Want to make creations as awesome as this one?

Les JO 2024 arrivent à grands pas... Découvrons toutes les disciplines.

More creations to inspire you

STEVE JOBS

Horizontal infographics

OSCAR WILDE

Horizontal infographics

TEN WAYS TO SAVE WATER

Horizontal infographics

NORMANDY 1944

Horizontal infographics

LIZZO

Horizontal infographics

BEYONCÉ

Horizontal infographics

Transcript

en route vers paris 2024

PÉRIODE 1

PÉRIODE 5

À venir...

PÉRIODE 4

PÉRIODE 2

PÉRIODE 3

Création de Frédéric Dupont pour les élèves de CM1 Bde l'école Charles Péguy (Paris XIe - 2023-2024)

À venir...

Sur chaque page, tu pourras trouver les symboles suivants. Il suffira de cliquer dessus pour revenir à la page d'accueil, ouvrir une nouvelle page ou une petite fenêtre informative...

Permet de revenir à la page d'accueil

Permet de revenir à la page précédente

Permet d'aller à la page suivante

Permet d'aller à la page du travail concerné

Permet de voir une image explicative

Permet de regarder une vidéo

Permet de connaitre les informations sur le travail à faire

Permet de lire un texte explicatif

en route vers paris 2024

PÉRIODE 1

Histoire des JO

Paris 2024

AthlétismeAvironBadminton

BasketballBasket 3x3Boxe

Les Jeux de l'Antiquité

Les Jeux Olympiques modernes

Pierre de Coubertin

Les symboles olympiques

histoire des jeux olympiques

PÉRIODE 1(accueil)

Pour ces deux premières semaines de travail, voilà ce que tu dois faire : 1. Prends le temps de découvrir les différents documents proposés sur cette page. 2. Regarde attentivement la feuille de recherches que ton professeur t'a fournie pour ces deux semaines de découvertes. 3. Complète ta feuille avec un stylo sauf si une indication différente est donnée sur la feuille de recherches. 4. Lorsque tu auras terminé ton travail de la semaine, colle ta feuille de recherches dans ton cahier sur "Les JO de Paris 2024". 5. Cette feuille est à terminer au plus tard pour le jeudi 14 septembre 2023. Il te faudra donc apporter ton cahier obligatoirement ce jour-là en classe pour que nous puissions partager tes réponses.

Le Baron Pierre de Coubertin est le fondateur des Jeux Olympiques modernes. Inspiré par des Jeux de l’Antiquité qui avaient lieu à Olympie, en Grèce, et qui se sont arrêtés en 393 après J.C, le Français Pierre de Coubertin décide de lancer son projet de rénovation des Jeux Olympiques. Personnalité tout entière consacrée à l’éducation, l’histoire et la sociologie, il fonde en 1894 le Comité International Olympique (CIO), pour contribuer à l’édification d’un monde pacifique et meilleur grâce à l’éducation de la jeunesse par le sport. Les premiers Jeux Olympiques de l’ère moderne voient le jour pour la première fois en 1896 à Athènes. Né à Paris en 1863, Pierre de Frédy, baron de Coubertin, est issu d’une famille aristocrate. C’est un sportif très actif : il pratique la boxe, l’escrime, l’équitation et l’aviron. Il est convaincu que le sport constituait le tremplin pour retrouver une certaine énergie mentale. La création du symbole des anneaux olympiques en 1913, la Charte et le protocole olympique, le serment des athlètes, ainsi que le cérémonial d'ouverture et de clôture des jeux sont son œuvre. C’est toujours lui qui déclare : « L’important dans la vie n’est point le triomphe mais le combat, l’essentiel ce n’est pas d’avoir vaincu, mais de s’être bien battu ». De 1896 à 1925 il préside personnellement le CIO. Il meurt à Genève, en Suisse, le 2 septembre 1937. Selon ses dernières volontés, son cœur est déposé à Olympie (Grèce) dans la stèle de marbre qui commémore la rénovation des Jeux Olympiques.

Les cinq anneaux représentent les cinq continents du monde et c’est en 1913 que Pierre de Coubertin a conçu ces anneaux entrelacés en guise de symbole olympique. Il souhaitait représenter les cinq continents du monde : l’Asie, l’Europe, l’Afrique, les Amériques et l’Océanie, unis par l’olympisme. C’est pourquoi aujourd’hui, les Jeux Olympiques rassemblent autant de personnes venant des cinq coins du monde autour du sport. Les couleurs des anneaux (bleu, jaune, noir, vert et rouge) représentent les couleurs de tous les drapeaux nationaux du monde. Ce symbole montre sa puissance de par l'unité, mais également la diversité de notre planète. Source : cdos63.fr

source : olympique.ca À l’époque de l’antiquité grecque, les hommes utilisaient une torche pour marquer le début des Jeux Olympiques. C’est de là qu’est née la tradition de la flamme olympique. Aujourd’hui, cette tradition garde une certaine importance au sein des Jeux Olympiques, puisqu’elle remémore les origines antiques des Jeux. Cette flamme fera le voyage depuis la Grèce jusqu’en France par bateau, pour traverser toutes les régions de la France avant son arrivée pour la cérémonie d’ouverture à Paris en 2024. Source : cdos63.fr source : @Olympics

source : fr.wikipedia.org Cela fait plus d’un siècle, que la devise « Citius, Altius, Fortius » a une place primordiale dans les Jeux Olympiques. Elle signifie « Plus vite, plus haut, plus fort » en latin. Ces mots ont été prononcés pour la première fois en 1881, lors de la cérémonie d’ouverture d’une épreuve sportive scolaire. Ils ont été adoptés ensuite par Pierre de Coubertin pour en faire la devise olympique. C’est d’ailleurs grâce à cette devise que les sportives et sportifs se sentent encouragés à donner le meilleur d’eux-mêmes en se dépassant ! Source : cdos63.fr

L’hymne olympique est le morceau de musique joué lors des cérémonies d’ouverture, de clôture des Jeux Olympiques, mais également de la remise des médailles. Cet hymne a été écrit par Kostis Palamas et composé par Spiros Samaras. On l’a écouté pour la première fois en 1896 lors des Jeux de la première Olympiade à Athènes, mais c’est qu’en 1960 qu’il devient l’hymne officiel des Jeux Olympiques. Cette musique est à la fois émouvante et symbolique. Elle rassemble tous les athlètes et spectateurs du monde entier pour célébrer l'esprit des Jeux tout en rappelant l'esprit de paix, d'unité et de fraternité des Jeux Olympiques. Source : cdos63.fr L'hymne olympique

source : QuizzClub.com Le serment olympique est prononcé lors de la cérémonie d’ouverture par une personne représentant les athlètes, les arbitres et les entraîneurs. Ce serment a été confectionné par Pierre de Coubertin, afin de veiller au respect des règles et l’esprit des Jeux. Cela remonte aux Jeux Olympiques antiques où les athlètes prêtaient serment devant la statue de Zeus - protecteur de l’inviolabilité des serments. Il symbolise donc le respect de l’égalité et du jugement rendu entre chacun des concurrents dans la compétition. Source : cdos63.fr

Les JO depuis 1896 jusqu'en 2024 1896 : Athènes (Grèce) ; 1900 : Paris (France) ; 1904 : Saint Louis (États-Unis) ; 1908 : Londres (Royaume-Uni) ; 1912 : Stockholm (Suède) ; 1920 : Anvers (Belgique) ; 1924 : Paris (France) ; 1928 : Amsterdam (Pays-Bas) ; 1932 : Los Angeles (États-Unis) ; 1936 : Berlin (Allemagne) ; 1948 : Londres (Royaume-Uni) ; 1952 : Helsinki (Finlande) ; 1956 : Melbourne (Australie) ; 1960 : Rome (Italie) ; 1964 : Tokyo (Japon) ; 1968 : Mexico (Mexique) ; 1972 : Munich (Allemagne de l'Ouest) ; 1976 : Montréal (Canada) ; 1980 : Moscou (URSS) ; 1984 : Los Angeles (États-Unis) ; 1988 : Séoul (Corée du Sud) ; 1992 : Barcelone (Espagne) ; 1996 : Atlanta (États-Unis) ; 2000 : Sydney (Australie) ; 2004 : Athènes (Grèce) ; 2008 : Pékin (Chine) ; 2012 : Londres (Royaume-Uni) ; 2016 : Rio de Janeiro (Brésil) ; 2020 : Tokyo (Japon) ; (reportés en 2021) 2024 : Paris (France).

Les différentes épreuves

Les différents sites des épreuves

La flamme et la torche olympique

Les mascottes

PARIS 2024

PÉRIODE 1(accueil)

Pour ces deux premières semaines de travail, voilà ce que tu dois faire : 1. Prends le temps de découvrir les différents documents proposés sur cette page. 2. Regarde attentivement la feuille de recherches que ton professeur t'a fournie pour ces deux semaines de découvertes. 3. Complète ta feuille avec un stylo sauf si une indication différente est donnée sur la feuille de recherches. 4. Lorsque tu auras terminé ton travail de la semaine, colle ta feuille de recherches dans ton cahier sur "Les JO de Paris 2024". 5. Cette feuille est à terminer au plus tard pour le lundi 25 septembre 2023. Il te faudra donc apporter ton cahier obligatoirement ce jour-là en classe pour que nous puissions partager tes réponses.

Lorsque la flamme arrive dans le pays hôte, c’est l’esprit des Jeux qui débarque. Avant d’embraser le chaudron lors de la cérémonie d’ouverture, la flamme, portée par une multitude de relayeurs réalise un parcours jusqu’à la ville hôte des Jeux. Pour Paris 2024 la flamme visitera toutes les régions de France à partir d’avril 2024 lors d’un grand relais jalonné d’étapes symboliques, de moments collectifs et de célébrations dans les territoires.Source : Pixabay.comSymbole d’unité et de paix, la flamme diffuse l’esprit des Jeux sur son passage et marque le début des célébrations. À l’occasion des Jeux de Paris 2024, le relai de la flamme se déroulera sur trois mois, mais la mobilisation des nombreux acteurs impliqués, notamment le monde sportif, ainsi que la sélection des relayeurs, créeront des moments forts dès septembre 2023. Source : paris2024.org

Les Phryges Les Phryges sont issues d’un vêtement qui est un symbole de liberté, présent dans notre Histoire depuis des siècles, et qui est apparu dès l’Antiquité. Présent sur des drapeaux d’Amérique latine avant d’être popularisé par les révolutionnaires français, le bonnet phrygien est aujourd’hui bien connu de l’imaginaire populaire français. Symbole révolutionnaire, de la République et de liberté, le bonnet phrygien coiffe Marianne dans nos mairies ou sur les timbres. Source : paris2024.org C’est quoi, le bonnet phrygien ? C’est un bonnet avec deux cache-oreilles et une pointe qui retombe. Il est inspiré d’un bonnet traditionnel, originaire de la ville antique de Phrygie, qui lui a donné son nom. Ce couvre-chef, souvent rouge, peut être décoré d’une cocarde bleu-blanc-rouge. Mais qu’est-ce qu’il a de particulier ? Ce bonnet est un symbole de liberté qui a traversé les siècles. Dans la Rome antique, quand un maître rendait la liberté à son esclave, il le coiffait du pileus, un bonnet en feutre qui lui ressemble. Il était aussi porté pendant la guerre d’indépendance aux États-Unis, et est encore dessiné sur le drapeau de l’État de New York. Il est également présent sur les emblèmes de l’Argentine, de la Colombie, du Paraguay, du Salvador et d’Haïti. En France, ce bonnet rouge était porté comme « bonnet de la liberté » pendant la Révolution. En 1792, la république qui vient de naître est représentée par Marianne, une femme portant un bonnet phrygien. On retrouve cette représentation dans les mairies, sur des pièces de monnaie, des timbres-poste et des œuvres d’art célèbres. L’image de Marianne, coiffée de son bonnet, est le symbole de la France, de la République et de la liberté, aux yeux du monde entier. Et ce bonnet représente si bien la France qu’il a été choisi pour être la mascotte des Jeux olympiques de Paris en 2024. Source : 1jour1actu.com

Depuis la mise en place, en 2014, de l’Agenda olympique 2020, le CIO encourage les comités d’organisation à proposer de nouveaux sports au sein du programme olympique de leur édition, en tant que « sports additionnels ». C’est cette opportunité qui a permis à Paris 2024 de proposer au CIO l’inclusion de quatre sports additionnels à son programme. Paris 2024 a fait le choix de sports jeunes, créatifs, spectaculaires et en phase avec leur époque : le surf, l’escalade, le skateboard et le breaking. Paris 2024 s’inscrit dans la continuité des Jeux de Tokyo 2020, qui ont intégré à leur programme trois de ces sports que sont le surf, le skateboard, et l’escalade. Les 28 sports olympiques : l’athlétisme, l’aviron, le badminton, le basketball, le basketball 3×3, la boxe, le canoë sprint, le canoë-kayak slalom, le cyclisme sur piste, le cyclisme sur route, le BMX freestyle, le BMX racing, le Mountain bike (VTT), l’escrime, le football, le golf, la gymnastique artistique, la gymnastique rythmique, le trampoline, l’haltérophilie, le handball, le hockey, le judo, la lutte, le pentathlon moderne, le rugby, la natation, la natation artistique, la natation marathon, le plongeon, le waterpolo, les sports équestres, le taekwondo, le tennis, le tennis de table, le tir, le tir à l’arc, le triathlon, la voile, le volleyball et le volleyball de plage.

