Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Les clefs du pouvoir

Une histoire dont tu es le héros !

u te réveilles les yeux encore embués de larmes. Il y a quelques jours, ton oncle t’a fait part d’une bien triste nouvelle : tu es désormais orphelin de tes deux parents car ta mère est décédée pendant ton enfance et ton père est mystérieusement mort il y a peu de jours dans une bataille.
Une bataille qu’il était en train de gagner et qu’il ne pouvait pas perdre car c’était le meilleur chevalier du royaume.

Tu es encore sous le choc et l’incompréhension ne te quitte pas. Comment ton père a-t-il pu mourir dans une bataille qu'il gagnait ?

Si tu décides de rester au lit pour noyer ton chagrin, va au paragraphe .


Si tu penses que cela ne sert à rien de t’apitoyer sur ton sort, va au paragraphe .

T

2

3

u ne peux pas rester ainsi. Ce n’est pas ce que ton père aurait voulu.

Il faut que tu en apprennes davantage sur la raison de sa mort soudaine.
Va au paragraphe .

T

3

u forces la porte et tu entres dans ce qui ressemble à une vieille remise.
Dans cette pièce, tu trouves un amas d'objets divers et variés. Parmi eux des coffres, dont un en particulier qui attire ton attention car il est ouvert.
Tu décides de découvrir ce qu'il contient et te rends au paragraphe .

T

6

a détermination et ton incompréhension te poussent à chercher des indices pour trouver qui a tué ton père. Avant la mort de celui-ci, tout allait bien au château… Mais comme tu es trop jeune pour régner sur le domaine, c’est ton oncle qui est devenu seigneur. Et depuis les paysans et tous les habitants n'osent plus pénétrer dans la cour du château, par peur, car ton oncle est cruel et orgueilleux. La vie au château est bien triste et l’atmosphère est pesante.
Ton oncle te donne l'impression d'être impliqué dans cette histoire car il a très longtemps convoité le titre de ton père. En plus, il ne semble pas vraiment attristé par le décès soudain de son frère.
Tu décides d’en apprendre davantage et de mener ton enquête. Tu vas voir ton oncle pour qu’il te raconte comment s’est déroulée la bataille, mais celui-ci s'énerve et prétend être trop occupé pour te répondre. Tu décides de chercher des indices et des réponses à tes questions et pars donc fouiller les pièces du château. Tu te rends compte qu'une des pièces est fermée à clef.

Tu forces l’ouverture et te rends au paragraphe .

Tu as peur que ton oncle te surprenne et tu vas au paragraphe .

T

4

5

entement, tu te diriges vers ta chambre et prends le temps de réfléchir.

Ton père n'aurait pas apprécié cette attitude craintive. Tu rebrousses chemin et te rends vers la porte fermée pour tenter d'en apprendre davantage sur ce qui a bien pu se passer.

Tu vas donc au paragraphe .

L

4

ans le coffret, tu vois de nombreux bijoux qui appartiennent à ta famille. Tu les sors un à un quand tu aperçois un collier en or avec un diamant bleu. Tu te souviens bien de ce dernier. Il a appartenu à ton père. Sur le pendentif, tu reconnais le blason de ce dernier.
Intrigué, tu décides de le conserver. Ce bijou te sera peut-être utile plus tard.
Deux autres objets attirent désormais ton attention : un pupitre et une bibliothèque où sont disposés de nombreux parchemins qui contiennent peut-être ce que tu cherches.

Si tu décides d'examiner la bibliothèque, rends-toi au paragraphe .

Si au contraire tu veux fouiller le pupitre, rends-toi au paragraphe .

D

7

8

u avances vers la bibliothèque, cherches partout au milieu des documents mais ne découvres rien qui puisse t'être utile. Ce ne sont que des archives.

Retourne au paragraphe et cherche autre part.

T

6

u te diriges vers le pupitre. Tu ouvres un premier tiroir mais ne trouves que de vieilles lettres sans intérêt.
Tu regardes dans un second tiroir, tu tâtes le fond de celui-ci et découvres un double fond.

