Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

"L'épidémie du SIDA en France : recherche, prévention et luttes politiques"

Sujet du jour !

Pour t'expliquer ce qu'est le SIDA en 1 min !

Voilà comment nous allons procéder !!

Recherches

Prévention

2

3

Lutte politique

4

Contexte

1

Clique sur la rubrique numéro 1

En 1983, la société française est marquée par l'épidémie du SIDA qui touche d'abord:

  • Les homosexuels (contamination par rapports sexuels non protégés)
  • Les toxicomanes
  • Des personnes transfusées (contamination par le sang)

Ce sont les associations et les médecins qui sont les premiers à intervenir, à réagir ! Certains s'occupent de la prévention, d'autres de la recherche.

1. (contexte) Tout commence en 1982 ou une première identification de la maladie est faite !!

  • 1983 création de l'association Vaincre le SIDA (première association homosexuelle en France pour la lutte contre le SIDA)
  • 1984 l'association AIDES (en référence au verbe "aider")
  • 1985 les premiers depistages du SIDA sont mis en place
  • 1989 l'association Act Up-Paris (lutte contre le SIDA)

C'est seulement en 1986 que l'Etat met en place une politique de la Santé Publique, soit 4 ans après la première identification de la maladie !

En 1987, la France autorise officiellement la publicité du préservatif !

Recherches

Prévention

2

3

Lutte politique

4

Contexte

1

Clique sur la rubrique numéro 2

2. En ce qui concerne les recherches !

Les prémices de la recherche médicale

C'est en 1983 que des médecins français isolent la souche du virus, le VIH.

Didier Lestrade (photo), ancien président d'Act Up-Paris, et Gilles Pialoux, médecin à Paris, parlent des débuts de la recherche médicale et du lien entre médecins et associations de maladies. Ils mettent en avant plusieurs idées:

  • 1982 est créé le premier groupe français de travail sur le SIDA (GFTS), après le diagnostic des premiers cas en France (médecins hospitaliers, infectiologues, dérmatologues, pneumologues, épidémiologistes, etc).
  • Rôles du GFTS étaient d'alerter la communautée gay et de mettre en place de nombreuses études épidémiologiques.
  • En 1987, de nombreux tests de dépistage seront destinés au grand public.
  • De nombreux postes de "techniciens d'étude clinique" seront créés pour renforcer la qualité des essais thérapeutiques et des études épidémiologiques.

Résumé: Petit à petit des études se mettent en place avec l'aide de nombreux spécialistes ayant tous une volonté de contrer cette maladie ou du moins d'essayer de la connaître d'avantage. C'est donc pour cela que l'on développe et on créé des centres de depistage (gratuit et anonyme) ainsi que de nombreux groupes d'intervenants.

1987, on créé l'AZT, le 1er médicament antirétroviral qui ralentit la progression du virus mais qui ne l'élimine pas !

Recherches

Prévention

2

3

Lutte politique

4

Contexte

1

Clique sur la rubrique numéro 3

3. En ce qui concerne la prévention

De nombreux acteurs participe à la prévention pour la lutte contre le SIDA:

  • Les médias
  • distribution de brochures/ affichages
  • Interventions scolaires (aujourd'hui)
  • Les associations (1984 AIDES/ 1989 Act Up-Paris/ 1983 Vaincre le SIDA/ etc.)
  • Des médecins et autres scientifiques

L'exemple de Act Up-Paris

L'association Act Up-Paris mène une campagne de sensibilisation à destination des pouvoirs publics pour inciter à réagir en parlant du SIDA (Le triangle rose que les militants portent renvoie à celui porté par les déportés homosexuels dans les camps nazis). Leurs mobilisations ont pour but de choquer, de marquer, pour mieux se faire entendre. L'association Act Up-Paris repose sur une logique: mener des actions "chocs".

Recherches

Prévention

2

3

Lutte politique

4

Contexte

1

Clique sur la rubrique numéro 4

4. En ce qui concerne la lutte politique et la place de l'Etat dans ce combat

Le rôle de l'Etat dans la lutte contre le sida est extrêmement important. Il faut que celui si se mobilise au maximum pour permettre les nombreuses avancées et progrès.

Michèle Barzach (photo), ministre délégué chargé de la santé et de la Famille a annoncé, le mardi 24 février, des mesures pour lutter contre le sida:

  • Postes de dépistage gratuit, anonyme
  • seringues gratuites pour toxicomanes en pharmacie (SIDA s'attrape également par le sang)
  • postes de techniciens d'études cliniques pour renforcer la qualité des essais thérapeutiques et des études épidémiologiques.

En 1987, Le gouvernement français autorise la publicité du préservatif !

Conclusion

"Depuis le début de l’épidémie, 36,3 millions de personnes sont décédées à la suite de maladies opportunistes liées au SIDA. Les nouvelles infections à VIH ont été diminuées de 52% depuis le pic de 1997 (passant de presque 3 millions en 1997 à 1,5 million en 2020). Les décès liés au sida ont chuté de plus de 64% depuis le pic de 2004 (passant de presque 2 millions à 680 000). La tuberculose reste la principale cause de décès chez les personnes vivant avec le VIH, soit environ un décès sur trois liés au SIDA.

A la fin de l’année 2020, près de 27,5 millions de personnes vivant avec le VIH avaient accès à un traitement antirétroviral, soit une augmentation de 7.8 millions par rapport à 2010.

Au niveau des investissements, à la fin de l’année 2020, 21.5 milliards de dollars US étaient disponibles pour la lutte contre le SIDA dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Cependant, L’ONUSIDA estime que 29 milliards de dollars US seront requis dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, en 2030, pour mettre fin au SIDA en tant que menace pour la santé publique mondiale."

D'après un article de Santé sur le Net (https://www.sante-sur-le-net.com/maladies/maladies-virales/vih/sida-aujourdhui/)

Le SIDA est encore un combat d'actualité !!