Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Le livre est ouvert.

Entrez.

Nul ne sait pourquoi les guerriers partent à l'aventure.Mais ces héros pensent toujours que leur raison est plus forte que la folie qui les pousse à se perdre.

Dans leurs querelles tumultueuses, beaucoup de ces héros disparaissent.Le fracas de leurs guerres est sans doute à l'image de leur condition dans ces océans du vide...

Ainsi, ce qui revient n'est pas toujours un écho de l'espoir qui murissait.

Et ce qui revient chasse le passé pour hanter ce qu'il reste de ces époques glorieuses,

...en attendant que les ruines engloutissent et effacent jusqu'à leur propre demeure.

Vous êtes Kiram, l'oublié. Même la légende n'oserait prétendre que le seul espoir qui subsiste en ce monde, c'est vous.

Vous avancez versla porte géante du chateau qui oscille au rythme des vagues, laissant s'échapper une lumière blanche qui vous attire.

Si vous décidez de filer tout droit vers la lumière pour entrer dans le chateau, cliquez ICI.

Autrement, si dans un élan de bravoure, vous décidez de vous agripper aux rochers saillants pour vous hisser sur ces rocailles, cliquez plutôtICI

Vous grimpez dans la brume et les vagues qui vous cachaient, plus haut, une falaise sur laquelle court un chemin vers une tourelle abandonnée.Vous poussez la porte de toutes les forces qu'il vous reste et, vous marchez entre les monceaux de pierres qui forment les contreforts du chateau.

Vous vous êtes laissépossédé.Les âmes errantes ont eu raison de vous.Vous n'êtes plus que pierre.Non, vous êtes..Vous êtes...

L'enceinte extérieure du chateau semble abandonnée. Une porte lourde et gigantesque s'ouvre sur une allée où s'alignent des piliers surmontés d'arcs en pierre. Dans les caisses entreposées, vous trouvez des boulets et une large épée, prêts d'un bouclier trop large.

Vous décidez de prendre :

L'épée

Un boulet

Rien

Au détour d'une allée, posé prêt d'une pile d'ouvrages anciens, un livre attire votre attention.

Sur la page ouverte, le dessin d'un animal est entouré de flèches:

C'est sans doute le chemin à suivre dans ce labyrinthe

Droite

Haut

Gauche

Le livre semble conduire vers un escalier trop éclairé.Les marches sont jonchés de parchemins.Une chose est sure, il ne faut pas aller vers le haut.

C'est sans doute le chemin à suivre dans ce labyrinthe

Droite

Bas

Gauche

Vous vous engager par ici un peu par hazard. Mais les flèches mènent toujours quelque part non ?

En relisant le livre, vous réalisez que le dessin ressemble à cet animal au fond du couloir.

Droite

Bas

Gauche

C'est sans doute par ici. En observant les flèches, la tête commence à vous gratter. Il faut continuer.

Mais que représente cet animal au centre du dessin?

Droite

Bas

Haut

Tout est clair à présent !Ces flèches n'indiquent pas des directions. C'est un tracé d'invocation.En agitant votre doigt dans le sens des flèches, vous sentez le livre vibrer et vous entendez des coups de sabots sur la pierre raisonner dans les couloirs.

Un gnome espiègle sort de derrière un pilier en marmonnant:"Une épée solide est-elle bien utile ici ?"

ou vous avancez sans y prêter attention.

Vous donnez un grand coup d'épée sur le sol pour lui faire changer d'avis ?

Dans les grandes allées aux murailles vertigineuses, vous entendez par des voix caverneuses que vous n'êtes pas seul. Quand une voix s'arrête, il semble qu'un souffle roque émane du couloir d'où elle provient.

" Je suis la force en ce chateau "

" Et moi la sagesse "

"Quant à moi, je suis l'ingéniosité "

"Moi, je suis la substance vitale"

Quelle voix allez vous suivre ?

Un géant...

Préférez vous revenir au carrefour précédent ?

" Je suis la force en ce chateau "

" Voulez vous vous approcher ? "

Vous avancez d'un pas assuré. Au bout cette passerelle fragile, le géant se tient, stoïque, entre les ombres de montagnes brumeuses.

Vous avez invoquéun gnou !Vous voudriez déjà l'appeler Gnou Gnou, Gounounou ou tout simplement Gognou tellement il semble vouloir être votre compagnon de route.La solitude s'efface !

Vous voilà prêt à vous enfoncer vers les profondeurs mystiques de ce dédale.

Vous entendez un cliquetis qui semble provenir d'un corridor en retrait. Vous y allez ?

ou préférez vous continuer sous ces arcades ?

Vous voilà dans ce dédale.

Vous voilà dans ce dédale.

Vous voilà dans ce dédale.

Vous voilà dans ce dédale.

Vous voilà dans ce dédale.

Vous foncez vers la source de ce bruit régulier.Le gnou semble aussi intéressé que vous.

