Want to make creations as awesome as this one?

Questions-réponses

Transcript

EMPEZAR

Collège Cycle 4
Test 9 de connaissances
Le vivant et son évolution
L'origine de la diversité des
individus.

Une question affichée, pas de QCM.
Faites afficher la réponse pour comparer avec la vôtre.
Pas de compteur, l'objectif étant simplement de faire l'état de vos connaissances.

15 questions

Par Sandra Rivière, Académie de Dijon
Relecture Maud Brière, Académie de Rennes

START

Question 1

Sommaire

Question 2

Question 3

Question 4

Question 5

Question 6

Question 7

Question 8

Question 9

Question 10

Question 11

Question 12

Question 13

Question 14

Question 15

QUESTION 1

Qu'est-ce qu'un gène ?

Réponse

Sommaire

Un gène est une portion d'ADN correspondant à une information responsable d'un caractère.

QUESTION 2

Qu'est-ce qu'un allèle ?

Réponse

Sommaire

Un allèle est une version d’un gène. Une cellule possède deux chromosomes : elle possède donc deux exemplaires du gène appelés “allèles”. Ces allèles peuvent être identiques ou différents.
Exception : chez les garçons, les chromosomes X et Y étant différents, les gènes ne sont pas présents en 2 exemplaires dans cette paire.

QUESTION 3

Pourquoi dit-on qu'au moment de la formation des gamètes, il y a une première loterie dans la distribution des chromosomes et donc des gènes ?

Réponse

Sommaire

La répartition au hasard des 2 chromosomes de chaque paire au moment de la division permet au même individu de fabriquer de très nombreux gamètes différents.
On parle de première « loterie génétique».

QUESTION 4

La méiose correspond à 2 divisions successives permettant d'aboutir à la formation de gamètes contenant un seul chromosome simple de chaque sorte.


Lors de la première division de méiose, combien de possibilités de distribution existe-t-il pour chaque sorte de chromosomes ?

Sommaire

Réponse

À chaque division, vu qu’il y a deux chromosomes de chaque sorte et que les deux chromosomes vont devoir se répartir dans l’une des deux cellules-filles en première division, il y a deux possibilités de distribution pour chaque sorte de chromosome.

QUESTION 5

Quel calcul mathématique permet de définir le nombre de distributions différentes possibles pour un nombre n de chromosomes ?

Réponse

Sommaire

Pour chaque paire de chromosome il y a 2 possibilités de distribution.

Si on travaille sur 2 paires : il y a 2 possibilités de distribution pour la première paire et pour chacune de ces possibilités, il y a 2 possibilités de distribution pour la deuxième paire soit 2 x 2 =22 possibilités.

Si il y a 3 paires, il y a 2 possibilités de distribution pour la première paire, 2 pour la deuxième et 20 pour la troisième soit 2 x 2 x 2 = 23

Le calcul du nombre de distributions possibles est 2n.

QUESTION 6

Réponse

Sommaire

Combien de possibilités de gamètes génétiquement différents l'être humain peut-il produire ?

L’homme et la femme possèdent 23 paires de chromosomes.
Chaque paire de chromosome présente deux possibilités de distribution.
Ainsi à chaque possibilité de distribution d'une paire, il existe deux possibilités d'association de chromosomes de la paire suivante et ainsi de suite. Pour 2 paires de chromosomes, il y a donc 2x2 possibilités, pour 3 paires 2x2x2 soit 23. Ainsi un être humain possédant 23 paires de chromosomes pourra produire 223 gamètes génétiquement différents soit 8 388 608 de gamètes différents possibles.

Réponse

Sommaire

À quoi correspond la deuxième loterie génétique ?

QUESTION 7

Chez l'Homme, lors de la fécondation le spermatozoïde apporte une combinaison de chromosomes parmi 223 possibles, l’ovule apporte une combinaison de chromosomes parmi 223 possibles, il y a donc 223x223 associations possibles de chromosomes soit 70 368 744 177 664 enfants génétiquement différents possibles par couple de parents. On parle de deuxième « loterie génétique ».

