Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Evaluation type brevet Correction

  • Utilise une feuille indépendante, ne corrige pas entre les lignes.
  • Munis-toi du texte. Tu peux le relire avant de commencer.
  • Marque d'une les notions ou les réponses que tu ne comprends pas, afin de demander de l'aide ou des explications supplémentaires.
  • Guide-toi avec le sommaire, à la page suivante.
  • Clique sur les loupes pour avoir des informations ou des conseils supplémentaires.

X

Sommaire

Sommaire

Réécriture

1a

1b

2a

3b

4a

2b

4b

5

Rédaction 1

Rédaction 2

2c

3a

6

7a

7b

7c

8a

8b

9a

9b

Question 1a

Où se déroule l'action de cet extrait ? Justifie ta réponse en relevant au moins trois éléments du texte.

L'action se déroule dans un camp de concentration durant la Seconde Guerre mondiale. On peut le voir grace aux mots "blocks" (ligne 1), "SS" (ligne 31), "blockhovas" (ligne 31), "Lagerstrasse" (ligne 3) ou "revirs" (ligne 38).

1 point pour le lieu.0,5 point par citation (dans la limite de 3).+ Bonus : 0,5 point pour la mention de la période.

Sommaire

/2,5

Question 1b

A quelle période de l'année se déroule ce passage ? Nomme et relève un champ lexical pour justifier ta réponse.

Ce passage se déroule en hiver. On peut le voir grace au champ lexical du froid : "verglas", "neige", "vent glacé"...

0,5 point pour la période de l'année.0,5 point pour nommer le champ lexical.0,5 point par mot (dans la limite de 3).

Sommaire

/2,5

Question 2a

Quel rituel quotidien est mentionné dans cet extrait ?

Les SS effectuent l'appel pour compter les détenues du camp.

1 point pour le rituel.

Sommaire

/1

Question 2b

Divise le texte en trois étapes que tu expliqueras.

La première étape est la mise en rang et l'installation. Les détenues se rangent cinq par cinq. Il y a ensuite l'attente et le décompte dans le froid. Les SS font l'appel. La dernière étape est le passage des cadavres, les détenues qui n'ont pas survécu à la nuit.

1 point par étape.1 point pour le développement / l'explication.

Sommaire

/4

Question 2c

En quoi cela est-il éprouvant ? Ta réponse prendra appui sur trois arguments, le lexique du exte et au moins un procédé stylistique.

Cette épreuve est difficile car il fait froid. On peut le voir grâce au parallélisme "Dans la nuit. Dans le froid. Dans le vent" ou à la personnification "Le froid frappe de stupeur". De plus l'attente est longue et fatigante. On répète par exemple le mot "immobiles". Il règne une ambiance pesante et terrifiante. Enfin, la vue des cadavres est traumatisante et horrible.

1 point par argument (dans la limite de 3).0,5 point par citation (dans la limite de 3).1 point pour le procédé stylistique.1 point pour le développement.+ Bonus : 1 point pour un deuxième procédé.

Sommaire

/6,5

Question 3a

"Tous les blocks rendent leurs ombres"Quelle figure de style est utilisée dans cette phrase ? Explique et interprète-la.

On peut relever une métaphore. Cette figure de style consiste à changer le sens d'un mot pour créer une expression imagée. On passe du sens propre au sens figuré. Ici, c'est le sens du mot "ombre" qui est modifié puisque les "ombres" représentent les détenues.

1 point pour la figure de style.1 point pour l'explication.1 point pour l'interprétation.1 point pour le développement.

Sommaire

/4

Métaphore

Personnification

Euphémisme

Question 3b

Quelle différence faites-vous entre "ombre" (ligne 1) et "ombre" (ligne 30) ?

"Ombre" à la ligne 1 désigne les détenues, épuisées. "Ombre" à la ligne 30 désigne la pénombre, l'obscurité de la nuit qui disparait avec le lever du jour.

1 point par sens.

Sommaire

/2

Question 4a

"Dos contre dos, nous nous tenons serrées, et tout en établissant ainsi pour toutes une même circulation, un même réseau sanguin, nous sommes toutes glacées"Quelle conséquence cette épreuve a-t-elle sur le groupe ?

Les femmes font preuve de solidarité, de cohésion. Elles font bloc et sont unies pour survivre.

1 point pour la conséquence.