Tu parviens à l'ouvrir et sors un livre qui te rappelle une histoire que ton père te racontait enfant.

Les souvenirs d'une vieille légende te reviennent en mémoire... Celle d'une épée rendant invincible quiconque la possédait.

Continue ton aventure en allant au paragraphe .

T

9

u décides de consulter le livre de ton père. En le feuilletant, tu t'aperçois que deux pages à la fin sont collées. Tu essayes de les séparer et trouves une carte cachée entre celles-ci. Sur cette dernière, cinq lieux différents sont indiqués.

Une note accompagne la carte : "Au plus profond de la forêt se cache un trésor qui donnnera à celui qui le trouve force et puissance."

Et si l'histoire que te racontait ton père était en fait une vérité. Tu décides de te confier au vieux mage du château car tu penses qu'il connait cette carte. Mais le doyen t'avoue qu'il n’en a jamais entendu parler et que tout ceci n'est sûrement qu'une légende.
Toi, bien au contraire, tu penses que ce n'est pas le cas et que c'est le moment de prouver ta bravoure. Tu annonces ta décision au mage, lui fais jurer de ne rien dire et tu pars vivre l'aventure en solitaire !
En fonction de l'endroit que tu veux explorer, rends-toi au numéro indiqué sur la carte.

T

4

24

Le puits asséché

10

La grotte de l'oubli

17

Le pont interdit

29

38

La forêt maléfique

Le donjon abandonné

nfin, après une marche épuisante, tu arrives devant une grotte sombre et mystérieuse. Tu décides d'y entrer pour te reposer en pensant que l'ouverture n'est pas profonde et qu'elle ne descend pas. Après quelques pas, tu comprends que c'est un souterrain, car il y a du vide et que tu es sur la bonne piste.

Avec courage, tu entres. Il fait si sombre que tu ne peux pas voir à plus de deux mètres. Tu allumes donc une torche, grâce à un bâton que tu as trouvé au sol à l'entrée. En le frottant contre la pierre de la grotte du feu émerge et t'éclaire. Devant toi se présentent deux chemins étroits : l'un est bruyant : tu entends au loin comme des cris de chauves-souris qui deviennent de plus de plus en plus forts, et l'autre étrangement lumineux.

Tu prends celui de gauche car le bruit t'intrigue. Va au paragraphe .

Tu prends celui de droite. Va au paragraphe .

E

12

11

'est une impasse, tu fais demi-tour et tu choisis de te rendre dans un autre lieu indiqué sur ta carte

ou tu fais demi-tour et empruntes le chemin de droite par le paragraphe .

C

12

u continues ta route et tu te rends compte que c'est un labyrinthe à cause des nombreux chemins.

Tout à coup, tu aperçois des filaments briller dans le noir. Tu te rapproches, et tu comprends que ce sont des toiles d'araignées magiques, elles sont dorées.

Tu décides de les suivre en pensant qu'elles peuvent t'aider. Va au paragraphe .

Tu as peur des araignées, tu décides de faire demi-tour et d'abandonner ce lieu car tu as peur de te perdre, de ne pas sortir et de finir dans l'oubli. Tu consultes à nouveau la carte et choisis un nouvel endroit.

T

13

u te retrouves au beau milieu d'un labyrinthe de routes, tu ne sais pas par où passer puis soudainement tu entends un sifflement très strident.

Tu le suis car tu penses que la sortie est proche et que c'est ta seule piste. Va au paragraphe .

Tu le fuis car tu penses que c'est un piège et tu fais demi-tour.

Regarde la carte et choisis un nouvel endroit à explorer.

T

14

u continues ta route pendant un certain temps toujours en entendant les sifflements et au bout d'un des chemins que tu as empruntés, tu aperçois quelque chose de légèrement lumineux qui est dissimulé entre plusieurs roches.

Tu t'approches et une étrange pierre attire ton attention. Tu constates qu'un objet y est dissimulé. C'est une clef, tu l'observes et…





Tu la saisis.