QUESTION 8

Qu'est-ce qu'un tableau de croisement ?

Réponse

Sommaire

Un tableau de croisement est un tableau d’addition dans lequel on associe le contenu des ovules et des spermatozoïdes de deux parents. Chaque association correspond au génotype d'un potentiel bébé.

Tableau de croisement permettant de définir les possibilités de génotypes de la descendance d'une couple.

QUESTION 9

Quelle est l'utilité du tableau de croisement ?

Réponse

Sommaire

Le tableau de croisement permet de déterminer la probabilité pour un couple d’obtenir un enfant avec un caractère particulier en travaillant uniquement sur les allèles d’intérêt.

Ci-dessous, le tableau de croisement pour un couple dont le père est de groupe [A] avec un génotype (A//O) et la mère de groupe [B] avec un génotype (B//O), montre que ce couple a 1 possibilité sur quatre d'avoir un enfant du groupe [A}, 1/4 du groupe [B], 1/4 du groupe [AB] et 1/4 du groupe [O].

QUESTION 10

Quelles sont les origines possibles des maladies liées au génome ?

Réponse

Sommaire

Elles ont globalement 2 origines possibles :

- soit un gène a muté et le nouvel allèle obtenu provoque un dysfonctionnement de l’organisme,
- soit il y a une anomalie du nombre de chromosomes

QUESTION 11

Qu'est-ce qu'une maladie génétique récessive ?

Réponse

Sommaire

Lorsqu'un allèle mutant récessif à l'origine d'un dysfonctionnement de l'organisme est transmis, deux possibilités se présentent :


- si l'enfant reçoit de chacun de ses parents cet allèle mutant récessif, il va développer une maladie dite "génétique".

- si l'enfant ne reçoit de ses parents qu'un seul allèle mutant récessif, il ne développera pas la maladie car l'allèle mutant récessif ne s'exprime pas face à l'allèle dominant. L'enfant est alors dit "porteur sain" car il possède l'allèle responsable de la maladie sans être malade.

On peut citer en exemple la mucoviscidose dont l'allèle mutant récessif entraîne la production d'un mucus pulmonaire épais difficile à évacuer.

QUESTION 12

Qu'est-ce que la trisomie 21 ?

Réponse

Sommaire

Un enfant atteint du syndrome de Down ou "trisomie 21" provient d’une cellule-œuf possédant 3 chromosomes 21 . Cette cellule a été formée par deux gamètes dont l’un des deux possédait 2 chromosomes 21 au lieu d’un seul.

QUESTION 13

61 % des cas de trisomie 21 sont d'origine maternelle : l'ovule possède deux chromosomes 21 au lieu d'un.


Qu'a-t-il pu se passer au moment de la méiose pour que cela arrive ?

Réponse

Sommaire

L'ovule a été mal fabriqué : cela signifie que lors de la méiose, les deux chromosomes 21 ne se sont pas séparés.

image Sandra Rivière

QUESTION 14

La trisomie est-elle héréditaire ?

Réponse

Sommaire

Cette anomalie n’est pas héréditaire car elle n’est pas liée à un allèle mais elle est due à une erreur dans la fabrication du gamète. Il existe d'autres trisomies qui portent le numéro du chromosome présent en trois exemplaires. Certaines trisomies n'aboutissent à aucune naissance et d'autres sont létales à court terme.

QUESTION 15

Comment nomme-t-on l'anomalie chromosomique présentant un seul exemplaire d'une catégorie de chromosome ?

Réponse

Sommaire

Losqu'une cellule-oeuf ne possède qu'un seul exemplaire d'une sorte de chromosome, on parle de "monosomie".
Peu de cellules-oeufs présentant une monosomie donnent un individu viable. On peut citer en exemple la monosomie X ou syndrome de Turner qui donne une fille stérile.

The End !