Source : AFP

athlÉtisme

Un peu d'histoire de l'athlétisme aux JO

Tous les résultats de l'athlétisme des JO 2020

Des stars de la discipline(d'hier et d'aujourd'hui)

Les stars françaises (d'hier et d'aujourd'hui)

Calendrier des épreuves(Paris 2024)

Quelques infos incroyablesde cette discipline

PÉRIODE 1(accueil)

Sites des épreuves : Le Stade de France se muera en stade olympique, et accueillera toutes les épreuves sur piste. Stade mythique de près de 80 000 places au cœur de la Seine-Saint-Denis, le Stade de France a l’habitude, depuis son inauguration en 1998, d’accueillir des compétitions prestigieuses, comme les championnats du monde d’athlétisme en 2003. Source : Paris2024.orgLes épreuves sur route de marathon prendront leur départ, de l’Hôtel de ville de Paris. Les épreuves de marche 20 km prendront leur départ du Pont d’Iéna. Agenda : Jeudi 1er août 07h30 : Hommes - 20 km Marche - Finale 09h20 : Femmes - 20 km Marche - Finale Vendredi 2 août 10h05 : Hommes - Décathlon - 100m 10h10 :Hommes - Marteau - Qualifications 10h15 : Femmes - Hauteur - Qualifications 10h35 : Femmes - 100m - Tour préliminaire 10h55 : Hommes - Décathlon - Longueur 11h05 : Hommes - 1500m - Séries 11h35 : Hommes - Marteau - Qualifications 11h50 : Femmes - 100m - 1er tour 12h10 : Hommes - Décathlon - Poids 18h05 : Hommes - Décathlon - Hauteur 18h10 : Femmes - 5000m - Séries 18h15 : Femmes - Triple saut - Qualifications 18h55 : Femmes - Disque - Qualifications 19h10 : Mixte - 4x400m - Séries 19h45 : Femmes - 800m - Séries 19h50 : Hommes - Poids - Qualifications 20h20 : Femmes - Disque - Qualifications 20h45 : Hommes - Décathlon - 400m 21h20 : Hommes - 10000m - Finale Samedi 3 août 10h05 : Hommes - Décathlon - 110m haies 10h10 : Hommes - Perche - Qualifications 10h35 : Hommes - 100m - Tour préliminaire 10h55 : Hommes - Décathlon - Disque 11h30 : Femmes - 800m - Repêchages 11h45 : Hommes - 100m - 1er tour 13h40 : Hommes - Décathlon - Perche 19h10 : Hommes - Décathlon - Javelot 19h45 : Hommes - Poids - Finale 19h55 : Femmes - 100m - Demi-finales 20h20 : Femmes - Triple saut - Finale 20h25 : Hommes - 1500m - Repêchages 21h00 : Mixte - Relais 4x400m - Finale 21h20 : Femmes - 100m - Finale 21h43 : Hommes - Décathlon - 1500m 22h00 : Hommes - Décathlon - Classement final Dimanche 4 août 10h05 : Femmes - 3000m steeple - Séries 10h20 : Femmes - Marteau - Qualifications 10h50 : Femmes - 200m - Séries 11h00 : Hommes - Longueur - Qualifications 11h45 : Femmes - Marteau - Qualifications 11h50 : Hommes - 110m haies - Séries 12h35 : Femmes - 400m haies - Séries 19h05 : Hommes - 400m - Séries 19h50 : Femmes - Hauteur - Finale 20h00 : Hommes - 100m - Demi-finales 20h30 : Hommes - Marteau - Finale 20h35 : Femmes - 800m - Demi-finales 21h10 : Hommes - 1500m - Demi-finales 21h50 : Hommes - 100m - Finale Lundi 5 août 10h05 : Hommes - 400m haies - Séries 10h10 : Hommes - Disque - Qualifications 10h40 : Femmes - Perche - Qualifications 10h50 : Femmes - 400m haies - Repêchages 11h25 : Hommes - 400m - Repêchages 11h35 : Hommes - Disque - Qualifications 11h55 : Femmes - 400m - Séries 12h50 : Femmes - 200m - Repêchages 19h05 : Hommes - Perche - Finale 19h10 : Hommes - 3000m steeple - Séries 20h05 : Hommes - 200m - Séries 20h35 : Femmes - Disque - Finale 20h55 : Femmes - 200m - Demi-finales 21h20 : Femmes - 5000m - Finale 21h50 : Femmes - 800m – Finale Mardi 6 août 10h05 : Femmes - 1500m - Séries 10h20 : Hommes - Javelot - Qualifications 10h50 : Hommes - 110m haies - Repêchages 11h15 : Femmes - Longueur - Qualifications 11h20 : Femmes - 400m - Repêchages 11h50 : Hommes - Javelot - Qualifications 12h00 : Hommes - 400m haies - Repêchages 12h30 : Hommes - 200m - Repêchages 19h45 : Femmes - 400m haies - Demi-finales 20h02 : Femmes - Marteau - Finale 20h20 : Hommes - Longueur - Finale 20h30 : Hommes - 400m - Demi-finales 21h00 : Hommes - 1500m - Finale 21h20 : Femmes - 3000m steeple - Finale 21h50 : Femmes - 200m - Finale Mercredi 7 août 07h30 : Mixte - Relais marche marathon - Finale 10h10 : Hommes - Hauteur - Qualifications 10h15 : Femmes - 100m haies - Séries 10h25 : Femmes - Javelot - Qualifications 11h00 : Hommes - 5000m - Séries 11h45 : Hommes - 800m - Séries 11h50 : Femmes - Javelot - Qualifications 12h35 : Femmes - 1500m - Repêchages 19h05 : Femmes - Perche - Finale 19h10 : Hommes - 110m haies - Demi-finales 19h25 : Hommes - Triple saut - Qualifications 19h40 : Hommes - 400m haies - Demi-finales 20h07 : Hommes - 200m - Demi-finales 20h30 : Hommes - Disque - Finale 20h45 : Femmes - 400m - Demi-finales 21h20 : Hommes - 400m - Finale 21h45 : Hommes - 3000m steeple – Finale Jeudi 8 août 10h05 : Femmes - Heptathlon - 100m haies 10h25 : Femmes - Poids - Qualifications 10h35 : Femmes - 100m haies - Repêchages 11h05 : Femmes - Heptathlon - Hauteur 11h10 : Femmes - 4x100m - Séries 11h35 : Hommes - 4x100m - Séries 12h00 : Hommes - 800m - Repêchages 19h05 : Femmes - Heptathlon - Poids 20h00 : Femmes - Longueur - Finale 20h05 : Femmes - 1500m - Demi-finales 20h30 : Hommes - Javelot - Finale 20h35 : Femmes - Heptathlon - 200m 21h05 : Femmes - 400m haies - Finale 21h25 : Hommes - 200m - Finale 21h50 : Hommes - 110 haies - Finale Vendredi 9 août 10h05 : Femmes - Heptathlon - Longueur 10h40 : Femmes - 4x400m - Séries 11h05 : Hommes - 4x400m - Séries 11h20 : Femmes - Heptathlon - Javelot 11h30 : Hommes - 800m - Demi-finales 12h05 : Femmes - 100m haies - Demi-finales 19h15 : Femmes - Relais 4x100m - Finale 19h30 : Hommes - Relais 4x100m - Finale 19h40 : Femmes - Poids - Finale 20h00 : Femmes - 400m - Finale 20h10 : Hommes - Triple saut - Finale 20h15 : Femmes - Heptathlon - 800m 20h30 : Femmes - Heptathlon - Classement final 20h55 : Femmes - 10000m - Finale 21h50 : Hommes - 400m haies - Finale Samedi 10 août 08h00 : Hommes - Marathon - Finale 19h05 : Hommes - Hauteur - Finale 19h30 : Hommes - 800m - Finale 19h40 : Femmes - Javelot - Finale 19h45 : Femmes - 100m haies - Finale 20h00 : Hommes - 5000m - Finale 20h25 : Femmes - 1500m - Finale 21h10 : Hommes - Relais 4x400m - Finale 21h20 : Femmes - Relais 4x400m – Finale Dimanche 11 août 08h00 : Femmes - Marathon - Finale

L'athlétisme figure au programme de chaque édition des Jeux Olympiques de l'Antiquité comme des Jeux modernes, depuis 1896. Il en est devenu l'un des sports les plus emblématiques et populaires à l'appui des six catégories d'épreuves : course, course de haies, marche, lancers, sauts et épreuves combinées, chacune de ces catégories comprenant différentes épreuves. L'affiche des JO de 1986 à AthènesSource : fr.wikipedia.org/ La première compétition disputée aux Jeux de l'Antiquité était la course de stade, course de vitesse sur environ 192 mètres. Parmi les autres épreuves d'athlétisme des Jeux de l'Antiquité figuraient des courses à pied sur longue distance, une course en armure et un pentathlon composé d'une course de stade, d'un saut en longueur, d'un lancer de disque, d'un lancer de javelot et de la lutte. Des épreuves similaires étaient organisées dans la Grèce antique à l'occasion des Jeux isthmiques, néméens et pythiques. Le stade olympique d'Athènes en 1896Source : fr.wkipedia.org/ Depuis Athènes 1896, l’athlétisme figure au programme de chaque édition des Jeux Olympiques moderne et en est devenu l'un des sports les plus emblématiques et populaires. Les épreuves féminines apparaissent pour la première fois aux Jeux Olympiques de 1928 à Amsterdam, tandis que le programme masculin s’uniformise à partir des Jeux de 1932 à Los Angeles. Si, à leurs débuts sur la piste olympique, les femmes n'étaient autorisées à participer qu'à de rares épreuves, leur programme est aujourd'hui presque identique à celui des hommes.JO de 1928 à AmsterdamSource : olympics.com Source : extraits du site paris2024.org

ATHLÉTISME - JO DE TOKYO 2020 (source Wikipedia)

1. 192 mètres À l'origine, le stade était une unité de mesure : il s'étendait sur environ 192 mètres. Pour les Grecs, il équivalait à 600 pieds d'Hercule. Il avait donc des pieds de 32 centimètres de long et chaussait du 49.5. Le pied d'Herculesource : lumieresdesetoiles.com 2. Accroupi L'Américain Thomas Burke est le 1er champion olympique du 100 mètres aux Jeux d'Athènes en 1896. Sur la ligne de départ, il utilise une technique particulière, alors inconnue en Europe, en s'accroupissant et en osant les mains au sol pour prendre son élan. Les spectateurs s'esclaffent, mais leur rire s'éteint quand il franchit la ligne en vainqueur 12 secondes plus tard. Thomas Burkesource : fr.wikipedia.org3. Moins de 10 s Robert Lee Hayes, dit Bob Hayes, est surnommé "The Duck" en raison de son étrange façon de courir en canard. Cette attitude ne l'empêche pas d'être le 1er sprinteur à courir en moins de 10 s (9 s 9 en demi-finale) et de devenir médaillé d'or à Tokyo en 1964.Robert Lee Hayessource : fr.wikipedia.org4. Vitesse Quand Usain Bolt bat le record du monde du 100 m en 9 s 58, sa vitesse est de 37,58 km/h. Son record du 200 m est de 19 s 19, soit 37,52 km/h. Usain Boltsource : AFP5. Marathon royal Jusqu'en 1908, la distance du marathon change en fonction de l'organisateur. Elle est toujours à peu près de 40 km. À Londres, le roi exige que le départ soit donné sous les fenêtres du château de Windsor pour faire plaisir aux membres de la famille royale. Et l'arrivée doit s'effectuer devant la loge d'Edouard VII, au White City Stadium. On mesure, cela donne une distance saugrenue : 42 km et 195 m, mais comme c'est la volonté royale... Sans compter l'obsession britannique de tout légiférer : à partir de 1924, la distance de 42,195 km devient la distance tout marathon. Edouard VIIsource : fr.wikipedia.org 6. Argent et bronze En 1936, à Berlin, 2 perchistes japonais, Shuhei Nishida et Sueo Oe, franchissent la même hauteur en finale et se trouve à égalité. Ils de sauter de nouveau pour se départager, les officiels décident de tirer au sort. Le 1er nommé aura l'argent et le 2nd le bronze. Les 2 athlètes découpent alors leurs médailles respectives et en soudent les 2 morceaux. Pour eux, ce sont des médailles exceptionnelles : moitié argent et moitié bronze. Sueo Oe et Shuhei Nishidasource : fr.wikipedia.org 7. Cinéma Glenn Morris récolte la médaille d'or du décathlon à Berlin, en 1936. À la fin des Jeux, il est recruté pour jouer le rôle principal du film "La Revanche de Tarzan". Il partage la vedette avec une championne olympique de natation, Eleanor Holm. Affiche du filmsource : notrecinema.com Source des informations : Grands records et petites anecdotes des JO, Benoît Kerjean et Jean-Luc Labourdette, édition de La Martinière.

