Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

reconstruire la france sous la quatrième république

Partie 1 : se repérer dans la période

Vivre en France en démocratie depuis 1945.

Après la débâcle face à l’armée allemande en mai 1940, Philippe Pétain obtient les pleins pouvoirs.

Il met en place l’État français et engage le pays dans la Révolution nationale, véritable rupture avec les acquis et les valeurs de la IIIème République. Refusant la capitulation et la politique de collaboration de Pétain, le général de Gaulle rallie à lui l’ensemble des forces de la Résistance intérieure et extérieure.

1940-1944 : La parenthèse de l' Etat Francais

Le Gouvernement provisoire de la République française (GPRF) que dirige le général De Gaulle rétablit, à partir de 1944, la libération du territoire, la légalité républicaine et la démocratie en France.

9 AÔUT 1944 - Ordonnance du GPRF ( gouvernement provisoire de la République française ) - Rétablissement de la République.

La Constitution de la IVe République est adoptée par référendum le 13 octobre 1946. Elle met en œuvre les idées issues de la Résistance, inscrites dans le programme du Conseil national de la Résistance (CNR) : restauration des libertés fondamentales, droit de vote accordé aux femmes par décret du 21 avril 1944, création de la Sécurité sociale ,...

9 AÔUT 1944 - Ordonnance du GPRF ( gouvernement provisoire de la République française ) - Rétablissement de la République.

21 AVRIL 1944 - droit de vote accordé aux femmes par décret

1945 : Création de la sécurité sociale

Également appelé "guerre d'indépendance d'Indochine", le conflit, qui s'est déroulé de 1946 à 1954, fait partie des affrontements majeurs de l'histoire de la France au XXe siècle. Le 19 décembre 1946, plus d'un an après la fin de la Seconde Guerre mondiale, la France subit le premier revers de sa politique coloniale lorsque le parti communiste vietnamien (Vietminh) de Hô Chi Minh lance une offensive générale afin de s'emparer de la ville d'Hanoï. Commence alors un conflit armé entre le Vietminh et l'Union française qui durera près de huit ans et fera 500 000 victimes. Il s'achèvera par la défaite de la France à Diên Biên Phu le 7 mai 1954

1947- 1954 : Guerre de décolonisation en Indochine

Les événements de la Toussaint rouge (novembre 1954) marquent l’entrée dans la guerre (qui ne porte pas ce nom toutefois ; il est question à l’époque des « événements », c’est-à-dire des événements intérieurs, relevant de la police. Il faut attendre l’an 2000 pour que ces événements soient officiellement considérés comme une guerre). À l’intransigeance française (« l’Algérie, c’est la France » du ministre François Mitterrand) répond l’intransigeance du Front de libération nationale (FLN). Cette guerre s’avère longue et difficile. L’armée française est confrontée à des guérillas, celles du FLN avec « ses six chefs historiques » – dont Mohammed Boudiaf – et celles du MNA de Messali Hadj. L’enchaînement de la violence aboutit à la mobilisation du contingent (et donc de toute une génération de jeunes hommes âgés d’une vingtaine d’années) dans une « sale » guerre où se succèdent des attentats et des massacres tant sur le sol algérien que sur le solmétropolitain. La question devient internationale : le sort de l’Algérie isole la France sur la scène internationale à Bandung et à l’ONU (cf. thème 1)

1er novembre 1954 : " Toussaint Rouge" , début de la guerre d' algérie

" Une" du journal d' Alger
2 Novembre 1954

L’instabilité ministérielle liée à l’impossibilité de parvenir à une majorité parlementaire stable

fragilise la IVe République qui se révèle incapable de régler la crise algérienne. Le 13 mai 1958, le président de la République René Coty fait appel au général de Gaulle. Investi des pleins pouvoirs par l’Assemblée nationale, Charles de Gaulle est chargé d’élaborer une nouvelle constitution qu’il soumet à l’approbation des Français par référendum.
Le général de Gaulle apparaît une nouvelle fois comme le sauveur de la France. Il sort de sa traversée du désert bien décidé à mettre en place une nouvelle république dans laquelle le président aura un réel pouvoir au sein de l’exécutif.

Mai 1958 : la fin de la quatrième République

L'audio de l' intégralité de la trace écrite
Version courte

L'audio de l' intégralité de la trace écrite
Version longue - partie 1

L'audio de l' intégralité de la trace écrite
Version longue - partie 2

L'audio de l' intégralité de la trace écrite
Version longue - partie 3