Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

Transcript

Revue de
web

SEMAINE 19

Sommaire

Cinq questions pour comprendre la future application d’identité numérique

Union européenne : pourquoi un portefeuille numérique à marche forcée ?

L’entreprise américaine Clearview renonce à vendre ses outils de reconnaissance faciale aux entreprises

Des milliers de sites Internet enregistrent les données des formulaires, avant même que le bouton « envoyer » ait été utilisé

Le travail administratif auparavant réalisé par les Caf est transféré aux usagers

Le métavers et l’ordre économique

Mais que vient faire le Vatican dans les NFT et le métaverse ?

eMule a 20 ans : entre légendes urbaines et faux fichiers, l’héritage des faussaires du peer to peer

Cinq questions pour comprendre la future application d’identité numérique

"Il sera bientôt possible, pour les citoyens français, de recourir à un service public d’identification numérique pour s’authentifier et faire des démarches dématérialisées. Un décret du 26 avril signé par le premier ministre et le ministre de l’intérieur autorise désormais l’Etat à créer un service de garantie de l’identité numérique (SGIN), facultatif et gratuit. Derrière le terme technique, il y a la mise en place, au terme d’un programme lancé en 2018, d’une application sur smartphone permettant « de prouver [l’]identité en ligne et de maîtriser la diffusion [des] données d’identité »."

[IN : Le Monde]

Lire l'article

Union européenne : pourquoi un portefeuille numérique à marche forcée ?

"Aucun projet n’impactera davantage notre quotidien que celui du « portefeuille numérique » que veut mettre en place à terme la Commission européenne. Or, l’agenda imposé pour son adoption court-circuite toute véritable discussion citoyenne sur la question. Avec le risque qu’il ne s’impose sur le mode du fait accompli."

[IN : Le club de Mediapart]

Lire l'article

L’entreprise américaine Clearview renonce à vendre ses outils de reconnaissance faciale aux entreprises

"C’est une décision majeure dans le combat pour la protection des données. Lundi 9 mai, après deux ans de bataille judiciaire contre l’Union américaine pour les libertés civiles (ACLU), Clearview AI a accepté de ne plus vendre sa base de données biométriques à des entreprises privées. L’accord doit encore être validé par un juge du comté de Chicago."

[IN : Le Monde]

Lire l'article

Des milliers de sites Internet enregistrent les données des formulaires, avant même que le bouton « envoyer » ait été utilisé

"Une nouvelle étude montre que, sur certains sites, s’abstenir de finaliser un formulaire ne garantit pas que vos données n’aient pas déjà été récupérées. Et ce, dans le but de proposer des publicités toujours plus personnalisées."

[IN : Le Monde]

Lire l'article

Le travail administratif auparavant réalisé par les Caf est transféré aux usagers

"Depuis des années, les Caf misent sur le tout numérique. La dématérialisation devait rendre le système plus efficace. L’accès aux droits, comme le RSA, apparaît pour certaines personnes de plus en plus compliqué. La politiste Nadia Okbani nous explique pourquoi."

[IN : Basta !]

Lire l'article

Le métavers et l’ordre économique

"DUn monde parallèle dans lequel les frontières physiques, les normes sociales, les contraintes économiques sont abolies : la rhétorique du métavers n’est pas neuve et emprunte son idéologie aux pamphlets des années de la construction d’internet. L’apparition des technologies distribuées et des blockchains lui donne pourtant un nouveau souffle, décrivant l’utopie d’un monde structurellement armé contre la concentration des pouvoirs inhérente au web 2.0. Prototype d’un cyberespace refondé sur les principes de la décentralisation ou nouveau terrain d’affrontement pour les mastodontes technologiques, les enjeux du métavers sont plus profonds qu’il n’y paraît."

[IN : Le Vent Se Lève]

Lire l'article

Mais que vient faire le Vatican dans les NFT et le métaverse ?

"DUn monde parallèle dans lequel les frontières physiques, les normes sociales, les contraintes économiques sont abolies : la rhétorique du métavers n’est pas neuve et emprunte son idéologie aux pamphlets des années de la construction d’internet. L’apparition des technologies distribuées et des blockchains lui donne pourtant un nouveau souffle, décrivant l’utopie d’un monde structurellement armé contre la concentration des pouvoirs inhérente au web 2.0. Prototype d’un cyberespace refondé sur les principes de la décentralisation ou nouveau terrain d’affrontement pour les mastodontes technologiques, les enjeux du métavers sont plus profonds qu’il n’y paraît."

[IN : Numerama]

Lire l'article

eMule a 20 ans : entre légendes urbaines et faux fichiers, l’héritage des faussaires du peer to peer

"Reflets de ce qu’était le Web dans les années 2000, eMule, Limewire ou Kazaa ont jeté les bases du piratage sur Internet, et contribué, aussi, à la diffusion de faux fichiers dont les effets se font encore sentir aujourd’hui".

[IN : Le Monde]

Lire l'article