2 femmes qui ont marqué l'histoire de l'athlétisme 1. Wilma Rudolph Source : fr.wikipedia.org Américaine(1940 - 1994) Wilma Glodean Rudolph fut triple médaille d'or des Jeux olympiques d'été de 1960 à Rome, sur 100, 200 mètres et relais 4 × 100 mètres. Elle a également été en possession des records du monde de ces trois disciplines. Elle est encore considérée comme celle ayant eu « la plus grande influence pour toutes les athlètes noires américaines » en ayant montré aux sceptiques l'intérêt du sport féminin et de l'élan qu'elle a suscité au sein de la jeunesse noire féminine à pratiquer son sport. 2. Allyson Felix Américaine (1985-) Allyson Felix est ainsi, après Betty Cuthbert, la seconde athlète de l'histoire à être médaillée d'or olympique sur les trois distances du sprint (200 m en individuel, 100 m et 400 m en relais). Elle est l'athlète féminine la plus titrée de l'histoire dans des compétitions majeures (Jeux olympiques et championnats du monde) : septuple médaillée d'or olympique et quatorze fois championne du monde. En ajoutant une médaille de bronze sur 400, et l'or sur 4 x 400 m à sa collection lors des Jeux olympiques de Tokyo 2020, elle devient détentrice du record de onze podiums olympiques en athlétisme féminin, ce qui tous sexes confondus, la place seule derrière les douze médailles de Paavo Nurmi. En avril 2022, elle annonce sa décision de prendre sa retraite sportive. 2 hommes qui ont marqué l'histoire de l'athlétisme 1. Jesse Owens Américain (1913-1980) Jesse Owens est considéré comme le premier sportif noir de renommée internationale, et comme le meilleur sprinteur de l'entre-deux-guerres. Quadruple médaillé d'or lors des Jeux olympiques d'été de 1936 à Berlin, il a par ailleurs amélioré à plusieurs reprises les records du monde du 100 mètres, du 200 mètres et du saut en longueur, discipline dans laquelle sa performance de 8,13 mètres, réalisée en 1935, resta inégalée durant plus d'un quart de siècle. 2. Usain Bolt Jamaïcain (1986-) Usain Bolt est considéré comme le plus grand sprinter de tous les temps. Il fait parti des les athlètes les plus titrés de l'histoire des Jeux olympiques en sprint avec huit médailles d'or. Il est le premier athlète à détenir simultanément les records du monde du 100 m, 200 m et 4 × 100 m, le seul athlète à avoir conservé deux titres individuels en sprint sur trois olympiades consécutives, et le seul à avoir battu trois records du monde lors d'une même olympiade. Ses records du 100 m (9 s 58) et du 200 m (19 s 19) datent des championnats du monde de Berlin en 2009. Aux Jeux olympiques de Pékin (2008), Bolt avait établi les deux précédents records du monde du 100 m (9 s 69) et du 200 m (19 s 30). Il est ainsi le premier athlète à remporter trois titres olympiques consécutifs sur le 100 m, le 200 m, et dans un premier temps le 4 × 100 m. Son nom et ses performances en sprint lui ont valu le surnom de « Lightning Bolt » (« l'Éclair », ou « la Foudre »). La Fédération internationale d'athlétisme le désigne six fois athlète de l'année en 2008, 2009, 2011, 2012, 2013 et 2016. 100 m d'Usain Bolt lors des Jeux Olympiques de Londres en 2012

2 femmes stars de l'athlétisme 1. Sydney McLaughlin Américaine (1999-) Sydney McLaughlin-Levrone est une athlète spécialiste du 400 mètres et du 400 mètres haies. Elle est l'actuelle détentrice du record du monde du 400 mètres haies en 50 s 68 et est la première femme de l'histoire à être descendue sous les 52 secondes, puis sous les 51 secondes. Elle est championne olympique en 2021 à Tokyo et championne du monde en 2022 à Eugene, améliorant à chaque occasion le record du monde. Avec le relais 4 x 400 m américain, elle remporte également la médaille d'or aux Mondiaux 2019 et 2022 et aux Jeux olympiques de Tokyo. 2. Yulimar Rojas Vénézuélienne (1995-) Yulimar Del Valle Rojas Rodríguez est une athlète spécialiste du triple saut. Championne olympique en 2020 à Tokyo et vice-championne olympique en 2016 à Rio de Janeiro, elle est l'athlète la plus titrée au triple saut aux championnats du monde en remportant la médaille d'or en 2017 à Londres, en 2019 à Doha et en 2022 à Eugene. Elle est également sacrée à trois reprises lors des championnats du monde en salle, en 2016, 2018 et 2022. Elle est considérée par les spécialistes comme la plus grande triple-sauteuse de l'histoire. 2 hommes stars de l'athlétisme 1. Armand Duplantis Suédois (1999-) Armand Duplantis devient en 2018 champion du monde junior puis champion d'Europe senior, en portant son record à 6,05 m et en devenant alors le plus jeune champion d'Europe dans un concours. Il est ensuite vice-champion du monde en 2019 à Doha, puis champion d'Europe en salle en 2021 à Torun. La même année, il remporte le titre olympique à Tokyo avec 6,02 m. En septembre 2023, il bat une nouvelle fois son propre record du monde lors du meeting Prefontaine Classic à Eugene (USA) en franchissant 6,23 m à son premier essai. Le record du monde en plein air d'Armand Duplantis (6 m 23) 2. Eliud Kipchoge Kenyan (1984-) Eliud Kipchoge est un athlète spécialiste des courses de fond. Double champion olympique du marathon, aux Jeux de Rio 2016 et aux Jeux de Tokyo 2020, il établit le 25 septembre 2022 à Berlin un nouveau record de monde de la distance en 2 h 1 min 9 s, battant son propre record du 16 septembre 2018 en 2 h 1 min 39 s.

2 françaises stars de l'athlétisme 1. Collette Bessonsource : dicodusport.frColette Besson, née le 7 avril 1946 à Saint-Georges-de-Didonne (Charente-Maritime) et décédée le 9 août 2005 à Angoulins (Charente-Maritime), est une athlète française. En 1968, elle remporte la médaille d'or du 400 mètres lors des Jeux olympiques de Mexico. 2. Marie-José Pérec Source : gettyimages.fr Marie-José Pérec, née le 9 mai 1968 à Basse-Terre en Guadeloupe, est une athlète française. Elle est la seule athlète française à être triple championne olympique : en 1992 aux Jeux de Barcelone sur 400 mètres et deux fois aux Jeux d'Atlanta en 1996 sur 400 mètres et 200 mètres. Elle est également la deuxième à avoir réalisé le doublé aux Jeux olympiques sur 200 et 400 mètres (la première étant l'Américaine Valerie Brisco-Hooks), et la première athlète, hommes et femmes confondus, à avoir remporté, lors de deux Jeux olympiques consécutifs, le titre sur 400 mètres. Elle détient le record de France du 200 m (21 s 99, 1993), du 400 m (48 s 25, 1996), du 400 m haies (53 s 21, 1995) et du relais 4 × 400 mètres (3 min 22 s 34, 1994). Par son palmarès, elle est la plus brillante athlète française d'après-guerre. Médaille d'or du 400 mètres aux JO de Barcelone (1992) 2 Français stars de l'athlétisme 1. Guy DrutSource : fr.wikipedia.orgGuy Drut, né le 6 décembre 1950 à Oignies (Pas-de-Calais), est un athlète et homme politique français. Vice-champion olympique en 1972, et champion d'Europe en 1974, il obtient le plus grand succès de sa carrière en 1976 à Montréal en devenant champion olympique du 110 mètres haies. Champion de France à treize reprises, il a également détenu le record du monde du 110 mètres haies en 1975. Il est membre du Comité international olympique depuis 1996. 2. Jean GalfioneSource : fr.wikipedia.orgJean Galfione, né le 9 juin 1971 à Paris, est un athlète français, spécialiste du saut à la perche. En 1996, à Atlanta, il devient champion olympique du saut à la perche en effaçant une barre à 5,92 m, nouveau record olympique. Premier Français à franchir la barre des six mètres, le 6 mars 1999, à l'occasion de sa victoire aux Championnats du monde en salle de Maebashi, il détient le record de France en plein air de 1993 à 2009.

1 Française star de l'athlétisme 1. Mélina Robert-Michon source : fr.wikipedia.fr (1979-) Mélina Robert-Michon est une athlète française spécialiste du lancer du disque. Vice-championne aux Jeux olympiques de Rio en 2016 et aux Championnats du monde de Moscou en 2013, elle est également médaillée de bronze aux mondiaux de 2017 à Londres, et vice-championne d'Europe en 2014 à Zurich. Elle remporte par ailleurs 22 titres de championne de France du lancer du disque, de 2000 à 2023. Elle est l'actuelle détentrice du record de France de la spécialité depuis juin 2000 (de 62,08 m à 66,73 m en août 2016). 2 Français stars de l'athlétisme 1. Renaud Lavinelliesource : fr.wikipedia.org (1986-) Renaud Lavillenie est un athlète français, spécialiste du saut à la perche, champion olympique à Londres en 2012. Le 15 février 2014, il bat le record du monde du saut à la perche en franchissant 6,16 m en salle à Donetsk en Ukraine, détrônant ainsi d'un centimètre le record de l'Ukrainien Sergueï Bubka qui le détenait depuis vingt et un ans. Il remporte la médaille d'or des Jeux olympiques de Londres, le 10 août 2012, avec un bond à 5,97 m, nouveau record olympique et premier titre aux Jeux en athlétisme pour la France depuis 1996. Il compte également une médaille d'argent remportée lors des Jeux olympiques de 2016. Le record du monde de Renaud Lavillenie à 6 m 16 (2014) 2. Kevin Mayer Source : AD(1992-) Kevin Mayer est un athlète français, spécialiste des épreuves combinées. Double champion du monde du décathlon, titres remportés à Londres en 2017 et à Eugene en 2022, et champion du monde en salle de l'heptathlon, titre remporté à Birmingham en 2018, il remporte la médaille d'argent du décathlon lors des Jeux olympiques de 2016 à Rio de Janeiro ainsi que lors des Jeux olympiques de 2020 à Tokyo. Il détient depuis le 16 septembre 2018 le record du monde du décathlon avec 9 126 points, établi lors du Décastar de Talence, et depuis le 5 mars 2017 le record d'Europe en salle de l'heptathlon avec 6 479 points.

Pour ces deux semaines de travail, voilà ce que tu dois faire : 1. Prends le temps de découvrir les différents documents proposés sur cette page. 2. Regarde attentivement la feuille de recherches que ton professeur t'a fournie pour ces deux semaines de découvertes. 3. Complète ta feuille avec un stylo sauf si une indication différente est donnée sur la feuille de recherches. 4. Lorsque tu auras terminé ton travail de la semaine, colle ta feuille de recherches dans ton cahier sur "Les JO de Paris 2024". 5. Cette feuille est à terminer au plus tard pour le lundi 9 octobre 2023. Tu peux la commencer dès que tu l'as eue. Il te faudra donc apporter ton cahier obligatoirement ce jour-là en classe pour que nous puissions partager tes réponses.

aVIRON

Un peu d'histoire de l'aviron aux JO

Tous les résultats de l'aviron des JO 2020

Des stars de la discipline(d'hier et d'aujourd'hui)

Les stars françaises (d'hier et d'aujourd'hui)

Calendrier des épreuves(Paris 2024)

Quelques infos incroyablesde cette discipline

PÉRIODE 1(accueil)

Site des épreuves : Les épreuves d’aviron prendront place au Stade nautique de Vaires-sur-Marne (77), complexe flambant neuf inauguré en 2019.Source : Paris2024.orgAgenda : Samedi 27 juillet Skiff - hommes, éliminatoires Skiff - femmes, éliminatoires Deux de couple - hommes, éliminatoires Deux de couple - femmes, éliminatoires Quatre de couple - hommes, éliminatoires Quatre de couple - femmes, éliminatoires Dimanche 28 juillet Skiff - femmes, repêchages Skiff - hommes, repêchages Deux de couple - femmes, repêchage Deux de couple - hommes, repêchage Deux de pointe sans barreur - femmes, éliminatoires Deux de pointe sans barreur - hommes, éliminatoires Deux de couple poids léger - femmes, éliminatoires Deux de couple poids léger - hommes, éliminatoires Quatre de pointe sans barreur - femmes, éliminatoires Quatre de pointe sans barreur - hommes, éliminatoires Lundi 29 juillet Skiff - hommes, demi-finales E/F Skiff - femmes, demi-finales E/F Deux de pointe sans barreur - hommes, repêchage Deux de pointe sans barreur - femmes, repêchage Deux de couple poids léger - hommes, repêchages Deux de couple poids léger - femmes, repêchages Quatre de couple - hommes, repêchage Quatre de couple - femmes, repêchage Huit de pointe avec barreur - hommes, éliminatoires Huit de pointe avec barreur - femmes, éliminatoires Mardi 30 juillet Skiff - femmes, quarts de finale Skiff - hommes, quarts de finale Deux de couple - femmes, demi-finales Deux de couple - hommes, demi-finales Quatre de pointe sans barreur - femmes, repêchage Quatre de pointe sans barreur - hommes, repêchage Mercredi 31 juillet Deux de couple poids léger - femmes, finale C Deux de couple poids léger - hommes, finale C Skiff - hommes, demi-finales C/D Skiff - femmes, demi-finales C/D Deux de pointe sans barreur - hommes, demi-finales Deux de pointe sans barreur - femmes, demi-finales Deux de couple poids léger - hommes, demi-finales Deux de couple poids léger - femmes, demi-finales Quatre de couple - hommes, finale B de couple - femmes, finale B Quatre de couple - hommes, finale A Quatre de couple - femmes, finale A Jeudi 1er août Skiff - femmes, demi-finales A/B Skiff - hommes, demi-finales A/B Huit de pointe avec barreur - femmes, repêchage Huit de pointe avec barreur - hommes, repêchage Deux de couple - femmes, finale B Deux de couple - hommes, finale B Quatre de pointe sans barreur - femmes, finale B Quatre de pointe sans barreur - hommes, finale B Deux de couple - femmes, finale A Deux de couple - hommes, finale A Quatre de pointe sans barreur - femmes, finale A Quatre de pointe sans barreur - hommes, finale A Vendredi 2 août Skiff - hommes, finale F Skiff - femmes, finale F Skiff - hommes, finale E Skiff - femmes, finale E Skiff - hommes, finale D Skiff - femmes, finale D Deux de pointe sans barreur - hommes, finale B Deux de pointe sans barreur - femmes, finale B Deux de couple poids léger - hommes, finale B Deux de couple poids léger - femmes, finale B Deux de pointe sans barreur - hommes, finale A Deux de pointe sans barreur - femmes, finale A Deux de couple poids léger - hommes, finale A Deux de couple poids léger - femmes, finale A Samedi 3 août Skiff - femmes, finale C Skiff - hommes, finale C Skiff - femmes, finale B Skiff - hommes, finale B Skiff - femmes, finale A Skiff - hommes, finale A Huit de pointe avec barreur - femmes, finale A Huit de pointe avec barreur - hommes, finale A

L’aviron est au programme des Jeux Olympiques depuis la première édition des Jeux modernes, à Athènes en 1896 (épreuves masculines uniquement), les femmes feront leur entrée au programme officiel des Jeux Olympiques bien plus tard, en 1976, à l’occasion des Jeux de Montréal. source : collections.mnbaq.org Les États-Unis dominent dans un premier temps la discipline, avant que l’URSS et l’Allemagne occupent le devant de la scène. L’aviron consiste en une embarcation propulsée à la force de rames fixées au bateau. Ce sport a la particularité de voir les athlètes se positionner dos à la direction dans laquelle ils se déplacent, et donc de passer la ligne d’arrivée de dos. source : pixabay.com Le format de compétition en aviron se dispute en ligne sur une distance de 2000 mètres en embarcation individuelle ou en équipage composé de deux, quatre ou huit rameurs. Il existe deux disciplines, l’aviron de couple et l’aviron de pointe. Alors qu’en pointe, le rameur manie une seule rame de ses deux mains, en couple le rameur manie une rame dans chaque main. Lorsque l’équipage comporte 8 rameurs, un barreur dirige l’équipe et gouverne l’embarcation. Le bateau dispose d’un petit gouvernail qui permet de diriger l’embarcation, celui-ci est relié par un câble au pied de l’un des rameurs qui le manie. Il existe par ailleurs deux épreuves de poids légers. Source : extraits du site paris2024.org

AVIRON - JO DE TOKYO 2020 (source Wikipedia)

1. 1er loupé Lors des 1ers JO de 1896, les épreuves d'aviron doivent se tenir en mer, mais des vagues très fortes, virant quasiment à la tempête, ainsi qu'une pluie glaciale sont au rendez-vous. Aucune course ne peut avoir lieu.Affiche des JO de 1896Source : fr.wikipedia.org2. Amoureux de la nature Henry "Bobby" Pearce possède déjà une confortable avance sur son concurrent direct, le Français Victor Saurin, dans ce quart de finale du skiff, aux JO d'Amsterdam, en 1928. Mais tout à coup, le rameur australien, très respectueux de la nature, s'arrête pour laisser passer une famille de canards qui se promène dans son couloir. Il va devoir cravacher pour refaire son retard et se qualifier pour la suite de la compétition. Il gagne la médaille d'or quelques jours plus tard. Il récidive en 1932, à Los Angeles, remportant un nouveau titre olympique. Henry PearceSource : fr.wikipedia.org 3. Jumeaux Faut-il être jumeaux pour gagner l'épreuve du 2 sans barreur ? On pourrait le croire, au moins pour les JO de Moscou, en 1980. Les champions olympiques d'origine est-allemande, Bernd et Jörg Landvoigt, sont des jumeaux. Comme l'équipe classée 2e, les frères Nicolai et Yuri Pimenov, de nationalité soviétique. Les jumeaux LandvoigtSource : pierrelagrue-jo.com Source des informations : Grands records et petites anecdotes des JO, Benoît Kerjean et Jean-Luc Labourdette, édition de La Martinière.

