Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

Transcript

SESAME (ERASMUS + ) :

Soutien aux comportements positifs en matière de santé mentale

objectifs du modèle

modèle SESAME en détail

présentation générale du modèle

Problèmes de comportement

palier I (collectif)

palier II (individuel)

palier III (individuel)

présentation générale du modèle

PUBLIC CIBLE

PARTENARIAT

Consortium de

plusieurs partenaires européens

MISE EN PLACE DE SESAME

Modèle à 3 paliers

ATOUTS

info

ALLEMAGNE

info

PORTUGAL

ITALIE

FRANCE

- Travail collaboratif (jeune-formateur-équipe)

- Modèle horizontal (jeunes acteurs de leur évolution)

- Aspect ludique (gamification, système de challenges et de récompenses)

Intervention collective:
- mise en place d'un cadre (formulation des attentes);
- prévention des comportements internalisés
via la stratégie de gestion de groupe

Evaluation des comportements intériorisés (ITRF)

Intervention individualisée:
- mise en place des cartes d'objectif;
- suivi quotidien du jeune (DBRC)

Evaluation de l'évolution du comportement (DBR)

Intervention individualisée:
- analyse fonctionnelle
du comportement

Evaluation de l'évolution du comportement (DBR)

https://sesameproject.eu/fr

Public cible

Groupes de stagiaires

Comportements "externalisés"

Comportements "internalisés"

Palier 1 du modèle: "Jeu du Savoir-être

Les 3 paliers du modèle SESAME

Université de

Wupertal
(Allemagne)

DOMAINE:

Sciences de l'éducation

Chefs de file du projet, spécialisées dans la formation des enseignants, les deux Universités ont contribué à la conceptualisation de SESAME et à la formation des partenaires à ce modèle

Université de

Cologne
(Allemagne)

etic_algarve (Portugal)

école du numérique

Spécialisée dans les domaines du design, photographie, son & musique, vidéo, jeux vidéo, web & communication, son rôle est la mise en place du site internet du projet et de l'application SESAME permettant un suivi individualisé des jeunes.

N.E.T. (Italie)

Spécialisée dans les domaines de l'éducation et de l'innovation pédagogique, N.E.T. conseille ses partenaires sur la conception de projets européens et leur plannification. Elle assure l'évaluation et veille à la qualité du projet SESAME.

Innovation pédagogique Gestion des projets européens

E2C Normandie (FRANCE)

Dispositif d'orientation professionnelle

L'objectif du dispositif est d'assurer l'insertion sociale et professionnelle des jeunes de 16 à 29 ans par le biais des stages en entreprise, des projets pédagogiques, des rencontres avec les acteurs économiques et associatifs du territoire. Dans le cadre d'ERASMUS +, le rôle de l'E2C est de disséminer les outils développés.

OBJECTIFS SESAME

équipe encadrante


  • Identifier les troubles du comportement intériorisés chez les jeunes

  • S'approprier des outils de gestion de groupe axés sur l'acquisition des compétences psycho-sociales chez les jeunes

  • Etablir un plan d'action individuel et évaluer les progrès du jeune


jeunes


  • Identifier les attentes en termes des compétences psychosociales en centre et en entreprise

  • S'impliquer dans la vie de groupe par le biais des outils SESAME (défis/récompenses)

  • Progresser en termes d'intégration dans l'équipe, de prise d'initiatives et de coopération


Problèmes de comportement

www.wooclap.com

Code: SARSLC

Quels comportements problématiques constatez-vous régulièrement chez vos publics en atelier, stage... ?

Rendez-vous sur le site

Problèmes de comportement

Internalisés

Externalisés

ne s'exprime jamais en groupe de façon spontanée

évite de reformuler une consigne, résumer une activité...

évite de regarder son interlocuteur dans les yeux

se met en retrait du groupe pendant les activités / en pause

se déprécie, semble triste ou de mauvaise humeur

problèmes d'attention

absentéisme

symptômes somatiques (se plaint des maux de tête, ventre ...)

