Want to make creations as awesome as this one?

Questions-réponses

Transcript

EMPEZAR

Terminale spé SVT
Test 28 de connaissances
Enjeux planétaires, La plante domestiquée
La Fleur

Une question affichée, pas de QCM.
Faites afficher la réponse pour la comparer avec la vôtre.
Pas de compteur, l'objectif étant simplement de faire l'état de vos connaissances.

START

48 questions

By ProfSVT71

QUESTION 1

Quels sont les deux grandes catégories de cycles de vie chez les plantes ?

Réponse

next

Il y a les cycles de vie courts réalisés sur une ou deux années (plantes annuelles ou bisannuelles) et les cycles de vie longs réalisés sur plusieurs années (plantes vivaces).

QUESTION 2

Réponse

Quelles sont les grandes étapes d'un cycle de vie ?

NEXT

La croissance, la reproduction, la sénescence suivie de la mort de la plante

Cycle de vie d’une plante annuelle :
le coquelicot

Cycle de vie d’une plante bisannuelle :
la carotte

Cycle de vie d’une plante vivace :
le chêne

QUESTION 3

Quelle est la fonction du système racinaire ?

Réponse

NEXT

Le système racinaire d’une plante offre une grande surface d’échanges avec le sol permettant l’alimentation en eau et en sels minéraux, ainsi que l’ancrage de la plante.

Réponse

Quelle est la fonction du système caulinaire ?

QUESTION 4

next

Le système caulinaire avec sa surface foliaire offre une grande surface de captation de l’énergie lumineuse également impliquée dans les échanges gazeux permettant la photosynthèse.

h

QUESTION 5

Comment appelle-t-on les feuilles protectrices des organes reproducteurs chez les fleurs sans pétales ?

Réponse

NEXT

Les fleurs sans pétales possèdent des feuilles modifiées rigides appelées glumes et glumelles qui enserrent les organes reproducteurs et les protègent (blé, maïs).

Structure d’une fleur de graminée

Source : Urochloa mosambicensis spikelet12 annoté - Flickr - Macleay Grass Man.jpg par Harry Rose de Dungog, Australie, via Wikimédia commons, CC-BY-2.0, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Urochloa_mosambicensis_spikelet12_annotated_-_Flickr_-_Macleay_Grass_Man.jpg

QUESTION 6


Qu'est-ce qu'une inflorescence ?

Réponse

NEXT

On observe soit des fleurs solitaires soit des inflorescences, c'est-à-dire des groupes de fleurs.

QUESTION 7

Qu'est-ce qu'une inflorescence définie ?

Réponse

next

L’inflorescence est définie quand la première fleur à s’ouvrir est au sommet de la tige bloquant ainsi la croissance de la tige

QUESTION 8

Qu'est-ce qu'une inflorescence indéfinie ?

Réponse

next

L'inflorescence est indéfinie quand les fleurs les plus anciennes sont en dessous du sommet de la tige, celui-ci étant occupé par un bourgeon floral qui n’empêche pas la tige de grandir.

QUESTION 9

Qu'est-ce qu'une fleur hermaphrodite ?

Réponse

next

La plupart des fleurs sont hermaphrodites car elles possèdent à la fois un appareil reproducteur mâle et un appareil reproducteur femelle .

QUESTION 10

Comment s'appelle l'appareil reproducteur femelle d'une fleur ?

Réponse

next

Le gynécée

QUESTION 11

Comment s'appelle l'appareil reproducteur mâle d'une fleur ?

Réponse

next

L'androcée

QUESTION 12

Qu'est-ce qu'une fleur actinomorphe ?

Réponse

next

Une fleur à symétrie radiale

Attinomorfo e Zigomorfo.jpg, par Borgetti N., Isocrono D. (DISAFA), via Wikimédia Commons, CC-BY-SA-4.0, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Attinomorfo_e_Zigomorfo.jpg

QUESTION 13

Qu'est-ce qu'une fleur zygomorphe ?

Réponse

next

Une fleur à symétrie bilatérale

Attinomorfo e Zigomorfo.jpg, par Borgetti N., Isocrono D. (DISAFA), via Wikimédia Commons, CC-BY-SA-4.0, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Attinomorfo_e_Zigomorfo.jpg

QUESTION 14

Que sont les verticilles d'une fleur ?

Réponse

next

Ce sont les quatre couronnes constitutives d'une fleur de l'extérieur vers l'intérieur

QUESTION 15

Qu'est-ce que le calice ?

