Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Ta mission

Doc 2 Un graphique

Doc 5 article scientifique

Doc 6 Iceberg et glacier

Doc 4 article de presse

Doc 3 Une Expérience

Pourquoi le niveau des océans augmente-t-il ?

Doc 1 La leçon

Mme BAILLY Collège Théodore Monod LESQUINActivité réalisée à partir des travaux de benoit.achette@ac-montpellier. fr

Définition • La masse volumique d'un liquide ou d'un solide est la masse d'un corps par unité de volume. Elle est notée ρ (« rhô ») et est déterminée par la relation : m = ρ × V• L'unité de ρ dépend des unités choisies pour la masse m et le volume V :

  • m en kilogramme et V en litre : ρ en kg/L ;
  • m en gramme et V en millilitre : ρ en g/mL.
Proportionnalité :• Si la température ne varie pas, on peut calculer la masse d'un corps à partir de son volume et de sa masse volumique ρ.

Les activités humaines libèrent d'énormes quantités de gaz à effet de serre (principalement du CO2), qui viennent s'ajouter à celles naturellement présentes dans l’atmosphère, renforçant ainsi le réchauffement de la planète. Les changements climatiques touchent toutes les régions et les villes du monde... Et ces effets devraient s'intensifier au cours des prochaines décennies.En naviguant à travers les différents documents, répondre aux questions suivantes :1) Doc 1 : Quelle est la relation mathématique reliant la masse, la masse volumique et le volume ?2) Doc 2 : Comment a évolué la température moyenne des océans ces 40 dernières années par rapport à la moyenne du 20ème siècle ? 3) Doc 3 : a) Schématiser l’expérience faite dans la vidéo.b) Indiquer à quoi correspond la masse affichée par la balance.c) A l’aide de la vidéo de l’expérience, recopier et compléter le tableau ci-dessous (mettre la vidéo en vitesse de lecture x2). d) Préciser comment évoluent le volume et la masse, lorsque la température de l’eau augmente. 4) Doc 4 : Quel impact aurait la montée des eaux sur la France ? 5) Doc 5 : Quelles sont les deux causes de la hausse du niveau de la mer citées dans cet article ?6) Docs 5 et 6 : Quelle est la composition de la banquise ? D'un glacier ? 7) Docs 5 et 6 : La fonte de la banquise et la fonte d'un glacier ont-elles le même impact sur l'élévation du niveau des mers ? Justifier. 8) Conclusion : Quels sont les 2 effets d’une augmentation de température sur le niveau des océans ?

Mme BAILLY Collège Théodore Monod LESQUINActivité réalisée à partir des travaux de benoit.achette@ac-montpellier. fr

Selon le dernier rapport du Giec, publié mercredi, la hausse du niveau de la mer pourrait atteindre 1,10 mètre en 2100. Les côtes françaises subiraient alors de plein fouet l’érosion et la submersion. Sur le papier, cela ne semble pas si impressionnant que ça : 3,3 millimètres par an et 4,3 centimètres de janvier 2008 à janvier 2018. Ce sont les chiffres moyens de la montée des eaux en France d’après l’Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique (Onerc). Une moyenne qui ne peut qu’augmenter en raison de la fonte des glaciers et du gonflement de l’eau par le réchauffement. Dans son troisième et dernier rapport spécial publié mercredi, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) s'intéresse aux effets du dérèglement climatique sur les océans et la cryosphère (banquise, glaciers, calottes polaires et sols gelés en permanence). Alors qu'au siècle dernier, l'océan s'élevait de 1,4 mm en moyenne par an, il en est désormais à 3,6 mm annuels. Selon les experts du Giec, avec la trajectoire «hautes émissions» de gaz à effet de serre (GES), l'océan monterait de 0,61 à 1,1 mètre d'ici à 2100 alors que la fourchette haute était fixée à 0,98 mètre dans le précédent rapport. Dans le cas optimiste d'un ralentissement de la progression des GES, la hausse serait divisée environ par deux (29 à 59 cm).

Montée des eaux : la France «littoralement » menacée

publié le 25 septembre 2019 à 21h11 par Aurore Coulaud et Aude Massiot

FONTE DES GLACES AUX PÔLES ET NIVEAU DES OCÉANSAu cours des deux derniers millions d’années, le niveau de la mer a varié de façon périodique au gré des alternances de périodes glaciaires et interglaciaires. Stabilisé depuis les derniers milliers d’années, le niveau moyen n’a varié que de 0,1 à 0,2 mm au maximum par an. Au cours du XXème siècle, une augmentation de ce niveau est clairement observée. Cette montée du niveau moyen est attribuée au réchauffement climatique qui touche la planète à travers deux processus principaux : la dilatation de l'eau de mer, suite au réchauffement des eaux océaniques, et la fonte des glaces terrestres. La banquise, qui est de l’eau de mer gelée, flotte sur la mer. Si elle fondait, l'eau de fonte produite occuperait exactement le même volume d’eau de mer que la partie immergée de la glace occupait. Contrairement à la fonte de la banquise, la fonte des calottes polaires et des glaciers qui sont composés d’eau douce, contribue à la montée du niveau de la mer. Sur le continent antarctique, ce sont 30 millions de km3 de glace qui sont stockés. La fonte totale de l'Antarctique équivaudrait à une hausse du niveau de la mer de l’ordre de 60 mètres auxquels il faudrait ajouter la fonte du Groenland, de l’ordre de 7 mètres de plus, l'incertitude étant de plusieurs mètres.D'après http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dospoles/alternative13.html