Agressivité

Excès de colère

Mépris, jugement

Agitation

Impulsivité

Remise en question de l'autorité de l'encadrant

Non-respect des règles de savoir-vivre

SESAME: PALIER I (collectif)

Gestion de groupe : LE JEU DU SAVOIR-ETRE

  1. Création d'une charte de groupe
  2. Définition des "fautes"
  3. Concertation autour des récompenses
  4. Mise en place du jeu du savoir-être
  5. Retour d'expérience
  6. Formulaire de rapport ITRF
  7. Synthèse

Définir un cadre avec les jeunes


booster l'esprit d'équipe

savoir récompenser

mesurer l'évolution

Objectifs:

Intervention collective:
- mise en place d'un cadre (formulation des attentes);
- prévention des comportements internalisés
via la stratégie de gestion de groupe

Evaluation des comportements intériorisés (ITRF)

Intervention individualisée:
- mise en place des cartes d'objectif;
- suivi quotidien du jeune (DBRC)

Evaluation de l'évolution du comportement (DBR)

Intervention individualisée:
- analyse fonctionnelle
du comportement

Evaluation de l'évolution du comportement (DBR)

J'applique la consigne,
sans que l'encadrant ait besoin de la répéter

Je réalise une enquête métier en lien avec mon projet professionnel et je la fournis à temps

Je m'intéresse aux autres en posant des questions pertinentes

Je m'interdis tout jugement, je me montre patient et bienveillant face à la difficulté d'un collègue

Je pose régulièrement des questions à mon tuteur/collègue sur l'entreprise, méthodes de travail, parcours, formations.

LES FAUTES:

Infractions à la charte du groupe

La deuxième étape est d'identifier les comportements qui constitueront des "fautes" par rapport aux attentes de la charte. A ce stade, le formateur explique en grandes lignes le principe du jeu du Savoir-être. Ensemble avec le formateur, les jeunes définissent les fautes à partir des engagements de la charte élaborée en amont.

Je n'applique pas la consigne. L'encadrant doit renouveler sa demande

Je ne fournis pas à temps de justificatifs des démarches en lien avec mon projet professionnel

Je ne manifeste pas l'intérêt pour les autres. Je ne pose pas de questions pertinentes

Je m'agace face à la difficulté/différence du collègue. J'émets un jugement négatif

Je ne pose pas de questions au tuteur/collègue sur l'entreprise, méthodes de travail, parcours, formations...

A cette étape, le formateur annonce que les équipes gagnantes recevront des récompenses au cours du jeu du Savoir-être.

Afin que les récompenses aient du sens pour les stagiaires, il importe que ces derniers les valident. Les stagiaires deviennent ainsi acteurs de la "victoire" de leur équipe. C'est une façon ludique de les responsabiliser et de leur faire prendre conscience que c'est à eux d'élaborer la bonne stratégie pour remporter une récompense.
On joue collectif!
Au niveau de l'E2C, nous avons opté pour une hiérarchisation des récompenses au cours du jeu:


définir les récompenses

Concertation formateur - stagiaires

"Petites" récompenses après chaque séance de jeu du Savoir-être:

  • immatérielles (pause supplémentaire, choix d'une activité...);
  • "monétaires" (dollars symboliques convertibles en récompenses matérielles)

Après 1 mois de jeu:
récompense matérielle ou immatérielle plus importante aux yeux des jeunes

Après
2 mois
de jeu :
1-2 jours de
repos rémunérés;
repas offert au
restaurant pédagogique

En centre (3 semaines) :

- chaque entorse à la charte d'un membre marque une "faute" pour toute l'équipe;
- l'équipe ayant comptabilisé le moins de fautes remporte une petite récompense définie en amont directement après le jeu (pause plus longue, un dollar, etc.);
- si l'équipe comptabilise moins de 3 fautes, c'est gagné! (les 2 équipes peuvent être gagnantes);
- si l'équipe comptabilise plus de 10 fautes, c'est perdu! (les 2 équipes peuvent être perdantes).

En entreprise (2 semaines) :

- un questionnaire "SESAME" est soumis aux tuteurs qui permettra de définir une équipe gagnate après chaque stage;
- on comptabilise le nombre de victoires et on attribue une récompense intermédiaire.

Après 2 mois de jeu (2 périodes en centre + 2 périodes en entreprise) :

- on comptabilise le nombre de victoires (dollars...) pour déterminer le grand gagnant du jeu qui remportera la grande récompense (jours de congés payés, etc.)

