Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

DÉMARRER !

Livret pédagogique interactif
Mon ESS à l'École

Accompagner vos élèves à créer une entreprise de l'ESS au sein de l'établissement scolaire

crédits illustrations terre-lune

+ info

+ info

+ info

+ info

Pédagogie

Démarche

Quelle pédagogie est au coeur du dispositif ?

Par quelles étapes pouvez-vous passer ?

Vers qui vous touner en cas de besoin ?

Accompagnement

Quels projets peuvent vous inspirer ?

Exemples

MON ESS À L'ÉCOLE

Un dispositif pédagogique, citoyen et entrepreneurial

PARTENAIRES

CONTACT

Retrouvez les fondements de notre démarche pédagogique

Retrouvez les différentes étapes que nous vous proposons pour mener le projet, à vous de jouer

Retrouvez toutes les informations sur l'accompagnement gratuit dont vous pouvez bénéficier et les personnes que vous pouvez contacter

Retrouvez des exemples de projets en vidéo pour vous inspirer

PÉDAGOGIE

Quelle pédagogie est au coeur du dispositif ?

RETOUR menu principal


=> Les élèves doivent réaliser eux-mêmes le processus de leur apprentissage : qu’ils aient à chercher, à observer, à mettre en relation, à comprendre, à repérer des constantes, à avancer des hypothèses, à les valider…

=> L'enseignant doit en être l’organisateur, le metteur en scène des situations de recherche. Il sait ce que les élèves doivent construire et la signification de ce savoir dans le projet. Il guide, il interpelle, il suscite le doute, il exige une formulation plus claire. Il veille au respect du droit à l’erreur mais il fait reconnaître l’erreur comme telle.

La pédagogie du projet suppose une conception ouverte et dynamique des apprentissages, associée à une méthodologie claire. Cette méthodologie conditionne son efficacité.

Dans le cadre du dispositif "Mon ESS à l'Ecole", elle respecte les critères suivants :

  • une fabrication concrète;
  • une dimension collective;
  • une pratique d’apprentissage plus que d’enseignement;
  • des savoirs suffisamment difficiles à acquérir et perçus comme un défi;
  • une modification du statut de l’élève;
  • une autre conception de l’évaluation.


L’accompagnement proposé est gratuit, souple et adaptable, en fonction de vos besoins.

ACCOMPAGNEMENT

En quoi consiste-il et vers qui vous tourner en cas de besoin ?

Vous pouvez bénéficier :

- D'échanges réguliers (téléphone, mail, visioconférence);

- Entre 1 et 3 interventions en classes sur les différentes étapes du projet;

- De 5 formations en ligne sur la démarche de projet;

- De mises en relation avec des professionnels de l'ESS ou d'autres enseignants.


Vos interlocuteurs sont :

- Les correspondants régionaux bénévoles de L'ESPER présents sur tout le territoire;

- Les salariés des CRESS dans les régions Auvergne-Rhône Alpes, Ile-De-France, Bretagne, Pays de la Loire et Nouvelle Aquitaine;

- L'équipe salariée de L'ESPER.

Correspondants

Equipe salariée

RETOUR menu principal

Equipe salariée

CRESS

RETOUR menu principal

Pour plus d'exemples et témoignages, cliquez ici

Quatre exemples de projets

Au lycée, SCOP ou pas SCOP

Au collège, une AMAP gérée par les élèves

EXEMPLES

Quels projets peuvent vous inspirer ?

DEMARCHE

Par quelles étapes pouvez-vous passer ?

Découvrir l'ESS

Visiter une structure de l'ESS

Initier à la démocratie et à la coopération

Créer l'identité de sa structure

Produire et suivre le projet

Élaborer la communication

Faire le bilan individuel

Faire le bilan des activités

1. DEMARRAGE

2. EMERGENCE

4. EVALUATION

ÉTAPE 2

ÉTAPE 1

ÉTAPE 3

ÉTAPE 4

PHASE PAR PHASE ...

RETOUR menu principal

3. MISE EN OEUVRE

Comprendre "Mon ESS à l'Ecole"

Trouver le projet

Poursuivre cette découverte en menant l'enquête

Planifier le projet et se répartir les missions

PHASE 1 - DÉMARRAGE

Par quelles étapes pouvez-vous passer ?

ÉTAPE 2

ÉTAPE 1

ÉTAPE 3

RETOUR PAGE DEMARCHE

Comprendre "Mon ESS à l'Ecole"

Découvrir l'ESS

Poursuivre cette découverte en menant l'enquête

AU PROGRAMME :

Objectifs élèves

. Formuler des envies, des projets individuels pour faire émerger un projet collectif.
. Définir un projet réel (et pas simulé).
. Poser le cadre de travail de l’année.

Objectifs pédagogiques
. Prendre en compte le cadre de Mon ESS à l’école.
. Mettre en place la démarche de projet pédagogique.

Savoirs
. Méthodologie de projet.

cadre pédagogique

Comprendre "Mon ESS à l'École"

Durée estimée : 1 séance de 1h

RETOUR menu
PHASE 1

1

Présentation du dispositif

2

3

Visionnage de projets

PHASE 1 : ETAPE 1

Brainstorming freins/motivations

Ce sont les objectifs pédagogiques que vous pouvez vous fixer envers vos élèves à travers cette étape.

Ce sont les résultats que vous souhaitez que vos élèves atteignent à la fin de cette étape.

- Avant de conclure : mener un temps de réflexion sur les apprentissages pendant la séance et ceux attendus au cours du projet.

- Cette étape introductive est primordiale : c'est en comprenant la démarche et le cadre qu'ils pourront s'impliquer dans le projet par la suite. Les élèves doivent comprendre que la classe va travailler de façon inhabituelle, plus collective. Montrer aux élèves qu'ils vont apprendre des choses importantes pour leur scolarité, leur citoyenneté et leur orientation. Par exemple, ils vont apprendre à parler devant un grand groupe, écrire, argumenter, prendre des

rendez-vous, faire des comptes-rendus.

CONTEXTE :

« Mon ESS à l’Ecole » consiste en la création, en classe, d’une entreprise de l’Economie Sociale et Solidaire par des collégiens et des lycéens, qu’ils soient en filière agricole, générale, technologique ou professionnelle, et étudiants en MFR.

La démarche « Mon ESS à l’Ecole » a pour vocation de responsabiliser les jeunes en faisant d’eux des acteurs à part entière d’un projet entrepreneurial, collectif et d’utilité sociale.

ANIMATION :

Diffusez la vidéo de présentation du dispositif ci-après aux élèves, et demandez-leur leur réaction.


Présentation du dispositif


RETOUR

1

ETAPE 1 - Comprendre « Mon ESS à l’École »

CONTEXTE :

Ces vidéos et témoignages d’élèves et d’enseignants permettent de mieux comprendre les formes que peut prendre le dispositif « Mon ESS à l’Ecole ».


ANIMATION :

Diffusez les vidéos aux élèves, nous en avons sélectionné quatre, mais vous pourrez en retrouver plus sur le site internet.

Poser des questions aux élèves :

1. Quel est le projet présenté ?
2. Selon vous, pourquoi ont-ils décidé de mener ce projet ?
3. Quelles valeurs de l’ESS sont incarnées dans ce projet ?