Réponse

next

Le calice est le verticille le plus externe de la fleur. Il est constitué des sépales, organes à l’apparence de petites feuilles et parfois colorés ayant un rôle de protection.

QUESTION 16

Qu'est-ce que la corolle ?

Réponse

next

C'est le deuxième verticille en partant de l'extérieur de la fleur. La corolle est constituée des pétales de formes et de couleurs variées. les pétale sont un rôle protecteur pour les pièces centrales fertiles et un rôle attractif pour les pollinisateurs. On appelle périanthe l'ensemble sépales + pétales.

Mature flower diagram-fr.svg, par Mariana Ruiz LadyofHats, translation by Berrucomons ; via Wikimédia Commons, domaine publique, modifié par Sandra Rivière, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Mature_flower_diagram-fr.svg?uselang=fr

QUESTION 17

De quoi est constitué l'androcée ?

Réponse

next

L’androcée composé des étamines, organes mâles de la fleur, faites d’un filet portant les sacs polliniques ou « anthères » contenant le pollen.

Mature flower diagram-fr.svg, par Mariana Ruiz LadyofHats, translation by Berrucomons ; via Wikimédia Commons, domaine publique, modifié par Sandra Rivière, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Mature_flower_diagram-fr.svg?uselang=fr

Structure d’une étamine

QUESTION 18

De quoi est constitué le gynécée ?

Réponse

next

Le Gynécée peut être composé d'un ou plusieurs pistils. Le pistil est l'organe femelle de la fleur, formé d’un style plus ou moins allongé surmonté d’un stigmate (organe collecteur de pollen), et d’un ovaire divisé en carpelles (loges) contenant des ovules.

Structure d'un pistil

Mature flower diagram-fr.svg, par Mariana Ruiz LadyofHats, translation by Berrucomons ; via Wikimédia Commons, domaine publique, modifié par Sandra Rivière, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Mature_flower_diagram-fr.svg?uselang=fr

QUESTION 19

Qu'est-ce qu'un carpelle ?

Réponse

next

Un carpelle est une feuille spécialisée dans la production d’ovules et enroulée sur elle-même. La partie basse, l’ovaire, est spécialisé dans la production d’ovules qui suite à l’enroulement apparaîtront en binôme. La partie haute se resserre pour former le style et le stigmate.

QUESTION 20

Qu'est-ce qu'un ovaire infère ?

Réponse

next

L’ovaire est dit infère quand il est situé dans la partie inférieure de la zone d’insertion des sépales et des pétales. Il sera alors adhérent ou non au réceptacle floral.

Ovaire infère

Ovary position.svg, par Ulf Mehlig via Wikimédia commons, CC-BY-SA-2.5, modifié par Sandra Rivière, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Ovary_position.svg

QUESTION 21

Qu'est-ce qu'un ovaire supère ?

Réponse

next

Il est dit supère quand il est entièrement situé au-dessus de la zone d’insertion des sépales et des pétales.

Ovaire supère

Ovary position.svg, par Ulf Mehlig via Wikimédia commons, CC-BY-SA-2.5, modifié par Sandra Rivière, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Ovary_position.svg

QUESTION 22

Quelles sont les différentes placentations possibles ?

Réponse

next

On distingue la placentation axile quand les placentas sont situés autour d’un axe réunissant les loges de l’ovaire, la placentation centrale quand les placentas et les ovules sont en situation centrale et qu'il n’y a plus de paroi entre les carpelles faisant que l’ovaire ne soit plus constitué que d’une seule loge et la placentation pariétale quand les placentas et les ovules sont disposés sur la périphérie de l’ovaire en raison du fait que les carpelles ne se soient pas totalement enroulés.

Différentes placentations de gauche à droite : axile, centrale et pariétale

Gynoecium morphology placentation axile-2 cross section.png, par Michael G. Simpson. Redessiné et couleur: Utilisateur: RoRo, via Wikimédia Commons, domaine publique, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Gynoecium_morphology_placentation_axile-2_cross_section.png
Gynoecium morphology placentation free-central cross section.png, par Michael G. Simpson. Redessiné et couleur: Utilisateur: RoRo, via Wikimédia Commons, domaine publique, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Gynoecium_morphology_placentation_free-central_cross_section.png
Gynoecium morphology placentation parietal-1 cross section.png, par Michael G. Simpson. Redessiné et couleur: Utilisateur: RoRo, via Wikimédia Commons, domaine publique, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Gynoecium_morphology_placentation_parietal-1_cross_section.png

QUESTION 23

Comment écrit-on la formule florale d'une fleur ?

