Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

La

des législatives

story

J - 22

ÉPISODE PRÉCÉDENT

LE CHIFFRE

971

Désinvesti par la NUPES du fait de ses anciennes prises de position sur le mariage pour tous, le député PS charentais Jérôme Lambert a été épinglé par Mediapart. Il habiterait en effet un logement social de 95 m2 pour 971€ par mois (hors charges). «Vous savez, le prix des loyers à Paris, c’est quand même quelque chose. La rémunération des députés est importante mais pas suffisante», s’est justifié l’élu, qui touche
7239,91 euros brut par mois...

LA PHRASE

Je souhaitais
vous assurer
de mon engagement total
et de ma loyauté
dans le Nord…

Du Nordiste Antoine Diers, ex-porte-parole de Reconquête!, qui aurait tenté en avril de rejoindre le RN. À l’époque, le député Sébastien Chenu estimait possible un ralliement mais visiblement pas
Marine Le Pen, qui n’a jamais répondu
aux appels du pied de Diers.

LE visage
DE LA semaine

Damien Abad, en route pour le gyro

«Quand il y a un doute, c’est qu’il n’y a pas de doute», a grincé Christian Jacob, jeudi au micro de France Info. Le cas Abad, du nom du chef du groupe LR à l’Assemblée, fait jaser rue de Vaugirard.
Le numéro 3 de LR, Aurélien Pradié, a ainsi fustigé le désir de certains «d’obtenir un gyrophare sur la voiture». Depuis que la majorité a décidé de n’investir personne face à lui aux législatives, le député de l’Ain apparaissait plus que jamais sur le départ. Il s’était donné jusqu’à vendredi pour lever les doutes. Face à la pression de ses anciens amis, Damien Abad s’est «mis en congé» de son parti: «Je constate un désaccord politique réel. Je ne me reconnais plus dans la démarche LR», a tranché l’élu qu’on dit ministrable.

Ce n’est que grâce à Gérard Larcher, président du Sénat rencontré le 8 mai, que le patron de l’Assemblée, le Marcheur Richard Ferrand aurait pris conscience que LFI, si elle devenait le principal groupe d’opposition, pourrait prendre la présidence prestigieuse de la commission des finances. De quoi mettre de sacrés bâtons dans les roues du gouvernement. En effet, cette pratique est en usage depuis 2007. Mais elle reste un usage, puisque le règlement de l’Assemblée stipule seulement que «ne peut être élu à la présidence de la commission des finances qu’un député appartenant à un groupe s’étant déclaré d’opposition». Donc, pas d’obligation de choisir les Insoumis. «Mais vous vous voyez l’interdire? Attendez-vous à ce qu’ils se roulent par terre!», rigole un LR.

INSTANTANÉ

La sueur froide
de Richard
Ferrand

Chacun ses casseroles

Après l’Insoumis Taha Bouhafs et le Marcheur Jérôme Peyrat, c’est au tour du RN de débrancher une de leurs 569 candidats. Liliane Pradier était investie dans les Hauts-de-Seine. Problème, elle multipliait les posts injurieux et racistes, qualifiant ainsi les supporters algériens de «singes de la préhistoire», comme l’ont découvert les journalistes de «Quotidien».
«Si ces propos sont réels, ils sont inacceptables», a réagi le président de la commission d’investiture Laurent Jacobelli. En début de semaine, Liliane Pradier avait disparu de la liste des candidats du RN. Marine Le Pen a reconnu jeudi une «erreur manifeste» du parti.

INSTANTANÉ

LE DESSIN DE
GOUBELLE

Lundi 23 mai

Début de la période de réserve électorale, durant laquelle ministres et fonctionnaires doivent respecter une impartialité politique dans le cadre de leurs fonctions. Le début officiel de la campagne pour les législatives est fixé au 30 mai.

AGENDA

Marine Le Pen est en
campagne jusqu’à mardi
à Marseille pour présenter les candidats des Bouches-du-Rhône.