Visionnage de projets

RETOUR

2

ETAPE 1 - Comprendre « Mon ESS à l’École »

Brainstorming freins/motivations

RETOUR

3

ETAPE 1 - Comprendre « Mon ESS à l’École »

CONTEXTE :

Ecouter les élèves et recueillir leurs propos, vous permettra d’ajuster la suite du projet. Ce temps est important pour que les élèves adhèrent au projet.


ANIMATION :

Le brainstorming motivations/freins est un moyen de faire s’exprimer les élèves sur leurs motivations liées à ce projet, ainsi que les freins qu’ils identifient.

1. Distribuer à chaque élève des post-it de 2 couleurs différentes : freins et motivations. Demander d’inscrire au moins un frein ou une motivation liés au projet.

2. Après un temps de réflexion individuel, chaque élève s’exprime à tour de rôle. Vous pouvez regrouper les post-it par thématique pour montrer les points communs.

Exemples de thématiques sur lesquelles vous pouvez questionner les freins et motivations : le travail en groupe, la prise de décision en collectif, l’implication dans un projet collectif sur l’année scolaire…

AU PROGRAMME :

Objectifs élèves

. Définir une organisation (entreprise, association…) et parmi elles, celles de l’ESS avec leurs spécificités.
. Apporter des repères historiques.
Objectifs pédagogiques
. Faire se questionner les élèves sur le monde économique avec la coexistence d’entreprises dominantes de type capitaliste et des organisations de l’ESS.

Savoirs
Définition de l’ESS : valeurs, principes, entreprises

cadre pédagogique

Découvrir l'ESS

Durée estimée : 1 séance de 2h ou 2 séances de 1h

RETOUR
MENU PHASE 1

1

Brainstorming sur l’ESS

3

2

Visionnage d'une vidéo sur l’ESS

5

Découverte des structures de l’ESS

Tester ses connaissances

Débat mouvant sur l'engagement

PHASE 1 : ETAPE 2

4

crédits illustrations terre-lune

Ce sont les objectifs pédagogiques que vous pouvez vous fixer envers vos élèves à travers cette étape.

Ce sont les résultats que vous souhaitez que vos élèves atteignent à la fin de cette étape.

- Avant de conclure : mener un temps de réflexion sur ce que chacun a appris pendant la séance.

- Vous pouvez solliciter un professionnel de l’ESS pour animer cette séance. A défaut, toutes les ressources vous sont fournies pour l'animer en autonomie.

- Si vous n’avez qu’une heure à consacrer à cette étape, ne faites que les points 1 à 3.

- Soyez vigilants à la prise de parole de toutes et tous : des outils simples peuvent être mis en place : le bâton de parole, les tickets de parole.

- Si vous souhaitez approfondir la découverte de l'ESS en lycée : Le jeu du Triple H ; Les études de cas (GCU ; Mutuelle des motards ; La Cagette) ; Le dispositif Histoire

CONTEXTE :

Il est important de partir des représentations et connaissances des élèves sur l’ESS.



ANIMATION :
Le Brainstorming est une « tempête de cerveau ». Demandez aux élèves de dire spontanément tout ce que leur évoque ces trois termes :
. Économie
. Social
. Solidaire

Une personne écrit au tableau tout ce qui est dit sans distinction. Dans une deuxième phase, vous pouvez demander aux élèves de regrouper les termes en créant des groupes de mots.

Brainstorming sur l’ESS

RETOUR

1

ETAPE 2 - Découvrir l'ESS

ETAPE 2 - Découvrir l'ESS

CONTEXTE :

Cette vidéo s’adresse aux jeunes qui veulent s’engager dans une société plus juste et durable. Elle présente ainsi en quelques minutes l’ESS, une économie d’avenir à forte valeur ajoutée sociale et environnementale qui représente aujourd’hui des milliers d’entreprises et qui a vocation à se développer. Elle permet tant aux jeunes qu’aux enseignants d’y voir rapidement plus clair sur le panorama de l’ESS.

Pour montrer cette vidéo en classe, il est nécessaire d’être en possession d’un ordinateur et d’un vidéo projecteur.



Visionnage d'une vidéo sur l'ESS

RETOUR

RETOUR menu
méthode

2

ETAPE 2 - Découvrir l'ESS

CONTEXTE :


La découverte de l’ESS par ses structures est un moyen de faire prendre conscience aux élèves de leur connaissance de ce secteur économique.

Au travers de 4 scénarios, vous pourrez aborder trois des quatre types d’organisations de l’ESS. Vous pouvez présenter le panorama local de chaque type de structure.




Il s’agit d’une coopérative de consommateurs. Elle poursuit 3 objectifs : Une meilleure qualité des produits, elle diminue les coûts, elle permet une plus grande autonomie. Citer des exemples de coopératives de consommateurs comme Biocoop, les CUMA, la Louve, la Cagette. Vous pouvez contextualiser en parlant de l’histoire mouvement ouvrier.

Découverte des structures de l’ESS

ANIMATION :

Consigne 1 : faire des groupes de 3 à 5

Consigne 2 : remettre dans l’ordre la méthodologie de projet. Donnez les 5 cartes de la méthodologie de projet ESS : « contexte, problème, objectif, moyen, évaluation » et demandez aux élèves de les remettre dans l’ordre : contexte, problème, objectif, moyen, évaluation.

Consigne 3 : remettre dans l’ordre l’exemple de projet. Donnez à chaque groupe, 5 cartes d’un même scenario. Les élèves doivent mettre en face, les étapes correspondantes de l’exemple. Passez dans chaque groupe pour s’assurer que l’exercice a bien été effectué.

⇨ Mise en commun : Chaque groupe lit son déroulé, c’est l’occasion de faire le lien avec l’histoire et/ou des structures actuelles locales et leur poids sur le territoire.

LA COOPÉRATIVE DE CHOCOLAT

LA MUTUELLES DES DRONES

LA REPRISE DE LA SCIERIE EN SCOP

L'ASSOCIATION SPORTIVE

RETOUR

Cartes SCENARIO

Cartes méthode

3

Il s’agit d’une coopérative de consommateurs. Elle poursuit 3 objectifs : Une meilleure qualité des produits, elle diminue les coûts, elle permet une plus grande autonomie. Citer des exemples de coopératives de consommateurs comme Biocoop, les CUMA, la Louve, la Cagette. Vous pouvez contextualiser en parlant de l’histoire mouvement ouvrier.

La mutuelle de drones : le principe est le partage d’un risque commun.

Pour les mutuelles l’histoire ne manque pas d’exemple. Vous pouvez expliquer rapidement sur l’histoire de la mutuelle en France et parler de la complémentarité avec la notion de prévention du risque et donc la création d’association. Dans le domaine de la santé les exemples sont abondants, la mutuelle des motards peut également parler plus facilement aux jeunes.

La reprise de la scierie en SCOP : Le principe de reprise de l’entreprise par les salariés.

Expliquez le principe de fonctionnement d’une SCOP : les salariés ont au moins 51% du capital et 65% des droits de vote. Il peut être présenté comme un outil d’émancipation par le collectif. Une échelle de salaire est en place pour limiter les inégalités. Donnez des exemples : Mandragon est la plus grande coopérative ouvrière du monde avec 80000 salariés et 41 milliards de CA. D’autres exemples : Groupe UP (chèque déjeuner), les AMAP, 1336…

L’association sportive : statut associatif classique.