1 femme qui amarqué l'histoire de l'aviron 1. Elisabeta Lipă Source : fr.wikipedia.org Roumaine (1964-) Elisabeta Lipă est une ancienne athlète roumaine pratiquant l'aviron. Elle est la rameuse la plus décorée de toute l'histoire des Jeux olympiques, avec cinq médailles d'or, deux d'argent et une de bronze, en six participations aux Jeux. Lipă a remporté l'or olympique pour la première fois à dix-neuf ans, lors des Jeux olympiques de 1984 à Los Angeles. Elle y fait équipe avec Marioara Popescu et remporte l'épreuve du deux de couple. Lors des Jeux de 1988, toujours en deux de couple, elle obtient la médaille d'argent avec Veronica Cogeanu. Les deux filles disputent également l'épreuve du quatre en couple sans barreur, où elles récoltent le bronze. Ce sont les seuls jeux où Elisabeta Lipă n'a pas gagné l'or. 2 hommes qui ont marqué l'histoire de l'aviron 1. Stephen Redgrave Source : olympics.org Anglais (1962-) Steve Redgrave est un rameur anglais qui a gagné une médaille d'or dans cinq olympiades consécutives, de 1984 à 2000, et une médaille de bronze en 1988. Il est pour l'instant le seul Britannique à avoir un tel palmarès olympique. Il est considéré comme étant le plus grand rameur de toute l'histoire. 2. John Brendan Kelly Sr. Source : fr.wikipedia.org Américain (1889-1960) Jack Kelly, né le 4 octobre 1889 à Philadelphie et mort le 20 juin 1960 dans la même ville, est un rameur américain, pratiquant l'aviron. Il a remporté deux médailles d’or aux Jeux olympiques de 1920 et une aux Jeux olympiques d'été de 1924.

2 femmes stars de l'aviron Kerri Gowler et Grace PrendergastSource : nzherald.co.nz 1. Kerri Gowler Néo-zélandaise (1993-) Kerri Gowler est une rameuse néo-zélandaise. Aux JO de Tokyo, elle remporte avec Grace Prendergast la médaille d’or en deux de pointe et la médaille de d’argent en huit. 2. Grace Prendergast Néo-zélandaise (1992-) Grace Prendergast est une rameuse néo-zélandaise. Aux JO de Tokyo, elle remporte avec Kerri Gowler la médaille d’or en deux de pointe et la médaille de d’argent en huit. 2 hommes stars de l'aviron 1. Paul O'Donovan Source : fr.wikipedia.orgIrlandais (1994-) Paul O'Donovan est un rameur irlandais, médaillé d'argent aux Jeux olympiques de 2016 dans la spécialité du deux de couple poids légers masculin et médaillé d'or avec Fintan McCarthy aux Jeux olympiques de 2020 permettant à l'Irlande de décrocher la première médaille d'or dans ce sport à l'Irlande. 2. Fintan McCarthy Source : southernstar.ie Irlandais (1996-) Fintan est un rameur irlandais, champion du monde en 2019 avec Paul O'Donovan dans la spécialité du deux de couple poids légers masculin et médaillé d'or olympique en 2021 aux Jeux de Tokyo.

2 françaises stars de l'aviron Christine Gossé et Hélène CortinSource : rameurs-tricolores.fr 1. Hélène Cortin (1972-) Hélène Cortin (née le 7 février 1972 à Malo-les-Bains) est une rameuse d'aviron française, médaillée de bronze aux Jeux olympiques à Atlanta (1996) en deux de pointe sans barreur avec sa coéquipière Christine Gossé et double championne du monde. 2. Christine Gossé (1964-) Christine Gossé (née le 26 octobre 1964 à Offenbourg) est une rameuse d'aviron française, médaillée de bronze aux Jeux olympiques à Atlanta (1996) en deux de pointe sans barreur avec sa coéquipière Hélène Cortin et double championne du monde. 1 Français star de l'aviron 1. Hermann Joseph BarreletSource : fr.wikipedia.org(1879-1964) Hermann Joseph Barrelet est un rameur français. Il a notamment été champion olympique en skiff en 1900, le premier de l'histoire pour les Français en aviron.

2 Françaises stars de l'aviron 1. Claire Bové Source ; fr.wikipedia.org(1998-) Claire Bové est une rameuse d'aviron française formée à l'Aviron de Meulan Les Mureaux Hardricourt (AMMH) et licenciée à l'Association sportive mantaise (Mantes-la-Jolie) depuis 2020. Elle remporte avec Laura Tarantola (Aviron grenoblois) la médaille d'argent en deux de couple poids légers aux Championnats d'Europe d'aviron 2019 à Lucerne, puis aux Jeux olympiques de Tokyo en 2021. 2. Laura Tarantola Source : fr.wikipedia.org(1994-) Laura Tarantola est une rameuse d'aviron française. En 2021, elle remporte avec Claire Bové la médaille d'argent en deux de couple poids légers aux Jeux olympiques d'été de 2020 à Tokyo. Médaille d'argent de Laura Tarantola et Claire Bové aux JO de Tokyo en 2021 2 Français stars de l'aviron 1. Matthieu Androdias Source : fr.wikipedia.org(1990-) Matthieu Androdias est un rameur français. Lors des JO de 2012 à Londres, Matthieu Androdias participe à l'épreuve du quatre de couple avec ses trois compatriotes Benjamin Chabanet, Adrien Hardy et Pierre-Jean Peltier. Après une bonne série où ils terminent troisièmes avec un temps de 5 min 44 s 25, ils se qualifient pour les demi-finales. Lors de leur demi-finale ils terminent à la quatrième place. Lors des Jeux olympiques d'été de 2020 à Tokyo, il participe à l'épreuve du deux de couple avec son compatriote Hugo Boucheron. Avec un temps de 6 min 0 s 33 (record olympique), ils sont sacrés champions olympiques. 2. Hugo BoucheronSource : fr.wikipedia.org(1993-) Hugo Boucheron est un rameur français, champion olympique en deux de couple, détenteur de plusieurs titres nationaux et internationaux avec son partenaire Matthieu Androdias. Il est licencié depuis ses débuts au Cercle de l'Aviron de Lyon (CAL). En 2016, il participe pour la première fois aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro et termine 6e de la catégorie deux de couple. Lors des Jeux olympiques d'été de 2020 à Tokyo, il participe à l'épreuve du deux de couple avec son compatriote Matthieu Androdias. Avec un temps de 6 min 0 s 33 (record olympique), ils sont sacrés champions olympiques. Médaille d'or aux JO de Tokyo (2021)

Pour ces deux semaines de travail, voilà ce que tu dois faire : 1. Prends le temps de découvrir les différents documents proposés sur cette page. 2. Regarde attentivement la feuille de recherches que ton professeur t'a fournie pour ces deux semaines de découvertes. 3. Complète ta feuille avec un stylo sauf si une indication différente est donnée sur la feuille de recherches. 4. Lorsque tu auras terminé ton travail de la semaine, colle ta feuille de recherches dans ton cahier sur "Les JO de Paris 2024". 5. Cette feuille est à terminer au plus tard pour le lundi 9 octobre 2023. Tu peux la commencer dès que tu l'as eue. Il te faudra donc apporter ton cahier obligatoirement ce jour-là en classe pour que nous puissions partager tes réponses.

BADMINTON

Un peu d'histoire du badminton aux JO

Tous les résultats du badminton des JO 2020

Des stars de la discipline(d'hier et d'aujourd'hui)

Les stars françaises (d'hier et d'aujourd'hui)

Calendrier des épreuves(Paris 2024)

Quelques infos incroyablesde cette discipline

PÉRIODE 1(accueil)

Sites des épreuves : Pendant les Jeux de Paris 2024, les épreuves de badminton se dérouleront au sein de l’Arena Porte de la Chapelle, un nouveau pôle sportif flambant neuf situé dans le nord de Paris.Source : paris2024.orgAgenda : Samedi 27 juillet 1. Double mixte, poules préliminaires 2. Simple femmes, poules préliminaires 3. Double hommes, poules préliminaires 4. Double femmes, poules préliminaires 5. Simple hommes, poules préliminaires 6. Double mixte, poules préliminaires 7. Simple femmes, poules préliminaires 8. Double hommes, poules préliminaires 9. Double femmes, poules préliminaires 10. Simple hommes, poules préliminaires 11. Simple femmes, poules préliminaires 12. Double hommes, poules préliminaires 13. Double femmes, poules préliminaires 14. Simple hommes, poules préliminaires Dimanche 28 juillet 1. Double mixte, poules préliminaires 2. Simple femmes, poules préliminaires 3. Double hommes, poules préliminaires 4. Double femmes, poules préliminaires 5. Simple hommes, poules préliminaires 6. Double mixte, poules préliminaires 7. Double femmes, poules préliminaires 8. Double hommes, poules préliminaires 9. Simple femmes, poules préliminaires 10. Simple hommes, poules préliminaires 11. Double mixte, poules préliminaires 12. Double hommes, poules préliminaires 13. Simple femmes, poules préliminaires 14. Double femmes, poules préliminaires 15. Simple hommes, poules préliminaires Lundi 29 juillet 1. Double mixte, poules préliminaires 2. Double hommes, poules préliminaires 3. Simple femmes, poules préliminaires 4. Double femmes, poules préliminaires 5. Simple hommes, poules préliminaires 6. Double mixte, poules préliminaires 7. Double femmes, poules préliminaires 8. Double hommes, poules préliminaires 9. Simple femmes, poules préliminaires 10. Simple hommes, poules préliminaires 11. Double mixte, poules préliminaires 12. Simple femmes, poules préliminaires 13. Double hommes, poules préliminaires 14. Double femmes, poules préliminaires 15. Simple hommes, poules préliminaires Mardi 30 juillet 1. Simple femmes, poules préliminaires 2. Double hommes, poules préliminaires 3. Double femmes, poules préliminaires 4. Simple hommes, poules préliminaires 5. Double hommes, poules préliminaires 6. Double femmes, poules préliminaires 7. Simple femmes, poules préliminaires 8. Simple hommes, poules préliminaires 9. Simple femmes, poules préliminaires 10. Double hommes, poules préliminaires 11. Double femmes, poules préliminaires 12. Simple hommes, poules préliminaires Mercredi 31 juillet 1. Simple femmes, poules préliminaires 2. Simple hommes, poules préliminaires 3. Simple femmes, poules préliminaires 4. Simple hommes, poules préliminaires 5. Simple femmes, poules préliminaires 6. Simple hommes, poules préliminaires 7. Double mixte, quarts de finale Jeudi 1er août 1. Double femmes, quarts de finale 2. Simple hommes, 2e de finale 3. Double hommes, quarts de finale 4. Simple hommes, 2e de finale 5. Simple femmes, 2e de finale 6. Double mixte, demi-finale Vendredi 2 août 1. Double femmes, demi-finale 2. Double hommes, demi-finale 3. Double mixte, match bronze 4. Double mixte, match or 5. Simple hommes, quarts de finale Samedi 3 août 1. Simple femmes, quarts de finale 2. Double femmes, match bronze 3. Double femmes, match or Dimanche 4 août 1. Simple femmes, demi-finales 2. Simple hommes, demi-finales 3. Double hommes, match bronze 4. Double hommes, match or Lundi 5 août 1. Simple femmes, match bronze 2. Simple femmes, match or 3. Simple hommes, match bronze 4. Simple hommes, match or

À l’origine, le badminton fait son apparition aux Jeux Olympiques en tant que sport de démonstration aux Jeux Olympiques de 1972, à Munich. En 1988, il réapparaît en tant que sport de démonstration à Séoul, puis il fait enfin son entrée officielle au programme olympique en 1992, aux Jeux de Barcelone. Source : galerie123.com Des épreuves de simple et de double hommes et femmes sont organisées, et une épreuve de double mixte est ajoutée au programme dès les Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996. Les nations asiatiques dominent la liste des médaillés, les athlètes de ce continent se partageant 106 des 121 médailles possibles dans l’histoire olympique du badminton. Pour Paris 2024, 172 athlètes participeront aux cinq épreuves de badminton, qui délivreront au cours des dix jours de compétition cinq médailles d’or, d’argent et de bronze. Source : extraits du site paris2024.org

BADMINTON - JO DE TOKYO 2020 (source Wikipedia)

1. Les fiancés badistes 1992 : ce sont les 1ers JO pour le badminton, à Barcelone. L'Indonésienne Susi Susanti devient la 1re championne olympique en battant la Sud-Coréenne Bang-Soo-Hyun, sous les yeux énamourés de son fiancé, Alan Budikusuma. Le lendemain, c'est à lui de rentrer en piste. Même s'il est loin d'être favori, il veut se montrer digne de celle qui souhaite épouser. Il arrive à se hisser en finale et il bat son compère Ardy Wiranata. Susi et Alan se marièrent et eurent 3 petits "badistes" : 1 fille et 2 garçons. Susi Susanti et Alan BudikusumaSource : firstsportz.com 2. Le point le plus long Cette partie oppose le Danois Jan Jorgensen au Vietnamien Tien Minh Nguyen. ils sont en quart de finale, chacun a gagné 1 set. Le joueur asiatique mène 20 à 18 dans la 3e manche. Aucun ne veut céder. Le point suivant va susciter 108 échanges, sous les applaudissements de plus en plus nourris d'un public ébahi. C'est un moment exceptionnel. Si Jorgensen remporte ce point incroyable, c'est bien son adversaire qui remportera le match. Le joueur vietnamien Tien Minh NguyenSource : vneexpress.net Source des informations : Grands records et petites anecdotes des JO, Benoît Kerjean et Jean-Luc Labourdette, édition de La Martinière.

