Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Play

Etude du rôle du microbiote sur la digestion chez le rat.

On a comparé, lors d’une expérience, la prise alimentaire et les selles de rats dépourvus de microbiote (animaux axéniques), et celles de rats avec un microbiote normal (animaux témoins).

Le rôle du microbiote lors de la digestion.

Parmi les glucides des aliments d’origine végétale, seuls le lactose, le saccharose et en partie l’amidon, peuvent être décomposés

par nos enzymes digestives (une dizaine). Les autres glucides, comme la cellulose composant la paroi des cellules des plantes, sont

appelés << fibres >>. Ils sont digérés par les nombreuses enzymes (57000) produites par le microbiote. De la bouche à l’intestin, notre

microbiote est un acteur clé de la digestion. Les humains bénéficient donc des enzymes du microbiote et celui-ci bénéficie en retour

d’un habitat et d’une source de nourriture: un humain et son microbiote vivent en symbiose.


MICROBIOTE INTESTINAL ET AGENT PATHOGENE.


LE MICROBIOTE INTESTINAL LUTTE CONTRE LES MICRO-ORGANISMES PATHOGENES.

Les micro-organismes du microbiote sont la première barrière contre les micro-organismes pathogènes. Ils occupent le même milieu de vie et se nourrissent des mêmes substances, ils entrent donc en compétition avec les pathogènes.

Certaines bactéries du microbiote produisent des substances anti-inflammatoires qui combattent l'inflammation en réduisant notamment la

douleur et en activant les cellules de l'immunité.

En cas de déséquilibre du microbiote, le système immunitaire est complètement modifié.


L'EFFET DU MICROBIOTE SUR LE SYSTEME IMMUNITAIRE

La rate, les gangtions lymphatiques et les plaques de Peyer (situés dans l’intestin grêle) sont, chez la souris comme chez les humains, des structures impliquées dans l’immunité. Ils contiennent de nombreuses cellules immunitaires, dont des lymphocytes. Pour évaluer l'impact du microbiote sur ces structures, des chercheurs ont comptabilisé le nombre total de cellules qui les constitue et le nombre de lymphocytes qu’ils contiennent, chez des souris témoins et des souris dépourvues de microbiote, dites axéniques.


RELATION ENTRE MICROBIOTE ET OBESITE







UNE VIE SANS MICROBES?

MICROBIOTE ET SYSTEME NERVEUX


VERS UN TRAITEMENT DE L'OBESITE.


L'APPORT DES TRANSFERTS DE MICROBIOTE


TRAITEMENT DES PATHOLOGIES INTESTINALES PAR LE MICROBIOTE

La bactérie Clostridium difficile est responsable de colites entraînant des douleurs abdominales et des diarrhées qui peuvent être mortelles dans 5 % des cas.Près d'un demi—million de cas ont été diagnostiqués en 2017 aux Etats—Unis. Cette infection survient généralement après un traitement antibiotique, surtout en milieu hospitalier, ou chez des personnes qui ont un système immunitaire affaibli. 4 % de la population sont des porteurs sains de la bactérie, c'est-à-dire qu'ils présentent la bactérie sans symptômes associés.



RESULTATS DE DEUX ESSAIS DE TRAITEMENT DE MALADIES INFLAMMATOIRES CHRONIQUES DE L'INTESTIN.





LA TRANSPLANTATION DE MICROBIOTE FECAL ou TMF


La transplantation de microbiote fécal est une nouvelle méthode de traitement utilisées pour lutter contre les infections à Clostridium difficile, une bactérie pathogène qui peut être à l'origine de diarrhées sévères.

Principe de la TMF



Comparaison entre les résultats d'une transplantation fécale et la prise d'antibiotiques.

Des patients souffrant de diarrhées à Clostridium difficile ont été traités soit par transplantation de microbiote fécal soit par antibiotiques.

