Want to make creations as awesome as this one?

Génially permettant de comparer le diabète de type 1 et le diabète de type 2.

Transcript

Les diabètes

AMRANI MaiaLESCOUALCH Hina

https://www.google.com/url?sa=i&url=https%3A%2F%2Fwww.ledauphine.com%2Fmagazine-sante%2F2022%2F03%2F22%2Fdiabete-de-type-1-le-traitement-miracle-enfin-trouve&psig=AOvVaw3L3uVtuke3mfV5qWuyVIjG&ust=1706956149608000&source=images&cd=vfe&opi=89978449&ved=0CBIQjRxqFwoTCIC6rau5jIQDFQAAAAAdAAAAABAZ

02/02/2024

Sommaire

1- Les symptômes2- Les origines et causes 3- Les facteurs de risque4- Les conséquences sur le corps5- Les traitements et évolutions thérapeutiques

https://www.google.com/url?sa=i&url=https%3A%2F%2Fwww.iaea.org%2Ffr%2Fnewscenter%2Fnews%2Fla-medecine-nucleaire-contribue-au-diagnostic-des-complications-du-diabete&psig=AOvVaw3L3uVtuke3mfV5qWuyVIjG&ust=1706956149608000&source=images&cd=vfe&opi=89978449&ved=0CBIQjRxqFwoTCIC6rau5jIQDFQAAAAAdAAAAABAe

Introduction

Les diabètes correspondent à un excès de sucre dans le sang et sont souvent décrit comme “maladie du pancréas”. Dans le monde, on estime que 360 millions de personnes sont diabétiques. Il en existe plusieurs formes : le diabète de type 1 (insulino-dépendant) et le diabète de type 2 (non insulino-dépendant). Les diabètes sont un problème de santé publique majeur, principalement celui de type 2 qui touche 2 millions de personnes en France contre 200 000 pour le type 1. Les personnes diabétiques doivent constamment contrôler leur taux de sucre dans le sang, ainsi que ce qu’ils mangent et doivent généralement se faire plusieurs piqures par jours pour réguler ce taux de sucre appelé glycémie. Une personne est diabétique lorsque ça glycémie est au-delà de 1.26g/L. Nous pouvons donc nous demander quels sont les caractéristiques de ces deux formes de diabètes.

https://www.google.com/url?sa=i&url=https%3A%2F%2Fici.radio-canada.ca%2Fnouvelle%2F2020617%2Finsuline-acces-monde-lmics-progres&psig=AOvVaw0eps_OxOzm7daqCS3PrzPl&ust=1706957043346000&source=images&cd=vfe&opi=89978449&ved=0CBIQjRxqFwoTCPDwxNG8jIQDFQAAAAAdAAAAABAR

Les symptômes

Il existe une multitude de symptômes révélés par les deux types de diabètes. Cependant, le diabète de type 1 est marqué par un nombre de symptômes deux fois supérieur à celui de type 2. Il est donc plus facile de le détecter. De nos jours, étant donné le peu de symptômes issus du diabète de type 2, de nombreuses personnes ignorent avoir cette maladie. En effet, on estime que 500 000 personnes en France ignorent être diabétique de type 2.

TABLEAU COMPARANT LES SYMPTOMES DU DIABETE DE TYPE 1 ET DU DIABETE DE TYPE 2

Les origines/causes

https://drseb.com/wp-content/uploads/2019/01/diabetes-uk-600x600.jpg

TABLEAU COMPARANT LES ORIGINES DU DIABETE DE TYPE 1 ET DU DIABETE DE TYPE 2

Dans le cas d'un diabète de type 1, l'organisme détruit ses propres cellules, mais pas n(importe lequelles. En effet, il y a une destruction des cellules du pancréas dans l'îlot de Langerhans (= portion endocrine du pancréas sécrétant l'insuline). Par conséquent, le taux de glucose sanguin est très élevé et les reins ne peuvent pas tout filtrer, ce qui explique qu'une partie du glucose se retrouve dans les urines et que donc, le malade est fortement envie d'uriner. Le diabète de type 1 est donc une maladie auto-immune. Pour ce qui du diabète de type 2, on relève une insulino-résistance. En effet, au départ, l'organisme ne manque pas d'insuline. Cependant, les cellules cibles de cette hormone y sont résistantes, principalement les cellules du foie qui reçoivent mal le message insuline et ne répondent pas comme elles le devraient. Il y a donc production d'insuline mais pas de stockage de glucose dans les cellules hépatiques (= cellules constituant la grande majorité du foie) et musculaire. Cela engendre une surproduction d'insuline par le pancréas qui va finir par s'épuiser et ne plus pouvoir en produire suffisamment. De plus, ces deux types de diabètes possèdent également pour causes des prédispositions génétiques. Ainsi, il est important de retenir que les diabètes sont caractérisés par une hyperglycémie.