Tu la laisses. Que pourrais-tu faire avec ?

T

15

16

u laisses l'étrange clef en forme de pierre en pensant que c'est un piège, tu fais donc demi-tour.

Regarde la carte et choisis un nouvel endroit à explorer.

T

u n'hésites pas une seule seconde à la saisir.

Une fois que tu l'as, tu retournes à l'entrée et poursuis ta quête en choisissant un nouvel endroit à explorer sur ta carte.

T

orsque tu arrives devant le pont en pierre gigantesque, sa splendeur t’éblouit ainsi que sa hauteur. Et tu ne comprends pas pour le moment pour quelle raison il se nomme le pont interdit.

Tu t'attendais à entendre le chant des oiseaux dans les arbres, mais le silence qui règne dans la forêt te surprend et l'eau de la rivière semble figée par une malédiction.

Tu décides de faire demi-tour car tu as peur de le traverser, rends-toi au paragraphe .

Tu décides de rester, rends-toi au paragraphe .

L

19

18

u n'as pas voulu rester car ce lieu ne t'inspire pas confiance. Tu as l'impression que l'on t'observe.
Tu pars chercher un autre lieu sur la carte.

Tu regrettes ton choix. Tu n'as pas fait tout ce chemin pour abandonner dès le premier obstacle.

Rends-toi au paragraphe .

T

19

u as décidé de rester ici et soudain, tu entends la belle voix d'une gardienne qui te donne envie de traverser car elle a l'air sublime et élégante. Elle te dit :

"-Bienvenue jeune aventurier, je suis la gardienne de cette forêt et je suis là pour protéger ce pont."

Tu commences à avancer sous le charme de la voix de cette femme. Cependant, tu hésites à passer car tu te doutes qu'il y a un danger au bout du pont et te rappelles l'histoire d'un héros de la mythologie qui est attiré par le chant des sirènes.

Avec prudence, tu restes au paragraphe .

Tu commences à avancer sans te douter de rien : rends-toi au paragraphe .

T

20

21

es doutes se confirment. La gardienne ne compte pas te laisser passer si facilement. Elle veut mettre ton intelligence à l'épreuve. Voici l'énigme qu'elle te pose.

"-Tu ne pourras franchir ce pont que si tu réussis à trouver la réponse à l’énigme suivante : "Je suis longue, parfois difficile mais surtout pleine de surprises. Qui suis-je ?"

Tu ne réfléchis pas et dis aussitôt « La mort ! », rends-toi au paragraphe .

Tu réfléchis un moment puis dis « La vie ! », rends-toi au paragraphe .

T

22

23

ne force invisible t'empêche d'avancer.

Tu comprends qu'il faut affronter la gardienne et te rends au paragraphe .

U

20

auvaise réponse, à présent, tu ne pourras pas traverser ce pont et dois t’en aller très loin d’ici et chercher un autre lieu de la carte à explorer.


Si tu veux absolument le traverser, tu devras revenir une autre fois et retenter ta chance.

M

« - onne réponse, personne n’avait encore jamais réussi cette énigme. Tu peux traverser, mais avant, je dois te donner cette clef, » dit la gardienne.

Subitement une clef sort d’une pierre. Puis, après avoir fait tes adieux à cette gardienne si charmante, tu décides de traverser le pont et de t'en aller.






En le franchissant, tu t'aperçois que l'eau a repris son cours et tu entends les oiseaux chantonner.

Après cette réussite, tu dois repartir à l'aventure et chercher un autre lieu sur la carte.

B

u avances et tu aperçois caché par trois arbres un puits abandonné. Le puits est recouvert de lierre. Tu penses que tu es au bon endroit, car le puits est représenté sur ta carte et en l'observant tu remarques qu'il est asséché.
Maintenant que tu es devant, tu décides de prendre des morceaux de lierre, pour en faire une corde, que tu accroches à un arbre pour descendre. Tu progresses tout doucement car le lierre ne semble pas solide.