Règles du jeu du savoir-etre

3

2

1

Niveau "facile"

Contexte dans lequel les jeunes sont à l'aise et ne commettront pas de fautes ou peu.

Annonce du début du jeu.

Mise en place du jeu du savoir-etre en centre

Travail de 15 min. en binômes, ...

NIVEau "moyen"

Contexte plus "contraignant" identifié par le formateur en amont.

Annonce du début du jeu.

Activité plus longue en petit groupe où il est question de s'exprimer, ...

NIVEAU "difficile"

Contexte

"contraignant"

Les jeunes ne sont pas avertis du début du jeu.

Sur le temps d'un atelier de 1,5 avec des interactions en groupe; en coaching, ...

Retour d'expérience concernant
le palier I du modèle SESAME

"Comment avez-vous vécu cette expérience? Entourez le smiley qui vous correspond"

Retour des jeunes sur le jeu du Savoir-être

0% 3% 23% 55% 19%

Retour d'expérience concernant le palier I du modèle SESAME


"Avez-vous noté une progression
(échelle de 1 à 5)
chez vous ou chez vos collègues de promo sur les points suivant ?"

Cohésion / travail d'équipe

Prise de parole

Ambiance de travail

Les relations interpersonnelles dans le groupe

Réponses "4" et "5"

47%

56%

53%

72%

Formulaire de rapport ITRF

Une fois la phase du Jeu du Savoir-Etre terminé, les jeunes sont évalués par le formateur à l'aide du formulaire ITRF. Cette étape permet d'identifier les stagiaires n'ayant pas amélioré leur comportement (les jeunes qui sont isolés dans le groupe et qui participent peu).

Cette étape est une jonction entre le palier 1 et le palier 2 du modèle

Synthèse de mise en place du PALIER I SESAME

step 1

Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in

+info

JEu du savoir-être

Expliquer les règles du jeu et définir les récompenses, le mettre en place régulièrement en augmentant le niveau de difficulté

BILAN DU JEU
et grande Récompense

Définir l'équipe gagnante à l'issu de 2 mois de jeu et la récompenser; réaliser le bilan du jeu pour recueillir le feedback des jeunes

Formulaire ITRF

Identifier les jeunes dont les comortements internalisés persistent

CHARTE
de GROUPE

Définir un cadre (engagements et fautes) permettant de meilleures cohésion et communication au sein de la promotion

VERS LE
PALIER II

SESAME: PALIER II (INDividuel)

  1. Introduction
  2. Evaluation DBR
  3. Cartes d'objectifs DBRC
  4. Application SESAME
  5. Bilan du palier II
  6. Synthèse

Travailler avec les jeunes dont les comportements internalisés persistent

promouvoir l'esprit d'équipe

savoir récompenser

mesurer l'évolution

Objectifs:

Intervention collective:
- mise en place d'un cadre (formulation des attentes);
- prévention des comportements internalisés
via la stratégie de gestion de groupe

Evaluation des comportements intériorisés (ITRF)

Intervention individualisée:
- mise en place des cartes d'objectif;
- suivi quotidien du jeune (DBRC)

Evaluation de l'évolution du comportement (DBR)

Intervention individualisée:
- analyse fonctionnelle
du comportement

Evaluation de l'évolution du comportement (DBR)

INTRODUCTION au

PALIER II

A ce niveau, on cible les stagiaires qui, au bout de 2 mois du jeu du savoir-être, présentent toujours des comportements internalisés:


- isolement par rapport au reste du groupe,
- refus ou manque d’intérêt à participer en atelier,
- manque d’intérêt pour les autres / les contenus proposés,
- difficulté à sortir de leur « zone de confort » dans la recherche de stage, ....
Une fois les stagiaires identifiés à l’aide du formulaire ITRF, nous pouvons démarrer la phase 2 du modèle SESAME avec 3 outils :

- évaluation DBR

- cartes d'objectifs DBRC

- Appli SESAME

évaluation DBR

Il s’agit de l’évaluation conçue par et pour le formateur/équipe afin de rendre compte des attitudes problématiques du stagiaire à l’aide de l’échelle de Likert tout au long de cette phase.

