Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

J

J

Il y avait non loin de là une source dont l'eau était pure et argentée. (…) C'est là que Narcisse, fatigué par la chasse, vint se reposer un jour qu'il faisait très chaud. Assoiffé, il se penche pour se désaltérer et aperçoit son image qui se reflète dans l'eau. Il en tombe aussitôt amoureux, sans comprendre qu'il se regarde lui-même. Immobile comme une statue, il reste fasciné par le reflet de sa propre beauté : il contemple ses yeux brillants, ses cheveux aussi bouclés que ceux d'Apollon, ses joues lisses et colorées, son cou fin, sa bouche gracieuse...Il est charmé de lui-même, il admire ce que les autres admirent en lui ! Etendu sur l'herbe épaisse, il ne peut se lasser de contempler ce reflet qui le trompe. Il essaie de l'attraper, de l'embrasser, mais dès qu'il touche l'eau, l'image se trouble et disparaît. S'il s'éloignait, il verrait disparaître l'objet de son amour, mais ni la faim ni la fatigue ne peuvent l'arracher à cette fascination. (…) Il se plaint : (…) Celui que j'aime est près de moi ; je le vois, il me plaît. Mais j'ai beau le voir, je ne peux le toucher. Pourtant, ce n'est pas l'océan qui nous sépare, ni de hautes montagnes, ni des murs ou des barrières, ce n'est qu'une mince couche d'eau ! Et lui même semble partager mon désir (…) mais l'eau fait obstacle à notre bonheur.

vrai ou faux

Question

Question

Il s'adresse ensuite à son image : • O toi, qui que tu sois, sors d'ici, je t'en supplie ! Pourquoi me fuis-tu ainsi ? Ni ma jeunesse ni mon visage ne peuvent te déplaire : même les nymphes les plus belles m'ont aimé ! Quand je te tend les bras, tu me tend les tiens, quand je souris, tu souris aussi, et si je pleure, des larmes coulent sur ton visage ! Mais je comprends enfin : je suis en toi, je le sens. Je brûle d'amour pour moi-même ! C'est moi qui souffre et c'est moi qui suis la cause de mon malheur. Que dois-je faire ? Je voudrais être séparé de celui que j'aime ! Je voudrais cesser d'être moi-même ! Autant mourir ! (…) Je voudrais seulement que celui que j'aime me survive, mais il mourra avec moi. En mourant tous les deux, nous ne perdrons qu'une vie .

Question

Question

Il se retourne encore une fois vers la source, et pleure devant son image. L'eau se trouble et l'image disparaît . • Où t'en vas-tu ? S'écrit-il. Je t'en supplie, reviens, ne me quitte pas ! Il déchire sa tunique, se donne des coup de désespoir (…) Narcisse se consume et meurt. Il perd sa force et sa beauté, cette beauté qu’Écho a tant aimée ! La nymphe n'avait pas oublié le mépris de Narcisse, mais elle le plaignit tout de même. Elle avait répété toutes ses plaintes. Lorsque Narcisse prononce ses derniers mots : « Adieu mon amour adoré ! » elle répète « Amour adoré ! ». Narcisse rejoint le royaume des morts . (…) Ses sœurs (…) ne trouvent plus son corps qui a disparu. A sa place se trouve une fleur au cœur d'or couronné de pétales d'albâtre* (*pierre d'un blanc transparent)