Au fond du puits, tu te retrouves face à une porte qui t'intrigues car elle est vieille et l’endroit paraît abandonné depuis des siècles. Tu décides quand même de t'approcher. Tu pousses la porte de toutes tes forces mais elle ne s'ouvre pas alors tu décides d'enlever les feuilles qui la recouvrent pour mieux l’observer.

Tu remarques des serrures et constates qu'il faut quatre clefs.
- Si tu décides d'insérer immédiatement les clefs dans les quatre serrures, va au paragraphe .

- Si tu décides de mieux observer les serrures, va en
- Si tu ne possèdes pas les quatre clefs, explore la carte.

T

26

25

u insères directement les clefs dans les serrures sans te poser de question.

Tu les tournes chacune leur tour mais la porte ne s'ouvre pas. Tu t'énerves, mais rien ne s'enclenche.

Tu décides de mieux observer car une solution existe forcément. Et tu te rends au paragraphe .

T

26

u observes méticuleusement la porte. Tu découvres les emplacements des clefs que tu as récupérées auparavant avec les symboles gravés au-dessus des serrures : eau, feu, air, terre. Tu insères les quatre clefs dans le bon ordre puis tu pousses la vieille porte.

L’émerveillement t’envahit lorsque tu pénètres dans une grande salle avec des piliers en pierre qui entourent un tombeau magnifique couvert d'or et de pierres précieuses. Tu avances vers le tombeau. Tu remarques de vieilles écritures gravées dans la pierre.

Tu n’as pas de temps à perdre et tu décides de forcer le tombeau : rends-toi au paragraphe .

Tu essaies de déchiffrer le message écrit sur le tombeau : rends-toi au paragraphe .

T

28

27

u pousses de toutes tes forces sur le couvercle du tombeau, mais il ne s’ouvre pas.

Il a l’air fermé par un mécanisme.

Tu décides alors te prendre le temps de décrypter le message gravé sur la stèle au paragraphe .

T

28

u lis avec attention le message : "La famille est la clef". Et aperçois au milieu des pierreries un emplacement vide.

Tu songes alors au bijou que tu as récupéré avant ton départ du château. Tu le sors de ta besace et l'observes. Il pourrait convenir.

Tu l'insères délicatement et là le tombeau s'ouvre. Une magnifique épée repose à l'intérieur. Ce n'était donc pas une légende ! Sa beauté t'attire et elle a l'air solide comme de la roche . Tu décides de t'en emparer. Une sensation de puissance t'envahit et tu te sens invulnérable.

Tu décides de rentrer au château au paragraphe . Il est temps d'aller affronter ton oncle.

T

46

heminant désespérément dans la forêt, tu as l'impression de tourner en rond, quand tu aperçois deux chemins. Tu ne sais pas lequel emprunter qui te fera peut-être tourner la chance.

Si tu décides de prendre le chemin de droite, va au paragraphe .


Mais si tu choisis le chemin de gauche, empruntes le paragraphe .

C

31

30

u as choisi le chemin de droite. On peut dire que tu avances avec hésitation de crainte qu'une bête sauvage ou qu'une personne plus vaillante que toi t'attaque. En plus, ce chemin te semble interminable. Tout semble extrêmement calme, trop calme...

Pour autant, il te faut continuer malgré la fatigue. En marchant, tu aperçois un magnifique pommier aux couleurs vives avec des énormes pommes rouges qui te mettent l' eau à la bouche. Sans plus attendre, tu dégustes ces fruits très rapidement. Cette pause t'a redonné du courage.

Tu poursuis ta route et aperçois une intersection entre le chemin où tu marches et un autre complètement différent. Lequel choisir ?

Si tu choisis de rester sur le même chemin, va au paragraphe .

Si tu préfères t'aventurer sur le nouveau chemin, va au paragraphe .

T

33

32

u marches tranquillement sur le chemin de gauche, l'esprit aux aguets. Tu veux faire preuve de prudence face au danger qui pourrait surgir.

