Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

Transcript

Next

Next

Auschwitz Birkenau

II/les prisonniers : 1. Les prisonniers juifs sont pour la plupart arrivés de Hongrie Pologne et de France par centaine de milliers au total. Auschwitz plus de 1,1 million de juifs y seront déportés . 2. Les prisonniers juifs étaient transportés vers Auschwitz dans des conditions extrêmement inhumaines et dégradantes. Ils étaient entassés dans des wagons de marchandises surpeuplés, sans aucune ventilation ni accès à de la nourriture ou de l'eau pendant des jours, voire des semaines.

wagon qui trasportait les déportés

auschwitz.orgmemorialdelashoah.frSience et vie junior N° 410connaissance personnelles

SOURCES :

V/ auschwitz birkenau aujourd’hui Le tourisme de masse est nécessaire pour que l’on se souvienne des atrocités réalisées dans ce camp d’extermination et pour veiller à ne jamais reproduire les mêmes erreurs.

auschwitz aujourd'hui

IV/ Les conditions de survie. 1. À leur arrivée au camp, les prisonniers sont déshumanisés, car ils sont dépossédés de leurs habits, chaussures, bijoux, et même de leur nom qui est remplacé par un matricule sur leur bras. 2. Les prisonniers peuvent être affecter à des corvées forcées comme participer à l'agrandissement du camp, travailler dans les champs dans les landes polonaises. 3. Les conditions de vie dans le camp sont horribles : -pas de sanitaire propres -beaucoup de maladies-les prisonnier s dorment parfois a plusieurs dans la même couchette ou a même le sol en dalle ou en terre battue. -Les prisonniers mangent très peu et développent des maladies à cause du mauvaise hygiène.

I/ l’organisation du camp d'Auschwitz-Birkenau 1 et 2. Les trois espaces qui composent le camp et leur rôle :Il y a tout d'abord la base du camp, se trouvant à Auschwitz.Elle était constituée de 22 casernes en brique d'avant-guerre. Au fil du temps, cette partie s’est progressivement développée. À l’été 1944, Auschwitz couvrait environ 40 km². Il y a ensuite l’espace de Birkenau, connu comme le plus grand des camps.Au cours de ses trois années de fonctionnement, il a exercé diverses fonctions.Lorsque la construction commença en octobre 1941, le camp devait accueillir 125 000 prisonniers de guerre.D’abord prévu comme annexe d'Auschwitz lors de son ouverture en mars 1942, il a ensuite servi de centre d'extermination des Juifs.Dans sa phase finale, à partir de 1944, il devint également un lieu de concentration des prisonniers avant d'être transféré vers le travail dans l'industrie allemande au plus profond du Troisième Reich.Enfin, il y avait le camp de Monowice.Ce fut l'un des premiers et aussi le plus grand des sous-camps d'Auschwitz.Au fil du temps, il accède au statut de quartier général des sous-camps. 3. Rudolf Hoess était un officier nazi allemand qui a joué un rôle majeur dans la mise en place et la gestion du camp de concentration d'Auschwitz.Il a été nommé commandant du camp en 1940 et a supervisé les opérations quotidiennes, y compris : - la sélection des prisonniers arrivant au camp -leur travail forcé- leur exécution dans les chambres à gaz. -La crémation de leur corps. Sous sa direction, Auschwitz est devenu l'un des plus grands et des plus meurtriers camps de concentration de l'Allemagne nazie.Hoess a été arrêté par les forces alliées à la fin de la guerre et a été jugé lors du procès de Nuremberg.Il a été reconnu coupable de crimes de guerre, de crimes contre l'humanité et de crimes contre la paix et a été condamné à la peine de mort par pendaison en 1947.Rudolf Hoess est souvent considéré comme l'un des symboles les plus sinistres du régime nazi en raison de son rôle central dans l'Holocauste et de sa brutalité envers les prisonniers du camp.

Auschwitz birkenau vu de haut

Rudolf hoess

III/ L’arrivée dans le camp1. Les nouveaux arrivants à Auschwitz-Birkenau passaient par un processus de sélection. La majorité d'entre eux était jugée inapte au travail forcé et envoyé immédiatement dans les chambres à gaz, aménagées comme des douches afin de tromper les victimes.2. La sélection permettait de séparer les hommes en bonne santé des femmes, enfants et personnes âgées. Ces dernières étaient envoyées directement aux chambres à gaz pour y être exécutées tandis que les hommes étaient envoyés dans un commando de travail forcé.3. Les personnes qui ne sont pas retenues pour le travail sont exterminées dans les chambres à gaz. Les victimes sont obligées de se dévêtir, puis sont poussées de force dans une pièce au murs gris foncé dépourvus de fenêtres. La porte est vite refermée et des soldats SS balancent des cristaux de Zyklon B, qui dégagent de la fumée toxique au contact de l’air. Puis, les corps sont récupérés et incinérés dans les grands fours crématoires.3. L’expression mort industrielle vient du fait que les victimes soient triées comme des objets, gazés et brûlés comme dans une industrie. Environ 1600 Juifs sont tués par gaz par jour pendant 2 ans, comme à la chaîne.

L’arrivée dans le camps