Vous tombez sur une porte à mécanisme.S'il y a une serrure, c'est sans doute le centre de ces disques de bois.

Sinon, repartez vers la grande allée.

Vous avez sur vous un boulet ? Essayez de l'insérer.

Vous enfoncez le boulet dans la cavité circulaire et les disques commencent à tourner. Au centre, le mécanisme encercle le boulet de pièces de métal. L'objet étrange se détache légèrement de la porte. Vous obtenez:

Un clégyroscopique

Un clégyroscopique

De retour dans les grandes allées aux murailles vertigineuses, vous entendez par des voix caverneuses que vous n'êtes pas seul. Quand une voix s'arrête, il semble qu'un souffle roque émane du couloir d'où elle provient.

" Je suis la force en ce chateau "

" Et moi la sagesse "

"Quant à moi, je suis l'ingéniosité "

"Moi, je suis la substance vitale"

Quelle voix allez vous suivre ?

" Je suis la force en ce chateau "

" Voulez vous vous approcher ? "

Vous avancez d'un pas assuré. Au bout cette passerelle fragile, le géant se tient, stoïque, entre les ombres de montagnes brumeuses.

Au passage, vous remarquez une caisse, essayez de l'ouvrir, en vain. Décidez vous de l'emporter ?

Plus vous vous approchez, plus il semble loin.Malgré tout, ces quelques marches semblent conduirent à ses pieds.Souhaitez vous les gravir ?

Ou préférez vous, prendre la fuite par le chemin de gauche ?

" Je suis la sagesse "

" Je rédige, conserve et étudie les parchemins, les livres anciens et les écritures, qu'elles soient limpides ou cryptées. Pensez-vous que tous les livres sont emplis de sagesse ? "

Cas 1: gnou invoqué--> vers le chariot et/ou la boite méca

Cas 2: gnou non invo-> vers le livre invo ou autre

Vous y voilà: le livre est toujours là parmi d'autres ouvrages anciens.

Sur la page ouverte, le dessin d'un animal est entouré de flèches:

C'est sans doute le chemin à suivre dans ce labyrinthe

Droite

Haut

Gauche

" Je suis l'ingéniosité "

" Tout ici n'est que mécanisme, rouages, engrenages, minutie et précision. "

Vous remarquez une étrange armature au pied des ces assemblages complexes. Voulez vous vous en approchez pour essayer de comprendre son fonctionnement ?

Préférez vous revenir au carrefour précédent ?

"Oui, je suis la substance vitale.Pourquoi ?Mais parce que mon odarat me le suggère.Vous me suivez ? "

Vous comprenez que vous n'avez pas fait le meilleur choix, ou plutôt, que vous êtes tombé dans le piège de ce géant.

Qu'allez vous faire ?

Le géant ressemble à un cuisinier. Il commence à vous demander l'impossible dans un langage étrange. Vous ne savez plus s'il cherche des ingrédients ou s'il vous considère vous même comme des ingrédients d'une recette

Qu'allez vous faire ?

Vous échapper élégamment.

Cuisiner

Un choix excellent. Vous concoctez un plat si savoureux que le monstre géant qui vous tient sous sa coupe ne vous mange pas.En revanche, vous devrez répéter cette opération tous les jours, si vous souhaitez survivre.

Vous avez sans doute pris le mauvais chemin.

Revenir au début

Une caisse sur un chariot

Le gnou semble avoir un peu grossi. C'est du moins ce que vous vous dites pour garder espoir.

Le centre du chateau semble s'ouvrir sur un monde plus vaste.

"A nous deux, nous porterons la caisse dans ces escaliers."

Vous sortez victorieux de ces aventures. Les petits soldats sont de votre côté à présent.Bravo!

Le gnou a compris comment survivre dans ce monde hostile.Vous resterez longtemps son disciple et ses conseils vous aideront certainement dans d'autre situation.Bravo !Votre dévouement servira sans doute son appétit.

Vous avez déjoué tous les pièges du chateau. Peut-être. Votre sympathie pour le gnou a déteint quelque peu sur vous.Bravo !Vous terminez l'aventure aussi paisible que calme.

Ou préférez vous, prendre la fuite par le chemin de gauche ?

Comment, vous ne savez pas, mais vous parvenez à vous extirper de cette histoire. Vous refermez le livre en pressant la couverture sur les pages, comme la porte d'un monde trop dangeureux. Bravo !Vous terminez l'aventure en débutant une nouvelle vie, dans un nouveau monde.

Vous pouvez revenir à la première page, bien que le paaasge soit étroit.

ou bien,essayez de lire ce nouveau livre à vos pied. C'est peut être déjà la promesse d'une nouvelle aventure

Vous pouvez revenir à la première page, bien que le paaasge soit étroit.

Vous décidez de préparer votre valise

Bravo !Vous terminez l'aventure en débutant une nouvelle vie, dans un nouveau monde.

Clic clac

Meuhvoilà !