Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

Transcript

La Comédie Française

1

2

Le théâtre à l'italienne

La salle

Le théâtre à l'italienne

Un objet symbolique

Le fauteuil exposé à La Comédie Française est celui de Molière !

Il a ceci de particulier que le grand dramaturge l’a utilisé pour jouer Le Malade Imaginaire, sa dernière pièce. C’est dans ce fauteuil qu’il s’est réellement trouvé mal sur scène en jouant son rôle de personnage malade.

Il est mort quelques heures plus tard. C'était en 1673.

Pas de travail demandé pour cette page.

Le Kiosque
des noctambules

Cette œuvre d’art contemporain, nommée
« Le kiosque des Noctambules », a été réalisée par le plasticien Jean-Michel Othoniel et installée en 2000 sur la place Colette, face à La Comédie Française. La bouche de métro, à cet endroit, a été habillée d’un ensemble de sphères : certaines sont en aluminium, et d’autres en verre de Murano.

La Commedia dell' arte

Des comédiens professionnels

Toujours les mêmes personnages

Une source d’inspiration

pour Molière


Un théâtre d’improvisation

Du rythme !

On peut situer le début de la Commedia Dell’arte au XVIème siècle lorsqu'une troupe de huit acteurs italiens et amateurs décident de devenir des comédiens professionnels : « commedia dell arte » signifie donc « comédie de métier ». C’est la première fois, dans l’Histoire, que les comédiens seront payés pour leur art.

Les troupes sont itinérantes, c'est-à-dire qu'elles voyagent de ville en ville pour présenter leur spectacle. Elles sont composées d'environ 10 acteurs qui ont à leur disposition un schéma, qu’on nomme « canevas ». Les acteurs doivent le respecter : cela définit l'intrigue principale de la pièce, tout en permettant aux acteurs d’improviser autour de cette trame. Dans ce type de théâtre, le texte n’est pas écrit et personne n’apprend par coeur !

Ce théâtre se caractérise par la mise en avant de la ruse ou des caractères de certains personnages. D’ailleurs, ces personnages sont toujours les mêmes et sont reconnaissables grâce à leurs costumes. Les masques sont aussi importants car ils permettent à un même acteur de jouer plusieurs personnages !

Un rythme endiablé sur scène. S’enchaînent des sketchs qui mêlent acrobaties et danses.

Et beaucoup de mimiques, des déguisements

Molière, à Paris, devait partager le théâtre dans lequel il travaillait, avec une troupe de comédiens italiens. Il les a donc beaucoup observés, et s’en est bien inspiré pour ses propres œuvres.


Passez votre souris sur chaque personnage...

Pour retourner à la page précédente

Si vous avez terminé tout le travail demandé en page précédente

Colombine

La servante malicieuse et charmante. C'est la confidente de sa maîtresse mais elle peut aussi jouer le rôle de l’entremetteuse dans les affaires de cœur.

Arlequin

Il porte un chapeau. Son costume est couvert de morceaux de tissu de toutes les couleurs. Il est rusé et vif.

Optimiste, il trouve toujours une solution à tout. Il aime à s’amuser et faire de l’esprit.

Le docteur

Il porte un chapeau noir, il est bedonnant et il a une voix très grave. C'est un médecin aux remèdes farfelus et il est assez idiot.

Brighella

Le serviteur malin, ingénieux, enjoué, qui sait aider mais aussi duper son maître. Il aime se moquer des vieillards amoureux ou voler les avares. Il n'a pas de scrupules et sait s'adapter à tous les métiers. C'est un chanteur qui s'accompagne souvent à la guitare.

Pantalon

Il s'agit d'un vieil avare à l'aspect misérable.

Il est souvent le père d'un jeune homme ou d'une jeune fille. Il est tout le temps dupé par ses valets.

Polichinelle

On raconte que le diable l’aurait pris par le dos puis l’aurait laissé tomber, d’où sa fameuse bosse. Son apparence est horrible avec son nez crochu.

Il est brutal, bavard et ne sait garder un secret.

Matamore

Il a un masque avec un long nez et il est espagnol.

Il aime faire peur et multiplier le nombre de ses ennemis : c'est un vantard.