Sommaire

/1

Question 4b

"Dos contre dos, nous nous tenons serrées, et tout en établissant ainsi pour toutes une même circulation, un même réseau sanguin, nous sommes toutes glacées"Dans cette phrase, relève une figure de style que tu nommeras et que tu expliqueras.

On peut relever un parallélisme. Cette figure de style consiste à juxtaposer deux propositions de même structure : "une même circulation, un même réseau sanguin".

1 point pour la figure de style.1 point pour l'explication.

Sommaire

/2

Parallélisme

Question 5

A quelle couleur associes-tu cet extrait ? Justifie ta réponse en citant le texte et développe ton interprétation.

On peut associer cet extrait à une couleur sombre comme le gris ou le noir. Ces couleurs représentent la mort qui est omniprésente dans le texte ("ombre", "mourir", "mortes de la nuit", "morgue").

1 point pour la couleur.1 point pour l'explication / l'interprétation.0,5 par citation (dans la limite de 3).

Sommaire

/3

Question 6

Quels liens peux-tu établir entre le texte et l'image ? Ta réponse prendra appui sur 3 éléments de description ainsi que sur des citations.

Au premier plan, se trouve un groupe de prisonniers. On peut remarquer une certaine solidarité entre eux puisqu'ils se soutiennent comme le font les détenues du texte ("nous nous tenons serrées"). Ces prisonniers, comme ceux du texte, ont un air fatigué ("tous ces visages sont violacés et livides"). On remarque aussi la présence de la mort avec le cadavre qui flotte dans les airs. Des cadavres sont aussi présents dans le texte ("ce sont les mortes de la nuit"). Enfin, au premier plan, on remarque la main armée d'un SS ("les SS passent").En arrière-plan, on peut remarquer la couleur du ciel qui est rouge comme dans le texte ("le ciel se colore lentement à l'est").

1 point par élément de comparaison (dans la limite de 3).0,5 point par citation.1 point pour le développement.

Sommaire

/5,5

Cliquez ici pour zoomer :

Question 7a

"Les pieds, qui restent extrémités lointaines et séparées, cessent d'exister"Quel est le sujet du verbe souligné ?

Le sujet du verbe "cessent" est "les pieds".

1 point pour l'identification du sujet.

Sommaire

/1

Question 7b

"Les pieds, qui restent extrémités lointaines et séparées, cessent d'exister"Quelle est la fonction de "extrémités lointaines" ?

La fonction de "extrémités lointaines" est attribut du sujet.

1 point pour l'identification de la fonction.

Sommaire

/1

Leçon

Vidéo

Question 7c

"Les pieds, qui restent extrémités lointaines et séparées, cessent d'exister"Quel indice t'a permis d'identifier cette fonction ?

On peut relever le verbe attributif / d'état "restent". De plus, "extrémités lointaines" donnent une information sur le sujet "les pieds".

1 point pour la mention du verbe attributif / d'état.0,5 point pour la mention d'une information sur le sujet.

Sommaire

/1

Leçon

Vidéo

Question 8a

"[...] nous comprenions toutes en regardant Suzanne Rose qu'elle va mourir"A quel temps et quel mode est conjugué le verbe souligné ?

Le verbe souligné est conjugué au présent (temps) de l'indicatif (mode). Il s'agit d'un mode personnel.

0,5 point pour le temps.0,5 point pour le mode.

Sommaire

/1

Vidéo

Question 8b

1 point pour la valeur.1 point pour une explication similaire à "l'action va bientôt se produire".

Sommaire

/2

"[...] nous comprenions toutes en regardant Suzanne Rose qu'elle va mourir"Quelle est sa valeur ? Explique.

La valeur du verbe est le futur proche. Le verbe est en effet conjugué au présent mais l'action ne s'est pas encore produite. Elle est imminente et va bientôt se produire.

Vidéo

Question 9a

"Le froid frappe de stupeur tout un peuple de femme qui restent debout immobiles"Cette phrase est-elle simple ou complexe ? Justifie ta réponse.

Cette phrase est complexe puisqu'elle comporte deux verbes conjugués : "frappe" et "restent".

0,5 point pour l'identification de la phrase complexe.0,5 point pour la justification.

Sommaire

/1

Question 9b

"Le froid frappe de stupeur tout un peuple de femme qui restent debout immobiles"Analyse les propositions de cette phrase. Fais le plus de remarques possibles.

