Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Entraide et solidarité

Groupe: w2-2

Index

1.

2.

Introduction

3.

Objectives/ missions

4.

Méthodes

5.

Personnes rencontrées

6.

Organisation de la structure

7.

Conclusions

Bibliography

Introduction:

En 1947 un homme démuni sorti de prison rencontre l’Abbé Gaston PINEAU qui était aumônier de la maison d’arrêt où se trouvait le prisonnier. A la suite de cela l’Abbé Gaston PINEAU lui a proposé un hébergement, puis il lui est venu l’idée de créer une association dénommée entraide ouvrière le 3 décembre 1948. En mai 2017, l’association change de nom et devient “entraide solidarité”. Pour vous présenter la suite, on a décidé de réaliser une vidéo qui montrera des interviews avec quelques bénéficiés.

'Your content is liked, but it engages much more if it is interactive'

Objectifs

  • Enrichir le personnel et les bénévoles
  • Ouvrir de nouveaux établissements sur la région
  • Veiller au bien-être des personnes
  • Favoriser et valoriser l'expression des personnes

Missions

  • Répondre aux besoins dans l'urgence auprès des personnes en situation précaire sans discrimination.
  • Lutter contre l'exclusion
  • Développer le pouvoir d'agir et l'insertion dans la cité des personnes démunies.

Méthodes

Au sein de l'établissement

L'équipe soignante (2 ide, une assitante sociale, un médecin coordinateur et une cadre de santé) mobile se déplace vers les personnes dans leur lieu de vie (squat, rue, hébergement d'urgence, ...) pour une prise en charge médico-social (coordination, orientation, ...).

Dans la rue

L'établissement dispose de 30 chambres avec certains lits médicalisés, les soignants font des soins paliatifs, des administrations de traitements (pillulier), de la prévention et de l'éducation.

  • Un responsable de service
  • Deux animateurs
  • Travaille en collaboration avec l'hôpital via une assitante sociale
  • Deux maîtresses de maisons

Personnels rencontrés et présentent sur le site

  • Une cadre de santé
  • Un médecin
  • Deux infirmières
  • septs AES (accompagnant éducatif social)/ aides-soignantes
  • Deux travailleurs sociaux
L'ARS donne le nombre de place.Pré requis: personnes sans domiciles, majeurs, présentnat des problème de santé ou une rupture dans la continuité des soins.

Ogarnisation

LHSS (Lits Haltes Soins de Santé)

10 places depuis 2008 généralements pour des pathologies aigues. Les persones ont une prise en charge médico-social jusqu'à maximum 2 mois pouvant se renouveler si besoin. L'admission se fait sur demande après réception d'un formulaire complété par un travailleur sociale et un médecin.

LAM (Lits d'Accueil Médicalisés)

15 places depuis 2018 puis 5 de plus en 2020, généralement pour des pathologies lourdes, chronique, séquellaire ou handicapante (cancers, VIH, Hépatite B, addicto, truamto et maladies infectieuses). L'admission se fait sur commission après réception d'un formulaire complété par travailleurs sociale et un médecin.

Conclusion

En conclusion, l'association entraide et solidarité à pour rôle d'aider les personnes en situation de pricarité sans distinction de race sociale, de sexe, de religion..., leur permette quand c'est possible une réinsertion dans la vie. Il peuvent également fournir des oblets, des vêtements. D'où l'idée de notre collecte au sein de l'IFPS.

Bibliographie

  • Entraide et solidarité (9/02/2024): https://entraide-et-solidarites.fr/
  • Diapo présenter par deux infirmières de l'établissement à la Chambrerie.