Réponse

next

L’étude d’une fleur amène à établir sa formule florale dont l’écriture respecte une codification internationale.

QUESTION 24

Qu'est-ce qu'un diagramme floral ?

Réponse

next

C'est une représentaiton schématique de la structure de la fleur disséquée.

©RS.2020

QUESTION 25

Comment se forme un grain de pollen ?

Réponse

next

Dans les anthères, après la méiose, chaque cellule haploïde s’individualise et sa paroi externe (l’exine) se rigidifie. Cette cellule haploïde subit une mitose asymétrique qui conduit à la formation d’une grande cellule végétative et d’une petite cellule générative. On parle de grain de pollen ou encore de microgamétophyte.

©RS.2020

QUESTION 26

Que se passe-t-il une fois le grain de pollen déposé sur le pistil ?

Réponse

next

Une fois le grain de pollen déposé sur le pistil, la cellule végétative qu’il contient va se déformer et donner un tube pollinique. Ce dernier va creuser le style, passer entre les cellules de celui-ci et descendre jusqu’aux ovaires pour trouver l’ovule au niveau duquel il entrera par un orifice appelé micropyle.

La cellule générative quant à elle, migre dans le cytoplasme de la cellule végétative puis subit une nouvelle mitose pour donner deux cellules spermatiques : les gamètes mâles. Le moment où cette mitose s’effectue dépend des espèces : elle se produit soit avant la dissémination du pollen soit au cours de la croissance du tube pollinique dans le style.

Tube pollinique

Mature flower diagram-fr.svg, par Mariana Ruiz LadyofHats, translation by Berrucomons ; via Wikimédia Commons, domaine publique, modifié par Sandra Rivière, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Mature_flower_diagram-fr.svg?uselang=fr

QUESTION 27

Quelle est la structure d'un ovule de plante à fleur ?

Réponse

next

L’ovule des plantes à fleur est plus complexe que chez les animaux. C’est une structure et non une cellule. L’ovule est relié à la paroi ovarienne par le funicule. Il est entouré de 2 téguments qui entourent un tissu nourricier, le nucelle. Les 2 téguments ne se rejoignent pas et l’ouverture laissée se nomme le micropyle. Au sein du nucelle se trouve le sac embryonnaire ou macrogamétophyte.

Structure de l’ovule

Ovule-Gymno-Angio-fr.svg par v via Wikimedia commons, Domaine publique, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Ovule-Gymno-Angio-fr.svg

QUESTION 28

Quelles sont les cellules qui constituent le sac embryonnaire ?

Réponse

next

Le sac embryonnaire est constitué de 7 cellules :


- 2 synergides qui encadrent l’oosphère ou gamète femelle au niveau du micropyle

- 3 antipodes au pôle opposé au micropyle

- Une grande cellule centrale qui contient 2 noyaux polaires volumineux.

Structure du sac embryonnaire

Source : Sac-embryonnaire.png par v via Wikimedia commons, CC-BY-SA-3.0-migré, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Sac-embryonnaire.png

QUESTION 29

Pourquoi parle-t-on de double fécondation ?

Réponse

next

Le tube pollinique déverse son contenu dans l’une des synergides et les deux gamètes mâles interviennent l’un et l’autre dans la fécondation du même sac embryonnaire : on parle de double fécondation. L’un d’eux féconde l’oosphère, l’autre s’unit aux deux noyaux polaires de la cellule centrale du sac embryonnaire.

QUESTION 30

Quels sont les résultats respectifs de la première et de la deuxième fécondation ?

Réponse

next

La première fécondation (celle de l'oosphère) aboutit à la formation d’un zygote diploïde qui évoluera en embryon et la deuxième fécondation (celle de la cellule centrale à 2 noyaux) donnera un zygote triploïde qui évoluera en albumen, tissu de réserve.

QUESTION 31

Qu'est-ce que l'autofécondation ?

Réponse

next

L’autofécondation ou autogamie correspond à l’union d’un gamète mâle et d’un gamète femelle d’une même fleur, fleur forcément hermaphrodite.

QUESTION 32

Comment appelle-t-on les fleurs chez lesquelles l'autofécondation est nécessaire ?

Réponse

next

Ce sont des fleurs cléistogames. On peut citer en exemple le petit pois pour lequel les fleurs ne s’épanouissent jamais entièrement obligeant l’autofécondation : les organes reproducteurs sont enfermés dans une gaine, la carène, formée par deux pétales soudés ;

Fleur de petit pois

©RS.2018

QUESTION 33

Quels sont les avantages de l'autofécondation ?

