Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Saba Bazargan-Forward

Authority-Based Accountability

Authority-Based accountability

  • Authority-Based Accountability
    • Contender, Goon & Victime
    • Strategic Bomber
    • Raisons protégées
  • Être vicieux est une activité de groupe !
    • Les bandits
    • Le super-Bandit
  • D'autres conceptions
    • Roth
    • Kutz
  • La pertinence des motivations aux yeux du jugement moral
    • Scanlon
    • Pyramide
    • Conséquentialisme

Plan

Conséquences
Action
RPI
RP-D

L'agression de Goon

Le circuit de la responsabilité

Les bandits

Conséquences
Action
RPI
RP-D
Conséquences
Action
RPI
RP-D
Conséquences
Action
RPI
RP-D

Roth

Ça changerait un peu le discours, mais ABA pourrait accomoder. Le caractère mauvais des motivations du délibérateur nous informerait sur la personne & l'exécutant peut être tenu responsable d'avoir maintenu un rapport fonctionnel avec le délibérateur et sera jugé en fonction de s'il connaissait ou non ses intentions réelles.

Ça ne changerait rien! Dans une division agentielle du travail, ce qu'on attribue d'ordinaire à UN agent est attribué au groupe. Délibérateur n'est pas dans une position où il est jugé pour les intentions de quelqu'un d'autre (exécutant), il est littéralement jugé pour les siennes.

C'est la conception que Bazargan-Forward défend depuis le début du chapitre

Les intentions peuvent être pertinente en un sens aretaic. Une action immorale révèle uniquement des choses sur mon caractère, mais l'intention est impertinente pour le jugement moral d'une action.

Les intentions peuvent être pertinente en un sens qui est relatif à l'agent. À toute chose égale, j'ai des raisons de ne pas agir de manière immorale, mais je n'en ai pas forcément pour empêcher une autre personne d'en faire autant.

Aretaic
Agent-Relative
Agent-Neutral

Les intentions peuvent être pertinente en un sens qui est neutre du point de vue de l'agent. À tout chose égale, tout le monde a des raisons de prévenir que quelqu'un d'autre agisse sur des mauvaises intentions

Intentions

Ces contre-exemples montrent que L'ABA est un facteur parmis d'autres, mais n'invalide pas les arguments en tant que tel.

Baker a le choix entre être reponsable de la mort d'une personne ou responsable (via l'autorité) de la mort de 20 personnes. Lequel est le pire ? On peut faire appel a d'autres éléments pertinents pour trancher.

Même si Assassin a oublié, la promesse entre eux éxiste toujours. Rappelons-nous les bandits. Mastermind détermine le contenu de l'action d'Assassin, on ne s'intéresse pas au rapport de causalité.

Chooser a le choix entre tuer 20 personnes & tuer 20 personnes. Il peut le faire dans un groupe de 12 ou dans un groupe de 120.

Baker a le choix entre ajouter sa goûte de poison à un collectif (il n'a aucun impact sur le résultat) et tuer un innocent.

Assassin promet à Mastermind, oublie sa promesse et la remplie. Mastermind n'est pas la cause des actes d'Assassin.

Conspiracy Choice

Baker's Dozen

Double Promise

Les arguments conséquentialistes & l'inertie causale