Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

musique et handicap

QUAND LA PRATIQUE ARTISTIQUE CONSOLIDE LE LIEN SOCIAL

AGATHE AUSSOURD

1G3 - EMC

INDEX

1. Page de garde

9. Réponse à la problématique

2. Index

10. Sources

3. Introduction et problématique

4. et 5. l- La création d'instruments spécialisés

6. et 7. ll- La formation des professeurs

8. lll- Inclusion à des concerts

"

"

Pratique artistique à la fois apaisante et stimulante, la musique révèle peu à peu ses capacités à soulager, aider, accompagner, toucher et permettre une interaction sociale unique en son genre.

C'est en effet ce qu'a conclu le rapport publié par l'organisation mondiale de la santé en mai 2020. Ce-dernier traite des effets de l'art et plus particulièrement de la pratique de la musique sur l'amélioration de la santé physique, mentale et du bien-être.
"L’approche dite de musicothérapie, d’inspiration psychanalytique à ses débuts dans les années 1970, est restée longtemps purement empirique. Certains ont pu, à l’origine, exagérer ses effets ou mal les interpréter ", détaille le Pr Hervé Platel, neuropsychologue à l’université de Caen Normandie.

De nos jours, les projets incluant des enfants - et adultes - handicapés dans l'univers musical prolifèrent. L'exemple local de l'Ecole de Musique d'Aramon en est tout à fait représentatif. Il s'agit de déterminer en quoi ce projet visant à reconsolider le lien social permet d’intégrer progressivement les enfants et adultes handicapés dans l’apprentissage de la musique ?

1. LA CREATION D'INSTRUMENTS SPECIALISES

- L'exemple du BAO-PAO:

Acronyme composé de BAO, Baguette Assistée par Ordinateur et PAO, un bois que l’on trouve en Chine avec lequel on fabrique certains instruments de musique (bien que la signification de l’acronyme soit relativement libre à l’interprétation), le BAO-PAO a été créé il y a plus de 20 ans.


Cet instrument de musique électronique est assisté par ordinateur, il est formé de quatre arcs métalliques, chacun produisant un rayon laser que le musicien doit traverser grâce à une baguette ou son doigt afin de produire un son. Il permet la création d’une vaste gamme de sons. En effet, tous les paramètres de jeu d’un instrument acoustique classique sont possibles : nuances, tempo, mélodie…

Son mode de fonctionnement:

Voici comment la création d’un son avec cet instrument particulier fonctionne : au passage de la baguette ou du doigt, un point rouge lumineux apparaît pour signaler leur passage et un son est émis. Si la baguette est passée lentement, le son entendu sera doux, c’est à dire proche du piano et à l’inverse si elle est passée vivement le son émis sera plus proche du forte.

Avantages et particularités:

Il permet ainsi par sa facilité d’utilisation la simplification du geste instrumental : il s’adresse à tous. De fait, le BAO-PAO a à l’origine été créé par un ingénieur passionné de musique afin de permettre à des enfants handicapés moteurs ou mentaux de pratiquer un instrument de musique. En effet, la pratique de cet instrument est intuitive, ludique et donc immédiatement gratifiante, puisqu’elle ne nécessite aucunes connaissances particulières en solfège.
D’autre part, il n’a aucune limite de virtuosité ou de répertoire : il a «été conçu pour pouvoir interpréter le répertoire classique mais également toute musique écrite, de variété, traditionnelles.

2. LA FORMATION DE PROFESSEURS & implatation partout en france

Carte des BAO-PAO: lieux où ils sont utilisés (rouge), écoles où il est enseigné (orange) ...

Comme l'indique l'association Puce A l'Oreille (autre acronyme de PAO), des formateurs venant du secteur médico-social forment depuis 1990 "des enseignants en éducation musicale et chant choral en collèges, ainsi que des enseignants d'écoles de musique et de conservatoires, qui souhaitent intégrer le bao-pao dans leurs cours, ou proposer des activités spécifiques à l'intention de publics handicapés (concernés par la loi 2005 sur l'accessibilité des lieux publics et l'obligation d'offrir des activités adaptées) ".

On observe ainsi que le processus d'inclusion se poursuit par la qualification d'enseignants. Ils deviennent alors à même d'accueillir un public handicapé, généralement exclu et isolé par manque d'information et de formation des écoles de musique sur les alternatives aux instruments traditionnels par exemple ...

  • l'adaptation aux différents types de handicaps et aux capacités des participants, tant sur le plan «ergonomique» que musical (le choix des morceaux, la répartition des combinaisons de parties instrumentales entre les joueurs...)


  • l'animation et la conduite de séances : en particulier l'apprentissage de scénarios pédagogiques ludiques inventés, collectés auprès des membres de la communauté bao-pao, peaufinés et retransmis au fil des années par notre équipe lors des formations

Objectifs de la formation prodiguée par cette même association:

(tirés de leur site internet et sélectionnés car ils mettent à nouveau en avant la façon dont ces formations visent à consolider le lien social, à permettre l'inclusion par l'adaptation et la sensibilisation des formés aux divers handicaps)

3. LA PARTICIPATION A DES CONCERTS

Enfin, le processus atteint son apogée par l'organisation de concerts de BAO-PAO, où les instrumentistes sont handicapés, chose encore très rare.

L'organisation de ces concerts est un moment particulièrement fort: la scène est dédiée à des personnes généralement exclues, pouvant alors présenter leur travail et une pratique artistique sur-mesure.

Photo par l'association PAO, tirée de l'un de leurs concerts

reponse a la problematique

Ainsi donc, ce projet s'inscrit donc tout à fait dans l'idée de reconsolider le lien social dans la mesure où il permet à un public à l'origine mis à l'écart de tous temps dans nos sociétés d'y trouver une place à part entière. Le domaine de la musique leur est en effet bien souvent fermé, par manque de moyens d'adaptation à leur condition. Cependant, la création d'instruments spécialisés (ici le BAO-PAO mais de nombreux autres existent tels que l'orgue sensorielle, la touche pneumatique sensible...), l'organisation de formations à leur pratique ainsi que de concerts auxquels prennent part des personnnes à handicap moteur, psychologique ou autre.
Cette initiative permet donc tout à fait de favoriser leur intégration par le biais de la musique, qui a en outre de nombreuses vertues du point de vue de l'amélioration de la santé physique ou mentale.

sources

Journal du village d'Aramon

https://www.bao-pao.com/wp/

Sciences et Avenir
https://www.sciencesetavenir.fr/sante/les-bienfaits-averes-de-la-musique_143967

https://www.inshea.fr/en/content/bao-pao