Réponse

next

L'autofécondation permet à l’espèce de se reproduire en absence de pollinisateurs. En pratiquant l’autogamie, la plante assure un fort taux de pollinisation et la quantité de pollen nécessaire est alors moins importante que dans le cas d’une pollinisation entomogame (par les insectes) ou anémogame (par le vent). Il y a donc économie de ressources. Cette facilité de reproduction permet à l’espèce d’envahir rapidement le biotope assurant ainsi sa survie. En effet, un individu introduit seul dans un nouveau biotope peut se propager en l’absence d’autres plantes de son espèce.

QUESTION 34

Quels sont les inconvénients de l'autogamie?

Réponse

next

L'autogamie limite la variabilité génétique des individus. Ainsi on observe une diminution progressive de la vigueur de la plante. Cette diminution de la biodiversité génétique induit une réduction de la capacité d’adaptation de l’espèce aux variations de l’environnement.

QUESTION 35

Qu'appelle-t-on fécondation croisée ?

Réponse

next

La fécondation croisée appelée aussi allogamie correspond à la rencontre de deux gamètes provenant de deux individus différents.

QUESTION 36

Quels sont les mécanismes qui limitent l'autogamie ?

Réponse

next

On distingue tout d’abord les obstacles morpho-anatomiques qui, comme leur nom l’indique, ont attrait à la structure anatomique des fleurs. Le premier obstacle correspond à la séparation des organes reproducteurs mâles et femelles dans l’espace. Ainsi une plante, en portant à la fois des fleurs unisexuées mâles et des fleurs unisexuées femelles, diminuera la probabilité d’autofécondation. Chez certaines espèces hermaphrodites, il existe des barrières mécaniques empêchant l’autofécondation.

Il existe également des obstacles physiologiques à l’autofécondation. C’est le cas par exemple, quand la maturité des organes reproducteurs est décalée dans le temps.

On peut citer enfin les obstacles génétiques comme la stérilité mâle de la fleur qui correspond à une incapacité de la plante à produire du pollen fécondant. Ce mécanisme est cependant rare et ce sont plutôt des mécanismes d’auto-incompatibilité pollen/pistil qui sont observés et qui font appel à des gènes d’incompatibilité (S) existant sous forme de nombreux allèle (S1, S2, S3,…).

QUESTION 37

Comment fonctionne l'auto-incompatibilité gamétophytique ?

Réponse

next

L'auto-incompatibilité gamétophytique est liée aux allèles du gène S portés par les gamètes. Les plantes hétérozygotes diploïdes disposent pour le gène S de deux allèles. Le gamétophyte mâle haploïde ne contient qu’un seul de ces allèles. Si l’allèle du pollen est le même que l’un des deux allèles de l’ovaire, le développement du tube pollinique sera bloqué et la fécondation ne pourra avoir lieu. Ainsi seule la fécondation entre une plante et un grain de pollen disposant d’allèles différents est possible.

Auto-incompatibilité gamétophytique (GSI)

Auto-incompatibilité pollinique.png par Primroses32 via Wikimédia Commons, CC-BY-SA-4.0
https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Auto-incompatibilit%C3%A9_pollinique.png

QUESTION 38

Comment fonctionne l'auto-incompatibilité sporophytique ?

Réponse

next

L'auto-incompatibilité sporophytique est liée aux allèles portés par la plante. Elle s’observe dans le cas où une partie des composants de la paroi du pollen a été synthétisée par les cellules nourricières des anthères au cours de sa formation. Dans ce cas les cellules entrant en contact avec les stigmates sont des cellules diploïdes possédant alors deux allèles. Si l’un des deux allèles de la plante diploïde qui a généré le pollen est le même que l’un des deux allèles de l’ovaire de la plante receveuse, alors le développement du tube pollinique sera bloqué et la fécondation ne pourra avoir lieu. Seule la fécondation entre deux plantes éloignées disposant d’allèles différents est possible.

Auto-incompatibilité sporophytique (SSI)

Auto-incompatibilité pollinique.png par Primroses32 via Wikimédia Commons, CC-BY-SA-4.0
https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Auto-incompatibilit%C3%A9_pollinique.png

QUESTION 39

Comment qualifie-t-on une fleur dont le pollen est transporté par le vent ? Comment qualifie-t-on alors la pollinisation résultant de ce mode de transport ?

Réponse

next

La fleur est anémogame et la pollinisation anémophile.

QUESTION 40

Comment qualifie-t-on une fleur dont le pollen est transporté par l'eau ? Comment qualifie-t-on alors la pollinisation résultant de ce mode de transport ?

