Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Gestion pour

autrui

PRESENTATION

INDEX

Le fonctionnement de la gestation pour autrui

Définition

Qui devrait envisager la gestation pour autrui?

Quels pays en et hors Europe autorisent/où autorisent pas les mères porteuses ?

La gestation pour autrui est une technique de procréation médicalement assistée par laquelle une femme (communément appelée « mère porteuse ») accepte de porter l’embryon d’un couple (souvent dénommé « parents d’intention ») dont la femme ne peut plus mener une grossesse à terme.

DÉFINITION

Qui devrait envisager la gestation pour autrui?

 Les femmes pour qui une grossesse est médicalement déconseillée (à cause, par exemple, d’une maladie cardiaque grave ou d’une fibrose kystique)
 Les femmes nées sans utérus ou qui ont subi une hystérectomie
 Les femmes qui font des fausses‐couches à répétition impossibles à traiter
 Les femmes qui ont des tissus cicatriciels intra‐utérins impossibles à traiter
 Les femmes qui ont subi une radiothérapie pelvienne ou abdominale dans le
cadre du traitement d’un cancer
 Les couples de même sexe —hommes qui désirent avoir un enfant biologique

Si cet embryon obtenu par fécondation in vitro a pour origine les gamètes (ovocyte et spermatozoïde) des parents d’intention. Dans certains cas, les parents d’intention peuvent être amenés à faire appel à un don d’ovocytes ou à un don de sperme. Cependant, ni la mère porteuse, ni son conjoint ne peuvent être à l’origine de ces dons éventuels. L’embryon que porte la mère porteuse lui est donc toujours génétiquement étranger.

Le fonctionnement de la gestation pour autrui

ll existe plusieurs formes de gestation pour autrui :

Utiliser [l’ovule de la mère d’intention] + [le sperme du père d’intention]

Utiliser [l’ovule d’une donneuse] + [le sperme du père d’intention]

Utiliser [le sperme d’un donneur] + [l’ovule de la mère d’intention]

Utiliser [l’ovule d’une donneuse] + [le sperme d’un donneur]

Plusieurs pays européens, dont la France, interdisent la GPA : l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, l’Italie, le Luxembourg, etc. D'autres pays, en revanche, autorisent le recours aux mères porteuses : le Danemark, les Pays-Bas, la Russie, la Grèce, le Canada, certains états fédérés américains, l’Inde, etc

Fin