[Le froid frappe de stupeur tout un peuple de femme] [qui restent debout immobiles]Cette phrase comporte deux propositions : une proposition principale et une proposition subordonnée relative. Elles sont reliées par le pronom relatif "qui".Bonus : L'antécédent de la PSR est "les femmes". Cette PSR a une fonction épithète. Elle est dépendante de la principale. Le pronom relatif a une fonction sujet.

1 point pour les crochets (0,5 par proposition).1 point pour l'outil de liaison (0,5 pour l'identifier, 0,5 pour indiquer sa nature).1 point pour la principale / 1 point pour la relative.+ Bonus : 0,5 pour chaque information supplémentaire.

Sommaire

/4

Réécriture

Réécris ce passage en conjuguant les verbes à l'imparfait. Fais toutes les modifications nécessaires.

Le ciel se colorait lentement à l'est. Une gerbe de flammes s'y répandait, des flammes glacées, et l'ombre qui noyait nos ombres se dissolvait peu à peu et de ces ombres se modelaient les visages.

1 point par modification correcte apportée.-0,5 par erreur de copie.

Sommaire

/5

Ecriture n°1

Après sa mort, les autres déportées découvrent une page du journal intime de Suzanne Rose. La jeune femme y raconte une journée, ses pensées et ses sentiments.

10 points sur l'organisation du texte et le respect des règles propres au genre du texte (ici le journal intime).20 points pour le contenu.10 points pour la maîtrise de l'expression et de la langue.

/40

Brouillon

Sommaire

Ecriture n°2

Durant un conflit mondial, pour quelles raisons un artiste ou un auteur peut-il être amené à s'exprimer dans une oeuvre ?

10 points sur l'organisation du texte et le respect des règles propres au genre à l'écrit de réflexion.20 points pour le contenu.10 points pour la maîtrise de l'expression et de la langue.

/40

Brouillon

Sommaire

  • Il s'agit d'une question sur 6,5 points, il ne faut donc pas la négliger et se préparer à rédiger une réponse développée (5 lignes minimum).
  • Tous les attendus étaient dans la consigne. Veillez donc à bien la lire et à vérifier que vous cochez tous les critères. Il fallait : 3 arguments / des citations du texte / 1 procédé stylistique.

  • La question sur l'image demande un certain développement. On ne peut pas se contenter d'une phrase ou deux. 5/6 lignes minimum sont attendues.
  • On peut relever des points en commun (visibles sur l'image) mais aussi des différences.
  • Chaque point en commun doit être justifié par une citation du texte (on utilise des guillemets et on indique le numéro de la ligne). Ces citations doivent être brèves et efficaces : on ne sélectionne que ce dont on a besoin.
  • Pour organiser sa réponse, on utilise des connecteurs logiques (tout d'abord, ensuite, puis, enfin...). On peut aussi utiliser des termes techniques liés à l'analyse d'image (premier plan, arrière plan, format portrait, couleurs / lumière...).

  • Ne pas oublier la deuxième partie de la question. Pour justifier votre réponse, il faut expliquer votre choix et relever des citations du texte.
Autres réponses acceptées :
  • On peut associer cet extrait à la couleur rouge qui symbolise à la fois le sang ("réseau sanguin") et le ciel qui se colore au lever du soleil ("flammes", "clarté").
  • On peut associer cet extrait au violet ou au bleu qui symbolisent le froid ("froid", "violacés", "livides").
  • On peut associer cet extrait au blanc puisqu'il se déroule en hiver ("verglas", "neige", "froid").

  • Veillez à bien orthographier les termes techniques : métaphore et non méthaphore.
  • Pour les questions sur une figure de style...
1. On commence par la nommer.2. On la définit.3. On l'explique par rapport à la phrase proposée. On peut par exemple cibler un mot, expliquer une transformation...Autres réponses acceptées :
  • On peut repérer une personnification. Cette figure de style consiste à attribuer une caractéristique ou une action humaine à un animal ou un être inanimé. Ici, le verbe "rendre" est attribué aux "blocks".
  • On peut repérer un euphémisme. Cette figure de style consiste à atténuer le sens d'un mot pour ne pas heurter la sensibilité. Ici, on parle des "ombres" au lieu de parler de "cadavres".

  • Même s'il s'agit d'un découpage, il faut rédiger un paragraphe. Une liste n'est pas vraiment adaptée. Utilisez des connecteurs logiques pour distinguer les différentes étapes du texte.
  • Il s'agit d'une question 2B... elle a donc forcément un lien avec la 2A. Vous deviez donc définir les trois étapes de l'appel. Si aucun lien n'était attendu, cette question aurait été la troisième.
  • Répondez avec des mots précis. Demandez-vous quels mots sont attendus et évitez les longues descriptions dans lesquelles vous recopiez le texte.

