Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

TEN WAYS TO SAVE WATER

Horizontal infographics

GRETA THUNBERG

Horizontal infographics

STEVE JOBS

Horizontal infographics

FIRE FIGHTER

Horizontal infographics

ONE MINUTE ON THE INTERNET

Horizontal infographics

SITTING BULL

Horizontal infographics

Transcript

Savoir dire "Non"

Différez vos réponses

Savoir vous fixer des limites

Savoir fixer des limites aux autres

1

2

3

Est une compétence à développer pour fixer des limites sereinement...

Fixez-vous pour règle de ne jamais donner votre accord immédiatement

1

certains voleurs de temps sont internes, ils ne dépendent que de vous

2

Vous devez être précis sur le temps que vous pouvez leur accorder et respecter ce temps

3

Je ne suis bien sûr pas en train de vous dire qu'il faut systématiquement répondre non à toute demande et cela en toute circonstance car notre quotidien professionnel est fait de moments de collaboration, de soutien et de partage.

Vous avez vu au chapitre précédent que chacun à notre tour, nous avons besoin d'aide, de déléguer. Je vous parle uniquement de refuser les tâches qui mettraient en péril la réalisation de vos propres obligations ou de vous protéger des personnes qui abuseraient du temps des autres consciemment ou inconsciemment en n'assumant pas leurs responsabilités. Savoir dire non est donc dans certaines circonstances, une bonne manière de gérer son temps.

La meilleure parade à votre enthousiasme naturel à dire oui est certainement de différer votre réponse de quelques minutes, de quelques heures, voire de quelques jours. Fixez-vous pour règle de ne jamais donner votre accord immédiatement.


Laissez-vous un temps de réflexion qui vous permettra de peser le pour et le contre de votre engagement. Il vous sera plus aisé à tête reposée de mesurer si vous pouvez réellement assumer cette nouvelle charge dans votre emploi du temps et surtout si elle en vaut la peine au regard des priorités que vous vous êtes fixées.

Vous pouvez également utiliser une méthode dont l'efficacité n'est plus à prouver et qui se décompose en trois étapes.

Savoir dire non est une compétence à développer impérativement pour fixer des limites sereinement et gérer efficacement son temps.


Cela équivaut à s'accorder le droit de refuser une demande pour privilégier ses propres tâches, engagements et obligations.

L'étape numéro un est d'exprimer votre compréhension de la demande.

Puis en étape numéro deux, expliquez les inconvénients que cela aurait pour vous d'accepter et argumentez en ce sens.

Si possible, en étape numéro trois, vous devez proposer une alternative.

En ce qui concerne les autres et il faut avouer que certains ont tendance à ne pas avoir de limites quand il s’agit de venir vous solliciter pour une demande d’information, un avis ou un conseil, il faut également fixer des limites.

  • Vous devez être précis sur le temps que vous pouvez leur accorder et respecter ce temps que vous avez fixé afin d’être crédible et d’instaurer une routine qui finira par habituer les gens à s’auto limiter quand ils viendront vous solliciter.
  • Lors d’un rendez-vous, prévenez votre interlocuteur dès le départ du temps dont vous disposez. En fixant des limites, le rendez-vous va s’organiser automatiquement sans déborder.
  • Idem pour les conversations téléphoniques: vous devez cadrer d’emblée l’échange en donnant des limites de temps. Vous obligerez ainsi les personnes à aller droit au but, à être synthétiques car vous les aurez prévenus que leur temps est limité. C’est en fixant des limites que vous garderez le contrôle sur votre temps et que vous serez en mesure de respecter votre planification.

En ce qui concerne les limites que vous devez vous fixer à vous-même, la première étape est de

  • fixer une durée pour chaque chose que vous entreprenez. Souvent, quand on fait une tâche qui nous passionne ou qui requiert une grande concentration, on peut perdre la notion de temps. Il est donc important de se mettre des garde-fous, des alertes afin de respecter le temps imparti à chaque chose. Vous pouvez ainsi utiliser des alertes sur votre emploi du temps électronique ou tout simplement utiliser les rappels sur votre smartphone.

  • Vous devez également définir des temps de non-disponibilité (fenêtre Einstein), des zones de non-interruption en fixant notamment des créneaux d’une ou deux heures calmes par jour, porte fermée si vous avez un bureau indépendant, sans téléphone, sans e-mail, afin de pouvoir vous concentrer et réaliser les tâches qui demandent le plus de réflexion. Vous pourrez vous aider dans ces moments-là avec la méthode POMODORO. C’est encore une manière de vous fixer des limites.