2 femmes qui ont marqué l'histoire du badminton 1. Susi Susanti Source : dicolympique.fr Indonésienne (1971-) Susi Susanti, est une ancienne joueuse indonésienne de badminton qui dominait le simple dames dans la première moitié des années 1990. Elle a été championne olympique, championne du monde, a gagné de nombreux tournois du circuit mondial ainsi que plusieurs compétitions majeures par équipes (Uber Cup et Sudirman Cup). Relativement petite (1,61 m), elle combinait mouvements rapides et gracieux avec une technique d’exécution des coups élégante. En 1992, Susi Susanti devient la première championne olympique de badminton en simple dames à Barcelone, ce sport y étant discipline olympique pour la première fois. Elle bat en finale la sud-coréenne Bang Soo-hyun. Quatre ans plus tard à Atlanta, elle perd en demi-finale contre cette même sud-coréenne puis décroche finalement la médaille de bronze en battant une autre sud-coréenne, Kim Ji-hyun. 2. Bang Soo-hyun Source : indosport.com Sud-Coréenne (1972-) Bang Soo-hyun est une ancienne joueuse sud-coréenne de badminton spécialiste du simple dames. Vice-Championne Olympique en 1992, elle a été championne olympique en 1996. Elle arrête sa carrière après sa médaille d'or aux Jeux d'Atlanta, quelques semaines avant son 24e anniversaire. 2 hommes qui ont marqué l'histoire du badminton 1. Lin Dan Source : fr.wikipedia.org Chinois (1983-) Lin Dan est un joueur professionnel de badminton. Surnommé Super Dan par ses nombreux fans, il a remporté la médaille d'or aux Jeux olympiques d'été de 2008 dans la catégorie Simple messieurs. Il conserve son titre quatre ans plus tard aux Jeux olympiques d'été de 2012 à Londres. Il est le premier joueur de badminton à remporter 5 titres mondiaux dans une seule discipline. 2. Chen Long Source : fr.wikipedia.org Chinois (1989-) Chen Long est un joueur professionnel de badminton évoluant dans la catégorie « simple messieurs ». Médaillé de bronze en 2012 à Londres, il est champion olympique en 2016 à Rio de Janeiro au Brésil et vice-champion olympique en 2020 à Tokyo. Il est également double champion du monde (en 2014 et 2015).

1 femme star du badminton 1. Carolina Marin Source : lequipe.fr Espagnole (1993-) Carolina Marín est une joueuse espagnole de badminton. Championne olympique, triple championne du monde et quadruple championne d'Europe, elle est la seule joueuse de l'histoire à avoir remporté trois titres mondiaux et la seule joueuse non asiatique à avoir remporté un titre olympique. Elle conserve son titre mondial en 2015 puis son titre européen en 2016, avant de remporter l'été suivant la médaille d'or aux Jeux olympiques de Rio. En 2018, elle est championne du monde pour la troisième fois. La victoire de Carolina Marin aux JO de 2016 à Rio de Janeiro 1 homme star du badminton 1. Viktor Axelsen Source : fr.wikipedia.org Danois (1994-) Viktor Axelsen est un joueur de badminton danois. Il a obtenu en 2010 le titre de champion du monde junior en simple hommes, en battant en finale le Coréen Kang Ji-wook, devenant ainsi le premier joueur européen à détenir le titre. Il est l'actuel meilleur badiste européen, à la fois champion d'Europe et champion du monde depuis 2017. Médaillé de bronze aux JO re Rio de Janeiro, Viktor Axelsen a décroché l'or aux Jeux olympiques de Tokyo en 2021 ainsi qu'un nouveau titre de champion du monde en 2022. À cette occasion, il étend son record historique de 37 victoires consécutives en simple hommes, précédemment détenu par Lin Dan avec 31 succès d'affilée.

2 Françaises stars du badminton 1. Sandra Dimbour Source : fr.wikipedia.org (1970-) Sandra Dimbour est une joueuse française de badminton en simple et en double. Elle remporte au total seize titres nationaux jusqu'en 1999. Elle a participé aux Jeux olympiques à 3 reprises, en 1992 (Barcelone), 1996 (Atlanta) et 2000 (Sydney) ; chaque fois en simple dames, avec comme meilleur classement, les 1/16 de finale atteints lors des 2 dernières participations. Ces performances font de Sandra une des joueuses françaises les plus titrées à ce jour et une des deux seules badistes à avoir participé à 3 JO consécutifs. 2. Hongyan Pi Source : fr.wikipedia.org (1979-) Hongyan Pi est une joueuse française de badminton en simples. Ancienne internationale chinoise, elle a été naturalisée française en 2004. Son meilleur classement mondial est une deuxième place au 18 février 2005. Elle possède une médaille de bronze mondiale à son palmarès et trois médailles européennes, une d'argent et deux de bronze. Elle a participé à 3 Jeux Olympiques. Elle perd en trente-deuxième de finale en 2004, en quart de finale en 2008 et en huitième de finale en 2012. 2 Français stars du badminton 1. Brice Leverdez Source : fr.wikipedia.org (1986-) Brice Leverdez est un joueur professionnel de badminton. Il détient actuellement treize titres internationaux et a gagné neuf titres de champion de France consécutivement de 2008 à 2015 et en 2019. Brice Leverdez apparaît comme le meilleur joueur de l’histoire du badminton français en simple hommes. Il a participé aux JO de Rio de Janeiro et de Tokyo où il n’a pas dépassé le stade des poules. 2. Stéphane Renault Source : olympedia.org (1968-) Stéphane Renault est un joueur de badminton français. Il a obtenu 10 titres nationaux, dans 4 catégories d'âge différentes. Il a été le premier Français à participer aux JO de Barcelone en 1992 en simple messieurs.

1 Française star du badminton 1. Delphine Delrue Source : equipedefrance.fr (1998-) Delphine Aurore Delrue est une joueuse de badminton française. Avec Thom Gicquel, elle participe aux JO de Tokyo en double mixte. Ils perdent en phase de poules. Elle est médaillée d'argent en double mixte avec Thom Gicquel aux Jeux européens de 2023. Actuellement, ils sont dans les 10 meilleures paires de mixte au monde. 2 Français stars du badminton 1. Toma Junior PopovSource : fr.wikipedia.org (1998-) Toma Junior Popov est un joueur de badminton français. Il est médaillé de bronze en simple aux Championnats d'Europe 2022 à Madrid. Aux Jeux européens de 2023 à Tarnów, il remporte la médaille de bronze en simple messieurs ainsi que la médaille de bronze en double messieurs avec son frère Christo. Il est actuellement classé dans le TOP 30 mondial en simple. 2. Thom Gicquel Source : equipedefrance.fr (1999-) Thom Gicquel est un joueur de badminton française. Avec Delphine Delrue, il participe aux JO de Tokyo en double mixte. Ils perdent en phase de poules. Il est médaillé d'argent en double mixte avec Delphine Delrue aux Jeux européens de 2023. Actuellement, ils sont dans les 10 meilleures paires de mixte au monde.

Pour ces deux semaines de travail, voilà ce que tu dois faire : 1. Prends le temps de découvrir les différents documents proposés sur cette page. 2. Regarde attentivement la feuille de recherches que ton professeur t'a fournie pour ces deux semaines de découvertes. 3. Complète ta feuille avec un stylo sauf si une indication différente est donnée sur la feuille de recherches. 4. Lorsque tu auras terminé ton travail de la semaine, colle ta feuille de recherches dans ton cahier sur "Les JO de Paris 2024". 5. Cette feuille est à terminer au plus tard pour le lundi 9 octobre 2023. Tu peux la commencer dès que tu l'as eue. Il te faudra donc apporter ton cahier obligatoirement ce jour-là en classe pour que nous puissions partager tes réponses.

BASKET-BALL

Un peu d'histoire du basket-ball aux JO

Tous les résultats du basket-ball des JO 2020

Des stars de la discipline(d'hier et d'aujourd'hui)

Les stars françaises (d'hier et d'aujourd'hui)

Calendrier des épreuves(Paris 2024)

Quelques infos incroyablesde cette discipline

PÉRIODE 1(accueil)

Sites des épreuves : Les phases finales des tournois olympiques se dérouleront à l’Arena Bercy, les phases préliminaires se dérouleront au Stade Pierre Mauroy, à Lille, sous réserve de validation et des accords nécessaires.Source : paris2024.org Agenda : Samedi 27 juillet Hommes, tour préliminaire Dimanche 28 juillet Hommes ou Femmes, tour préliminaire Lundi 29 juillet Femmes, tour préliminaire Mardi 30 juillet Hommes, tour préliminaire Mercredi 31 juillet Hommes ou Femmes, tour préliminaire Jeudi 1er août Femmes, tour préliminaire Vendredi 02 août Hommes, tour préliminaire Samedi 3 août Hommes ou Femmes, tour préliminaire Dimanche 4 août Femmes, tour préliminaire Mardi 6 août Hommes, quarts de finale Mercredi 7 août Femmes, quarts de finale Jeudi 8 août Hommes, demi-finales Vendredi 9 août Femmes, demi-finales Samedi 10 août Hommes, match pour la médaille de bronze Hommes, match pour la médaille d'or Dimanche 11 août Femmes, match pour la médaille de bronze Femmes, match pour la médaille d'or

Le basket-ball fait son entrée aux Jeux Olympiques en tant que sport de démonstration. Lors des Jeux de 1904 à Saint Louis, la compétition consiste en une épreuve du championnat américain, et oppose uniquement des équipes américaines. Plus tard, le basket-ball devient un sport olympique à part entière lors des Jeux Olympiques de Berlin, en 1936. Le basket-ball féminin rejoint son homologue masculin au programme olympique 40 ans plus tard, lors des Jeux de 1976 à Montréal. Historiquement, les Etats-Unis se montrent particulièrement dominateurs dans ce sport qu’ils ont inventé : les hommes ont remporté l’or olympique de toutes les éditions sauf en 1972, 1980, 1988 et 2004, et les femmes ont gagné chaque édition depuis 1984, à l’exception du tournoi de 1992. 1ère défaite des USA en finale du basket-ball en 1972 contre l'URSS.Source : eurosport.frSource : extraits du site paris2024.org

BASKET-BALL - JO DE TOKYO 2020 (source Wikipedia)

1. Panier magique Lors des Jeux de Londres en 2012, l'Australienne Belinda Snell se distingue par un geste magique contre la France. Alors qu'il ne reste que 7 centièmes de secondes à jouer, Snell s'empare du ballon et le lance vers le panier français... depuis le milieu du terrain. Toutes les joueuses s'arrêtent pour regarder la balle d'abord rebondir sur l'anneau avant de terminer sa course en plein milieu du filet. Cette prouesse permet à l'Australie d'arracher les prolongations, mais ce n'est pas suffisant pour s'imposer contre la France, imbattable ce jour-là. Belinda ShellSource : leberry.fr 2. Le basket à la plage En 1936, l'équipe des États-Unis s'impose en finale face au Canada sur le score de 19 à 8. Mais les observateurs retiendront surtout l'exploit des joueurs qui ont évolué... sur du sable. Pour un sport où les dribbles sont essentiels, il y a vraiment de quoi devenir dingue ! Finale lors des JO de MunichSource : olympics.com 3. Légende du basket La star planétaire Michael Jordan a remporté 2 médailles d'or aux Jeux, l'une en tant que joueur universitaire, en 1984, l'autre en tant que joueur professionnel, en 1992. Michael Jordan en 1984Source : basketusa.com 4. Dream Team Pour la 1re fois aux Jeux de Barcelone, en 1992, la sélection américaine de basket-ball aligne des joueurs professionnels, réunissant ainsi dans une même équipe les plus illustres basketteurs de l'époque (Michael Jordan, Magic Johnson, Larry Bird, Scottie Pippen, Charles Barkley...). Une équipe de rêve qui porte bien son nom : la Dream Team ! Sans surprise, ils remportent le titre olympique devant la Croatie. 5 joueurs de la Dream TeamSource : basketusa.com Source des informations : Grands records et petites anecdotes des JO, Benoît Kerjean et Jean-Luc Labourdette, édition de La Martinière.

