Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Carnet de lecteur

Salomé CORBEL

de

Ce qu'il faut de nuit

LAURENT PETITMANGIN

Menu

L'auteur

L'oeuvre

Mes impressions

Les episodes en image

La Bande son

La bande annonce

QUELQUES CITATIONS

LE CASTING

LE CV DE GILLOU

MA CRITIQUE

LA PREMIERE PAGE DE MON ROMAN

LA DERNIERE PAGE DE MON ROMAN

L'AUTEUR :

Nom : PETITMANGIN

Prénom: Laurent

Né en : 1965, Lorraine

Biographie : Laurent PETITMANGIN est issu d'une famille de cheminots. Pendant 20 ans, il vit à Metz et décide ensuite de partir à Lyon pour ses études. Il travaille chez Air France. Depuis une dizaine d'années, il écrit. Grâce à son premier roman, Ce qu'il faut de nuit, il connait un fort succès et obtient de nombreux prix littéraires tels que le prix Stanislas et le prix Femina des lycéens.

L'OEUVRE :

Titre : Ce qu'il faut de nuit

Date de parution : 2020

Auteur : Laurent PETITMANGIN

Résumé : Après la mort de sa femme, un père doit élever seul, ses deux enfants nommés Fus et Gillou. Il s'occupe d'eux, les emmène voir des matchs de football. Cependant, les enfants grandissent et Fus s'éloigne de son père. Gillou devient alors médiateur entre le père et le fils. Gillou s'intéresse aux études sur Paris tandis que Fus ne s'intéresse qu'au football. Un jour, Fus est accusé d'avoir tué un de ses ennemis, Julien. Le tribunal va alors devenir l'endroit le plus fréquenté par son père.

Contexte : Pendant les élections françaises de 2017.

MES IMPRESSIONS :

  • J'ai ressenti de la pitié pour le père lors du procès de Fus, puisqu'il a consacré sa vie pour ses enfants. Il leur a transmi des valeurs. Mais, lorsque son fils ne respecte pas ces valeurs, il doit sûrement se sentir coupable d'avoir transmis une mauvaise éducation.

  • Au début de la lecture, j'ai eu de l'admiration pour cette famille qui malgré la mort de la moman, reste soudée. Ils continuent de vivre et s'amusent ensemble.

  • Pendant les discussions sur l'avenir de Gillou, j'étais intéressée de voir l'ambition qu'il avait. Egalement, de voir qu'il est soutenu dans son parcours m'a fait sourire.

  • En lisant la lettre de Fus à son père, j'ai été prise de court. C'est le moment où l'on comprend le suicide de Fus. Cet écrit est rempli d'amour, de reconnaissance. J'ai été émue par cette fin.

LES EPISODES EN IMAGE :

  • Fus en sang pendant la bagarre avec Julien :

LES EPISODES EN IMAGE :

"12 ans, c'est bien ce que je dois mériter"

"vous êtes condamné à 12 ans de prison pour assassinat"

  • Pendant le procès de Fus, lors du verdict :

LES EPISODES EN IMAGE :

  • Lors de la lecture de la lettre, la réaction du père :

LA BANDE SON :

L'Internationale - Les Coeurs Révolutionnaires

Gonna fly now - Bill Conti

You - Petit Biscuit

Cornfield Chase - Hanz Zimmer

Il s'agit d'une musique qui connote la tristesse et les souvenirs. Elle représente bien les flashbacks en lien avec la moman. Notamment, ceux sur son cancer: "elle nous avait laissés. Elle s'était démenée pendant trois ans avec son cancer"

Il s'agit d'une musique connotant le combat et je pense que Fus est dans cet esprit lorsqu'il part à ses matchs de football. Pour moi, elle est à écouter pendant le trajet direction les matchs.

Lors des regroupements politiques : "on avait chanté l'Internationale, on avait été jusqu'au quatrième couplet, le peuple qui ne veut que son dû."

Cette musique comble le silence. Elle pourrait être écouté lors des moments longs et silencieux entre le père et Fus, qui ne se parlent plus.

