Want to make creations as awesome as this one?

Questions-réponses

Transcript

EMPEZAR

Collège Cycle 4
Test 8 de connaissances
Le vivant et son évolution
Transmission de l'information génétique.

Une question affichée, pas de QCM.
Faites afficher la réponse pour comparer avec la vôtre.
Pas de compteur, l'objectif étant simplement de faire l'état de vos connaissances.

17 questions

Par Sandra Rivière, Académie de Dijon
Relecture Maud Brière, Académie de Rennes

START

Question 1

Sommaire

Question 2

Question 3

Question 4

Question 5

Question 6

Question 7

Question 8

Question 9

Question 10

Question 11

Question 12

Question 13

Question 14

Question 15

Question 16

Question 17

Sommaire

QUESTION 1

À quel moment de la vie cellulaire, l'information doit-elle être transmise ?

Réponse

L'information doit être transmise :

- quand une cellule somatique (une cellule du corps) doit se diviser pour produire deux nouvelles cellules,

- quand une cellule germinale (cellule d'ovaire ou de testicule) doit se diviser pour produire des cellules reproductrices (les gamètes) destinées à créer un nouvel individu.

Sommaire

QUESTION 2

Sous quelle forme observe-t-on les chromosomes dans une cellule qui s'apprête à se diviser ?

Réponse

Dans une cellule qui s'apprête à se diviser, on observe des chromosomes doubles.

Sommaire

QUESTION 3

Sous quelle forme observe-t-on les chromosomes dans une cellule-fille issue de la division cellulaire ?

Réponse

Dans une cellule issue de la division cellulaire, on observe des chromosomes simples.

Sommaire

QUESTION 4

Comment les gènes sont organisés dans un chromosome double ?

Réponse

L'utilisation de sondes fluorescentes révèle que les deux chromatides d'un même chromosome possèdent les mêmes gènes positionnés au même endroit. Ainsi un chromosome double est constitué de 2 molécules d’ADN identiques enroulées sur elles-mêmes : on parle de « chromosome à 2 chromatides » ou de chromosome double.

Sommaire

QUESTION 5

Que constate-t-on quand on compare le positionnement des gènes sur les 2 chromosomes d'une même paire ? Pour t'aider, sur l'image suivante dessine les gènes de l'exemplaire n°2 de ce chromosome

Réponse

Belin troisième SVT 2008

On remarque que le deuxième chromosome présente les mêmes gènes exactement au même endroit. Ainsi les chromosomes d’une même paire ont la même organisation : un gène sur le chromosome du père sera situé au même endroit que ce même gène sur le chromosome de la mère.

Sommaire

QUESTION 6

Quelles paires de chromosomes sont correctement représentées ?

Réponse

Les paires correctement réalisées sont les paires n° 1 et 4 car les chromosomes ont la même taille et les mêmes gènes sont localisés exactement au même endroit sur chacun des deux chromosomes.

Sommaire

Réponse

Un chromosome double est constitué de 2 molécules d'ADN identiques.

Ce type de chromosome ne s'observe que dans les cellules qui s'apprêtent à se diviser. Après la division et donc en temps normal, le noyau présente des chromosomes simples c'est à dire des chromosomes constitués d'une seule molécule d'ADN.

Que s'est-il donc passé avant la division cellulaire pour que les molécules simples d'ADN deviennent doubles ?

QUESTION 7

Pour que les molécules simples d'ADN deviennent doubles, il faut une période de réplication appelée aussi duplication (copie). La cellule copie chaque molécule d'ADN et des chromosomes doubles apparaissent : ils sont formés de 2 molécules d'ADN identiques reliées au niveau du centromère. En mesurant la quantité d'ADN contenue dans un noyau de cellule humaine avant, pendant et après division, on constate que la quantité d'ADN double puis diminue de moitié.

Titre : Évolution de la quantité d'ADN en fonction du temps dans une cellule de peau humaine

Sommaire

QUESTION 8

Réponse

Comment s'effectue la distribution des chromosomes aux 2 cellules-filles obtenues lors de la division cellulaire ?

À la fin de la duplication, les deux filaments d’ADN identiques s’enroulent pour former un chromosome à deux chromatides identiques. Ces deux chromatides reliées au niveau du centromère vont se séparer au cours de la division cellulaire pour être chacune distribuée dans une cellule-fille. Chaque cellule-fille reçoit ainsi le même nombre de chromosomes que la cellule-mère, à la différence près que ce sont des chromosomes simples (à une chromatide) et non doubles.

Sommaire

QUESTION 9

Comment s'effectuent les étapes de la division cellulaire ?

Réponse

Au départ, l'ADN décondensé (déroulé) se duplique puis se condense en chromosomes doubles. L'enveloppe du noyau disparaît, et un fuseau de division se met en place.

Les chromosomes doubles se déplacent, s’alignent sur l’équateur de la cellule. Les 2 chromatides de chaque chromosome double, accrochées au niveau du centromère se séparent. Les filaments du fuseau mitotique se rétractent, entraînant la migration de ces chromatides vers les pôles opposés de la cellule.