2 femmes qui ont marqué l'histoire du basket-ball 1. Sue Bird Source : swishappeal.com Américaine (1980-) Sue Bird est une joueuse internationale américaine de basket-ball, évoluant au poste de meneuse. Son palmarès est riche de deux titres universitaires en National Collegiate Athletic Association (NCAA), quatre titres de championne WNBA (Women's National Basketball Association), en 2004, 2010, 2018 et 2020 et de quatre victoires consécutives dans la compétition de clubs la plus importante en Europe, l'Euroligue, de 2007 à 2010. Avec la sélection américaine, elle est, en même temps que sa coéquipière Diana Taurasi quintuple championne olympique, en 2004, 2008, 2012, 2016 et 2020, ce qui constitue un record tous sexes confondus en basket-ball aux Jeux. Elle est également la seule joueuse à avoir remporté quatre fois le titre mondial, en 2002, 2010, 2014 et 2018. 2. Teresa Edwards Source : usopm.com Américaine (1964-) Teresa Edwards est une joueuse de basket-ball américaine, devenue entraîneuse de basket-ball. Elle possède l'un des plus beaux palmarès du basket-ball féminin avec cinq médailles olympiques. Teresa Edwards est quatre fois championne olympique (1984, 1988, 1996, 2000). Elle a obtenu une médaille de bronze en 1992 à Barcelone. Elle est à la fois la plus jeune championne olympique de basket en 1984 à 20 ans, et la plus vieille (avec Lisa Leslie en 2008) en 2000 à 36 ans. Elle est également double championne du monde en 1986 et 1990. 2 hommes qui ont marqué l'histoire du basket-ball 1. Michael Jordan Source : neilleifer.com Américain (1963-) Michael est un joueur de basket-ball américain ayant évolué dans le championnat nord-américain professionnel de basket-ball, la National Basketball Association (NBA), de 1984 à 2003, ainsi que dans le championnat international, avec l’équipe USA. Considéré comme l'un des plus grands champions de tous les temps, tous sports confondus, il a remporté 6 titres NBA avec les Chicago Bulls (1991, 1992, 1993, 1996, 1997, 1998). Il a également gagné deux titres de champion olympique avec les États-Unis, encore universitaire à Los Angeles en 1984 et star parmi les stars de la légendaire Dream Team à Barcelone en 1992. Vidéo de la Dream Team à Barcelone 2. Kobe Bryant Source : parlons-basket.com Américain (1978-2020) Kobe Bryant est un joueur américain de basket-ball. Il évolue dans la franchise NBA des Lakers de Los Angeles pendant vingt saisons, entre 1996 et 2016. Quintuple champion NBA, il est l'un des sept joueurs à avoir inscrit plus de 30 000 points en carrière. Il est également double champion olympique avec l'équipe des États-Unis, en 2008 à Pékin et en 2012 à Londres.

2 femmes stars du basket-ball 1. Diana Taurasi Source : reuters.com Américaine (1982-) Diana Taurasi est une joueuse italo-argentino-américaine de basket-ball. Elle possède à son palmarès tous les titres les plus importants du basket-ball féminin : quintuple championne olympique, en 2004, 2008, 2012, 2016 et 2020 avec les États-Unis, au même titre que Sue Bird (ce qui constitue un record tous sexes confondus en basket-ball aux Jeux), championne du monde, triple championne NCAA, triple championne WNBA et quadruple vainqueur de la compétition des clubs la plus importante en Europe, l'Euroligue. Elle remporte à trois reprises le titre mondial, en 2010, 2014 et 2018. Elle est désignée à deux reprises meilleure joueuse du tournoi NCAA et meilleure joueuse de WNBA en 2009. 2. A'ja Wilson Source : bleacherreport.com Américaine (1996-) A'ja Wilson est une basketteuse américaine. Elle est sélectionnée en première position lors de la draft WNBA 2018 par les Aces de Las Vegas. Elle est Championne WNBA en 2022 avec son équipe. Elle remporte la médaille d’or avec les États-Unis aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2021 et elle est sélectionnée parmi les 5 meilleures joueuses du tournoi. 2 hommes stars du basket-ball 1. Kevin Durant Source : theguardian.com Américain (1988-) Kevin Durant, est un joueur américain de basket-ball qui évolue actuellement aux Suns de Phoenix en National Basketball Association (NBA). En 2010, Durant conduit l'équipe des États-Unis au titre mondial lors du championnat du monde disputé en Turquie, compétition dont il est nommé meilleur joueur. Deux ans plus tard, il devient champion olympique lors des Jeux olympiques de Londres. Il remportera deux autres titres avec les USA aux JO de Rio de Janeiro en 2016 et à Tokyo en 2020. 2. Lebron James Source : parlons-basket.com Américain (1984-) LeBron Raymone James est un joueur professionnel américain de basket-ball. Il évolue actuellement aux Lakers de Los Angeles en National Basketball Association (NBA). Il est considéré comme l'un des meilleurs joueurs de l'histoire de la NBA. Depuis le 7 février 2023, LeBron James est le meilleur marqueur de la NBA, devant Kareem Abdul-Jabbar. Il est surnommé « King James » (le Roi James) ou « The Chosen One » (L'Élu). Il est également double champion olympique avec l'équipe des États-Unis, en 2008 et en 2012. Il a également obtenu une médaille de bronze en 2004.

1 Française star du basket-ball 1. Céline Dumerc Source : francetvinfo.fr (1982-) Céline Dumerc est une joueuse française de basket-ball, ancienne internationale. Gauchère et mesurant 1,69 m, elle évoluait cette année au poste de meneuse de jeu, sous les couleurs du club de Basket Landes. Surnommée Caps’ (de « capsule »), elle s’impose peu à peu comme une des meneuses majeures de l’équipe de France, dont elle devient la capitaine. Avec celle-ci, elle remporte un titre européen, lors du championnat d'Europe 2009, une médaille de bronze lors de l'édition suivante, en championnats d'Europe 2011, la médaille d'argent aux Jeux olympiques 2012 de Londres, puis la médaille d'argent aux éditions 2013, 2015 et 2017 du championnat d'Europe. Avec 262 sélections, elle détient le record de sélections en équipe de France de basket-ball hommes et femmes confondus. 2. Edwige Lawson-Wade Source : parlons-basket.com(1979-) Edwige Lawson-Wade est une joueuse française de basket-ball évoluant au poste de meneuse. Elle mesure 1,67 m et est joueuse internationale française. Avec l'équipe de France, elle compte trois médailles internationales, l'argent du championnat d'Europe 1999, l'or obtenu au championnat d'Europe 2001 disputé en France, et la médaille d'argent obtenue aux Jeux olympiques de Londres en 2012. Elle possède également trois Euroligue à son palmarès, deux avec le club de Valenciennes en 2002 et 2004 et une avec Samara en 2005. 2 Français stars du basket-ball 1. Antoine Rigaudeau Source : cholet-basket.com (1971-) Antoine Rigaudeau est un joueur international français de basket-ball, qui évoluait aux postes d'arrière et de meneur. Considéré comme l'un des meilleurs joueurs de l'histoire du basket-ball français, il est intronisé à l'Académie du basket-ball français en 2010. En juillet 2015, il est le premier Français nommé au FIBA Hall of Fame dans la catégorie « joueurs ». En Italie, où il passe une grande partie de sa carrière, il est surnommé Le Roi. Avec l’équipe de France, il a gagné la médaille d’argent lors des Jeux Olympiques de Sydney en 2000. 2. Tony Parker Source : fr.wikipedia.org (1982-) Tony Parker surnommé TP, de son vrai nom William Anthony Parker II, est un joueur de basket-ball international franco-américain. Il a évolué au poste de meneur jusqu'à la fin de sa carrière professionnelle en 2019. Il remporte quatre titres de champion NBA avec les San Antonio Spurs, formant avec Manu Ginóbili et Tim Duncan un des trios les plus performants de l'histoire de la ligue professionnelle nord-américaine, surnommé le Big Three. Il est MVP des finales NBA en 2007. Tony Parker est le premier joueur français à avoir été sacré champion NBA et également le premier joueur européen récompensé par un titre de MVP des finales. Il est international français de 2000 à 2016 et il mène la France au titre européen au championnat d'Europe 2013, dont il finit également « meilleur joueur » (MVP) et meilleur marqueur avec 19 points de moyenne, comme ce fut le cas en 2011, avec plus de 22 points de moyenne. Lors des Jeux Olympiques de Londres (2012) et de Rio de Janeiro (2020), il mène l’équipe de France en quart-de-finale.

2 Françaises stars du basket-ball 1. Marine Johannès Source : fr.wikipedia.org (1995-) Marine Johannès est une joueuse internationale de basket-ball française. Elle évolue au poste d'arrière pour l'équipe LDLC Asvel Féminin dans le championnat français et pour l'équipe des Liberty de New York dans le championnat WNBA. Avec l'équipe de France, elle obtient la médaille d'argent au championnat d'Europe en 2017, 2019, 2021 et une médaille de bronze olympique en 2020. 2. Sandrine Gruda Source : fr.wikipedia.org (1987-) Sandrine Gruda est une joueuse française de basket-ball évoluant au poste d’intérieure. Elle devient rapidement l'une des joueuses majeures de l'équipe de France et l'une des meilleures joueuses européennes. Elle est désignée meilleure joueuse européenne de l'année 2009 par la FIBA Europe. Avec la sélection française, elle obtient un titre européen en 2009, la médaille d'argent en 2013, 2015, 2019, 2021 et une médaille de bronze en 2011 ainsi que deux médailles olympiques, l'argent en 2012 et le bronze en 2020. 2 Français stars du basket-ball 1. Nicolas Batum Source : proballers.com (1988-) Nicolas Batum est un joueur international français de basket-ball évoluant aux postes d'ailier et ailier fort. Il joue actuellement aux Los Angeles Clippers (NBA). Avec l'équipe de France, après des médailles obtenues avec les sélections de jeune - champion d'Europe des 16 ans et moins en 2004 et des 18 ans et moins en 2006, il est également récompensé avec la sélection nationale en obtenant la médaille d'argent lors du championnat d'Europe 2011 en Lituanie, la médaille d'or au championnat d'Europe 2013 en Slovénie, la médaille de bronze à la coupe du monde 2014 de laquelle il est élu dans le meilleur cinq, la médaille de bronze à la coupe du monde 2019 et en 2021, la médaille d'argent aux Jeux olympiques de Tokyo 2020. Contre de Nicolas Batum en demi-finale des JO de Tokyo contre la Slovénie. 2. Nando de Colo Source : leparisien.fr (1987-) Nando de Colo est un joueur de basket-ball international français. Nando de Colo évolue aux postes de meneur et arrière. Il joue actuellement à l’ASVEL en France. En équipe de France depuis 2008, il est médaillé d'argent lors du championnat d'Europe 2011 en Lituanie. En septembre 2013, il remporte le championnat d'Europe 2013 avec l'équipe de France, puis le bronze au championnat d'Europe 2015. Il remporte la médaille d'argent aux Jeux olympiques de Tokyo en 2021.

Pour ces deux semaines de travail, voilà ce que tu dois faire : 1. Prends le temps de découvrir les différents documents proposés sur cette page. 2. Regarde attentivement la feuille de recherches que ton professeur t'a fournie pour ces deux semaines de découvertes. 3. Complète ta feuille avec un stylo sauf si une indication différente est donnée sur la feuille de recherches. 4. Lorsque tu auras terminé ton travail de la semaine, colle ta feuille de recherches dans ton cahier sur "Les JO de Paris 2024". 5. Cette feuille est à terminer au plus tard pour le jeudi 19 octobre 2023. Tu peux la commencer dès que tu l'as eue. Il te faudra donc apporter ton cahier obligatoirement ce jour-là en classe pour que nous puissions partager tes réponses.

BASKET-ball 3X3

Un peu d'histoire du basket-ball 3x3 aux JO

Tous les résultats du basket-ball 3x3 des JO 2020

Des stars de la discipline(d'hier et aujourd'hui)

Les stars françaises (d'aujourd'hui)

Calendrier des épreuves(Paris 2024)

Quelques infos incroyablesde cette discipline

PÉRIODE 1(accueil)

Sites des épreuves : C’est la Concorde qui accueillera les épreuves de basket 3×3 de Paris 2024, dans un véritable stade ouvert au cœur de Paris. Source : paris2024.orgAgenda : Mardi 30 juillet Femmes, matches de poule Hommes, matches de poule Mercredi 31 juillet Femmes, matches de poule Hommes, matches de poule Jeudi 1er août Femmes, matches de poule Hommes, matches de poule Vendredi 2 août Femmes, matches de poule Hommes, matches de poule Samedi 3 août Femmes, matches de poule Hommes, matches de poule Dimanche 4 août Femmes, matches de poule Hommes, matches de poule Lundi 5 août Femmes et hommes, demi-finales Femmes, match pour la médaille de bronze Hommes, match pour la médaille de bronze Femmes, match pour la médaille d'or Hommes, match pour la médaille d'or

En 2010, le basket-ball 3×3 intègre le programme des Jeux Olympiques de la Jeunesse, à Singapour. L’expérience est reconduite en 2014 pour l’édition de Nanjing ainsi qu’en 2018 à Buenos Aires. Le succès populaire de ce jeune sport conduit le CIO à inclure en 2017 le basket-ball 3×3 au programme olympique, pour les Jeux de Tokyo 2020. Ce nouveau format dynamique, spectaculaire et urbain a tout pour passionner les foules.Les Américaines, premières championnes olympiques de basket-ball 3x3 à Tokyo (2021).Source : challenges.frSource : extraits du site paris2024.org

BASKET-BALL 3X3 - JO DE TOKYO 2020 (source Wikipedia)

1. Basket de rue Considéré comme le numéro un des sports urbains dans le monde, le basketball 3×3 est issu de la pratique libre et créative du basket de rue.Match des JO de TokyoSource : fr.wikipedia.org2. 2020 Le basket-ball à trois, communément nommé basket 3x3 ou simplement 3×3, est une discipline olympique variante du basket-ball, opposant deux équipes de trois joueurs au lieu de cinq, sur un demi-terrain. Ce format est devenu discipline olympique à partir des Jeux de 2020.Affiche des JO de TokyoSource : fr.wikipedia.org3. 1ers champions olympiques À Tokyo, en 2021, le tournoi olympique a vu huit équipes de trois joueurs et joueuses, plus un remplaçant, s’affronter pour les premiers titres olympiques de l’histoire du 3×3, qui ont été décrochés par la Lettonie chez les hommes, et les Etats-Unis chez les femmes. L'équipe des États-Unis avec la médaille d'orSource : eurosport.fr

2 femmes star du basket-ball 3x3 1. Laëtitia Guapo Source : fr.wikipedia.org Française (1995-) Laëtitia Guapo est une joueuse française de basket-ball qui joue en club à Bourges. Elle se révèle en 2019 avec deux médailles internationales et vainqueure des Women’s Series avec Mamignan Touré et Ana Filip. Au printemps 2020, elle est numéro 1 mondiale en 3×3. En mai 2021, elle est membre de l'équipe de France à trois qui se qualifie pour le tournoi olympique de Tokyo. La France échoue alors à la quatrième place du tournoi. L'année suivante à Anvers, Laëtitia Guapo devient championne du monde aux côtés de Marie-Ève Paget, Hortense Limouzin et Myriam Djekoundade et est désignée MVP du tournoi. Victoire de la France contre le Japon lors des JO de Tokyo en 2021 2. Michelle PlouffeSource : fr.wikipedia.org Canadienne (1992-) Michelle Plouffe est une joueuse canadienne de basket-ball. Elle évolue au poste d'ailière. Elle a une sœur jumelle qui s’appelle Katherine Plouffe qui joue également au basket 3x3. Elles sont actuellement 1re et 2e joueuses au classement mondial du basket 3x3. 1 homme star du basket-ball 3x3 1. Dejan Majstorovic Source : play.fiba3x3.com Serbe (1988-) Dejan Majstorović est un basketteur professionnel serbe qui est actuellement classé numéro 1 mondial au classement individuel 3x3 masculin par la Fédération internationale de basket-ball (FIBA). Il joue pour Novi Sad Al-Wahda et l'équipe nationale serbe de 3x3 masculin. Majstorović a commencé à jouer au FIBA 3X3 World Tour en juin 2013. Il a remporté deux médailles d'or aux championnats du monde FIBA 3x3, en 2016 en Chine et en 2017 en France, ainsi qu'une médaille d'argent lors du tournoi de 2014 en Russie. Il a été nommé MVP de la Coupe du monde FIBA 3x3 2017 et sélectionné dans l'équipe du tournoi de la Coupe du monde FIBA 3x3 2017.