A L'AIDE D'UNE CARTE MENTALE , PRESENTEZ POUR CHAQUE EXEMPLE ABORDE (autisme, obésité, diarrhées, maladies inflammatoires chroniques de l'intestin) LE PRINCIPE DE TRAITEMENT ET UN EXEMPLE DE RESULTAT OBTENU.

Vous trouverez le logiciel carte mentale dans les applications de l'ENT.

LES BACTERIES DU MICROBIOTE ET LA MALADIE DE CROHN

La maladie de Crohn se traduit par une inflammation chronique de l'intestin. Les malades souffrent de douleurs abdominales, de diarrhées, de fièvre et perdent souvent du poids. Dans un cas sur deux, on est obligé d'opérer pour enlever la partie endommagée. Une bactérie du nom de Faecalibacterium prausnitzii, normalement abondante chez des sujets sains, est absente ou très peu abondante

dans l’intestin des malades. L'introduction de cette seule bactérie (voire de liquide récupéré de leur milieu de culture), chez des souris modèles souffrant d’une maladie comparable 3 la maladie de Crohn

réduit l’inflammation.


MICROBIOTE ET SALMONELLOSE


Document 1 : Une famille de bactéries responsable des salmonelloses (source institut pasteur)

Les salmonelloses sont des maladies provoquées par des entérobactéries du genre Salmonella. La plupart des Salmonella sont hébergées dans l'intestin des animaux vertébrés et sont le plus souvent transmises à l'homme par le biais d'aliments contaminés. En pathologie humaine, les salmonelloses comprennent deux principaux types d'affections : gastro-entérites et fièvres typhoïde et paratyphoïdes. Les personnes les plus fragiles peuvent succomber à ces infections.

De nombreuses études ont été menées pour comprendre les mécanismes de contamination et de résistance à ces entérobactéries.





Figure 1Des salmonelles Salmonella thyphimurium, observées au microscope électronique. La barre d'échelle indique 200 nms : chaque bactérie mesure donc environ 2 µm.


Document 2 : Le microbiote intestinal : Une piste sérieuse pour comprendre l’origine de nombreuses maladies (source Inserm)

Notre tube digestif abrite pas moins de 1012 à 1014 micro-organismes, soit 2 à 10 fois plus que le nombre de cellules qui constituent notre corps. Cet ensemble de bactéries, virus, parasites et champignons non pathogènes constitue notre microbiote intestinal (ou flore intestinale).

Son rôle est de mieux en mieux connu et les chercheurs tentent aujourd’hui de comprendre les liens entre les déséquilibres du microbiote et certaines pathologies, en particulier les maladies auto-immunes et inflammatoires.





Document 3 : Infection par Salmonella sp avant et après un traitement antibiotique


























ACTIVITE : Après avoir formulé une hypothèse liant le microbiote et la résistance aux salmonelles, utiliser le modèle numérique pour mettre en évidence les relations existantes entre ces micro-organismes.


Aide à la résolution:

voir la vidéo dans la page "microbiote un partenaire clé pour notre santé"

Télécharger le modèle:

https://www.pedagogie.ac-nice.fr/svt/productions/edumodeles/algo/index.htm?modele=microbiote2bact

Vidéo de présentation du modèle :



  • Lancer l’animation de la modélisation.
  • Noter les résultats de cette manipulation témoin.
  • Réinitialiser l’animation (flèche circulaire à gauche de l’écran).
  • Pour tester votre ou vos hypothèses, modifier le modèle à l'aide des menus figurant dans l'encadré rouge à droite.

  • Lancer à nouveau l’animation de la modélisation.
  • Noter les résultats et conclure.
  • Reproduire ces modélisations autant de fois que nécessaire pour tester l’ensemble des hypothèses formulées.



Lexique:

Phagocyte: cellule immunitaire capable d'ingérer un agent pathogène, des débris cellulaires, des molécules et de les détruire par digestion.

Nutriment: substance alimentaire directement assimilable par l'organisme.


Présenter l'ensemble de votre travail (de l'hypothèse jusqu'à l'exploitation des données fournies par le modèle) sur une feuille de traitement de textes que vous déposerez dans le parcours éléa.