Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

ONE MINUTE ON THE INTERNET

Horizontal infographics

SITTING BULL

Horizontal infographics

BEYONCÉ

Horizontal infographics

ALEX MORGAN

Horizontal infographics

GOOGLE - SEARCH TIPS

Horizontal infographics

Transcript

Introduction

Mon fonctionnement en distanciel

CV

Votre avis

Travail collaboratif projet

CRCN / PIX / RGPD

Evaluation
(auto/hétéro)

Accueil en musique / brise glace / expl. logiciel

Ressources de l'enseignant (numérique, articles)

Textes et outils

?

vers la pratique du mobile et tactile

asynchrone ou synchrone

asynchrone ou synchrone

Modélisation du bien-être à distance des enseignants à partir des compétences numériques

Lors des stages professionnalisant des lycéens en lycée professionnels, les compétences développées renvoient au référentiel du diplôme (ou du module) visé. Mais, le transfert de compétence entres les gestes professionnels conçus dans la formation initiale et ceux développés dans les stages est difficile (Fabre, 2011). Accéder à la compréhension des gestes professionnels au-delà d’une réussite du geste est ainsi un enjeu considérable pour des jeunes en situation de handicap qui se cristallise lors des stages professionnels (Courbois, 2018), et suppose un apport conceptuel adapté (Astolfi, 2009).

Un dispositif nouvellement mis en place à Mayotte en lycée professionnel, nommé "le chef d’œuvre", pourrait être un moyen de créer cet espace adapté de transfert de compétences. Ce dispositif sera privilégié pour expérimenter des outils (numériques et non-numériques) de transition entre les espaces de formation.

Le fait de filmer les jeunes en stage et de travailler sur les films (montage vidéo) en classe est une manière de répondre au développement de compétences numériques et à l'hybridation de la formation.

Le projet X-MEM porté par le CUFR place les besoins des étudiants au centre du modèle de transformation de leur professionnalisation, co-construite avec les partenaires.

L’objectif du projet est de rendre plus accessibles les ressources, les outils et les pratiques pédagogiques et estudiantines universitaires hybrides et mobiles, notamment grâce au téléphone portable. Il vise à s’adapter aux conditions matérielles du territoire pour lequel l’utilisation du smartphone domine en proposant d’intégrer de manière innovante ce médium dans notre pédagogie et en pensant directement nos corpus pédagogiques didactiques autour des questions de la mobilité et de l’hybridation.

Un laboratoire d’innovations numériques permettra plus largement d’échanger sur les pratiques, d’expérimenter, de partager des compétences avec les différents partenaires institutionnels et privés, servant d’incubateur à l’appropriation de nouvelles pratiques instrumentées adaptées aux contextes pédagogiques locaux (populations, infrastructures, usages).

Deux doctorants (l'un rattaché au CREN, l'autre au laboratoire SicLab) seront recrutés pour réaliser ce projet. L'un s'intéresse davantage à l'étude du changement paradigmatique de l'hybridation du dispositif de formation au sein du CUFR à travers son accessibilisation par la mobilité des dispositifs techniques (partenariat avec le CREN) ; l'autre se centre sur les questions de l’innovation en général et l’innovation pédagogique en particulier (partenariat avec SicLab) avec la mise en place d'un nouveau tiers-lieux et des transformations du dispositif d'enseignement-apprentissage qu'il implique. Quels sont les processus créatifs mis en œuvre dans l’innovation ? Comment s’articulent ceux-ci au sein d’une organisation ? Qu’est-ce qui conditionne le succès d’une innovation ? Dans quelle mesure la mise à disposition d’outils numériques peut-elle permettre de maintenir une continuité des apprentissages et de la formation universitaire et quelles sont les modes d’appropriation de ces outils par les étudiants, bacheliers et les enseignants ? Telles sont des questions qui sont étudiées dans le cadre du projet X-MEM.

L'article est en cours de publication (révisions mineures) et modélise l'intention de pratique numérique de la tablette tactile au CUFR, après d'enseignants stagiaires MEEF 1ere année, en contraste avec leur pratique de la tablette numérique en classe, lors de leur stage.