Il s’agit de la forme d’organisation dont les jeunes sont la plus proche, mais ils ne connaissent pas forcément toutes les possibilités qu’elle offre. Soulignez l’intérêt du bénévolat et le lien avec la notion d’engagement.

RETOUR

ETAPE 2 - Découvrir l'ESS

CONTEXTE :

Ce quizz permet aux élèves de faire le point sur leurs connaissances, celles préalables à la séance et celles acquises durant les premières activités de cette séance.


ANIMATION :




1. En amont, prévoir 5 bouts de papier de couleurs différentes par élèves, à distribuer aux élèves. Ces papier leur serviront à voter à chaque question.

2. Projeter le diaporama et faire défiler les questions. Pour chaque question, essayez au maximum de donner des exemples locaux ou auxquels les jeunes pourront s’identifier.


Tester ses connaissances

LE QUIZZ COLORÉ

4

ETAPE 2 - Découvrir l'ESS

CONTEXTE :

Le « débat mouvant » est une forme de débat dynamique qui favorise la participation des élèves par la mise en mouvement.

Les affirmations énoncées sont volontairement clivantes, afin d’encourager la prise de parole des élèves autour de questions liées à l’engagement et les valeurs et structures de l’ESS, dynamiser la séance par la mise en mouvement.

ANIMATION :




1. Demander aux élèves de se mettre debout au milieu de la pièce. Désigner un côté de la salle correspondant à « Je suis d’accord » et un autre côté correspondant à « Je ne suis pas d’accord » soit au milieu correspondant à la « Rivière du doute – Je ne sais pas » selon différentes affirmations.

2. Énoncer une affirmation, demander aux élèves de se positionner et d’expliquer leur choix.

Débattre sur l’engagement


LE débat mouvant

5

RETOUR

AU PROGRAMME :

Objectifs élèves

. Découvrir des organisations de l’ESS dans leur environnement.

Objectifs pédagogiques
. Amorcer une dynamique coopérative en proposant des travaux en groupes.

Savoirs
Définition des coopératives, des mutuelles, des associations.

cadre pédagogique

Poursuivre cette découverte en menant l'enquête

Durée éstimée : 1 séance de 1h + travail d’enquête en autonomie hors séance


RETOUR
MENU PHASE 1

Présentation des travaux

2

PHASE 1 : ETAPE 3

Travail d’enquête sur les structures de l’ESS de son territoire

1

Ce sont les objectifs pédagogiques que vous pouvez vous fixer envers vos élèves à travers cette étape.

Ce sont les résultats que vous souhaitez que vos élèves atteignent à la fin de cette étape.

- Avant de conclure : mener un temps de réflexion sur ce que chacun a appris pendant la séance.

- Il s’agit du premier travail en petits groupes, il est essentiel d’insister sur la complémentarité des tâches effectuées et des rôles assurés.

- Vous pouvez solliciter L’ESPER ou la CRESS pour obtenir la liste des structures de votre territoire et/ou organiser une visite.

ETAPE 3 - Poursuivre cette découverte en menant l'enquête

CONTEXTE :

Mener l’enquête sur les structures de l’ESS de son territoire, permet de se rendre compte de leur présence ou leur absence, des secteurs d’activités qu’elles représentent… L’ancrage territorial est l’un des principes forts de l’ESS, il est donc important d’identifier quels sont les caractéristiques propres à son territoire.


ANIMATION :

1. Brainstorming, individuel ou par 2 pendant 10 mn, à partir de la consigne : « Quelles sont toutes les questions à (se) poser pour bien connaître une structure ou un métier ? ».

2. Mise en commun : chacun.e, ou chaque groupe, donne à tour de rôle une réponse, notée au tableau : • on explicite et on reformule pour tous, • on regroupe et on catégorise au fur et à mesure, • si possible on complète et on commente.

Mener l’enquête

RETOUR

(Suite) ANIMATION :

3. Les élèves recopient individuellement au fur et à mesure les résultats, trace écrite de la séance qui leur servira pour élaborer leur fiche structure ou métier et pour mener leur enquête auprès d’un professionnel.


4. Interview d’un.e professionnel.le de l’ESS : mettre les élèves en situation de « jeu de rôle » de prise de contact téléphonique pour solliciter une interview.

1

cf annexe 2

cf annexe 1

CONTEXTE :

Afin de partager les résultats de leurs recherches auprès du reste de la classe, demandez leur de les présenter de la manière souhaitée.


ANIMATION :

Vous pouvez laisser aux élèves le choix dans la manière de restituer. Voici plusieurs pistes de restitutions :

. Diaporama ou exposition
. Émission de radio : contactez les radios associatives / locales pour vous aider à créer le contenu et le diffuser ; contactez l’OCCE pour vous aider à créer le contenu et le diffuser sur leur webradio PILI
. Journal scolaire (ex: Madmagz)
. Plaquette à distribuer
. Pièce de théâtre, sketches, théâtre forum
. Capsule vidéo



Présenter son enquête

RETOUR

ETAPE 3 - Poursuivre cette découverte en menant l'enquête

2

PHASE 2 - EMERGENCE

Par quelles étapes pouvez-vous passer ?

ÉTAPE 2

ÉTAPE 1

ÉTAPE 3

RETOUR menu DEMARCHE

Visiter une structure de l'ESS

Trouver le projet

Initier à la démocratie et à la coopération

AU PROGRAMME :

Objectifs élèves

. Préparer les bases du fonctionnement de la classe dans le projet.

Objectifs pédagogiques
. Questionner les principes de base de l’ESS.
. Anticiper les futures tensions qui peuvent se produire dans la conduite du projet.


Savoirs
Définition de la coopération, de la démocratie.

cadre pédagogique

Initier à la démocratie et à la coopération


Durée éstimée : 1 séance de 2h



RETOUR menu
PHASE 2

Expérimenter la coopération.

2

PHASE 2 : ETAPE 1

Faire connaissance autrement.

1

Réfléchir aux compétences et connaissances à mettre au service du projet commun.

3

Ce sont les objectifs pédagogiques que vous pouvez vous fixer envers vos élèves à travers cette étape.

Ce sont les résultats que vous souhaitez que vos élèves atteignent à la fin de cette étape.

- Avant de conclure : mener un temps de réflexion sur ce que chacun a appris pendant la séance.

- L’objectif essentiel du projet est que les élèves s'épanouissent à travers le groupe, s’émancipent grâce à des apprentissages collectifs. Ils doivent donc expérimenter de nouveaux rôles, éloignés de leurs compétences, goûts actuels…

- Les animateurs doivent être vigilants pour ne pas renforcer les ségrégations sociales et les stéréotypes.



CONTEXTE :

A ce stade du projet, les élèves se connaissent déjà. Cet exercice vise donc à se présenter autrement. Cet exercice, outre son côté divertissant, permet de mettre en valeur chaque participant. Celui-ci doit en effet trouver des faits inhabituels ou des éléments qui le caractérisent. Il devient tout à coup un personnage important à qui il est arrivé un évènement un peu exceptionnel.


ANIMATION :

1. Demander à chaque élève de se présenter en proposant au groupe trois affirmations sur lui-même : deux vraies et une fausse. Par exemple ” 1- Je fais du karaté”, “2 – Je suis un fan des Beatles”, “3 – Je suis né à Moscou”.

