visuels forts : faire naître des images- chiffres explicites, dates contextualisées

La règle des 5W, ou les 3QOCP = Quoi, Qui, Quand, Où, Comment, Pourquoi ?

Formats / genres radiophoniques 1

- Le journal ou "bulletin d'informations" : c'est une courte émission d'informations sur l'actualité- Le magazine : c'est une émission périodique, qui peut être construite sur un sujet, sur une thématique, ou encore sur une diversité de sujets.- La couverture d'événements : c'est la transmission littérale d'une manifestation (sociale, culturelle, sportive...)- Le débat radiophonique ou la table ronde radiophonique : c'est uneréunion-débat ou bien une rencontre entre citoyens pour discuter,échanger et partager des opinions- Le documentaire radiophonique : c'est une émission informative fondée sur des documents, des faits enregistrés. Il traite les sujets dans une perspective plus large que le magazine et se construit à partir d'un scénario.

Voir le document papier : les différents genres radiophoniques- Pour rapporter : la brève / le micro-trottoir / l'interview / la carte postale sonore / le portrait / le reportage...- Pour expliquer : l'enquête / le dossier / la chronique radio...- Pour commenter : le billet / la revue de presse...Faire écouter : interview / micro-trottoir Genres dits "non journalistiques" - Le divertissement : les jeux / les émissions de variétés / lesémissions d'humour - La fiction radiophonique ou la "pièce radiophonique" ou également le "radio roman".Faire écouter extrait d'une pièce radiophonique

Formats / genres radiophoniques 2

L'habillage sonore 1

Habillage sonore : terme générique qui désigne tout ce qui donne son identité sonore à une radio. Constitué d'éléments sonores, il a deux fonctions : • Attirer et retenir l’attention des auditeurs. • Faciliter la compréhension des informations.

Les principaux éléments de l’habillage sonore • Jingle: extrait musical et vocal qui identifie une émission ou une radio. • Virgule: élément sonore bref, qui permet de faire une transition. • Tapis sonore: boucle musicale placée sous la voix du journaliste.(autres éléments : Bruitages / Génériques)

L'habillage sonore 2

- A la fin du lancement de l'émission : on place une virgule qui crée une rupture et permet au présentateur ou au journaliste d’attaquer sur son premier sujet.- Pendant l'émission : on prévoit des virgules lorsqu’on a fini de présenter un sujet. Cela crée un effet de rupture, et permet de passer à la suite du programme. Cela permet aussi de procéder aux éventuels changements d'élèves aux micros. On peut aussi prévoir une pause musicale, au milieu de l'émission. Ces sons relancent l’attention des auditeurs.- A la fin de l'émission : virgule ou jingle (montre que l'émission est terminée)

- Au début de l'émission : la règle veut qu’on place un jingle juste avant le journal / l'émission.- Pendant l'émission : on diffuse un tapis musical sous la voix du présentateur ou des journalistes. Ce tapis attire l’attention des auditeurs. Il faut veiller toutefois à ce que la voix reste parfaitement audible et compréhensible.

Comment utiliser l’habillage ?

Prise de sons

- Captation avec un enregistreur audio :Zooms enregistreurs : H1n / H2n / H4n Pro / H5 / H6 / H8...- Transfert des fichiers audio sur ordinateur pour le montage

La captation (enregistrement) peut aussi se faire avec : - un téléphone portable - ou encore le logiciel Audacity : libre gratuit, et simple d’utilisation, il permet d'exporter en format mp3. Comment l'utiliser :

Explications

Montage de sons avec Audacity

Exercice pratique : au choix (remettre dans l'ordre un flash info) / nettoyer un fichier son / créer un jingle ou une carte postale sonore

Guide complet pour commencer avec Audacity

Comment installer Audacity

Créer un montage audio avec Audacity 1/3 :importer des fichiers sons / sauvegarder le projet

Créer un montage audio avec Audacity 2/3 :nettoyer une prise de sons / atténuer si possible les bruits parasites

Créer un montage audio avec Audacity 3/3 :s'enregistrer / exporter en fichier MP3 ou WAV

Pour plus d'informations sur Audacity

Et si vous voulez devenir un expert !

Explications par vidéoprojecteur

Un outil indispensable : le conducteur 1

Le conducteur est un document rédigé par le(s) présentateur(s) / animateur(s). Il va permettre au technicien, qui se trouve à la régie, de mettre en onde l’émission ou le journal radiophonique.C’est le mode d’emploi (sommaire) de la diffusion de cette émission ou de ce journal : depuis le lancement de l'émission jusqu'à sa clôture.