Réponse

next

La fleur est hydrogame et la pollinisation hydrophile.

QUESTION 41

Comment qualifie-t-on une fleur dont le pollen est transporté par les insectes? Comment qualifie-t-on alors la pollinisation résultant de ce mode de transport ?

Réponse

next

La fleur est entomogame et la pollinisation entomophile.

QUESTION 42

Comment qualifie-t-on une fleur dont le pollen est transporté par les chauve-souris ? Comment qualifie-t-on alors la pollinisation de ce mode de transport ?

Réponse

next

La fleur est chiroptérogame et la pollinisation chiroptérophile.

QUESTION 43

Comment qualifie-t-on une fleur dont le pollen est transporté par les oiseaux ? Comment qualifie-t-on alors la pollinisation résultant de ce mode de transport ?

Réponse

next

La fleur est ornithogame et la pollinisation ornithophile.

QUESTION 44

Qu'est-ce qui caractérise les fleurs anémogames ?

Réponse

next

Les fleurs anémogames sont des fleurs discrètes souvent verdâtres et inodores. Chez les Graminées, elles sont regroupées en épi et présentent deux stigmates plumeux et des étamines flexueuses exposées à la surface de l’épi. hez les arbres forestiers les fleurs mâles sont regroupées en inflorescences appelées « chatons ». a déhiscence des anthères libèrent de grandes quantités de pollen lisse et de très petite taille (10 à 15 nm) qui peut être transporté par le vent sur de très grandes distances. Les pertes en grains de pollen sont énormes mais la quantité libérée compense le côté aléatoire de la rencontre pollen – stigmates. Les stigmates plumeux ont pour rôle, tel un peigne, de capter les grains de pollen.

Épi de graminée présentant des étamines pendantes

Briza media spikelet.jpg, par v via wikimedia commons, CC-BY-SA-3.0, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Briza_media_spikelet.jpg

QUESTION 45

Qu'est ce qui caractérise les fleurs zoogames (dont le pollen est transporté par les animaux) ?

Réponse

next

Les fleurs zoogames dont le pollen gros et collant est transporté par les animaux, présentent en général des fleurs odorantes aux pétales colorés et possédant des nectaires. Elles possèdent généralement des pétales colorés en jaune, orange (caroténoïdes), en bleu, rouge, pourpre ou rose (anthocyanes), des couleurs visibles par les oiseaux et les insectes dont le spectre de sensibilité visuelle va de l’ultraviolet à l’orange.

Grains de pollen d’hibiscus dont l’exine présente une ornementation permettant de se fixer aux insectes pollinisateurs

QUESTION 46

À quoi sert le nectar ?

Réponse

next

Le nectar produit à partir des nectaires est une ressource alimentaire pour les insectes. Formé à partir du phloème, il est constitué d’eau, de sucre, d’acides aminés, et attire les pollinisateurs.

QUESTION 47

Quelles sont les caractéristiques de fleurs entomogames ?

Réponse

next

Les fleurs entomogames sont très fréquentes et représentent 90 % des espèces chez les angiospermes. Elles possèdent généralement des pétales colorés en jaune, orange (caroténoïdes), en bleu, rouge, pourpre ou rose (anthocyanes), des couleurs visibles par les oiseaux et les insectes dont le spectre de sensibilité visuelle va de l’ultraviolet à l’orange. Les insectes ont une sensibilité très développée pour les composés volatiles émis par les fleurs : les terpènes. On peut citer le géraniol du rosier, le limonène du citronnier ou encore certains composés comme la vanilline des orchidées.

Spectre de sensibilité visuelle des pinsons

BirdVisualPigmentSensitivity.svg, par L. Shyamal via Wikimedia commons, domaine publique, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:BirdVisualPigmentSensitivity.svg

QUESTION 48

Qu'est-ce que la coévolution ?

Réponse

Il a été observé des mécanismes résultant d’une coévolution (évolution de 2 organismes en parallèle l'un de l'autre. Dans le cas de la sauge, les étamines s’abaissent quand l’abeille s’introduit dans la fleur pour boire le nectar produit au fond de la corolle tubulaire. Ce mécanisme de bascule permet de déposer du pollen sur le dos de l’insecte afin de faciliter la dispersion de celui-ci.

Fleur de sauge et ses 2 étamines basculantes

sage-1598405_1920, par Image par kie-ker de Pixabay , Pixabay licence, libre pour usage commercial, https://pixabay.com/fr/photos/sage-fleur-sauvage-sauge-salvia-1598405/

The end !!