2. Parmi ces trois affirmations, deux sont vraies et une est fausse. Les autres élèves disposent de deux ou trois minutes pour le questionner afin de tenter de déceler le vrai du faux.



Faire connaissance autrement

RETOUR

1

CONSEILs

ETAPE 1 - Initier à la démocratie et à la coopération

Si le groupe est trop nombreux, vous pouvez demander aux élèves d’échanger en petits groupes de 5,par exemple.

ETAPE 1 - Initier à la démocratie et à la coopération

CONTEXTE :

Tout au long du projet, les élèves sont mis en situation de coopérer.
Cet outil permet de démontrer la plus-value du travail coopératif sur le travail individuel.



ANIMATION :

1. Introduire l’atelier : Imaginer que des astronautes se sont perdus sur la face éclairée de la Lune, à plus de trois cents kilomètres de leur fusée. Une grande partie du matériel contenu dans le véhicule d’exploration lunaire a été endommagée. Il ne reste que 15 objets qui doivent permettre de survivre et de rejoindre la fusée à pied.

2. Distribuer les tableaux et demander aux élèves, individuellement, de classer les 15 objets, du plus indispensable, coté 1 au moins utile, coté 15.

3. Renouveler la consigne en demandant aux élèves en groupe de 5 maximum de se mettre d’accord sur une liste commune.

4. Comparer les listes collectives et individuelles ; afficher le classement de la NASA.




Expérimenter la coopération

RETOUR

Debrief : Un temps réflexif est indispensable après réalisation des classements. Il peut s’articuler autour des questions suivantes :

. Quels sont les avantages du travail individuel ?
. Quels sont les avantages du travail à plusieurs ?
. Quels sont les éléments importants pour le bon fonctionnement du groupe ?
. Quel bilan pouvez-vous tirer de cette expérience ?


LE TABLEAU

2

ETAPE 1 - Initier à la démocratie et à la coopération

CONTEXTE :

Le blason est un outil qui permet de prendre conscience et valoriser ses compétences.


ANIMATION :

1. Distribuer un blason à chaque élève.

2. Individuellement, demander leur de réfléchir aux différentes questions posées et de compléter leur blason.

NB : Le blason est modulable : vous pouvez modifier ou ajouter des parties.

Exemples :
- Qu’est-ce que je veux apprendre ?
- Quel ODD me touche le plus ?
- Quelles sont les valeurs qui me portent ?
- Quelles sont mes sources d’inspiration ? (personnes, structures, parcours…)
- Quels sont mes objectifs ? A la fin du projet, je serai content si...





Réfléchir aux compétences et connaissances à mettre au service du projet

RETOUR

Qu'est-ce que j'aime vraiment faire ? Quelles sont mes passions ? Ce qui me fait lever le matin ?

Qu'est-ce que je sais faire ? Quelles sont mes compétences ?

Quelles sont les problèmes et difficultés que tu observes ?

Qui autour de toi a besoin de soutien ? Qui as-tu particulièrement envie d'aider ?

MODELE DE BLASON

3

AU PROGRAMME :

Objectifs élèves

. Identifier un besoin non satisfait.
. Élaborer une réponse à ce besoin sous forme d’un projet.
. Découvrir que le projet sera une forme d’apprentissage non classique mais puissante.
.
Objectifs pédagogiques
. Susciter le pouvoir d’agir collectivement des jeunes.
. Faire conscientiser que chaque élève aura toute sa place dans ce projet.
. Faire que le projet défini soit source d’apprentissages si possible en lien avec les programmes scolaires

Savoirs
. Définition du besoin.
. Concept de la diversité des réponses possibles à un besoin.
. Notion de faisabilité.

cadre pédagogique

Trouver le projet

Durée estimée : 2 séances de 2h ou 1 séance de 2 à 3h

RETOUR menu
PHASE 2

1

Réflexion autour des problématiques

2

Atelier d’émergence d’idées et réflexion

PHASE 2 : ETAPE 2

Ce sont les objectifs pédagogiques que vous pouvez vous fixer envers vos élèves à travers cette étape.

Ce sont les résultats que vous souhaitez que vos élèves atteignent à la fin de cette étape.

- Avant de conclure : mener un temps de réflexion sur ce que chacun a appris pendant la séance.

- Grâce à des réflexions individuelles, encourager les élèves à argumenter sur leurs choix. Chaque classe est un cas particulier et chaque projet créera une dynamique particulière. Appuyez-vous sur vos expériences propres et votre culture pédagogique pour adapter les meilleures méthodes aux situations précises. Un projet imaginé par les élèves suscite davantage d’engagement de leur part.

EN Route vers 2030

Réfléchir aux problématiques

RETOUR

1

ETAPE 2 - Trouver le projet

CONTEXTE :

L’utilité sociale est l’un des principes fondateurs de l’ESS. Dans l’économie sociale et solidaire, les projets se construisent en réponse à des besoins, des problématiques. Un temps de réflexion et d’identification des problématiques de son territoire garantira la pertinence de votre projet au regard des valeurs de l’ESS.


ANIMATION : à partir du dossier "En route vers 2030".

1. Questionner les élèves sur leur connaissances des Objectifs de Développement Durable (page 6).

2. Distribuer le Mémo des ODD (page 47), demander à chaque élève d’en prendre connaissance et de choisir individuellement l’ODD qu’ils estiment le plus important.

3. Demander à chaque élève individuellement de compléter la phrase suivante : « Pour atteindre l’ODD … partout dans le monde, il faudrait que… ».

4. Organiser une restitution en classe entière. Demander aux élèves de se regrouper en fonction de l’ODD choisi, et de compléter en groupe la phrase suivante : « Dans mon établissement scolaire, nous pourrions aussi… ».

5.Conserver les propositions pour la séance suivante.


Atelier d'émergence d’idées et reflexion

RETOUR

2

ETAPE 2 - Trouver le projet

CONTEXTE :

Après l’identification des problématiques de l’établissement ou du territoire, cet outil permettra d’approfondir les pistes de projets, de les comparer. A la fin de cette séance, l’objectif est de parvenir à ne sélectionner qu’un projet.


ANIMATION :

1. Demander aux élèves, par petits groupes, de réfléchir à une idée de projet et de compléter le document "Votre projet en bref".



2. Recenser l’ensemble des idées de projet dans un tableau et évaluer collectivement les idées grâce à la grille d'évaluation.





Pour vous aider, vous pouvez également utiliser un outil de prise de décision en collectif qui se trouve ici :



BoîTE À OUTILS

VOTRE PROJet en bref

GRILLE D'Evaluation

AU PROGRAMME :

Objectifs élèves

. Découvrir le fonctionnement et les structures de l’ESS.
. Rencontrer des personnes engagées dans ces structures.
.
Objectifs pédagogiques
. Créer le désir de vivre cette expérience de projet.
. Ouvrir la classe sur des personnes extérieures.
. Savoir interagir avec des professionnels.

Savoirs
. Découverte du monde professionnel, de formations et de professions.
. Définition de la culture d’entreprise.
. Notion d’histoire de l’entreprise.

cadre pédagogique

Visiter une structure de l’ESS

Durée estimée : 1 séance de 2h.

RETOUR menu
PHASE 2

1

En amont de la visite, travail sur les représentations des élèves sur l'entreprise

2

Préparation et visite

PHASE 2 : ETAPE 3

Ce sont les objectifs pédagogiques que vous pouvez vous fixer envers vos élèves à travers cette étape.

