Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Chapitre 7 :

AGENTS PATHOGÈNES ET MALADIES INFECTIEUSES

start

Ressources

A l'aide des ressources à disposition, concevoir un document attractif comparant deux maladies : le SIDA et le paludisme.

Home

Schéma bilan

Vidéo

Agents pathogènes et maladies infectieuses

L'agent responsable du SIDA

L'agent responsable du paludisme

FIches d'identités


Agents pathogènes et maladies infectieuses

Le SIDA en quelques dates

L'histoire du paludisme

Dates clés

répartition

Le paludisme dans le monde

Le VIH dans le monde

Nombre de nouveaux cas de paludisme en 2017 par pays.

Le paludisme est une maladie endémique, c’est-à-dire qu’elle touche de manière continuelle certaines régions. En région équatoriale, chaude et humide en permanence, le paludisme est transmis toute l’année. Dans les régions subtropicales, il ne survient qu’en période chaude et

humide.

Personnes infectées par le VIH en 2017 (en million d’individus)

Agents pathogènes et maladies infectieuses

Modes de transmission

  • Transmission directe : transmission qui se fait directement d'individu à individu
  • Transmission vectorielle : transmission qui se fait par un ou plusieurs intermémdiaires, appelé vecteur, qui assurent la multiplication de l'agent pathogène

Le paludisme

Le SIDA

Appareil buccal piqueur de l’anophèle femelle (loupe binoculaire)

Les modes de transmission du VIH.

Le VIH se propage via les liquides corporels.

En France, 99% des nouvelles infections se font lors de rapports sexuels non protégés, et 1% par injection de drogues avec une seringue venant d’être utilisée par un individu contaminé. La pratique de l’accouchement par césarienne et des traitements médicaux adaptés des mères ont permis d’éliminer quasiment les transmissions mère-enfant

L’appareil buccal du moustique femelle est une expansion allongée et rigide, appelée proboscis (a). Lorsque les stylets vulnérants (b) pénètrent dans la peau au moment de la piqûre, de la salive aux propriétés anticoagulantes est injectée et le sang de l’hôte est aspiré dans le canal alimentaire grâce à une pompe pharyngienne. Si ce sang contient des agents pathogènes, l’anophèle femelle s’infecte et peut ensuite infecter d’autres hôtes

Agents pathogènes et maladies infectieuses

Les cycles évolutifs

Le SIDA

Le paludisme

Observation de frottis sanguins (microscope)

Cycle de vie du Plasmodium falciparum et symptômes chez l’humain.

En 1899, Giovanni Battista Grassi, Amico Bignami et Giuseppe Bastianelli décrivent le cycle de vie du pathogène. Ils découvrent qu’il ne vit que dans le moustique et l’humain : ces derniers constituent des réservoirs. L’infection de ces deux hôtes est une étape indispensable à la maturation et à la multiplication des différentes formes du pathogène au cours de son cycle de vie

Modes d'action du VIH et son traitement

Agents pathogènes et maladies infectieuses

Les réservoirs

VIH

Paludisme

Définition :

On appelle réservoir à pathogènes les organismes ou milieux assurant la conservation, la multiplication et la transmission d’un pathogène.

Les réservoirs de virus.

En 1997, des chercheurs supposent qu’il existe des réservoirs dormants du virus, c’est-à-dire des cellules contenant de l’ADN viral intégré dans leur génome, sans qu’il y ait production de nouveaux virus. Pour cela, ils mesurent chez différents profils de patients la quantité d’ADN viral déjà intégré dans l’ADN de lymphocytes T4 (LT4)

Le cycle de vie de l’anophèle, vecteur du paludisme.

Dans les zones d’endémie, l’Organisation mondiale de la santé conseille d’assécher et de combler les étendues d’eau pouvant servir de gîte aux larves

Agents pathogènes et maladies infectieuses

Un scenario de répartition du paludisme en Afrique en 2050

La lutte contre le paludisme

Survie des moustiques anophèles en fonction de la température

Une moustiquaire dans une chambre au Sud Soudan

Eliminer les points d'eau stagnante permet également de limiter la propagation

Interview de Jérôme Clain, spécialiste du paludisme

La connaissance des conditions optimales de multiplication du vecteur de la maladie, couplée au scénario du réchauffement climatique en 2050 permet de prédire l’aire de répartition de la maladie. Les valeurs de 1 à 9 reflètent la proportion d’individus atteints en 2000, en unités arbitraires.

Ces valeurs de références sont utilisées pour 2050.

Des chercheurs ont montré en 2014 qu’avec la montée des températures en altitude, des populations des régions montagneuses d’Amérique du Sud et d’Afrique de l'Est sont plus touchées par le paludisme que par le passé.

En Afrique en 2017, la moitié de la population à risque dormait sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide et 6,6 % de la population vivait dans une maison dont les murs avaient été pulvérisés d’insecticides à effet rémanent. Même si, grâce à la prévention, 663 millions de cas estimés

ont été évités en Afrique subsaharienne depuis 2010, 43% des personnes exposées au risque ne bénéficient toujours pas des méthodes préventives

Interview de Jérôme Clain, spécialiste du paludisme.


Le paludisme peut être diagnostiqué par l’observation de parasites ou la détection de protéines spécifiques du parasite dans le sang. Un diagnostic précoce et un traitement rapide sont les moyens les plus efficaces pour guérir la maladie. Au début du XXe siècle, les premiers médicaments antipaludiques de synthèse ont été mis au point. Parallèlement, des insecticides ont été pulvérisés sur les zones touchées. Mais des parasites et des moustiques chimiorésistants sont apparus.

En 2001, des nouvelles thérapies très efficaces ont été utilisées, à base de dérivés d’artémisinine. Récemment, des parasites résistants à ces thérapies sont apparus en Asie du Sud-Est. Ces nouvelles résistances présentent une grave menace car il n’existe pour l’instant aucune autre thérapie aussi efficace et les recherches sur un vaccin sont toujours en cours.

Agents pathogènes et maladies infectieuses

La lutte contre le VIH

Objectifs et engagements internationaux contre le sida fixés en 2011

Nombre de tests de dépistage réalisés en France avant, pendant et après une campagne incitant au test de dépistage du VIH

Un exemple de campagne de prévention

Résultats obtenus en 2015

En 2011, les États membres de l’Organisation des Nations unies ont souscrit des engagements en matière de prophylaxie (ce terme désigne l’ensemble des campagnes de prévention, pratiques

et traitements visant à éviter l’apparition ou la propagation d’une maladie) concernant le sida. Un bilan a été établi en 2015. La «massification» du traitement fait partie des plus grands succès de la riposte mondiale au sida à ce jour. Entre 2014 et 2015, le nombre de personnes sous traitement a augmenté d’environ un tiers

Le test permet la détection du virus à partir d’un simple prélèvement sanguin. T1 à T4 sont les trimestres d’une année

Le nombre de nouvelles infections a chuté de 36 % dans le monde entre 2000 et 2017 grâce aux campagnes de prévention massive. L’usage du préservatif (masculin ou féminin), quand il est bien utilisé, est le seul moyen de se prémunir totalement d’un risque de contamination lors d’un rapport sexuel.

Schéma

Vidéo

Remarque : Ne pas tenir compte du numéro de chapitre