Soudainement, tu tombes dans un profond trou creusé dans le sol. Tu constates donc qu'une personne a réussi à te piéger pour t' empêcher d' entrer dans son territoire ou on a placé ce piège pour les animaux. Mais peu importe, il faut sortir d'ici rapidement. Tu escalades le trou et continues ton chemin avec davantage de détermination.

Tu avances. Et là tu aperçois une ombre gigantesque qui prend peu à peu l' apparence d'un dragon épouvantable couleur vermeille.

Si tu décides de fuir, va au paragraphe .

Si tu choisis d'affronter cette bête légendaire, dirige-toi au paragraphe .

T

35

34

u poursuis sur le même chemin. Tu marches sans arrêt encore plus user qu'avant à cause de cette chaleur atroce. Tes pas sont de plus en plus lourds.

Quand d'un seul coup, tu entends un véritable vacarme, tu cours le plus vite possible malgré la fatigue. Et là un immense dragon couleur vermeille surgit des arbres.

Si tu décides de fuir, va au paragraphe .

Si tu choisis d'affronter cette bête légendaire, dirige-toi au paragraphe .

T

35

34

u découvres ce chemin très différent de l'autre, grâce à ces fleurs qui donnent vie à la forêt. Tu te sens mieux car ce sentier t' inspire confiance.

Mais tu as parlé trop vite car d' un seul coup des flammes de couleur chaudes surgissent et transforment le paysage en lieu de dévastation. Puis un immense dragon sort et se dresse devant toi.

Si tu décides de fuir, va au paragraphe .


Si tu choisis d'affronter cette bête légendaire, dirige-toi au paragraphe .

T

35

34

u cours aussi vite que tes forces te le permettent, mais tu perçois la présence du dragon qui te poursuit et se rapproche.

Tu n'a pas le choix, il te faut établir une stratégie.

Soit tu prends une déviation sur un autre chemin pour tenter de le semer au paragraphe .

Soit tu grimpes à un arbre pour te cacher au paragraphe .

T

36

37

inalement, tu te tiens devant cette créature immonde. Vite, il faut trouver une idée et une bonne !

Tu attrapes un bâton de bois et grâce à une pierre, tu tailles le bout du bâton de façon à ce qu'il soit pointu. Puis tu montes sur un arbre très haut et sautes sur l'animal. Tu t' agrippes fermement sur son dos et à ce moment-là tu lui enfonces le pieu profondément. La créature s'effondre sur le sol et émet un horrible bruit, mais il faut que tu t'accroches encore fermement pour ne pas finir en bouillie sous l'animal.
Une fois à terre, tu roules sans t' arrêter et subtilises un objet que le dragon a éjecté en rendant l'âme. En ouvrant ta main, tu découvres une clef qui représente le feu.





Tu comprends que ta mission au sein de la forêt maléfique est terminée et tu pars explorer un autre lieu sur la carte.

F

e dragon te pousuit toujours quand une idée te vient.

Sans plus attendre, tu bifurques dans la forêt et te mets à couvert derrière un buisson pour que le monstre ne s'aperçoive pas que tu as changé de direction.

La créature continue son chemin tout droit.

BRAVO, tu as réussi à lui échapper et tu poursuis au paragraphe .

L

35

a créature court de plus en plus vite et tu remarques un arbre dans lequel tu peux grimper facilement.

Tu montes directement dans celui-ci et comme il est très grand, le dragon est trop petit pour t'atteindre. Il finit par se lasser et s' en va.

La voie est libre et tu peux descendre en continuant ton chemin au paragraphe .

L

35

u arrives devant le donjon il est couvert de lierre et de ronces et tu entends un cri.

C'est étrange, tu pensais qu'il était abandonné.

Soit tu contournes le donjon car tu n'as pas envie de perdre du temps avec cet endroit, alors va au paragraphe .

Soit tu décides d'aller voir ce qu’il se passe dans le donjon et te rends au paragraphe .

T

40

39

u continues ta route mais la culpabilité te rattrape et ta curiosité reprend le dessus.

Tu ne peux pas abandonner quelqu'un qui semble en danger.
Alors tu retournes au donjon au paragraphe .