Ce sont les résultats que vous souhaitez que vos élèves atteignent à la fin de cette étape.

- Avant de conclure : mener un temps de réflexion sur ce que chacun a appris pendant la séance.

- Contactez la Chambre Régionale de l'ESS (CRESS) de votre région.

Représentations de l’entreprise

RETOUR

1

ETAPE 3 - Visiter une structure de l’ESS

CONTEXTE :

Cet outil permet de définir ce qu’est une entreprise par ses éléments essentiels et d’aborder les différences entre une entreprise commerciale et une entreprise de l’ESS.


ANIMATION :

1. Couper une feuille de brouillon en 5.

2. Sur les 4 premiers papiers mettre un élément qui est nécessaire à la vie d’une entreprise.

3. Sur le dernier papier écrire ce qui donne envie à une personne ou un collectif de créer une entreprise

4. Par deux, échanger sur les idées et voir si vous êtes d’accord ou non.

5. Réunir les papiers et les regrouper progressivement par thème sur la table, en expliquant pourquoi. L’objectif est de reconstituer le schéma d’une entreprise.

6. Utiliser les derniers papiers pour parler des motivations pour entreprendre.


Préparation et visite

RETOUR

2

ETAPE 3 - Visiter une structure de l’ESS

CONTEXTE :

La visite d’une structure de l’ESS permet de découvrir un nouvel environnement et d’échanger avec des acteurs et actrices de l’ESS. En effet, en apportant aux adultes en devenir une meilleure connaissance de ce qu’est le monde de l’économie sociale, on offre une opportunité aux jeunes de s’inscrire dans une perspective de construction de soi et du tissu social, d’élaboration de projet personnel et/ou collectif, mais aussi de prise de conscience des valeurs de solidarité, de communauté d’intérêts et de citoyenneté.


ANIMATION :

1. Choisir la structure : Questionner les élèves sur le choix de la structure.

2. Préparer la visite :
Aider les élèves à la préparation de la visite : questionner la structure au regard des valeurs et principes de l’ESS ; questionner la structure au regard du projet choisi par les élèves dans le cadre du dispositif « Mon ESS à l’Ecole ».

3. Organisation logistique :
Aider les élèves dans l’organisation logistique : prise de rendez-vous, transports, autorisations, etc.

4. Faire le bilan de la visite :
Interroger les élèves sur ce qu'ils.elles ont retenu de la visite.



PHASE 3 - MISE EN OEUVRE

Par quelles étapes pouvez-vous passer ?

Créer l'identité de sa structure

ÉTAPE 2

ÉTAPE 1

ÉTAPE 3

RETOUR menu DEMARCHE

Planifier le projet et se répartir les missions

Produire et suivre le projet

Élaborer la communication

ÉTAPE 4

AU PROGRAMME :

Objectifs élèves

. Définir l’identité de la structure : nom, statut, logo, slogan.
. Engager un processus démocratique.

Objectifs pédagogiques
. Développer la créativité des élèves.
. Favoriser leur engagement.
. Introduire un fonctionnement démocratique.

Savoirs
. Notion de démocratie, de gouvernance, de coopération.
. Concept de décision.
. Définition de logo, slogan, statut, structures juridiques de l’entreprise.


cadre pédagogique

Créer l'identité de sa structure

Durée estimée : 2 séances de 2h

RETOUR
MENU PHASE 3

1

Expérimenter différentes manières de prendre les décisions

2

4

Présenter le fonctionnement d’une organisation démocratique

PHASE 3 : ETAPE 1

3

Donner un nom au projet et trouver un logo

Organiser l’AG constitutive de la structure

Ce sont les objectifs pédagogiques que vous pouvez vous fixer envers vos élèves à travers cette étape.

Ce sont les résultats que vous souhaitez que vos élèves atteignent à la fin de cette étape.

- Avant de conclure : mener un temps de réflexion sur ce que chacun a appris pendant la séance.

- Cette étape rend concret le projet (le fond) et la manière de le réaliser (le processus) notamment grâce à l’organisation de l’Assemblée Générale Constitutive. Il est essentiel d’amener les élèves à réaliser qu’ils vivent ainsi l’ESS : ils apprennent et pratiquent ses valeurs et principes et cela va durer tout au long du projet.

La prise de décisions

RETOUR

1

ETAPE 1 - Créer l'identité de sa structure

CONTEXTE :

Il existe différentes manières de prendre des décisions dans un projet :

. Décision autoritaire :
→ Une seule personne décide.
→ Seuls ceux qui ont des lunettes décident.

. Décision démocratique sans débat :
L’ensemble des participants vote à main levée à la majorité mais on ne fait pas de débat. Le nombre de voix par projet est inscrit au tableau.

. Décision démocratique avec débat : la méthode « boule de neige » :
Chaque personne attribue des points de 1 à 5 pour chaque projet: 5 points pour le projet préféré à 1 point pour le projet qui mérite le moins d’être réalisé. Cela est noté dans le tableau en annexe.

→ Individuellement les participants attribuent des notes par ordre de préférence(classement n°1).
→ Par groupe de 2,les personnes débattent et s’accordent sur un nouvel ordre de préférence en notant de nouveau (classement n°2).
→ Au fur et à mesure les petits groupes se rassemblent et rediscutent d’un ordre de préférence jusqu’à arriver à un consensus général (classements n°3 et 4).
→ À la fin, on comptabilise le nombre de points attribués individuellement par les participants pour chaque projet et on regarde l’évolution du classement par rapport à la délibération sans débat. Puis, on compare les résultats du vote sans débat à main levée, du classement individuellement par classification et du classement par consensus.

CONSIGNES D' ANIMATION : diapo suivante ....




La prise de décisions

RETOUR

1

ETAPE 1 - Créer l'identité de sa structure

ANIMATION :

Les élèves vont tester les différentes prises de décisions en se posant la question suivante : qu’est ce qu’on fait de l’argent ?

5 propositions (fictives) :

→ Organiser une collecte de don pour une association.
→ Faire un investissement pour la cafétéria.
→ Organiser un projet sportif.
→ Organiser un bal de fin d’année.
Réaliser une vente de sweat avec le logo du lycée.

Consigne : L’animateur propose de tester la décision autoritaire en désignant une personne qui décide puis propose de tester la décision démocratique sans débat en votant puis celle avec débat en utilisant l’annexe ci-après.



TABLEAU deS CLASSEMENTS

Le fonctionnement d’une organisation démocratique

RETOUR

2

ETAPE 1 - Créer l'identité de sa structure

(Suite) ANIMATION :


Le CA est obligatoire pour les mutuelles, mais pas pour les associations ni les coopératives. Elu démocratiquement par l’AG il lui rend compte de ses actions.

Le Bureau n’est obligatoire dans aucune entreprise d’ESS, mais on le retrouve dans la majorité des associations. Elu démocratiquement par l’AG (ou le CA s’il existe) il lui rend compte de ses actions (ou au CA le cas échéant).

Il est généralement composé de :

Un.e président.e
Un.e trésorièr.e
Un.e secrétaire


CONTEXTE :

Les organisations démocratiques fonctionnent selon 3 piliers :
. Transparence : « Nous sommes tous au courant de la stratégie de notre entreprise ».
. Participation : « Je suis acteur à part entière du projet : je suis écouté, entendu donc impliqué ».
. Coopération : « Je travaille avec mes camarades ».

