Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

immunitÉanti infectieuse

Start

Immunité anti virale

Immunité antibactérienne

Immunité anti parasitaire

Sortie

CODE FAUX

CODE CORRECT

Immunité naturelle anti virale

Les interférons Notions théoriquesQuiz

Play

Immunité naturelle anti virale

Les interférons L’infection virale déclenche la production d’interférons par la cellule infectée. Ces interférons entrainent : - L'inhibition de la synthèse des protéines virales dans les cellules infectées ;- La dégradation de l'ARN viral;- L'augmentation de l'expression des molécules de CMH. Il existe ainsi une action autocrine et une action paracrine.L'activation des mécanismes de défenses antivirales permettent aux cellules voisines de résister à l'infection.

Immunité naturelle anti virale

Les cellules NK Notions théoriquesQuiz

Play

Immunité naturelle anti virale

Les cellules NK Les NK sont efficaces pour tuer les cellules infectées par les virus.Les cellules NK libèrent de nombreuses granules contenant de la perforine et des granzymes. Les cellules NK reconnaissent les cellules infectées par ADCC ou par le fait que la cellule infectée sous-exprime le CMHI.

Immunité anti virale

Les mécanismes d'échappement des virus

Play

Question 1/5

A. Autocrine et paracrine

B. Autocrine

C. Paracrine

D. Endocrine

Les interférons ont une action ?

Question 2/5

Les cellules NK détruisent les cellules infectées en raison de la sous-expression du

A. CMH II

B. CMV I

C. CMH I

D. CMV II

Question 3/5

I'immunité à médiation humorale permet de

A. Détruire les cellules infectées

B. Produire des interférons

C. Neutraliser les virus circulants

D. Augmenter la T°C corporelle

Question 4/5

Certains virus inhibent

A. La fixation du peptide antigénique sur le CMH II

B. La fixation du paratope sur le CMH I

C. La fixation de l'épitoqe sur le CMH II

D. La fixation du peptide antigénique sur le CMH I

Question 5/5

Il exsite une grande variabilité génétique chez les virus. Cette proprété est à l'origine

A. de la difficulté à fabriquer des vaccins

B. de la difficulté à activer la RI

C. de la difficulté d'activer les LT4

D. de la difficulté d'activer les plasmocytes

level Icomplete!

Chiffre 5 = 5

home

NEXT LEVEL

Immunité anti bactérienne

Les super antigènes bactériens Notions théoriquesQuiz

Play

Immunité anti bactérienne

Les super antigènes

Ce sont des molécules capables de produire une activation polyclonale des lymphocytes T. Exemple : toxine staphylococcique, exotoxines streptococciques. Elles se fixent à certaines séquences du TCR en établissant un pontage avec les molécules du CMH de la CPA, sans qu’aucun Ag spécifique ne soit présenté. Ces super antigènes induisent une activation massive des LT4 indépendamment de leur spécificité antigénique : activation polyclonale. Cette activation se traduit par une surproduction de cytokines qui entraîne une toxicité systémique : c'est le choc toxique. Le choc septique est caractérisé par :une fièvre élevée ; un collapsus cardio-vasculaire; une coagulation intravasculaire massive ; des défaillances multiviscérales ; des nécroses hémorragiques aboutissant à la mort.

Immunité anti bactérienne

Les mécanismes d'échappement des bactéries

Play

Question 1/5

A. à la capsule

B. à un plasmide

C. aux pili

D. au flagelle

Certaines bactéries résistent à la phagocytose grâce

Question 2/5

Certaines bactéries résistent à l'explosion oxydative grâce à

A. l'oxydase

B. la neuraminidase

C. la catalase

D. la stress-synthétase

Question 3/5

Le pouvoir invasif de certaines bactéries augmente grâce

A. à la présence d'une catalase

B. à la présence d'une oxydase

C. à la présence d'une hyaluronidase

D. à la présence d'une thermonucléase

Question 4/5

Certaines bactéries produises des protéases qui

A. détruisent le CMH

B. détruisent la capsule

C. détruisent le phagosome

D. détruisent les Ac

Question 5/5

Certaines bactéries sont capables de survivre dans le phagolysosome

A. Effectivement les Neisseria par exemple

B. C'est impossible

C. C'est possible mais uniquement en hiver

D. Oui mais uniquement pour les bacilles Gram -

level IIcomplete!

Chiffre 3 = 1

home

NEXT LEVEL

Immunité anti parasitaire

Rôles des granulocytes éosinophiles Notions théoriquesQuiz

Play

Immunité anti parasitaire

Rôles des granulocytes éosinophiles

- Les éosinophiles sont attirés par les cytokines libérées par les mastocytes (stimulés par un pontage d'IgE) au site de pénétration du parasite. - Fixation des éosinophiles à la surface du parasite recouvert d'Ac par l'intermédiaire de FcR. - Fusion des lysosomes à la surface du parasite.- Libération de protéines toxiques et de radicaux libres. => dommages dans l'espace extracellulaire confinés à l'espace étroit entre le parasite et l'éosinophile. - Synthèse de médiateurs chimiques (prostaglandines, leucotriènes, cytokines) qui amplifient la réponse inflammatoire. Dans des conditions normales, on trouve très peu d'éosinophiles dans la circulation. Un des signes cliniques de la parasitose à helminthe est l’hyper éosinophilie : augmentation des PNE au-dessus de 500 cellules/mm3.

Immunité anti parasitaire

Les mécanismes d'échappement des parasites

Play

Question 1/5

A. en empêchant la formation du CAM

B. en empêchant la fixation du C3

C. en empêchant la formation de la C5 convertase

D. en empêchnat la fication du C1

Certains parasites résistent au complément

Question 2/5

Certains parasites échappent au SI en se cachant comme par exemple en prenant une forme

A. kistique

B. kysttique

C. kystique

D. kistike

Question 3/5

Certains parasites échappent au SI en

A. se recouvrant d'Ag d'un autre parasite

B. changeant de couleur

C. se recouvrant d'Ag de l'hôte

D. changeant de forme

Question 4/5

Certains parasites peuvent

A. détruirent le CMH

B. détruirent les Ac

C. diminuer l'expression de CMH

D. détruirent les Ac et diminuer l'expression du CMH

Question 5/5

Certains parasites présentent une grande variabilité génétique

A. Vrai

B. Faux

C. Peut-être

D. Qui ? Quoi ?

level IIIcomplete!

Chiffre 8 = 3

SORTIE

wrong!

Something is wrong!

back