LA BANDE SON :

Summer - Calvin Harris

Everybody wants to rule the world - Tears for Fears

Another Day - Fabien Nataf

La vie en rose - Edith Piaf

Il s'agit d'une musique connotant la tristesse. Lors de l'enterrement de la mère (flashback), je trouve qu'elle représente bien le chagrin qu'a la famille.

Lorsque Gillou et Jérémy vont à Paris. Cette chanson d'Edith Piaf me connote les ballades dans les rues de Paris.

Pendant les trajets direction Paris. Cette musique me fait penser aux chansons que l'on écoute dans la voiture pour partir en vacances, par exemple.

Au moment de l'été : "Août c'est le meilleur mois dans notre coin. La saison des mirabelles. La lumière vers les cinq heures de l'après-midi."

LA BANDE SON :

Un jour au mauvais endroit - Calogero

Una Mattina - Ludovico Einaudi

Café des Lilas (piano version) - Lilian Barbe

Lorsque le père réfléchit à ces arguments pour le procès de son fils : "Fus, lui avait été là au mauvais moment." "Au mauvais moment quand il était retourné agresser le gars."

Cette musique connote le regret, la douleur, la tristesse, ce qui représente les émotions traversées par le père de Fus durant le procès.

Pendant la lecture de la lettre écrite par Fus à son père. Cette musique me connote un effondrement. Ainsi, je trouve qu'elle représente bien la situation dans laquelle se retrouve le père en lisant cette lettre.

Robert le Diable - Jean Ferrat

Gillou à la maison qui écoute les musiques de la moman : "Il continuait à passer les Jean Ferrat de la moman, comme il le faisait depuis qu'elle était morte. Bordel, il comprenait les paroles? << Desnos qui partit de Compiègne accomplir sa propre prophétie>>"

QUELQUES CITATIONS :

"Les autres diront une vie de merde, une vie de drame et de douleur, moi je dis, une belle vie"

"Qui sait dire en une page la merde qui noie nos mines et nos vies"

"Quoi qu'il arrive, l'un serait toujours là pour l'autre"

"Que cela te plaise ou pas, les gens ne crachent pas dessus"

"Même les cauchemars restaient supportables"

"Je ne me voyais aucun avenir"

LA BANDE ANNONCE :

Watch

LA BANDE ANNONCE :

Il faut cliquer sur le lien ci-dessous et à votre gauche, vous pourrez télécharger la bande annonce (après avoir cliqué sur "accepter"). Bon visionnage !

LE CASTING :

Gilles LELLOUCHE dans le rôle du père

François CIVIL dans le rôle de Jérémy

Pierre Niney dans le rôle de Fus (Frédéric)

Valérie LEMERCIER
dans le rôle de la moman

Mickael LUMIERE dans le rôle de Gillou

"Fus déja grand et sec". Je pense que cet acteur peut avoir les mêmes expressions et le caractère de Fus.

"Gillou encore rond, une bonne bouille qui prenait son temps pour grandir". Cet acteur peut jouer des personnages calmes et bienveillants, comme Gillou.

J'imagine Jérémy grand et fin avec un air plus vieux que son âge. Je trouve que François CIVIL peut typiquement représenter un étudiant à Paris.

Gilles LELLOUCHE peut jouer un père qui sacrifie sa vie pour ses enfants et un mari triste.

Valérie LEMERCIER représente pour moi une femme souriante, joyeuse et drôle et j'imagine la moman avec ces qualités.

LE CASTING :

Axel AURIANT dans le rôle de Julien

Thomas CHOMEL dans le rôle de Hugo

Jean RENO dans le rôle de Bernard

Daniel AUTEUIL dans le rôle du Jacky

Josiane BALASKO
dans le rôle de la Jacky

Lucie LUCAS dans le rôle de la fille de Paris

Daniel AUTEUIL peut avoir l'air d'un bon conseiller et un bon ami.

J'imagine la Jacky avec les caractères physiques de Josiane BALASKO.

Thomas CHOMEL peut jouer un acteur innocent, gentil et bienveillant comme Hugo.

Grâce à ses expressions, je pense qu'il peut jouer un personnage énervé et influenceur.

Bernard est un homme assez agé et bienveillant.