ANIMATION :

1. Prendre connaissance des différents supports de présentation des organisations démocratiques.
2. Prendre connaissance des instances et des rôles des représentants :

→ L’élection de représentants pour gérer l’entreprise au quotidien et veiller à la mise en œuvre des décisions prises en AG peut faire l’objet de la création d’un Conseil d’Administration (CA) ou d’un bureau.


PRÉSENTATION DES ORGANISATIONS DÉMOCRATIQUES

rÔLE PRÉSIDENT.E

rÔLE SECRÉTAIRE

rÔLE TRÉSORIÈR.E

Le choix du nom et du logo

RETOUR

3

ETAPE 1 - Créer l'identité de sa structure

CONTEXTE :

Le choix du nom et du logo est la 1ère étape qui rend concret le projet.


ANIMATION :

1. Temps de reflexion individuel autour de la question : Qu’attend-t-on d’un nom et d’un logo efficace ?
Pistes : court, en lien avec l’objet, unique, registre de langue adapté, simple, abstrait/concret, choix des couleurs…

2. Temps de reflexion collectif autour de la question : Quelles sont les valeurs de notre projet ? L’esprit ? L’utilité ?
Remarque : Travailler le sens facilitera la création d’un logo percutant.

3. Temps de travail collectif : Faire des propositions par groupe.

4. Pitchs : Présenter les propositions à la classe entière.




EXEMPLE DE STATUTS

L’organisation de l’AG constitutive

RETOUR

4

ETAPE 1 - Créer l'identité de sa structure

CONTEXTE :

Une fois que les élèves en ont appris davantage sur les spécificités des entreprises de l’ESS, et que le projet a émergé, nous proposons aux élèves de vivre une Assemblée Générale constitutive. 

Objectifs de l’AG :
→ Définir les contours de l’entreprise de l’ESS (fictive ou réelle) créée par les élèves.
→ Préciser le projet mené.
→ Définir le mode de gouvernance et de prise de décision.
→ Se répartir les rôles et les missions.
Commencer à rédiger les statuts de l’entreprise de l’ESS (fictive ou réelle).

ANIMATION :

1. Tour de table des participants : chaque élève se présente.

2. Présentation du projet : Un élève présente le projet. Il est tenu de rappeler les objectifs de l’instance. 



ANIMATION :

3. Présentation des points à décider ce jour : 

→ Statut de la structure : varie en fonction du projet ;
→ Modalité de prise de décision : vote à main levée, vote à bulletin secret ;
→ Election des membres : re-présenter les rôles.
4. Echanges sur le statut de la structure puis décider des statuts.

5. Echanges sur les modalités de prise de décision puis décider de la modalité.
6. Echanges sur les rôles des membres puis élire les membres.
7. Remerciements et clôture de l’AG constitutive.




AU PROGRAMME :

Objectifs élèves

. Etablir le plan d’action.
. Définir les missions et les répartir.
. Elaborer un cahier des charges.
. Construire un prototype.

Objectifs pédagogiques
. Entrer dans l’action.
. Créer une vision d’ensemble du projet.
. Lancer le défi du dépassement de chacun.
. Favoriser l’engagement.

Savoirs
. Notion de planning, de cahier des charges, de prototype.
. Concept de ressources humaines et de GRH.
. Concept d’apprentissage et de dépassement de soi.



cadre pédagogique

Planifier le projet et se

répartir les missions

Durée estimée : 2 séances de 2h

RETOUR
PHASE 3

1

Réfléchir aux objectifs intermédiaires

2

Remplir le tableau de bord

PHASE 3 : ETAPE 2

Ce sont les objectifs pédagogiques que vous pouvez vous fixer envers vos élèves à travers cette étape.

Ce sont les résultats que vous souhaitez que vos élèves atteignent à la fin de cette étape.

- Avant de conclure : mener un temps de réflexion sur ce que chacun a appris pendant la séance.

- "L'objectif est l'acquisition par chacun, grâce au travail en commun, de connaissances nouvelles" (Meirieu). L’objectif est l’apprentissage des élèves, il faut donc les inciter à réaliser des tâches nouvelles pour eux et éloignées de leur zone de confort. Le plan d’action est construit collectivement grâce et avec l'enseignant, il se positionne en facilitateur de l’organisation du plan d’action. Une fois rempli, ce tableau doit être facilement consultable par l’ensemble des élèves.

Les objectifs intermédiaires

RETOUR

1

ETAPE 2 - Planifier le projet et se répartir les missions

CONTEXTE :

Il y a l’objectif global du projet (ce que l’on veut réaliser) et les objectifs intermédiaires nécessaires à atteindre pour atteindre l’objectif global.

ANIMATION :

Expliquer le principe de la banque d’objectifs : « Chacun des participants formule un objectif en lien avec le projet. L’ensemble du groupe pourra ensuite identifier ceux auxquels ils vont répondre au cours du projet ». 
Énoncer clairement le projet défini à la séance précédente (par exemple : le noter au tableau) et s’assurer qu’il soit compris par tout le monde.​
Distribuer un papier par participant et laisser quelques minutes de réflexion : à chacun pour y inscrire un objectif à atteindre, puis déposer son objectif dans un chapeau ou un autre contenant.​
→ Une fois que tous les objectifs sont dans le chapeau, inviter chacun des participants à piocher un objectif (vérifier que ce n’est pas son propre objectif).​
→ Inviter un premier participant à lire l’objectif qu’il a pioché et à s’exprimer : comment il le comprend, proposition de reformulation.​
→ Une fois qu’il a fini, inviter un autre participant qui aurait un objectif se rapprochant du premier à se manifester, à le lire et à s’exprimer de la même manière, et faire de même jusqu’à épuisement des objectifs.​

L’animateur prend en notes les objectifs et les reformulations​

Une fois l’ensemble des objectifs passé en revue, l’animateur peut proposer une synthèse par niveau de priorité. L’objectif est qu’à la fin de la séance l’ensemble des objectifs intermédiaires soient rédigés.

Le tableau de bord

RETOUR

2

ETAPE 2 - Planifier le projet et se répartir les missions

CONTEXTE :


Une fois les objectifs intermédiaires établis, il est nécessaire de commencer à organiser le projet dans le temps, définir qui fait quoi et quand. Le tableau de bord aide à gérer le temps et anticiper les tâches à réaliser pendant votre projet. Il peut également être un outil de gestion efficace pour une meilleure répartition des tâches à des moments précis.

ANIMATION :

. Télécharger le tableau de bord vierge.

. Définir les groupes (logistique, production, communication..).

. Lister les activités à réaliser par chaque groupe.

. Lister les moyens nécessaires pour réaliser ces activités.

. Proposer aux élèves de se répartir les missions.

. Enfin, placer les tâches à réaliser dans le temps.




CONSEILS

TABLEAU deS CLASSEMENTS

TABLEAU DE BORD VIERGe


  • Pour la répartition dans les groupes, vous pouvez réaliser un tirage au sort pour que tous les élèves progressent.

  • Pensez à utiliser les objectifs intermédiaires établis à l’étape précédente pour organiser les activités dans le temps.

AU PROGRAMME :

Objectifs élèves

. Produire le plus possible et le mieux possible.
. Apprendre à coordonner, à contrôler.
. Découvrir qu’on peut échouer et refaire mieux.