Quelques exemples d’attitudes problématiques (internalisées) :

o « Refuse de s’exprimer devant un groupe entier lors des ateliers »,
o « Ne recherche pas de terrains de stage en dehors de sa « zone de confort »,
o « Se décourage lors du travail de rédaction »,
o « Ne pose aucune question aux pairs/encadrants au cours de l’exercice de façon spontanée », etc.

1) D’abord, on identifie dans quelle situation l’attitude en question se produit. Pour ce faire, on se base généralement sur les « fautes » de la charte du Palier 1 du modèle SESAME. Eu égard du public cible, on sélectionnera naturellement les « fautes » dues aux comportements internalisés;

2) Ensuite, on définit l’échelle d’évaluation (échelle de Likert) pour évaluer l’ampleur de l’attitude que le jeune manifeste.

Cartes d'objectifs DBRC

CONCERTATION
SUR LES OBJECTIFS ET LES RECOMPENSES

JEUNE

PAIRS

ENCADRANT

Il s’agit de fixer, en concertation avec le jeune, des "challenges" comportementaux à relever. L’objectif premier étant l’amélioration des compétences sociales chez le jeune, l’implication des pairs est importante.


1) - lors d’un entretien individuel, le formateur informe le stagiaire de l’enjeu du palier 2 du modèle SESAME. Il lui indique les attitudes à améliorer chez lui et échange sur la démarche à suivre pour y parvenir. Il doit partir d’un constat positif, afin que le jeune puisse envisager une amélioration.

- Le formateur indique au jeune que ses pairs en seront informés: ils lui proposeront, pendant des temps d’ateliers dédiés à cela, des défis et des récompenses qu’il pourra retenir et valider. Tout défi relevé fera l’objet d’une récompense (dollars cumulés transformés en points sur l’appli SESAME, ces derniers convertibles en récompenses).

Cartes d'objectifs DBRC

CONCERTATION
SUR LES OBJECTIFS ET LES RECOMPENSES

JEUNE

PAIRS

ENCADRANT

2) - L'encadrant présente la démarche au groupe entier en précisant qu’à la suite du jeu du savoir-être, certains de leurs pairs doivent progresser en termes d’interaction/démarches, etc. Il insiste sur l’aspect bienveillant de cette démarche.

- Le groupe participe à l’élaboration des cartes d’objectifs DBRC en faisant des suggestions et en proposant des récompenses à court/moyen terme.

- Le stagiaire concerné par la démarche et le formateur valident certaines des suggestions/récompenses.

3) En fin de journée/semaine, le groupe, en concertation avec le formateur, se prononcera pour statuer si le stagiaire a atteint les objectifs et attribuera des points ou des récompenses.

exemples des "challenges" à fixer

lors d'un entretien individuel

Attitude problématique en centre :


« a des difficultés à s’exprimer devant les pairs »

En entretien individuel avec le jeune :

« Pendant la restitution à l’oral (ADVP, RAN, TRE), tu réussis à t’exprimer devant le groupe de façon brève et quand le formateur te le demande ? Pour les prochains exercices oraux, si tu interagis au moins 2 fois de façon spontanée, sans que je te le demande, tu obtiendras un dollar équivalant à un point sur l’appli SESAME. Au bout d’un certain nombre de dollars/points, tu auras une récompense. Quelle récompense te motiverait ?».

Attitudes problématiques en entreprise/démarches :


1) « n’est pas proactif : ne sort pas de sa zone de confort en démarches extérieures (absences de démarches, peu de démarches, pas de lien avec le projet professionnel, démarches uniquement à proximité du domicile ou auprès des mêmes entreprises);
2) « ne prend pas d’initiatives en entreprise, etc… ».

En entretien individuel avec le jeune :

1) « Tu as réussi à déposer un CV auprès de l’entreprise X à côté de chez toi. Qu’est-ce qui te motiveras pour demander un stage en (métier) à Mondeville/Caen en lien avec ton projet professionnel ? »;
2) « Tu as réussi à faire un stage où tu as su respecter les consignes du tuteur. Qu’est-ce que tu peux mettre en place pour prendre des initiatives sans attendre que le tuteur t’indique les tâches à réaliser ? ».

EXEMPLE de CARTE d'objectifs DBRC

Commentaire formateur : …………………………………………………………………………………………………………………………….......................... ………………………………………………………………………………………………Récompense et commentaire sur la récompense : ……………………………………………………………………………………….......... ………………………………………………………………………………………………………………………………………


Initiales formateur : …......