On observe 2 lots de chromosomes simples qui se mettent en place de part d'autre de l'équateur de la cellule. Cette dernière commence à produire de la membrane plasmique au niveau de son équateur pour individualiser les 2 cellules-filles : on parle de "cytodiérèse". L'enveloppe des noyaux se reforme.

En résumé :

En vrai : Etapes de mitose dans des cellules de racine d'ail observées au microscope grossissement x 400.

Sommaire

QUESTION 10

Que se passe-t-il si la division des cellules devient incontrôlée ?

Réponse

Dans le cas où les divisions deviennent incontrôlées, une masse de cellules se forme : on parle de tumeur.


Si les cellules sont anormales et ne remplissent plus leur fonction, on parle de cancer. S’il n’est pas soigné à temps, il est létal (mortel).

Sommaire

QUESTION 11

Comment nomme-t-on scientifiquement la division cellulaire ?

Réponse

La division cellulaire est aussi appelée "mitose".

Cellule de racine d'ail en cours de mitose : les chromosomes sont alignés sur l'équateur de la cellule.
Microscope optique x400. image Sandra Rivière.

Sommaire

QUESTION 12

Combien d'exemplaires de chaque sorte de chromosomes, les cellules reproductrices appelées aussi "gamètes" possèdent-elles ?

Réponse

Chaque gamète ne possède qu’un seul exemplaire de chaque sorte de chromosomes soit 23 chromosomes, sinon, lors de la fécondation, la cellule-œuf humaine posséderait 46 + 46 = 92 chromosomes !

spz = spermatozoïde

Sommaire

QUESTION 13

Comment se nomme la division spéciale à l'origine des gamètes ?

Réponse

Un gamète est une cellule reproductrice ne possédant qu'un seul chromosome de chaque sorte. La division particulière qui permet de fabriquer ce type de cellule s'appelle la "méiose".

Sommaire

QUESTION 14

Comment s'effectue la distribution des chromosomes lors de la méiose ?

Réponse

La méiose se déroule en deux divisions successives. Lors de la première division, les paires de chromosomes sont séparées : chaque cellule-fille ne reçoit qu’un seul chromosome double de chaque sorte. Chacune des 2 cellules-filles issues de la première division va subir une nouvelle division : les chromatides de chacun des 23 chromosomes doubles vont se séparer. Ainsi sont produites 4 cellules-filles avec chacune un chromosome simple de chaque sorte.

Formation des cellules reproductrices, ovules à gauche et spermatozoïdes à droite.

Sommaire

QUESTION 15

Quel est le gamète qui déterminera le sexe de l'enfant ?

Réponse

L’ovule ne peut posséder que le chromosome X. Le spermatozoïde possède soit X soit Y, c’est donc lui qui détermine le sexe de l’enfant.

Sommaire

QUESTION 16

Pourquoi certains gènes exprimés chez un parent ne semblent pas avoir été transmis aux enfants ?

Réponse

On dit qu’un gène s’exprime quand il déclenche l’apparition d’un caractère héréditaire visible ou détectable. Les gènes peuvent exister en plusieurs versions appelées « allèles » dont certaines s'expriment plus facilement. Un enfant a reçu un chromosome de chaque sorte de chacun de ses 2 parents : il a donc reçu 2 exemplaires de chaque gène. Il peut avoir reçu 2 allèles (versions) identiques ou 2 allèles différents. Dans ce dernier cas, au moment de l'expression des allèles, l'un des 2 peut prendre le dessus sur l'autre : l'allèle qui s’exprime est dit dominant et celui qui ne s’exprime pas est dit récessif. Voilà pourquoi un allèle récessif exprimé chez un parents ne sera pas exprimé chez l'enfant si l'autre parent a donné un allèle dominant.

Sommaire

QUESTION 17

Il existe 4 groupes sanguins : [A], [B], [AB] et [O].


Les personnes appartenant au groupe [A] possèdent à la surface des globules rouges de leur sang, une molécule de type A.

Les personnes appartenant au groupe B possèdent à la surface des globules rouges de leur sang, une molécule de type B.

Les personnes appartenant au groupe [AB] possèdent à la surface des globules rouges de leur sang, des molécules de type A et des molécules de type B.

Les personnes appartenant au groupe [O] ne possèdent aucun molécule à la surface des globules rouges de leur sang (ni A ni B).

On appelle « phénotype » le caractère exprimé par une personne, on l’écrit entre crochets, exemple phénotype [A] = groupe sanguin de type A.

On appelle "génotype" l’ensemble des versions d’un gène que possède un individu, on l’écrit entre parenthèses et on indique l’allèle porté par chaque chromosome représenté par un « slash » (une barre). Par exemple, quand on est du groupe [A], notre génotype peut être (A//A) ou (A//O).

Complétez le tableau ci-contre.

Réponse

The End !!