J'imagine la fille de Paris, belle, gentille et douce comme Lucie LUCAS.

LE CASTING :

Alexandre BRASSEUR dans le rôle du père de Krystyna

Philippe BAS dans le rôle de l'avocat

Lucille GUILLAUME dans le rôle de Krystyna

Xavier DELUC dans le rôle du juge

Marine DELTERME dans le rôle de la seconde juge

J'imagine Krystyna brune aux yeux bleus et je trouve qu'elle serait la petite amie idéale pour Fus.

Je vois bien Alexandre BRASSEUR ayant le rôle d'un père qui soutient sa fille.

Grâce à ses rôles dans les séries policières, il pourrait jouer un avocat.

Connue par son rôle dans Alice Nevers, elle peut représenter une fois de plus une juge.

Comme il a joué dans "Sections recherches", en ayant un rôle de juge, il resterait dans son domaine dans lequel il joue bien.

LE CV DE GILLOU :

LIRE

MA CRITIQUE :

Dans son premier roman, Laurent PETITMANGIN, met en avant une famille simple qui se contente de ce qu'elle peut avoir. C'est le cas de beaucoup de gens. Ces gens dont on se préoccupe peu. Cette famille a le pouvoir de nous prendre par les sentiments à travers leurs aventures. Que ce soit par le respect qu'ils ont entre eux, l'amour vrai qu'ils partagent, ce roman nous touche.

Ce père incroyable qui ne baisse pas les bras à la suite de la mort de sa femme, un homme qui vit pour ses enfants avant de penser à lui, nous partagent ses pensées sincères et ses valeurs morales tout au long du livre. Ce personnage nous émerveille et nous fait réfléchir. En effet, un homme qui consacre sa vie pour ses enfants pour au final avoir un de ses fils en prison. Cela signifie-t-il qu'il est un mauvais père ? Plein de questions se posent à la suite de cette lecture.

Ce qu'il faut de nuit est un roman avec une grande sincérité, sensibilité et authenticité.


LA PREMIERE PAGE DE MON ROMAN :

LIRE

Cher journal,
tu commences à avoir l’habitude que je t’écrive après être rentrée de l’hôpital. Aujourd’hui, c’est pire que tout. Je n’arrive même plus à m’arrêter de pleurer tellement j’ai l’impression que ma vie est foutue. Une seule phrase m’a détruite, tu entends ? Une SEULE: « J’ai le regret de vous annoncer, Mademoiselle Smith que vous êtes atteinte de l’endométriose ». Quand j’ai entendu cette phrase, tout s’est bousculé dans ma tête et je suis restée bouche-bée face au médecin. Dans la voiture, maman m’a dit : « Ne t’en fait pas Joy , tu seras traitée et nous sommes là, ton père et moi, pour te soutenir. Et puis au moins maintenant, on sait pourquoi tu vomis quand tu as tes règles». Maman a certainement raison de voir le positif. Mais, je suis trop bouleversée pour imaginer un seul instant que ma vie a un avenir.
J’avais déjà imaginé être atteinte d’endométriose car seule, l’infirmière du lycée m’avait parlé de cette maladie lorsque je venais la voir, plusieurs fois dans la semaine de mes règles, pour qu’elle me donne un Spasfon. Après la discussion avec l’infirmière du lycée, je m’étais renseignée sur internet et cela m’avait encore plus inquiétée. Comme maman ne m’en avait jamais parlé et n’avait pas l’air inquiète, je me suis dit que cela ne me concernait sûrement pas. Sauf que si elle ne m’en parlait pas c’est tout simplement parce qu’elle n’en savait rien sur ce foutu endomètre. Journal, pourquoi les gens n’en parlent pas ? Je pense maintenant, à toutes les personnes qui sont aussi atteintes de cette maladie mais ne le savent toujours pas à cause d’une communication inexistante par les médecins.