1 Française star du basket-ball 3x3 1. Laëtitia Guapo Source : fr.wikipedia.org Française (1995-) Laëtitia Guapo est une joueuse française de basket-ball qui joue en club à Bourges. Elle se révèle en 2019 avec deux médailles internationales et vainqueure des Women’s Series avec Mamignan Touré et Ana Filip. Au printemps 2020, elle est numéro 1 mondiale en 3×3. En mai 2021, elle est membre de l'équipe de France à trois qui se qualifie pour le tournoi olympique de Tokyo. La France échoue alors à la quatrième place du tournoi. L'année suivante à Anvers, Laëtitia Guapo devient championne du monde aux côtés de Marie-Ève Paget, Hortense Limouzin et Myriam Djekoundade et est désignée MVP du tournoi. 1 Français star du basket-ball 3x3 1. Franck Seguela (1997-) Franck Seguela est un joueur de basket-ball français. Il joue dans le club de Strasbourg. Avec l'équipe de France de basket-ball à trois, il est médaillé de bronze à la Coupe du monde de basket-ball 3×3 2022.

Pour ces deux semaines de travail, voilà ce que tu dois faire : 1. Prends le temps de découvrir les différents documents proposés sur cette page. 2. Regarde attentivement la feuille de recherches que ton professeur t'a fournie pour ces deux semaines de découvertes. 3. Complète ta feuille avec un stylo sauf si une indication différente est donnée sur la feuille de recherches. 4. Lorsque tu auras terminé ton travail de la semaine, colle ta feuille de recherches dans ton cahier sur "Les JO de Paris 2024". 5. Cette feuille est à terminer au plus tard pour le jeudi 19 octobre 2023. Tu peux la commencer dès que tu l'as eue. Il te faudra donc apporter ton cahier obligatoirement ce jour-là en classe pour que nous puissions partager tes réponses.

1 homme star du basket-ball 3x3 1. Dušan Domović Bulut Source : fr.wikipedia.org Serbe (1985-) Dušan Domović Bulut est un joueur serbe professionnel de basket qui a été classé plusieurs mois numéro 1 mondial en individuel des hommes 3x3 classement de la Fédération Internationale de Basketball (FIBA). Il a joué pour Novi Sad Al-Wahda et l'équipe de Serbie masculine de Basket 3x3 équipe. Le Serbe est considéré comme le meilleur joueur de tous les temps du 3x3, ayant gagné tous les titres possibles en club et avec la Serbie plusieurs fois. Il a obtenu la médaille de bronze aux JO de Tokyo en 2021.

BOXE

Un peu d'histoire de la boxeaux JO

Tous les résultats de la boxe des JO 2020

Des stars de la discipline(d'hier et d'aujourd'hui)

Les stars françaises (d'hier et d'aujourdhui)

Calendrier des épreuves(Paris 2024)

Quelques infos incroyablesde cette discipline

PÉRIODE 1(accueil)

Sites des épreuves : Les épreuves finales de boxe se dérouleront au Stade Roland-Garros, les phases préliminaires se dérouleront à l’Arena Paris Nord, à Villepinte.Source : paris2024.org Agenda : Samedi 27 juillet 54kg - Femmes, 1/32 finale combat 1 54kg - Femmes, 1/32 finale combat 2 54kg - Femmes, 1/32 finale combat 3 60kg - Femmes, 1/32 finale combat 1 60kg - Femmes, 1/32 finale combat 2 60kg - Femmes, 1/32 finale combat 3 63.5kg - Hommes, 1/32 finale combat 1 63.5kg - Hommes, 1/32 finale combat 2 80kg - Hommes, 1/32 finale combat 1 54kg - Femmes, 1/32 finale combat 4 54kg - Femmes, 1/32 finale combat 5 54kg - Femmes, 1/32 finale combat 6 60kg - Femmes, 1/32 finale combat 4 60kg - Femmes, 1/32 finale combat 5 60kg - Femmes, 1/32 finale combat 6 63.5kg - Hommes, 1/32 finale combat 3 63.5kg - Hommes, 1/32 finale combat 4 80kg - Hommes, 1/32 finale combat 2 Dimanche 28 juillet 57kg - Hommes, 1/32 finale combat 1 71kg - Hommes, 1/32 finale, combat 1 71kg - Hommes, 1/32 finale, combat 2 92kg - Hommes, 1/16 finale, combat 1 92kg - Hommes, 1/16 finale, combat 2 50kg - Femmes, 1/32 finale combat 1 50kg - Femmes, 1/32 finale combat 2 66kg - Femmes, 1/32 finale combat 3 57kg - Hommes, 1/32 finale combat 2 71kg - Hommes, 1/32 finale, combat 3 92kg - Hommes, 1/16 finale, combat 3 92kg - Hommes, 1/16 finale, combat 4 92kg - Hommes, 1/16 finale, combat 4 50kg - Femmes, 1/32 finale combat 3 50kg - Femmes, 1/32 finale combat 4 66kg - Femmes, 1/32 finale combat 2 71kg - Hommes, 1/32 finale combat 4 92kg - Hommes, 1/16 finale, combat 6 92kg - Hommes, 1/16 finale, combat 7 92kg - Hommes, 1/16 finale, combat 8 50kg - Femmes, 1/32 finale combat 5 50kg - Femmes, 1/32 finale combat 6 66kg - Femmes, 1/32 finale combat 3 66kg - Femmes, 1/32 finale combat 4 Lundi 29 juillet 60kg - Femmes, 1/16 finale combat 7 60kg - Femmes, 1/16 finale combat 8 60kg - Femmes, 1/16 finale combat 9 63,5kg - Hommes, 1/16 finale combat 5 63,5kg - Hommes, 1/16 finale combat 6 63,5kg - Hommes, 1/16 finale combat 7 +92kg - Hommes, 1/16 finale combat 1 +92kg - Hommes, 1/16 finale combat 2 60kg - Femmes, 1/16 finale combat 10 60kg - Femmes, 1/16 finale combat 11 63,5kg - Hommes, 1/16 finale combat 8 63,5kg - Hommes, 1/16 finale combat 9 63,5kg - Hommes, 1/16 finale combat 10 +92kg - Hommes, 1/16 finale combat 3 +92kg - Hommes, 1/16 finale combat 4 +92kg - Hommes, 1/16 finale combat 5 60kg - Femmes, 1/16 finale combat 12 60kg - Femmes, 1/16 finale combat 13 60kg - Femmes, 1/16 finale combat 14 63,5kg - Hommes, 1/16 finale combat 11 63,5kg - Hommes, 1/16 finale combat 12 +92kg - Hommes, 1/16 finale combat 6 +92kg - Hommes, 1/16 finale combat 7 +92kg - Hommes, 1/16 finale combat 8 Mardi 30 juillet 51kg - Hommes, 1/16 finale combat 1 51kg - Hommes, 1/16 finale combat 2 51kg - Hommes, 1/16 finale combat 3 80kg - Hommes, 1/16 finale combat 3 80kg - Hommes, 1/16 finale combat 4 54kg - Femmes, 1/16 finale combat 7 54kg - Femmes, 1/16 finale combat 8 54kg - Femmes, 1/16 finale combat 9 57kg - Femmes, 1/32 finale combat 1 57kg - Femmes, 1/32 finale combat 2 51kg - Hommes, 1/16 finale combat 4 51kg - Hommes, 1/16 finale combat 5 51kg - Hommes, 1/16 finale combat 6 80kg - Hommes, 1/16 finale combat 5 80kg - Hommes, 1/16 finale combat 6 54kg - Femmes, 1/16 finale combat 10 54kg - Femmes, 1/16 finale combat 11 54kg - Femmes, 1/16 finale combat 12 57kg - Femmes, 1/32 finale combat 3 57kg - Femmes, 1/32 finale combat 4 51kg - Hommes, 1/16 finale combat 7 51kg - Hommes, 1/16 finale combat 8 80kg - Hommes, 1/16 finale combat 7 80kg - Hommes, 1/16 finale combat 8 80kg - Hommes, 1/16 finale combat 9 80kg - Hommes, 1/16 finale combat 10 54kg - Femmes, 1/16 finale combat 13 54kg - Femmes, 1/32 finale combat 5 54kg - Femmes, 1/32 finale combat 6 Mercredi 31 juillet 57kg - Hommes, 1/16 finale combat 3 57kg - Hommes, 1/16 finale combat 4 71kg - Hommes, 1/16 finale combat 5 71kg - Hommes, 1/16 finale combat 6 75kg - Femmes, 1/16 finale combat 1 75kg - Femmes, 1/16 finale combat 2 75kg - Femmes, 1/16 finale combat 3 75kg - Femmes, 1/16 finale combat 4 60kg - Femmes, quart de finale combat 15 57kg - Hommes, 1/16 finale combat 5 57kg - Hommes, 1/16 finale combat 6 57kg - Hommes, 1/16 finale combat 7 71kg - Hommes, 1/16 finale combat 7 71kg - Hommes, 1/16 finale combat 8 71kg - Hommes, 1/16 finale combat 9 75kg - Femmes, 1/16 finale combat 5 75kg - Femmes, 1/16 finale combat 6 60kg - Femmes, quart de finale combat 16 60kg - Femmes, quart de finale combat 17 57kg - Hommes, 1/16 finale combat 8 57kg - Hommes, 1/16 finale combat 9 57kg - Hommes, 1/16 finale combat 10 71kg - Hommes, 1/16 finale combat 10 71kg - Hommes, 1/16 finale combat 11 71kg - Hommes, 1/16 finale combat 12 75kg - Femmes, 1/16 finale combat 9 75kg - Femmes, 1/16 finale combat 10 60kg - Hommes quart de finale combat 18 Jeudi 1er août 50kg - Femmes, 1/16 finale combat 7 50kg - Femmes, 1/16 finale combat 8 50kg - Femmes, 1/16 finale combat 9 66kg - Femmes, 1/16 finale combat 5 66kg - Femmes, 1/16 finale combat 6 66kg - Femmes, 1/16 finale combat 7 54kg - Femmes, quart de finale combat 15 63,5kg - Hommes quart de finale combat 13 92kg - Hommes quart de finale combat 9 50kg - Femmes, 1/16 finale combat 10 50kg - Femmes, 1/16 finale combat 11 50kg - Femmes, 1/16 finale combat 12 66kg - Femmes, 1/16 finale combat 8 66kg - Femmes, 1/16 finale combat 9 66kg - Femmes, 1/16 finale combat 10 54kg - Femmes, quart de finale combat 16 54kg - Femmes, quart de finale combat 17 92kg - Hommes quart de finale combat 11 63,5kg - Hommes quart de finale combat 14 92kg - Hommes quart de finale combat 10 50kg - Femmes, 1/16 finale combat 13 50kg - Femmes, 1/16 finale combat 14 66kg - Femmes, 1/16 finale combat 11 66kg - Femmes, 1/16 finale combat 12 54kg - Femmes, quart de finale combat 18 63,5kg - Hommes quart de finale combat 15 63,5kg - Hommes quart de finale combat 16 92kg - Hommes quart de finale combat 11 92kg - Hommes quart de finale combat 12 Vendredi 2 août 57kg - Femmes, 1/16 finale combat 7 57kg - Femmes, 1/16 finale combat 8 57kg - Femmes, 1/16 finale combat 9 57kg - Femmes, 1/16 finale combat 10 51kg - Hommes quart de finale combat 9 51kg - Hommes quart de finale combat 10 80kg - Hommes quart de finale combat 11 80kg - Hommes quart de finale combat 12 +92 kg- Hommes, quart de finale combat 9 +92 kg- Hommes, quart de finale combat 10 57kg - Femmes, 1/16 finale combat 11 57kg - Femmes, 1/16 finale combat 12 57kg - Femmes, 1/16 finale combat 13 57kg - Femmes, 1/16 finale combat 14 51kg - Hommes quart de finale combat 11 51kg - Hommes quart de finale combat 12 80kg - Hommes quart de finale combat 13 80kg - Hommes quart de finale combat 14 +92 kg - Hommes, quart de finale combat 11 +92 kg - Hommes, quart de finale combat 12 Samedi 3 août 57kg - Hommes, quart de finale, combat 11 57kg - Hommes, quart de finale, combat 12 71kg - Hommes, quart de finale, combat 13 71kg - Hommes, quart de finale, combat 14 50kg - Femmes, quart de finale, combat 15 50kg - Femmes, quart de finale, combat 16 66kg - femmes, quart de finale, combat 13 66kg - femmes, quart de finale, combat 14 60kg - femmes, quart de finale, combat 19 57kg - Hommes, quart de finale, combat 13 57kg - Hommes, quart de finale, combat 14 71kg - Hommes, quart de finale, combat 15 71kg - Hommes, quart de finale, combat 16 50kg - Femmes, quart de finale, combat 17 50kg - Femmes, quart de finale, combat 18 66kg - femmes, quart de finale, combat 15 66kg - femmes, quart de finale, combat 16 60kg - femmes, quart de finale, combat 20 Dimanche 4 août 57kg - femmes, quart de finale combat 15 57kg - femmes, quart de finale combat 16 75kg - femmes, quart de finale combat 9 75kg - femmes, quart de finale combat 10 54kg - femmes, demi-finale combat 19 51kg - hommes, demi-finale combat 13 63,5kg - hommes, demi-finale combat 17 80kg - hommes, demi-finale combat 15 92kg - hommes, demi-finale combat 13 57kg - femmes, quart de finale combat 17 57kg - femmes, quart de finale combat 18 75kg - femmes, quart de finale combat 11 75kg - femmes, quart de finale combat 12 54kg - femmes, demi-finale combat 20 51kg - hommes, demi-finale combat 14 63,5kg - hommes, demi-finale combat 18 80kg - hommes, demi-finale combat 16 92kg - hommes, demi-finale combat 14 Mardi 6 août 71kg - Hommes, demi-finale, combat 17 71kg - Hommes, demi-finale, combat 18 50 kg - Femmes, demi-finale, combat 19 50 kg - Femmes, demi-finale, combat 20 66 kg - Femmes, demi-finale, combat 17 66 kg - Femmes, demi-finale, combat 18 60 kg - Femmes, finale combat 21 60kg - Femmes, cérémonie Mercredi 7 août 57kg - femmes, demi-finale combat 19 57kg - femmes, demi-finale combat 20 +92kg - hommes, demi-finale combat 13 +92kg - hommes, demi-finale combat 14 63,5kg - hommes, finale combat 19 80kg - hommes, finale combat 17 63,5kg - hommes, cérémonie 80kg - hommes, cérémonie Jeudi 8 août 57kg - hommes, demi-finale combat 15 57kg - hommes, demi-finale combat 16 75kg - femmes, demi-finale combat 13 75kg - femmes, demi-finale combat 14 51kg - hommes, finale, combat 15 54kg - femmes, finale, combat 21 Vendredi 9 août 71kg - hommes, finale combat 19 50kg - femmes, finale combat 21 71kg - hommes, cérémonie 92kg - hommes, finale combat 15 50kg - femmes, cérémonie 66kg - femmes, finale combat 19 92kg - hommes, cérémonie 66kg - femmes, cérémonie Samedi 10 août 57kg - femmes, finale combat 21 57kg - hommes, finale combat 17 57kg - femmes, cérémonie 75kg - femmes, finale combat 15 57kg - hommes, cérémonie +92kg - hommes, finale combat 15 75kg - femmes, cérémonie +92kg - hommes, cérémonie