Quand rédiger le conducteur ?On le rédige une fois que les textes sont écrits, que les différents éléments sonores sont identifiés et que l’habillage a été posé. Le conducteur est le tout dernier document rédigé avant le passage à l’antenne.

Modèles de conducteur 1

2022

Conducteurs mars 2024

Voir le modèle dans 24H dans une rédaction

Réalisation d'un podcast

Qu'est-ce qu'un podcast ?

• Le podcast est un mode de diffusion permettant d'écouter des productions radio/audio en différé. La production est alors réalisée, enregistrée et mise à disposition sur un site web.Le podcast est différent de la webradio : • Une webradio permet de diffuser un son (à l'aide de micros et de fichiers sons), depuis un ordinateur vers Internet en direct. Pour cela, une table de mixage est utilisée afin de mêler différentes sources sonores en direct.

En résumé : - Podcast = un enregistrement audio optimisé pour du Replay (flux RSS avec ou sans téléchargement, différent débit qualitatif, notes et avis des internautes…)

A vous, maintenant, de réaliser un podcast !

- Webradio = le flux audio Internet (et, en bonus, sur les ondes Hertziennes)

- Définir le thème, le format (genre), la durée, la fréquence, le nombre d'épisodes- Trouver un titre, une "tagline" (une phrase pour résumer le podcast)- Définir une trame pour chaque épisode - Et c'est parti pour l'écriture du premier !

Fiche créer une WebradioCLEMI

Fiche PodcastCLEMI

Podcasts Radios surPodEduc

Qui fait quoi ?

Avec les élèves : - Choisir le(s) rôle(s) et se répartir les tâches - Présenter, se positionner- Gagner en autonomie - Collaborer …

Méthodes et outils : - La conférence de rédaction (réunion de travail qui permet aux journalistes de décider du contenu de l'émission : les sujets traités / il y a un rédacteur en chef)- Un espace de travail commun partagé et organisé (à voir en fonctions du projet et des rôles : ENT, mur, padlet….)- Le conducteur

Le ton radio 1 : fluidifier l'oral

Les critères de progression en lecture :- l'articulation / le rythme (ni trop lent, ni trop rapide)- le volume (faire porter sa voix) - la variation du ton (l'intonation : penser à moduler sa voix) - le respect de la ponctuation forte - la production d’effets sur les auditeurs (penser aux émotions)...

Pour fluidifier l’oralDélier les langues avec des virelangues : « Un chasseur sachant chasser sans son chien... » S'entraîner sur ce site internet de TV5 Monde !

Respecter les respirations, c'est l’une des clés de la réussite !

Le ton radio 2

Ce ton doit être naturel, posé : - avec un débit ni trop lent, ni trop rapide.Il est important de faire vivre son texte : Respirer / Accentuer / Moduler - ne pas parler trop vite et articuler- mettre de l’intonation - faire porter sa voix... Si possible : s'enregistrer, puis se réécouter !

Le bon rythme à l'antenne se situerait autour de 200 mots / minute, d’après Attention toutefois, car la vitesse n’est pas le seul critère ! La longueur des phrases et le rythme comptent aussi.Il faut faire preuve de dynamisme. Il faut croire à ce que l'on dit. Si l'on n'y croit pas, les auditeurs n' y croiront pas non plus... et ils détourneront leur attention.

Trouver le bon rythme...

Colas Rist

Petites questions de droits

Pour produire et utiliser du son, il est indispensable de respecter le droit !

Produire du son, utiliser la voix des élèves : - autorisation à faire signer (droit à l’image/voix): - si les élèves créent leurs propres sons (bruitages, musiques, etc...) il est important de citer les auteurs (éventuellement avec des pseudonymes pour les élèves (RGPD).

Réutiliser du son ou de la musique pour enrichir ses contenus

Des banques de sons et musiques libres et gratuits pour un usage éducatif :- la sonothèque - freesfx - DOGMAZIC - Au bout du fil- Audio Libre, etc

Modèles sur Eduscol

Les 6 Licences Creative CommonsMinistère de La Culture et de la Comm.

Les 6LCC Vidéo pour élèves

Diffusion / Hébergement

Sur des Sites institutionnels :

- les ENT (diffusion restreinte) / sites des établissements- le site académique - PodEduc sur Apps.education.fr : ...

- E-sidoc

Sur des Plateformes :

Sur des Radios (partenariat) :

- RJR / Radio Primitive / Radio Graffiti's / etc

(dans l'ENT Mon bureau numérique)

- l'Audioblog Arte Radio

(la radio RAR mise en place par Jacky Ferry, délégué académique de la vie collégienne et lycéenne )

- Peertube :

PodEduc

Lien d'accès

Pour aller plus loin : des sites intéressants...

A la recherche de Jeanne