Les facteurs de risque

Le diabète de type 1 survient généralement dès le plus jeune âge. Par ailleurs, les personnes atteintes d’un diabète de type 1 possèdent des prédispositions génétiques, comme vue précédemment. Malgré tout, la maladie ne s’est pas forcément déclenchée à la naissance. En effet, ce sont généralement des facteurs environnementaux ou l’alimentation qui engendrent le développement de la maladie. Quant à lui, le diabète de type survient généralement à l’âge adulte vers 50 ans. Les personnes atteintes du diabète de type 2 possèdent elles-aussi généralement des prédispositions génétiques comme on a pu le voir. Cependant, ces prédispositions ne sont pas le facteur déclenchant principal de la maladie. En effet, l’obésité ainsi que le surpoids sont les principaux éléments déclencheurs de la maladie. Par ailleurs, une femme ayant accouché d’un “gros” bébé (en moyenne 4.5kg) a de fortes chances de développer un diabète de type 2 par la suite.

TABLEAU COMPARANT LES FACTEURS DE RISQUE DU DIABETE DE TYPE 1 ET DU DIABETE DE TYPE 2

https://www.tahiti-infos.com/photo/art/grande/9272963-14810619.jpg?v=1460058541

Conséquences sur le corps

Pour le diabète de type 1, la destruction des cellules du pancréas qui produisent de l’insuline engendre un taux de glucose sanguin trop élevé. Par conséquent, les reins ne peuvent pas tout filtrer et une partie du glucose se retrouve dans l’urine comme vue précédemment. Dans l’organisme, la concentration de glucose à tendance à toujours s’équilibrer, du coup, l’eau contenue dans l’organisme se dirige vers la vessie pour diminuer le trop plein de glucose ce qui gorge la vessie et donne envie d’aller aux toilettes. Cela provoque donc la déshydratation ainsi que de la fatigue. Par ailleurs, les cellules musculaires ayant du mal à consommer du glucose due à une privation d’insuline puisent dans les graisses, ce qui provoque une perte de poids du malade. De plus, afin de puiser dans les graisses, il faut que les acides gras soient transformés par le foie pour être consommés. Cependant, cette transformation, lorsqu’elle est en excès, empoisonne l’organisme en libérant des substances toxiques en quantité importantes. Cela provoque des nausées, de la somnolence et amène généralement à la nécessité d’hospitaliser le malade. Cet empoisonnement peut d’ailleurs, s’il n’est pas pris à temps, amener à la mort. De plus, s’il y a trop d’insuline dans le sang, le foie ne libère pas le glucose qu’il contient en réserve. Ainsi, quand un diabétique fait du sport, il doit veiller à ne pas s’injecter une trop forte dose d’insuline avant et manger beaucoup de glucides afin d’éviter de se retrouver en hypoglycémie.

Conséquences sur le corps

Pour le diabète de type 2, le patient produit de l’insuline normalement au départ. Cependant, à cause des graisses qui s’infiltrent dans les muscles et dans le foie (dû à l’obésité, surpoids...), l’insuline perd en efficacité. Par conséquent, le pancréas produit une forte quantité d’insuline, ce qui la fatigue. A ce stade-là, le patient n’est pas encore diabétique mais cela provoque une destruction des cellules productrices d’insuline et donc une baisse de la production d’insuline jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus suffisamment pour que la glycémie soit normale, c’est-à-dire de 0.8 g/L. Il est donc important de prendre en charge rapidement le malade. On constate donc que le diabète de type 2 est une maladie évolutive qui s’aggrave dans le temps. Si la glycémie atteint le seuil de 1.26 g/L, on considère que le patient est cette fois-ci diabétique. En effet, cela signifie qu’une importante proportion des cellules productrices d’insuline ont été détruites. Ces cellules sont malheureusement irremplaçables, il n’y a donc plus de retour en arrière possible. Cela a un impact sur l’utilisation de nos muscles qui deviennent particulièrement faibles ainsi que sur les viscères qui n’assurent plus le bon fonctionnement de l’organisme

Diabète de type 2 · Inserm, La science pour la santé

Conséquences sur le corps

Il existe d’ailleurs des conséquences communes aux deux types de diabètes. En effet, lorsqu’ils sont mal soignés, ils entrainent deux types de lésions au niveau des yeux qui sont la dilatation vasculaire qui se développe de plus en plus au cours du temps et les hémorragies successives. On peut également relever l’endommagement de petits vaisseaux sanguins qui provoque une irrigation de la rétine ainsi qu’une incapacité des reins à filtrer le sang. Par ailleurs, les terminaisons nerveuses des pieds, généralement lors de diabète de type 2, peuvent elles aussi être endommagées et engendrer la perte de sensibilité. Cela peut amener jusqu’à l’amputation.

https://www.google.com/url?sa=i&url=https%3A%2F%2Fwww.slideserve.com%2Fkaten%2Fla-r-tinopathie-diab-tique&psig=AOvVaw0wnW8SJEEjmIDa7ToVNmnF&ust=1706974918512000&source=images&cd=vfe&opi=89978449&ved=0CBIQjRxqFwoTCNjwrqn_jIQDFQAAAAAdAAAAABAf

