Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Type : Portrait équestre
Matériau : huile sur toile
Dimensions (H × L) : 260 × 221 cm

Bonaparte franchissant le Grand-Saint-Bernard (1801)
Jacques-Louis David (1748-1825)

Bonaparte franchissant le Grand-Saint-Bernard est un portrait équestre de Napoléon Bonaparte alors Premier Consul, réalisé par Jacques-Louis David entre 1800 et 1803. Napoléon est représenté lors du franchissement du col alpin du Grand-Saint-Bernard par l’armée de réserve, épisode qui marque le début de la seconde campagne d’Italie.

David peint cinq versions de ce portrait, dont la première est commandée par le roi d’Espagne Charles IV comme témoignage d’entente entre son royaume et la République française; elle est depuis 1949 conservée au musée national du château de Malmaison. Les trois suivantes sont commandées par le Premier Consul à des fins de propagande et sont les premiers portraits officiels de Napoléon. Elles ornent le château de Saint-Cloud (depuis 1816 au château de Charlottenbourg à Berlin), la bibliothèque de l’hôtel des Invalides (depuis 1837 au musée national du château de Versailles), et le palais de la République cisalpine à Milan (depuis 1834 au musée du Belvédère à Vienne).

La dernière version n’a pas de commanditaire et est conservée par David jusqu’à sa mort (entrée en 1979 au musée national du château de Versailles, elle est depuis 2017 exposée au Louvre Abou Dabi). Archétype du portrait de propagande, l’œuvre a été de nombreuses fois reproduite en gravure, sur des vases ou des assiettes, sous forme de puzzle ou en timbre-poste, témoignages d’une importante postérité. Ce portrait a influencé des artistes comme Antoine-Jean Gros et Théodore Géricault.