Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

Transcript

AFFORDANCE

INTÉRACTIVITÉ(des outils)

INTERACTION(humaines, verbales)

Médiatisation

Médiation

IDÉES À RETENIR

Il semble finalement que le terme interactivité puisse recouvrir trois sens bien différents :- l'interactivité fonctionnelle, définie comme réaction d’un système en fonction des actions de l’utilisateur. L’immersion dans un monde virtuel (Second Life, par exemple) représente sans doute la forme la plus élaborée de cette interactivité.- l’interactivité intentionnelle, telle que définie par Barchechath et Pouts-Lajus (1990), à savoir la communication entre l'auteur du logiciel et l'utilisateur ; les simulations d'interaction peuvent entrer dans cette catégorie .- le fait de pouvoir communiquer à distance et d’avoir, donc, des interactions verbales en ligne.

La médiation humaine dans le cadre de cet article renvoie à l'implication active des acteurs humains, tels que les enseignants, les concepteurs de contenus et les apprenants eux-mêmes, dans la structuration et la dynamique des interactions et des apprentissages facilités par les outils technologiques.

La théorie des affordances est issue d’une approche écologique de la psychologie de la perception ; elle met en avant les relations dynamiques qui s’instaurent entre un être vivant et les propriétés de son environnement (Gibson, cité par Allaire, 2006).Le terme "affordances" a tendance à être utilisé de manière plus intransitive, plus technocentrée, allant des outils vers les pratiques : on dira que tel outil possède telle affordance pour simplement signifier qu’il possède telle ou telle propriété facilitant telle ou telle pratique.

La notion d'affordance permettrait de jeter un pont entre l'unteractivité et les interactions.

Pour les linguistes, l’interaction (verbale) désigne «toute forme de discours produit collectivement, par l’action ordonnée et coordonnée de plusieurs interactants. », le terme « exprimant le fait que les participants à un échange exercent en permanence les uns sur les autres un réseau d’influences mutuelles » (Kerbrat-Orecchioni, 1998 : 55) : on voit bien, à travers cette définition, que la machine ne peut en aucun cas avoir le statut d’interactant. Tout au plus peut-on avoir affaire à des simulations d'interactions , dont les limites ont été bien soulignées par Dejean (2001).

La médiatisation:La médiatisation technologique dans le contexte de cet article se concentre sur l'utilisation des technologies numériques pour enrichir l'expérience d'apprentissage des langues à distance, en favorisant l'interactivité, les interactions et les affordances pédagogiques offertes par ces outils.Dans le cas de l'exemple de Thélème et du projet "Le français en (première) ligne", la médiatisation technologique permet de créer des environnements d'apprentissage interactifs et multimodaux, où les apprenants peuvent interagir avec des personnages virtuels, effectuer des missions et communiquer avec d'autres utilisateurs en ligne.