Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

II. 3- la dynamique des zones de convergence

Sommaire

II.3 la dynamique des zones de convergence

Act1 : schématisation d'une zone de subduction

A. La subduction et son volcanisme

Act2 : mise en évidence du magmatisme des zones de subduction

Act3 : La formation de ce magma visqueux

A. La subduction et son volcanisme

Au niveau des dorsales, les plaques divergent. Le moteur de ce déplacement est le mouvement de convection dans le manteau et la plongée de la lithosphère océanique dans l'asthénosphère car elle devient plus dense quand on s'éloigne de la dorsale... les zones de subduction correspondent aux endroits du globe où la lithosphère océanique rigide et cassante plonge dans l'asthénosphère ductile

Atlantic Productions for Discovery Channel

Activité 1 : schématisation d'une zone de subduction à l'aide d'un logiciel

A l'aide du logiciel Tectoglob, réaliser sur une feuille blanche une coupe sismique à l'aplomb de la cordillière des Andes, puis schématisez cette coupe en représentant :
- la bathymétrie au niveau de cette zone

- l'activité volcanique et sismique au niveau de cette zone
- la tomographie sismique sous cette zone
- le flux géothermique

Infos en plus ...

Tu as fini ? Demande le mot de passe pour t'autocorriger et complète le bilan 1

Tectoglob

Réaliser une coupe grâce à Tectoglob 3D de Philippe COSENTINO

Ouvrir Tectoglob 3D


  1. Zoomer sur la zone utile avec la roulette de la souris.
  2. Dans "données affichées" puis "cartes géologiques", cliquer sur "âge du plancher océanique"
  3. Dans "données affichées", cliquer sur "foyers sismiques" , "volcans" , "tomographie sismique Modèle GAP-P4" et "LVZ = limite entre lithosphère et asthénosphère" sans exagération de la croûte.
  4. Dans "actions" cliquer sur "tracer une coupe"
  5. Réaliser la coupe en cliquant de part et d'autre de la zone de subduction au niveau d'une zone où apparaissent des volcans et où le plancher océanique est le plus ancien.

Observe les résultats de la tomographie sismique, de l'allure de la LVZ et de l'emplacement des volcans et foyers de séismes.

Cela va te servir pour réaliser votre schéma.

Tu souhaites voir si tu as bien réalisé ta coupe sur Tectoglob avant de faire ton schéma ?

Demande le mot de passe



D'après Belin 2019


D'après Belin 2019

Activité 2 : Mise en évidence du magmatisme des zones de subduction

Observe la vidéo et détermine le type de volcanisme des zones de subduction

A l'aide des documents p172 et 173, précise quelles sont les roches caractéristiques (localisation par rapport à la surface) des zones de subduction et en quoi leur composition et la température déterminent le type de volcanisme de ces zones.
A l'aide des échantillons et lames minces (présents dans la salle), observe ces roches macroscopiquement et microscopiquement

Tu as fini ? Complète le bilan 2

Comment est formé ce magma très visqueux typique des volcans de la ceinture de feu du Pacifique?

Activité 3 : La formation de ce magma visqueux

Tu as fini ? complète le bilan 3 et auto-corrige toi !

Des modifications de la lithosphère océanique qui plonge ...

  1. A l'aide du doc 3 et 5 p 175 et des infos du genially, détermine quelles sont les modifications qu'a subi la LO au cours de la subduction (minéralogie).
  2. A l'aide du doc 1 p176, calcule les densités des roches de la LO.
  3. A l'aide du doc 4 p 175, détermine l'origine de la production du magma visqueux des zones de subduction ?


http://eric.lacouture.free.fr/lycee/termS/Term_2002/diagramme_pt.jpg

Dans la zone de subduction, le gabbro subit l’élévation de la pression, ses minéraux se transforment en libérant de l’eau.


Le métamorphisme est de type basse température-haute pression. Les minéraux du faciès schistes verts ne sont plus stables.
Ils se transforment d’abord en glaucophane. C’est le
faciès des schistes bleus.


Metagabbro à glaucophane vu à l’oeil nu – glaucophane (bleu), minéral caractéristique et pyroxène (noir) et plagioclase (blanc) (minéraux restant du gabbro)


La glaucophane est présente dans la zone bleutée à la limite entre pyroxène et plagioclase. On peut encore remarquer des minéraux verts du faciès précédent.



Glaucophane au microscope polarisant (Lumière polarisée analysée) – glaucophane (bleu) entourant un pyroxène (jaune)


Puis la pression augmentant, la glaucophane n’est elle même plus stable. Il apparaît du grenat et de la jadéite. On est dans le faciès des éclogites.

Eclogite vu à l’oeil nu – grenat (rouge) et jadéite (vert)


Les pyroxènes ont presque disparu.


Eclogite vu au microscope polarisant (Lumière polarisée analysée) – grenat (noir) et jadéite (jaune)




Auto-évaluation P180

En bref...

En bref...

II. Leszones de convergence

B. Bientôt les zones de collision