Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

La 2ème ligne de défense : l'immunité adaptative

hapitre

Comment l'immunité adaptative permet-elle l'élimination d'un pathogène ?

Intro

LES CARACTÉRISTIQUES DE LA REPONSE IMMUNITAIRE ADAPTATIVE

humorale Suite

SUITE

sommaire

LA RÉPONSE IMMUNITAIRE HUMORALE



1 : qu'est ce qu'un anticorps ?


2 : mode d'action des anticorps



3 : origine des anticorps

SOMMAIRE

sommaire

Tu as validé ton QCM après le 3. , si oui tu peux finir avec cette vidéo

En cliquant sur moi dans les différentes pages, vous pourrez revenir à ce sommaire !

C'est chouette non ?

Cliquez sur Sommaire

SUITE

Plasmocytes

3- Origine des anticorps

sommaire

sommaire

L'origine des anticorps

SUITE

1. Estimer le rapport nucléocytoplasmique (volume du noyau/volume cellulaire) d'un lymphocyte B et d'un plasmocyte de 2 façons différentes
a) par le calcul

b) par la mesure (logiciel mesurim )

2) Après avoir avoir présenté vos mesures et calculs correctement, vous analyserez vos résultats et utiliserez les documents ressources pour apporter une explication aux différences constatées de rapport nucléocytoplamsique entre les 2 types de cellules immunitaires.

Travail attendu
Faire des mesures/présenter/ exploiter

sommaire

Ressource 1
Les Lymphocytes B

Ressource 2
Les plasmocytes


lien vers Mesurim


Le rapport nucléocytoplasmique est le rapport entre le volume du noyau de la cellule et le volume totale de la cellule.


Pour le calcul du rapport cytoplasmique, on considèrera que la hauteur h de la cellule et h' celle du noyau sont identiques.

Il faut avant de commencer avoir enregistré l'image de le cellule (clic droit/ enregistrer sous)

puis Ouvrir le logiciel Mesurim

puis aller chercher votre image.

Aller dans Mesurer / Surface/ puis définir l'échelle (n'oubliez pas de valider) puis délimiter les surfaces à mesurer

L'origine des anticorps circulants

SUITE

1. Etudier chaque document et prendre soigneusement des notes dans son cahier de ce que montre ou explique chaque document concernant les mécanismes à l'origine des anticorps.


2. Utiliser vos notes pour expliquer comment la production d'anticorps dirigés spécifiquement contre un antigène peut elle être aussi efficace malgré la diversité potentielle des organismes pathogènes ?
Réponse sur le cahier.


Activité à faire

sommaire

Multiplication et différenciation du clone sélectionné

document 4

Document 3

Sélection clonale

Document 1

La réponse à une infection virale

Document 2

L'activation de la réponse immunitaire humorale et donc la production d'anticorps circulants se fait grace à la sélection de lymphocytes immunocompétents = capables de reconnaître l’antigène présent dans l’organisme.

Il existe dans les ganglions lymphatiques, avant toute exposition aux agents pathogènes, des centaines de millions de lymphocytes , à l’état dormant (= "en attente", non actifs), se distinguant par les anticorps qu’ils portent à leur surface (=anticorps membranaires).

Coopération des lymphocytes

Un lymphocyte B porte à sa surface un grand nombre d’anticorps tous identiques et spécifiques d’un antigène donné. Ce sont des anticorps dits membranaires (à ne pas confondre avec les anticorps circulants)

Chaque individu produit une grande variété de LB et chaqye type de lymphocyte constitue ce que l’on appelle un clone (= une population de cellules toutes identiques de quelques milliers d’exemplaires).

Un antigène pénétrant dans l’organisme est reconnu par un clone de lymphocytes spécifiques. La reconnaissance et la fixation de l’antigène au récepteur déclenche l’activation des lymphocytes sélectionnés. On parle de sélection clonale.


Les lymphocytes B ayant reconnu l’antigène se multiplient : c’est l’amplification clonale.


La plupart se différencient en plasmocytes. Cette étape constitue la différenciation clonale. D’autres formeront un clone de cellules mémoires.




Bordas, 1ère spécialité, page 350

Les lymphocytes représentent le support cellulaire de l’immunité adaptative, d’activité retardée mais plus spécifique de l’agent agresseur et dotée d’une “mémoire” immunitaire et donc plus efficace que l’immunité innée même si cette dernière reste très importante. Les lymphocytes sont organisés en diverses populations fonctionnelles spécialisées qui continuent encore aujourd’hui à être identifiées et décryptées.

À ce jour, 3 grandes catégories de lymphocytes ont été identifiées :

  • les lymphocytes T (car maturation dans le Thymus, support de l’immunité dite cellulaire) ;
  • les lymphocytes B (car maturation dans la Bourse de Fabricius intestinale chez l’oiseau mais dans le thymus également chez l’homme, support de l’immunité humorale) ;
  • les lymphocytes Natural Killer (NK).

Les lymphocytes T eux-mêmes se répartissent en diverses sous-catégories aux fonctions spécialisées, qui sont identifiables par l’expression différentielle de certaines molécules de surface appelées CD pour Cluster of Differentiation, en réalité des marqueurs de différenciation lymphocytaire qui continuent à être décrits actuellement au fur et à mesure que les connaissances s’affinent. Même si l’adéquation entre l’expression de ces CD et la fonction du lymphocyte correspondant n’est pas absolue, elle reste intéressante pour identifier ces populations fonctionnelles en pratique.


Je me teste avant de passer à la suite :

Les anticorps circulants dans le sang sont fabriqués :
1. par des plasmocytes n' ayant jamais rencontrés l'antigène
2. par des plasmocytes ayant rencontrés un antigène
3.par des lymphocytes B n'ayant pas rencontrés l'antigène
4. par des Lymphocytes T ayant rencontrés l'antigène

La production d'anticorps circulants nécéssite l'activation uniquement de lymphocytes B :

1. vrai

2. faux

Les plasmocytes se distinguent des lymphocytes B:
1. par leur plus grande taille et leur plus volumineux noyau
2. par leur plus petite taille et leur plus volumineux noyau
3. par leur plus grande taille et moins volumineux noyau
4. par leur plus petite taille et moins volumineux noyau

Les anticorps membranaires des LB
1. permettent de sélectionner une population de LB spécifique d'un antigène
2. sont tous identiques
3. permettent d'activer la phagocytose
4. sont libérés dans le sang pzr les plasmocytes

sommaire

Validation réponses

sommaire

Un peu de patience, ça arrive ...