Objectifs pédagogiques
. Apprendre à s’organiser, à collaborer.
. Découvrir qu’on peut rectifier une organisation.
. Apprendre à gérer les conflits.

Savoirs
. Notion de qualité, d’efficience, de productivité, de coopération, de hiérarchie.
. Concept de processus de production.



cadre pédagogique

Produire et suivre le projet

Durée estimée : 1 séance de 2h

RETOUR
PHASE 3

1

Choisir un outil de suivi

2

Organiser des comités de suivi

PHASE 3 : ETAPE 3

Ce sont les objectifs pédagogiques que vous pouvez vous fixer envers vos élèves à travers cette étape.

Ce sont les résultats que vous souhaitez que vos élèves atteignent à la fin de cette étape.

- Les élèves réalisent les activités, cette étape est la plus longue du projet.

- L'atteinte des objectifs n'est pas la priorité même si c’est important que le projet réussisse, ce sont les apprentissages des élèves qui priment. En tant qu’enseignant, vous êtes garant du suivi du projet.

Les outils de suivi

RETOUR

1

ETAPE 3 - Produire et suivre le projet

CONTEXTE :


Différents outils numériques et gratuits existent et sont utilisables en fonction des objectifs poursuivis :

Whastapp : permet d’échanger en dehors des réunions de suivi.

Padlet : tableau virtuel sur lequel on peut charger différents documents (textes, images, enregistrements…).

Trello : outil de gestion de projet en ligne (le plus complet)

Vous pouvez sinon imprimer un tableau de suivi plus classique.

ANIMATION :

1. Présenter les différents outils de suivi et leurs objectifs.
2. Procéder à la prise de décision collective pour choisir l’outil de suivi du projet.




TABLEAU DE SUIVI VIERGe

Les comités de suivi

RETOUR

2

CONSEIL

ETAPE 3 - Produire et suivre le projet

CONTEXTE :


Bien que les outils numériques de gestion permettent à tous les élèves de suivre le projet et de collaborer, il est nécessaire d’organiser des réunions régulières pour faire le point sur l’avancée du projet et réajuster les objectifs si nécessaire.

Ces réunions de suivi permettent également aux différents pôles de rendre compte de leurs travaux à tout le groupe projet.


ANIMATION :

1. Temps de concertation par pôle : les pôles se réunissent pour noter les avancées de leurs activités qu’ils souhaitent partager à l’ensemble du groupe projet.

2. Temps de réunion collectif : un ou 2 élèves par pôle rapportent les avancées à l’ensemble du groupe projet.





Utiliser les cartes rôles pour aider au bon déroulé de ce temps de travail en collectif.

AU PROGRAMME :

Objectifs élèves

. Réaliser un plan de communication.
. Faire connaître le projet.

Objectifs pédagogiques
. Acquérir des compétences : s’exprimer à l’oral et à l’écrit, développer sa créativité, produire une argumentation.

Savoirs
. Notion de plan de communication, de cible, de message.
. Définition de l’argumentation.



cadre pédagogique

Élaborer la communication

Durée estimée : 2 séances de 2h

RETOUR
PHASE 3

1

Réaliser le plan de communication

2

Mettre en œuvre le plan

PHASE 3 : ETAPE 4

Ce sont les objectifs pédagogiques que vous pouvez vous fixer envers vos élèves à travers cette étape.

Ce sont les résultats que vous souhaitez que vos élèves atteignent à la fin de cette étape.

- Avant de conclure : mener un temps de réflexion sur ce que chacun a appris pendant la séance.

- Cette étape est en général réalisée par les élèves qui sont dans le pôle communication. Nous vous conseillons d’inciter les élèves qui ont le plus de difficultés à l’oral et à l’écrit à faire partie de ce pôle. Avoir à informer et convaincre des tiers est un excellent cadre pour progresser. La réalisation du plan de communication se fait au démarrage du projet.



CONSEIL

Le plan de communication

RETOUR

1

ETAPE 4 - Elaborer un plan de communication

CONTEXTE :

Le plan de communication sert à planifier dans le temps la diffusion des messages, l'organisation d'actions de valorisation ..


ANIMATION :

1. Définir les objectifs

2. Définir les cibles

3. Définir les messages

4. Définir les différents supports

5. Compléter le plan de communication vierge




OBJECTIFS

SUPPORTS

messages

Plan de com

CIBLES

Pour créer des supports, vous pouvez utiliser le site internet CANVA

Les actions de communication

RETOUR

2

ETAPE 4 - Elaborer un plan de communication

CONTEXTE :


Le plan de communication établi précédemment permet de se projeter dans la réalisation de différentes actions. Il y a un enjeu de faire connaître le projet et le valoriser auprès de différents publics.

Typologie d’actions possibles :

Création de supports papiers (affiche, flyer, communiqué de presse…).

Création de supports digitaux (publications pour réseaux sociaux, pour le site internet de l’établissement, envoi de lettres d’informations par mail..).

Organisation/participation à des évènements (vente du produit créé, exposition, témoignage vidéo…).

Cadres de réalisation : Semaine de l’ESS à l’Ecole, portes ouvertes de l’établissement scolaire, évènement organisé sur son territoire…





PHASE 4 - EVALUATION

Par quelles étapes pouvez-vous passer ?

ÉTAPE 2

ÉTAPE 1

RETOUR menu DEMARCHE

Faire le bilan individuel

Faire le bilan des activités

AU PROGRAMME :

Objectifs élèves

. Prendre conscience des acquisitions liées au projet en termes de savoirs, savoir-faire, savoir-être.
. Réfléchir sur ce qui a permis ou favorisé les apprentissages.
. Évaluer les produits réalisés et les liens tissés avec l’extérieur de la classe.

Objectifs pédagogiques
. Renforcer les acquis en prenant conscience du parcours réalisé.

Savoirs
. Notion de métacognition.


cadre pédagogique

Faire le bilan des activités

Durée estimée : 1 séance d’1h

RETOUR
PHASE 4

1

Présenter les éléments de bilan.

2

Choisir la méthode.

PHASE 4 : ETAPE 1

Ce sont les objectifs pédagogiques que vous pouvez vous fixer envers vos élèves à travers cette étape.

Ce sont les résultats que vous souhaitez que vos élèves atteignent à la fin de cette étape.

- Il y aura forcément des moments où des ressentis négatifs seront évoqués : des pertes de temps, des erreurs… Le ton risque d’être celui des reproches : « A cause de lui, on a raté tel ou tel aspect ». .. Ou de mises à l’index… ou encore « c’est nous 3 qui avons tout fait »…Le rôle du professeur est délicat. Il doit réfléchir à l’avance pour être pertinent et retourner l’opinion de façon positive et constructive. Il doit laisser la parole libre et reconnaitre que tout le monde ne s’est pas investi au même niveau mais tous ont apporté quelque chose… puis montrer comment les difficultés ont été surmontées. L’enjeu est de faire prendre conscience que tous les écueils ont été sources

d’apprentissage pour tous.


- Il est essentiel de rattacher les réalisations à l’ESS : en quoi notre projet est un projet qui s’inscrit dans l’ESS ? Quelles valeurs avons-nous vécues pendant ce projet ? Sur quels principes nous sommes-nous basés pour avancer dans le projet ?