Hémorragie

Traitements et évolutions thérapeutiques

TABLEAU COMPARANT LES TRAITEMENTS ACTUELS ET FUTURS DU DIABETE DE TYPE ET DU DIABETE DE TYPE 2

Traitement diabète de type 1

Traitement diabète de type 2

Conclusion

Pour conclure, les différents types de diabètes divergent principalement de par leurs symptômes qui sont d’ailleurs bien plus nombreux chez le diabète de type 1 que chez le diabète de type 2. Par ailleurs, le diabète de type 1 a pour cause la destruction des cellules du pancréas qui produisent de l’insuline tandis que le diabète de type 2 a pour origine une insulino-résistance. Il existe une origine commune aux diabètes qui est la prédisposition génétique. Cependant, des facteurs tels que l'alimentation, l'environnement, le surpoids, la sédentarité et bien d'autres encore participent aux développement de la maladie. De nos jours, il existe de différents traitements permettant aux malades d’avoir une vie presque normale. Actuellement, de nombreuses recherches sont en cours et qui par la suite projettent le traitement du diabète de type 1 par l’injection de nouvelles cellules permettant de produire de l’insuline et pour le diabète de type 2, le développement de molécule agissant comme régulateur de l’insuline.

Bibliographie/Sitographie

https://www.google.com/url?sa=i&url=https%3A%2F%2Fstock.adobe.com%2Ffr%2Fimages%2Fnuage-de-mots-bulles-diabete%2F48829135&psig=AOvVaw3-KPKFAqFhNBXl8Hl5Tp6l&ust=1706975901703000&source=images&cd=vfe&opi=89978449&ved=0CBIQjRxqFwoTCPDjivKCjYQDFQAAAAAdAAAAABAq

• Vidéo c’est pas sorcier durée : 26 min https://www.youtube.com/watch?v=zcDWQQlXrog • Les bons profs durée 4min44 : https://www.youtube.com/watch?v=2-FYSRaHNDo • https://eduscol.education.fr/svt/actualites/actualites/article/letat-de-la-recherche-sur-le-diabete-de-type-i.html • vidéo corpus canope : Vaincre le diabète durée 3min25 https://www.reseau-canope.fr/corpus/video/vaincre-le-diabete-17.html• vidéo corpus canopé : Microbiote et obésité + diabète de type 2 durée : 3min19 https://www.reseau-canope.fr/corpus/video/le-microbiote-et-l-obesite-104.html• access lyon : http://acces.ens-lyon.fr/acces/thematiques/immunite-et-vaccination/thematiques/perturbations-du-systeme-immunitaire/le-dt1-maladie-autoimmunehttps://www.inserm.fr/dossier/diabete-type-2/

https://www.google.com/search?sca_esv=76c68a2d4a39925c&rlz=1C1GCEA_frFR1095&q=vid%C3%A9o+diab%C3%A8te&tbm=vid&source=lnms&sa=X&ved=2ahUKEwjh6LPwtoyEAxUXT6QEHR7-A6sQ0pQJegQIDhAB&biw=1600&bih=783&dpr=1#fpstate=ive&vld=cid:343ec03e,vid:PkHwH-kBn5I,st:0

https://images-schoolmouv-cours.s3.eu-west-1.amazonaws.com/t-fnx-svt-c20-img08.png?1654785852607

https://www.google.com/search?q=vid%C3%A9o+diab%C3%A8te&sca_esv=76c68a2d4a39925c&rlz=1C1GCEA_frFR1095&tbm=vid&ei=aMG8ZZjVIuCskdUPxYiQsAU&start=10&sa=N&ved=2ahUKEwiYqbfxtoyEAxVgVqQEHUUEBFYQ8tMDegQIGBAE&biw=1600&bih=783&dpr=1#fpstate=ive&vld=cid:7927cc06,vid:EFd3z1QXRj4,st:0

https://www.google.com/search?q=vid%C3%A9o+diab%C3%A8te+traitement&sca_esv=76c68a2d4a39925c&rlz=1C1GCEA_frFR1095&biw=1600&bih=783&tbm=vid&ei=f8K8ZdKcLISSkdUPhra30AI&ved=0ahUKEwiS2MX2t4yEAxUESaQEHQbbDSo4FBDh1QMIDQ&uact=5&oq=vid%C3%A9o+diab%C3%A8te+traitement&gs_lp=Eg1nd3Mtd2l6LXZpZGVvIhp2aWTDqW8gZGlhYsOodGUgdHJhaXRlbWVudDIFECEYoAEyBRAhGJ8FMgUQIRifBTIFECEYnwVImCdQ_wRYnSVwAXgAkAEAmAFfoAGkB6oBAjEzuAEDyAEA-AEBwgIFEAAYgATCAgoQABiABBiKBRhDwgIGEAAYFhgewgIKEAAYFhgeGA8YCsICCBAAGBYYHhgKwgIHECEYChigAYgGAQ&sclient=gws-wiz-video#fpstate=ive&vld=cid:797af836,vid:Ff0oROwnqrg,st:0

https://www.bing.com/videos/riverview/relatedvideo?&q=facteurs+de+risque+diabete&&mid=0191C52517B7DACBC5A80191C52517B7DACBC5A8&&FORM=VRDGAR