Une seule phrase peut détruire

Mercredi 15 avril 2015

Il y a quand même UNE FEMME SUR DIX qui souffre d’endométriose. C’est considérable ! Trop de colère, de déception en moi et tu es là pour que je me libère.
MERCI

Cher journal,
je ne suis pas allée en cours depuis 2 jours. Je n’essaye même pas de rattraper les cours que m’envoient mes copines par Snapchat. Je suis dévastée. J’ai l’impression que personne ne me comprend. C’est pourquoi, je m’isole et écoute Lana Del Rey en boucle, toute la journée. Ses chansons raisonnent dans ma tête. Toi et la musique, vous êtes les seules qui me permettent de me défouler. Tu me diras, peut être que maman est aussi là pour moi et que je pourrais lui parler mais sans vraiment savoir pourquoi, je suis énervée contre elle parce qu’elle ne savait pas ce qu’était l’endométriose. Je sais bien que ce n'est pas de sa faute et qu’il faudrait que je lui parle mais j’ai le courage de parler à personne. Maman m’envoie tout de même des messages pour savoir si je vais bien. Ce matin, elle m’a envoyé un message pour me dire qu’elle avait pris un rendez-vous chez un gynécologue pour qu’il me traite. Malgré que je sois déçue des médecins, je n’ai espoir qu’en eux pour que je puisse encore profiter de ma vie. 16 ans, c’est beaucoup trop tôt pour s’arrêter d’aller à des soirées à cause d’un coup de poignard dans le ventre. Le fait de te parler vient de me donner la force d’affronter le monde et c’est décidé, JE VAIS ME BATTRE !

Vendredi 17 avril 2015

LA DERNIERE PAGE DE MON ROMAN :

LIRE

Cher journal,
J’ai passé une assez bonne journée. Je suis allée voir des anciennes copines du lycée, on a tellement rigolé que j’en oubliais même ma maladie. En revanche, sans surprise, j’ai encore eu une crise mais j’étais à la maison donc j’ai pu m’en sortir. Les nouveaux médicaments que m’a prescrit le gynécologue me font effet et j’en suis contente. Cela ne m’apaise que pour quelques minutes mais c’est toujours ça. T’as vu, je continue d’apprendre à vivre avec et de voir le positif même si je vais pas te cacher que cette foutue maladie me prive de beaucoup de choses et que je ne vis pas la vie que je m’étais imaginée petite. C’est comme ça !
Cela faisait un petit moment que je ne t’avais pas écrit mais c’est peut-être que je vais mieux en ce moment ! Merci d’être là pour moi, que ce soit quand ça va bien ou non.

Mardi 11 janvier 2021

Cher journal,

aujourd’hui, je reviens te parler pour te dire Adieu. Je n’ai plus la force de me battre. Cette maladie m’empêche de vivre constamment. COMBIEN DE FOIS J’AI DÛ ANNULER DES SORTIES ENTRE COPINES PARCE QUE CE COUTEAU DANS MON VENTRE ÉTAIT PRÉSENT ? COMBIEN DE FOIS JE ME SUIS PRIVÉE DE

Dimanche 27 juin 2021

PORTER UNE ROBE MOULANTE CAR MON VENTRE ÉTAIT GONFLÉ ? ET SURTOUT, COMBIEN DE FOIS UN GARCON M’A REPOUSSÉ QUAND IL A VU MON VENTRE GONFLÉ ? Beaucoup trop de fois. Tu es le premier à savoir que cette maladie me bouffe un peu plus chaque jour. La seule chose que m’apporte cette maladie, c’est de SOUFFRIR. Elle m’a rendue infertile et fatiguée. Elle me gâche ma vie tous les jours ! Alors, oui, les médecins essayent de me soulager en me nourrissant de médocs, mais ils ne me soignent pas et mon endométriose est toujours présente. Cela fait maintenant 6 ans que j’apprends à vivre avec et pourtant je ne profite pas plus de ma vie. Alors, quelle utilité ai-je à vivre ? Mise à part souffrir, je pense qu’il n’y a aucune réponse à cette question. Journal, tu vois cette impression qu’un couteau me poignarde le ventre, chaque jour ? Et bien dans quelques minutes, ce ne sera plus une image mais une réalité. Désolée de te quitter de cette manière mais sache que je te remercie de m’avoir écoutée et de m’avoir accompagnée dans ce combat. J’espère que tu ne m’en voudras pas d’abandonner ce combat maintenant.
ADIEU !