Les éléments de bilan du projet

RETOUR

1

CONSEIL

ETAPE 1 - Faire le bilan des étapes

CONTEXTE :

Le bilan du projet permet de revenir sur 7 éléments principaux :

La situation initiale problématique à laquelle les élèves voulaient répondre ;

Les objectifs initiaux du projet ;

Les actions réalisées ;

Les améliorations constatées dans l’environnement grâce au projet ;

Les points positifs (ce qui a bien fonctionné) ;

Les points négatifs (ce qui a moins bien fonctionné) ;

Les moyens mis en place pour surmonter les difficultés.





ANIMATION :

Présenter aux élèves les éléments de bilan qui serviront de support à leur réflexion.




Utiliser les cartes rôles pour aider au bon déroulé de ce temps de travail en collectif.

Le choix de la méthode

RETOUR

2

ETAPE 1 - Faire le bilan des étapes

CONTEXTE :

Pour mener ce temps de bilan, nous proposons 3 méthodes d’animation. Les éléments évoqués sont ceux présentés précédemment.

ANIMATION INDIVIDUEL :

1. Consignes (5 minutes)
→ Expliquer les consignes et objectifs de l’activité aux élèves.
Afficher 7 panneaux – 1 panneau/élément.

2. Réflexion individuelle (10-15 minutes)
→ Chaque élève réfléchit individuellement aux 7 éléments et inscrit ses réflexions sur des post-it qu’il colle sur les panneaux – 1 réflexion/post-it.

3. Echanges (20 minutes)
→ L’enseignant ou un élève qui le souhaite lit l’ensemble des post-it et anime les échanges.

4. Validation (10 minutes)
→ L’objectif est de parvenir à être d’accord sur les contenus de chaque panneau.

ANIMATION EN GROUPE :

1. Consignes (10 minutes)
→ Expliquer les consignes et objectifs de l’activité aux élèves.
→Répartir les élèves en 7 groupes – 1 élément/groupe.

2. Réflexion individuelle (10-15 minutes)
→ Chaque groupe réfléchit à l’élément attribué et note ce qu’il souhaitera présenter au reste de la classe.

3. Echanges (40 minutes)
→ Chaque groupe dispose de quelques minutes pour présenter le fruit de leurs échanges + réactions des autres groupes.

4. Validation (10 minutes)
→ L’objectif est de parvenir à être d’accord sur les contenus proposés pour chaque élément et les mettre au propre.

(Suite) Le choix de la méthode

RETOUR

2

ETAPE 1 - Faire le bilan des étapes

ANIMATION WORLD CAFÉ :

1. Consignes (5 minutes)
→ Expliquer les consignes et objectifs de l’activité aux élèves.
→ Disposer 7 tables de travail – 1 élément/table
→ Répartir les élèves sur les tables.

2. Réflexion élément 1 (10 minutes)
→ Chaque groupe échange sur le contenu de l'élément inscrit sur sa table et inscrit le fruit des échanges sur une feuille qui restera sur la table.

3. Réflexion élément 2 (10 minutes)
→ Chaque groupe change de table, puis prend connaissance de ce que le groupe précédent a inscrit et complète au besoin.

4. Réflexion élément 3 (10 minutes)
→ Chaque groupe change de table, puis prend connaissance de ce que les groupes précédents ont inscrit et complète au besoin.

5. Validation (10-15 minutes)
→ Chaque groupe présente le fruit des échanges inscrit sur la table devant lui.
→ Validation et mise au propre.

AU PROGRAMME :

Objectifs élèves

. Prendre conscience des acquisitions liées au projet en termes de savoirs, savoir-faire, savoir-être.
. Réfléchir sur ce qui a permis ou favorisé les apprentissages.
. Évaluer les produits réalisés et les liens tissés avec l’extérieur de la classe.

Objectifs pédagogiques
. Renforcer les acquis en prenant conscience du parcours réalisé.

Savoirs
. Notion de métacognition.


cadre pédagogique

Faire le bilan individuel

Durée estimée : 1 séance d’1h

RETOUR
PHASE 4

1

Présenter les éléments de bilan

2

Choisir la méthode

PHASE 4 : ETAPE 2

Ce sont les objectifs pédagogiques que vous pouvez vous fixer envers vos élèves à travers cette étape.

Ce sont les résultats que vous souhaitez que vos élèves atteignent à la fin de cette étape.

- La métacognition est une « représentation que l’élève a des connaissances qu’il possède et de la façon dont il peut les construire et les utiliser » (source : Delvolvé N. « Métacognition et réussite des élèves ». Les cahiers pédagogiques.)

- Comme précédemment, il est essentiel de revenir sur ce que les élèves ont retenu de l’ESS : valeurs, principes, fonctionnement des entreprises de l’ESS, engagement, citoyenneté…

Les éléments de bilan individuel

RETOUR

1

ETAPE 2 - Faire le bilan individuel

CONTEXTE :


Le bilan de l’expérience vécue permet de revenir sur les éléments plus personnels dans le projet, par exemple :

Ce qui a été le plus apprécié ;
Ce qui a été le moins apprécié ;
Ce qui a été appris ;
→ Ce que j'ai aimé ;
Ce que le projet a changé pour les parties prenantes (élèves, équipes éducatives, autre,…).


ANIMATION :

Présenter aux élèves les éléments de bilan individuel qui serviront de support à leur réflexion.


PÉPITES: ce que j’ai le plus apprécié pendant le projet


RATEAUX : ce que j’ai le moins apprécié pendant le projet



TÊTE: ce que j’ai appris grâce au projet

PIEDS : ce que le projet a changé (vision, état d’esprit, orientation, ambiance)

CŒUR: ce que j’ai aimé dans ce projet


Le choix de la méthode

RETOUR

2

LE BLASON

ETAPE 2 - Faire le bilan individuel

CONTEXTE :

Pour mener ce temps de bilan, nous proposons 3 méthodes d’animation. Les éléments évoqués sont ceux présentés précédemment.

ANIMATION INDIVIDUEL :

1. Consignes (5 minutes)
→ Expliquer les consignes et objectifs de l’activité aux élèves.
Afficher des panneaux dans la classe avec les intitulés.

2. Réflexion individuelle (10 minutes)
Les élèves réfléchissent individuellement soit:
→ Aux pépites et râteaux
→ À leur « tête, cœur, pieds »
→ Aux 2
Et les inscrivent sur des post-it.

3. Restitution (10 minutes)
→ Les élèves partagent leurs réflexions individuelles et affichent leur post-it sur les panneaux organisés par « thématiques ».

4. Validation (5 minutes)
→ Validation des contenus et mise au propre.

ANIMATION EN GROUPE :

1. Consignes (5 minutes)
→ Expliquer les consignes et objectifs de l’activité aux élèves.

2. Réflexion individuelle à la maison
→ Les élèves remplissent le blason.

3. Restitution (20-25 minutes)
→ Les élèves présentent leur blason.

ANIMATION L'AUTO-EVALUATION :


TABLEAU D'AUTO-ÉVALUATION

RETOUR

RETOUR MENU PRINCIPAL

Suivez-nous

Ecrivez-nous à l'adresse : monessalecole[@]lesper.fr

Vos suggestions, remarques, avis sont les bienvenus !

RETOUR MENU PRINCIPAL

Partenaires

Ils font de ce projet une réalité :

Ils animent le dispositif :

Ils apportent leur concours :