Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

La construction identitaire de l'élève : entre pratique littéraire et exploitation des ressources intérieures

Première partie :

- Dans quelle mesure la découverte de la littérature et l’élaboration de pratiques d'écriture deviennent-elles essentielles à la construction de soi pour une génération d'élèves caractérisée par une forte présence médiatique de l’intime?

- Dans quelle mesure l'élève peut-il être à l'origine d'une matière littéraire qui lui est propre et comment cette matière littéraire devient-elle outil de connaissance de soi ?

l'élève comme sujet scripteur à l'origine d'une matière littéraire

journal intime comme support d'expression de l'intériorité et de construction des jeunes.

Première partie

Pierre Zaoui dans Le journal intime comme métaphysique dernière,- Hypomnemata- Soliloques-L'humanisme

Marie-Françoise Chanfrault-Duchet « un mode d'écriture personnelle visant à consigner, au jour le jour, le vécu du sujet »

Le journal intime

Marie-Françoise Chanfrault-Duchet dans Le journal intime : un matériau pour accéder à l'élève-sujet nous apprend que les écrits de l'intime sont peu exploités dans la pratique didactique

Deuxième partie

Présentation du protocole, qu'est-ce que le carnet d'écrivain ?

Deuxième partie :

Mise en place d'un rituel

Des questions permettant de faire un prolongement avec la séquence faite en classe.

- Qui est ton héros ? -Quel héros voudrais-tu être ?

Troisième partie :

1) Analyse du questionnaire sur le rapport des élèves à l'écriture

Plaisir et contrainte

Souffrance

Une conscience du pouvoir de l'écriture sur l'individu par l'élève

Perte de temps

Certaines réponses des élèves

« parler de sa vie » « se confier » « faire sortir ses émotions"

« tout dire »

« y verser sa colère, sa haine, sa tristesse, ses problèmes »

« raconter » « améliorer son écriture », « laisser une trace dans l’histoire »

Troisième partie

2) Analyse des carnets : 16 - 3 absents

A- L'aspect esthétique :

Troisième partie

B - Analyse textuelle des carnets : 16 carnets

entre 3 et 4 lignes en moyenneThèmes : famille, amis, tracas du quotidien, collège.

« s'qu'est est bien en français c'est que même si je m'ennuis un peu ben je sais que des que j'ai terminer l'travail je peu lire et ça c'est cool ! » - réponse d'une élève

Conclusion