Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

Transcript

Ses origines: Gertrude Stein naît en Pennsylvanie en 1874, au sein d’une famille juive aisée. Lorsqu’elle a 14 ans, son père disparaît et elle passe sous la tutelle de ses frères, Michael et Leo, qu’elle chérit particulièrement. Elle étudie les sciences humaines, la philosophie et la psychologie. En 1897, Gertrude entre à John Hopkins, la faculté de médecine de Baltimore : elle ambitionne d’y effectuer des recherches sur les névroses féminines mais échouera à obtenir son diplôme en 1901. En 1908, elle rencontre Alice Toklas, sa compagne qu’elle ne quittera plus.

Début de la collection Stein: C’est ce frère qui l’initie à l’art, lui est passionné par Cézanne et acquiert son premier tableau La Conduite d’eau, en 1903. Le frère et la sœur commencent alors une collection de peintures, collection marquée en 1905 par l’acquisition de La Femme au chapeau d’Henri Matisse. Entre 1905 et 1920, près de 600 tableaux passent entre ses mains. En 1905 les Stein rencontrent Picasso avec lequel Gertrude nourrit une profonde amitié. Ils font se rencontrer Matisse et Picasso et qui contribuent à créer une concurence entre les deux artistes.

Collectionneuse-muse-maître à penser : Gertrude fixe les règles dans son salon et choisit qui peut y entrer ou non, fait la pluie et le beau temps dans le monde de l’art moderne. Elle soutient les artistes de l’entre-deux-guerres tels que Cocteau et Apollinaire ainsi que les écrivains expatriés qu’elle qualifie de « lost generation » : Hemingway et Fitzgerald. Elle aura quand même permis à toute cette génération d’artistes de se rencontrer. En se retrouvant dans son salon, ils ont pu échanger, s’inspirer, s’influencer entre eux.

Le succès ne vient qu'avec Autobiographie d'Alice Toklas11 en 1933, son œuvre la plus connue et la plus facile d'accès, qui lui vaudra une tournée de conférences aux États-Unis.

Premier succés