La boxe a fait ses débuts olympiques en 1904, et a depuis été disputée à chaque édition, à l’exception des Jeux de 1912 à Stockholm car la loi suédoise interdisait la pratique de ce sport à l’époque. Source : fineartfrance.com Les épreuves féminines ont été introduites au programme olympique pour la première fois en 2012, à Londres. Pour la première édition à Saint Louis en 1904, les États-Unis ont remporté toutes les médailles possibles puisqu’il n’y avait que des américains pour participer aux épreuves de boxe ! Les États-Unis ont ensuite continué à être performants en boxe puisqu’ils ont remporté 117 médailles. Les combattants de Cuba ne sont pas en reste avec 78 médailles, alors que la Grande-Bretagne en compte 62. Source : extraits du site paris2024.org

BOXE - JO DE TOKYO 2020 (source Wikipedia)

1. Le plus âgé C'est le poids plume britannique Richard Gunn qui remporte le titre en 1908, à 37 ans. Et ce sera définitivement lui, car l'âge de participation aux JO est plafonné désormais à 34 ans. Richard GunnSource : fr.wikipedia.org2. Le plus jeune C'est l'Américain Jackie Fields, qui gagne le titre en 1924 dans la catégorie poids plume, à l'âge de 16 ans et 162 jours exactement. Jackie FieldsSource : fr.wikipedia.org 3. Contestation nocturne En 1988, à Séoul, le poids plume Byun Jung-Il est disqualifié, accusé d'avoir donné un coup de tête à son adversaire. Il conteste la décision et s'assied sur le ring qu'il refuse de quitter. Il va rester ainsi pendant 1 h 7 min, avant de se lever. Il faut préciser que les officiels avaient éteint la lumière, le laissant dans le noir. Byun Jung-Il reste sur le ringSource : olympics.time.com 4. Eté / Hiver Edward Eagan est sacré champion des mi-lourds en 1920, à Anvers. 12 ans plus tard, aux JO d'hiver de Lake Placid, il devient champion de bobsleigh à 4. C'est le 1er sportif médaillé aux JO d'été et d'hiver. Edward EaganSource : fr.wikipedia.org Source des informations : Grands records et petites anecdotes des JO, Benoît Kerjean et Jean-Luc Labourdette, édition de La Martinière.

2 femmes qui ont marqué l'histoire de la boxe 1. Nicola Adams Source : fr.wikipedia.org Anglaise (1982-) Nicola Virginia Adams est une boxeuse britannique double championne olympique dans la catégorie -51 kg à Londres en 2012 et à Rio en 2016. Ayant disputé et gagné à Londres la première des trois finales au programme, elle est la toute première médaillée d'or féminine en boxe aux Jeux Olympiques. Elle met un terme à sa carrière en novembre 2019. 2. Katie TaylorSource : fr.wikipedia.orgIrlandaise (1986-) Katie Taylor est une boxeuse irlandaise qui a également joué au football au niveau international. Pionnière de la boxe féminine, elle devient la première championne olympique des poids légers à Pékin en 2012. Cinq fois championne du monde, six fois championne d'Europe, elle passe professionnelle après un échec lors des Jeux olympiques de Londres. 2 hommes qui ont marqué l'histoire de la boxe 1. Mohamed Ali Source : fr.wikipedia.org Américain (1942-2016) Mohamed Ali, est un boxeur américain évoluant en catégorie poids lourds, considéré comme un des plus grands boxeurs de tous les temps. Né sous le nom de Cassius Marcellus Clay, Jr., il le change en Mohamed Ali à l'âge de 22 ans en 1965 au moment de sa conversion à l'islam. Il accède à la notoriété internationale à 18 ans en remportant la médaille d'or des poids mi-lourds aux Jeux olympiques d'été de 1960 à Rome. Surnommé "The Greatest", Mohamed Ali devient le premier triple champion du monde poids lourds Au-delà de ses performances sportives, il atteint une notoriété inégalée chez un sportif par son goût du spectacle, sa personnalité provocatrice, ses prises de positions religieuses et politiques, puis son destin personnel. Il est atteint de la maladie de Parkinson à partir de 1984, qu'il expose devant le monde entier lorsqu'il allume la vasque olympique à Atlanta pour les Jeux olympiques d'été de 1996. Victoire de Cassius Clay en 1960 aux JO de Rome 2. Félix Savon Source : fr.wikpiedia.org Cubain (1967-) Félix Savón est un boxeur cubain. Comme son compatriote Teófilo Stevenson le fit entre 1972 et 1980, il remporte trois fois consécutivement la médaille d'or aux Jeux olympiques dans la catégorie poids lourds en 1992, 1996 et 20001 mais également 6 titres mondiaux consécutifs entre 1986 et 1997.

1 femme star de la boxe 1. Estelle Mossely Source : francetvinfo.fr Française (1992-) Estelle Mossely est une boxeuse française qui combat en poids légers (moins de 60 kg). Elle est la première boxeuse française à remporter le titre aux Jeux olympiques en 2016 à Rio de Janeiro et également la première Française sacrée championne du monde après un titre olympique. 1 homme star de la boxe 1. Bakhodir Jalolov Source : olympics.com Ouzbek (1994-) Bakhodir Jalolov est un boxeur ouzbek. Porte-drapeau de l'Ouzbékistan lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Rio de 2016, le boxeur évoluant dans la catégorie des super-lourds est battu en quart de finale par Joe Joyce. Boxeur professionnel autorisé à participer aux Jeux de Tokyo en 2021, il devient champion olympique en dominant la compétition.

2 Français stars de la boxe 1. Brahim AsloumSource : dicodusport.fr (1979-) Brahim Asloum est un boxeur et acteur français. Il est champion olympique à Sydney en 2000 et champion du monde WBA en décembre 2007. 2. Jérôme Thomas Source : lefigaro.fr (1979-) Jérôme Thomas est un boxeur amateur français le plus titré. Le samedi 28 août 2004, à Athènes, il décroche la médaille d’argent du tournoi olympique, poids mouche (moins de 51 kilos) devient le boxeur français le plus titré des Jeux, après sa troisième place à Sydney en 2000, quatre ans plus tôt.

1 Française star de la boxe 1. Estelle Mossely Source : francetvinfo.fr (1992-) Estelle Mossely est une boxeuse française qui combat en poids légers (moins de 60 kg). Elle est la première boxeuse française à remporter le titre aux Jeux olympiques en 2016 à Rio de Janeiro et également la première Française sacrée championne du monde après un titre olympique. 1 Français star de la boxe 1. Sofiane Oumiha Source : lejournaltoulousain.fr (1994-) Sofiane Oumiha est un boxeur français évoluant dans la catégorie des poids légers. Il est vice-champion olympique aux jeux de Rio de 2016 et champion du monde des poids légers à Hambourg en 2017 et à Belgrade en 2021. Il est également médaillé d'or aux Jeux européens de 2023.

Pour ces deux semaines de travail, voilà ce que tu dois faire : 1. Prends le temps de découvrir les différents documents proposés sur cette page. 2. Regarde attentivement la feuille de recherches que ton professeur t'a fournie pour ces deux semaines de découvertes. 3. Complète ta feuille avec un stylo sauf si une indication différente est donnée sur la feuille de recherches. 4. Lorsque tu auras terminé ton travail de la semaine, colle ta feuille de recherches dans ton cahier sur "Les JO de Paris 2024". 5. Cette feuille est à terminer au plus tard pour le jeudi 19 octobre 2023. Tu peux la commencer dès que tu l'as eue. Il te faudra donc apporter ton cahier obligatoirement ce jour-là en classe pour que nous puissions partager tes réponses.

en route vers paris 2024

PÉRIODE 2

Canoë sprintCanoë kayak slalomCyclisme sur piste

Cyclisme sur routeBMX freestyleBMX racing

Mountain bike (VTT)EscrimeFootball

GolfGymnastique artistiqueGymnastique rythmique

Sur chaque page, tu pourras trouver les symboles suivants. Il suffira de cliquer dessus pour revenir à la page d'accueil, ouvrir une nouvelle page ou une petite fenêtre informative...

Permet de revenir à la page d'accueil

Permet de revenir à la page précédente

Permet d'aller à la page suivante

Permet d'aller à la page du travail concerné

Permet de voir une image explicative

Permet de regarder une vidéo

Permet de connaitre les informations sur le travail à faire

Permet de lire un texte explicatif

canoë sprint

Un peu d'histoire du canoë sprint aux JO

Tous les résultats du canoë sprint des JO 2020

Des stars de la discipline(d'hier et d'aujourd'hui)

Les stars françaises (d'hier et d'aujourd'hui)

Calendrier des épreuves(Paris 2024)

Quelques infos incroyablesde cette discipline

PÉRIODE 2(accueil)

Sites des épreuves : Les épreuves de canoë prendront place au Stade nautique de Vaires-sur-Marne (77), complexe flambant neuf inauguré en 2019. Source : paris2024.og Agenda : Samedi 27 juillet 1. Canoë - hommes, éliminatoires - manches 1 et 2 2. Kayak - femmes, éliminatoires - manches 1 et 2 Dimanche 28 juillet 1. Kayak - femmes, demi-finale 2. Kayak - femmes, finale Lundi 29 juillet 1. Canoë - hommes, demi-finale 2. Canoë - hommes, finale Mardi 30 juillet 1. Canoë - femmes, éliminatoires - manches 1 et 2 2. Kayak - hommes, éliminatoires - manches 1 et 2 Mercredi 31 juillet 1. Canoë - femmes, demi-finale 2. Canoë - femmes, finale Jeudi 01 août 1. Kayak - hommes, demi-finale 2. Kayak - hommes, finale Samedi 03 août 1. Kayak Cross - femmes, contre-la-montre 2. Kayak Cross - hommes, contre-la-montre 3. Kayak Cross - femmes, Repêchage 1 4. Kayak Cross - hommes, Repêchage 1 5. Kayak Cross - femmes, Repêchage 2 6. Kayak Cross - hommes, Repêchage 2 Dimanche 04 août 1. Kayak Cross - hommes, Eliminatoires 2. Kayak Cross - femmes, Eliminatoires Lundi 05 août 1. Kayak Cross - femmes, quarts de finale 2. Kayak Cross - hommes, quarts de finale 3. Kayak Cross - femmes, demi-finales 4. Kayak Cross - hommes, demi-finales 5. Kayak Cross - femmes, petite finale 6. Kayak Cross - hommes, petite finale 7. Kayak Cross - femmes, finale 8. Kayak Cross - hommes, finale

Le canoë-kayak comporte deux disciplines très différentes qui figurent toutes deux au programme olympique : Le canoë-kayak sprint et le canoë-kayak slalom. Chaque discipline fait référence à deux types d’embarcations : le kayak et le canoë. En kayak, l’athlète est en position assise et utilise une pagaie double, tandis qu’en canoë il est agenouillé dans l’embarcation et utilise une pagaie simple. Source :