T

40

u entres dans le donjon, montes les escaliers et tu vois un mage en train de torturer une jeune femme enfermée dans une cage.

Tu lui demandes pourquoi il lui inflige toutes ces souffrances et le mage te répond qu'il est follement amoureux de cette femme et qu'il veut créer une potion pour qu'elle l'aime en retour.

Soit tu décides de t'en aller car ce ne sont pas tes histoires en te rendant au paragraphe .

Soit tu restes car tu trouves que la prisonnière a vraiment l'air effrayée et que le mage ne t'inspire pas confiance. Va au paragraphe .

T

42

41

ne fois en bas des escaliers, tu regrettes ton choix.

Un preux chevalier ne peut pas se permettre d'abandonner une demoiselle en détresse.

Alors va au paragraphe .

U

42

u décides de libérer la jeune femme en expliquant au mage que l'amour ne se commande pas et tu te retournes vers le soricer qui est déjà prêt à combattre donc tu fais de même.

Le mage attaque le premier et tu remarques qu'il tire son pouvoir de son bâton.

Soit tu cours vers le mage pour casser sa branche magique en allant au paragraphe .

Soit tu fais une diversion au paragraphe .

T

44

43

u cours vers le mage sans réfléchir...

Le sorcier te jette un sort de paralysie. Tu tombes raide et il te met en cage au paragraphe .

T

45

u fais diversion en lançant un couteau, mais le mage l'esquive et pendant ces quelques secondes d'inattention du sorcier, tu sautes sur l' occasion pour saisir son bâton et le briser en deux.

Comme le mage est affaibli sans son pouvoir, tu le tues d'un coup d’épée et tu délivres la prisonnière qui te remercie et fuit vers son village.

Tu remarques ensuite, lorsque tu ramasses les deux bouts de bâton magique, qu'une clef en forme de tourbillon, symbole de l'air, était cachée à l’intérieur. Alors tu la prends et tu continues ta route pour explorer un autre endroit de la carte.

T

e voilà en cage, que faire ?

Le sort s'estompe au bout de quelques instants. Tu possèdes encore ton couteau dissimulé dans tes chausses et tu sors pour affronter le mage.

Cette fois, tu réfléchis et fais diversion.

Va au paragraphe .

T

44

près cette fabuleuse aventure et cette incroyable découverte, te voilà de retour au château. Tu as eu le temps de réfléchir, et tu sais qu'une confrontation avec ton oncle est nécessaire. Il te paraît désormais évident que c'est lui qui est à l'origine de la mort de ton père.

En pénétrant dans la cour du domaine, tu constates que la désolation règne. Toute joie a disparu et tout te semble triste et gris.

Tu parcours les lieux que tu ne reconnais pas quand soudain tu aperçois ton oncle. Ce dernier est surpris de te revoir et ne semble pas apprécié ta présence. Une vive discussion éclate entre vous et tu comprends que tes soupçons étaient fondés. Il te provoque et te pousse au combat.

Tu sors l'épée que tu as trouvée de son fourreau et tu avances vers ton oncle qui te nargue avec détermination. Le combat est rude et très impressionnant. Les coups échangés sont violents et vos heaumes tout cabossés.

A

on oncle t'assène un coup violent qui te fait basculer en arrière. Tu penses qu'il va te vaincre. Cependant tu t'aperçois que ta chute ne t'a rien fait et que la fatigue ne t'atteint pas.

Tu prends alors conscience que l'épée te rend invulnérable et invincible. Le soulagement t'envahit. Tu te précipites sur ton oncle et lui assènes un coup fatal.

Peu à peu les habitants du lieu s'approchent et tout le monde t'acclame. Tu comprends que tu as réussi à reprendre ta place, celle que ton père aurait voulu que tu occupes.

Te voilà désormais seigneur du château ! Et tu songes à ton père qui aurait éprouvé de la fierté à te voir le succéder.

T

Histoire réalisée par les élèves de la classe de 5èmeF