  • Certains d'entre vous ont écrit que l'action se déroule "à l'extérieur". Ce n'est évidemment pas faux mais il y a plus intéressant et plus important à relever. Gardez en tête que chaque question à un intérêt.
  • Lors d'une question avec relevés, sélectionnez des mots ou des expressions courtes uniquement. Il ne sert à rien de relever des phrases longues alors qu'un seul mot nous intéresse. C'est une perte de temps et ce n'est pas à votre correcteur de trouver le mot correct.
  • Pensez à indiquer le numéro de la ligne ainsi qu'à utiliser des guillemets. Ce n'est pas votre texte... vous empruntez les mots de quelqu'un.

  • Il ne s'agit pas d'identifier un point en commun mais une différence. Il faut donc définir les deux mots en fonction de leurs sens dans le texte.

Pour réussir une réécriture, il faut suivre quelques étapes :

  • Repérer le changement à apporter (ici, le présent de l'indicatif).
  • Repérer les mots qui vont subir une transformation (autant de mots que de points).
  • Réécrire le texte en veillant aux erreurs de copie (accents et virgules compris).
  • + Souligner les mots qui ont subi une transformation.

  • Cette question est une 7b, elle est donc forcément liée à la 7a. Dans la question 7a, il fallait trouver un sujet, la question 7b allait donc forcément être liée, elle aussi, au sujet.

  • Veillez à bien lire la consigne. On ne vous demandait pas l'année / la période historique, mais la période de l'année.
  • Lors d'un relevé de champ lexical, relevez uniquement des mots et non des phrases. On observe votre capacité à sélectionner. Il faut donc être le plus précis possible et éviter tout le superflu.
  • Pensez aux guillemets !

  • Le mot important de cette question est "groupe". Il ne s'agit donc pas de trouver des conséquences individuelles (le froid, la mort, la fatigue...) mais bien un effet de groupe.

  • Certains d'entre vous ont écrit que l'action se déroule "à l'extérieur". Ce n'est évidemment pas faux mais il y a plus intéressant et plus important à relever. Gardez en tête que chaque question à un intérêt.
  • Lors d'une question avec relevés, sélectionnez des mots ou des expressions courtes uniquement. Il ne sert à rien de relever des phrases longues alors qu'un seul mot nous intéresse. C'est une perte de temps et ce n'est pas à votre correcteur de trouver le mot correct.
  • Pensez à indiquer le numéro de la ligne ainsi qu'à utiliser des guillemets. Ce n'est pas votre texte... vous empruntez les mots de quelqu'un.

J'ai été attentive à :

  • La forme du journal intime : une date, une formule d'appel et une formule de politesse.
  • La rédaction en paragraphes. Un paragraphe = une idée, une étape.
  • Le respect des objectifs du journal intime : le journal intime est un écrit rétrospectif (écrit après) et introspectif (dans lequel on parle de soi, on s'analyse). Il ne fallait pas le confondre avec un récit. C'est plutôt un bilan dans lequel on raconte, certes, mais dans lequel on parle de ses sentiments et on analyse, on réfléchit.
  • Dans un récit, peu importe la forme, on veille à ne pas multiplier les actions et événements. On choisit un événement et on le développe : le ressenti, les sensations (les 5 sens), l'analyse... Beaucoup d'entre vous ont raconté tellement de choses que ça en devient incohérent et lourd à lire. De plus, le sujet était grave... Vous ne pouvez pas rédiger trois lignes sur la mort d'un personnage puis passer à la description d'un bol de soupe.
  • L'utilisation du texte : on y dit que Suzanne Rose va bientôt mourir. On peut aussi utiliser le vocabulaire spécifique et parler de l'appel.
  • Pensez à sauter des lignes, marquer les alinéas et aérer votre copie.

J'ai été attentive à :

  • La présence d'une introduction complète.
  • La présence d'au moins 3 arguments.
  • La présence d'arguments qui répondent à la problématique.
  • La présence d'exemples, expliqués en lien avec les arguments.
  • L'utilisation de connecteurs logiques.
  • La rédaction aérée, en paragraphes et à la mise en page.
  • La présence d'une conclusion complète.