Initiales stagiaire : …….....

application mobile

SESAME

Le jeune:

° a accès à la liste des défis à relever

° obtient des points, si le défi est relevé

° a accès aux récompenses, en choisit plusieurs, voit l'état d'avancement

° convertit les points en récompenses

Le formateur:


° saisit les défis que le jeune doit relever et leur assigne un nombre de points

° valide le défi relevé

° saisit la récompense et la valeur correspondante en points

° valide la récompense sollicitée par le jeune

Intérêt de l'appli:


- Appui technique du palier II

- Individualisation des défis et des récompenses

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.sesame.android.eticalgarve

créer une Liste des défis pour le jeune

VALIDER les défis relevés par le jeune

Créer les récompenses

ACCEPTER LES Récompenses du jeune

INTERFACE JEUNE

Nombre "OUI": 13 Nombre "NON": 5

Carte d'objectifs DBRC pour Théo R. :
retour formateur

Commentaire formatrice :

- le jeune a bien saisi l'enjeu de la mesure;
- il était dans l'interrogation au départ;
- il a démontré un meilleur investissement par la suite;

- les pairs ont exprimé leur étonnement sur le changement de posture et de motivation du jeune.

Récompense attribuée: bague à 26 euros

Réalisation d'un graphique d'évolution du comportement

Attitude évaluée :

« Théo se met en retrait et ne souhaite pas s’exprimer en atelier (refus, évitement, uniquement sur demande du formateur, participation limitée) ».

Interprétation :


- J1 à J7: l'évaluation DBR quotidienne de l'attitude problématique avant les interventions DBRC;

- J8 à J12: mise en place des cartes d'objectifs DBRC;

-J8 à J12: l'évaluation DBR menée en parallèle des interventions DBRC démontre leur efficacité ; l'attitude problématique diminue (score plus bas).

calcul de la taille d'effet

Le calcul de la taille d’effet permet de calculer l’amplitude de la diminution de l’attitude problématique, contrairement au simple calcul de la différence des moyennes. En termes d’efficacité, on se base sur les seuils suivants de la taille d’effet :


≥ 0.2 : efficacité faible des DBRC
≥ 0.5 : efficacité modérée
≥ 0.8 : efficacité élevée

Synthèse de mise en place du PALIER II SESAME

step 1

Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in

+info

Mise en place DBRC

Définir avec le jeune les objectifs à atteindre et les récompenses, d'abord en entretien individuel puis avec les pairs.

évaluations

concomitantes
DBRC & DBR

Faire des retours réguliers formateur & pairs sur l'avancement des objectifs; récompenser; évaluer en parallèle l'attitude problématique

Bilan de la mesure

Réaliser un graphique pour visualiser l'évolution de l'attitude problématique avant et après DBRC

évaluation
DBR

Définir une attitude problématique qui persiste, ainsi que le contexte dans lequel elle a lieu, l'évaluer régulièrement

VERS LE
PALIER III

RETOUR AU
PALIER I

Appli SESAME comme support

SESAME: PALIER III (INDividuel)

Travailler avec les jeunes dont les comportements internalisés persistent

IDENTIFIER LES "déclencheurs" des attitudes problématiques et les conséquences de ces dernières sur le jeune

Poursuivre les interventions DBRC couplées de récompenses et les évaluations DBR

Objectifs:

Intervention collective:
- mise en place d'un cadre (formulation des attentes);
- prévention des comportements internalisés
via la stratégie de gestion de groupe

Evaluation des comportements intériorisés (ITRF)

Intervention individualisée:
- mise en place des cartes d'objectif;
- suivi quotidien du jeune (DBRC)

Evaluation de l'évolution du comportement (DBR)

Intervention individualisée:
- analyse fonctionnelle
du comportement

Evaluation de l'évolution du comportement (DBR)

En parallèle, on poursuit la méthode du palier II à la différence près que la fréquence des évaluations DBR et DBRC augmente

Attitude problématique:
"Jeune effacé, participation très limitée"

A ce stade, on mène un travail systématique d'identification des déclencheurs directs de l'attitude problématique, des événements antérieurs, ainsi que les conséquences de ces attitudes sur le jeune (les "fausses" récompenses)