Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Tp 2: Conditions et cristallisation dans un magma

Harini MINA
Inès MOUSLI
1G1

Info

Bonjour Mme TRELLU,

Lorsque vous parcourrez ce diaporama, dès que vous voyez une icône "Zoom", veuillez cliquer dessus.

Merci,

Inès MOUSLI et Harini MINA, 1G1

Tp 2: Conditions et cristallisation dans un magma

Comment les différences entre une structure cristalline et amorphe se mettent en place au sein d'une roche ?

Tp 2: Conditions et cristallisation dans un magma

Comparaison des conditions de formations des 2 roches magmatiques : Gabbros et basalte

Gabbro

Basalte

Tp 2: Conditions et cristallisation dans un magma

Partie A

-


Tp 2: Conditions et cristallisation dans un magma

Partie A

D'après le doc 1a, nous pouvons voir que le gabbro est une roche entièrement cristallisée, ce qui explique sa texture grenue. En effet, les cristaux de grandes tailles (vus au miscroscope polarisant LPA X40) sont du feldspath plagioclase et de la pyroxène. Le gabbro, étant une roche magmatique plutonique, il s'est donc refroidit lentement en profondeur : les atomes qui le composent ont eu le temps de s'aligner, ce qui explique la formation de solides cristallins.

Tp 2: Conditions et cristallisation dans un magma

Partie A

En revanche, à partir d'un microscope polarisant (LPA X100), on constate que le basalte (doc 1b) contient certes du feldspath plagioclase et de la pyroxène comme le gabbro... mais contient du verres en plus. Etant donnée que le basalte, roche magmatique volcanique se refroidit plus rapidement, c'est une roche entièrement cristallisée et donc à texture grenue. Les atomes qui le composent non pas eu le temps de s'aligner, ce qui explique la formation de solides amorphes.

Tp 2: Conditions et cristallisation dans un magma

Partie A

Le doc 2 nous montre la localisation et la formation du basalte et du gabbro : ces deux roches se forment tous les deux sous une dorsale; le basalte à la surface de la dorsale, en contact avec l'eau (on peut aussi parler de basalte en coussin) à une température de 2°C tandis que le gabbro se forme dans la chambre magmatique à une température 500-1000°C.

Tp 2: Conditions et cristallisation dans un magma

Partie A

En résumé...

Tp 2: Conditions et cristallisation dans un magma

Carte d'identité du Gabbro :

-Lieu de formation : dorsale océanique par un magma 1300°C

-T° de formation : 500 à 1000°C

-Profondeur de formation : en profondeur dans la chambre magmatique

-Temps de formation : centaines de milliers d'années

Vitesse de refroidissement : lent


Tp 2: Conditions et cristallisation dans un magma

Carte d'identité du Basalte :

-Lieu de formation : dorsale océanique par un magma 1300°C

-T° de formation : 2°C

-Profondeur de formation : en surface de la dorsale au contact de l'eau de mer

-Temps de formation : quelques jours à quelques mois

Vitesse de refroidissement : rapide


Partie A

Hypothèse: Nous savons à présent que le basalte et le gabbro sont composés de même cristaux et sont tous les deux fomés sous une dorsale à une profondeur et température différentes. Or, on peut voir dans à l'échelle macroscopique que leur texture diffère. Nous pouvons donc supposer que cette différence est dûe à la vitesse de refroidissement des roches.

Partie A

Pour confirmer notre hypothèse, nous allons mettre en place une stratégie expérimentale :
Nous allons reproduire la formation du basalte et du gabbro en modélisant ces deux roches par de la vaniline. Nous ferons fondre de la vaniline (qu'on mettra sur deux lames différentes) sous la hotte aspirante. Après avoir déposer la lamelle sur la vaniline fondue, nous mettrons l'une des lame dans de la glace. Nous devrions à la fin obtenir la formation de cristaux qu'on pourra observer au microscope polarisant afin de déduire laquelle des deux lames a de la vaniline qui a le plus cristallisée. Si nous voyons que la vaniline qui a été "glacé" et donc qui a refroidit plus rapidement n'est pas entièrement cristallisée, contrairement à la vaniline qui a refroidit plus rapidement alors notre hypothèse est validée.

Partie C: Tableau présentant les résultats obtenus de l'expérience sur la vaniline.

zOOM

zoom

Partie D: Exploitation des résultats

Dans la vaniline qui a refroidit rapidement, nous pouvons distinguer de très petits cristaux ainsi qu'un espace "vide"au microscope polarisant, contrairement à la vaniline "glacée" (qui a refroidit plus rapidement) dans laquelle les cristaux dont bien grands et nettes. Or, nous savons qu'une roche (ici modélisée par de la vaniline) qui refoidit lentementcomme le gabbro a le temps d'entièrement cristallisée tandis qu'une roche qui refroidit plus rapidement comme le basalte n'a pas le temps d'entièrement cristallisé. Donc nous concluons que les vitesses de refroidissements jouent bien un rôle dans la cristallisation d'une roche et donc dans l'agencement des atomes, à l'origine de la texture de la roche.

Tp 2: Conditions et cristallisation dans un magma

EUREKA! NOTRE HYPOTHESE EST VALIDEE !

Harini MINA
Inès MOUSLI
1G1

Merci Mme TRELLU d'avoir parcouru notre diaporama jusqu'au bout