Pratique d'un agenda numérique / éducation à la santé / accessible

Regarder vidéo

Alternance
entière/salle
2 processus

Passer du mythe à la pratique

Evaluation
et perspectives

Brain storming

Présentation : indicateurs de l'appropriation

Autres ressources

Pad

Numérique à l'école -EC 114 (6h)

Return

asychrone

CV

Un instrument n'est pas interne ou externe, il est les deux en mêmes temps (exemple de la peau, par Rabardel 2005).


Rabardel propose deux processus complémentaires pour comprendre le processus instrumental, c’est-à-dire le passage de l’outil à l’instrument.

1) L’instrumentation est une phase de décou­verte progressive des propriétés (intrinsèques) de l’artefact par les sujets qui s’accompagne d’une adaptation des structures d’action ; cette interaction transforme déjà les structures d’action du sujet (transformation du sujet lui-même) ;

2) L’instrumentalisation « peut être définie comme un processus d’enrichissement des propriétés de l’artefact par le sujet » (Rabardel, 1995, p. 114). "Je mets en forme (on pourrait dire conforme à sa personne), ce qui lui est donné de l’extérieur pour en faire son propre instrument, au sein duquel j'utilise certains paramètres de l'outil, ou j'en abandonne certains" (Rabardel, 2005, p.258).

Processus progressif de construction des compétences techniques et cognitives à l’œuvre chez la personne qui manie la technique selon les technologies de son activité

http://tecfa.unige.ch/tecfa/maltt/cofor-1/textes/beguin_rabardel00.pdf


Les outils aident à l'apprentissage DANS LA CONDITION où ils sont des instruments de pensée, qu'ils sont appropriés par les jeunes.

Tricot et Amadieu

On apprend de façon ludique avec le numérique

Le numérique motive les élèves

Le numérique rend autonome

Lire sur un écran réduit les compétences en lecture

etc.

EVOLUTION PROCESS

XX-XX

XX-XX

XX-XX

XX-XX

XX-XX

Accomodation
(par vidéo)

Déséquilibre

Mythes

Equilibre

(Amadieu et Tricot, 2014)

Piaget
Bruner

(institutionnalisation, Toullec, 2021)

Mea Culpa

Mea Culpa : dans ma lettre de candidature, laboratoire "BONHEURS" sans S.


Etayage

Etayage

Parcours et actualités

Gaëlle LEFER SAUVAGE

Université de Bordeaux

Appropriation Numérique (Rabardel, 1995)

Extrait de Nogry et Sort (2016). L’appropriation est un processus lent et progressif durant lequel l’utilisateur intègre un dispositif technique à sa vie quotidienne en l’adaptant de façon créative à sa culture en fonction de ses besoins, de ses pratiques, de ses valeurs. Durant ce processus, le sujet doit s’adapter en développant de nouvelles compétences nécessaires à la maîtrise du dispositif technique, mais il ajuste également l’artefact lui-même (Proulx, 2002 ; Millerand, 2002). Examiner le processus d’appropriation, c’est donc comprendre la façon dont les utilisateurs sélectionnent certains aspects d’une technologie, l’adaptent, la mettent en forme selon leurs besoins et en prennent ainsi possession pour aller vers des utilisations qui se stabilisent (Caroll et al., 2002).

-> modèle qui différencie une phase d’adoption et d'acceptabilité (intention d'usage et choix d’utiliser la technologie), puis un processus d’appropriation durant lequel l’acteur procède à différentes explorations de ce qu’il peut faire avec une technologie, qui donnent lieu à une évaluation et éventuellement à différentes adaptations (Rabardel, 1995). Du point de vue de la théorie de l’activité, la mise en évidence du processus d’appropriation d’un nouveau dispositif passe par une compréhension fine de l’activité instrumentée des sujets en situation.

Construction identitaire (professionnelle
(Erikson, 1972)

Lannegrand-willems (2014): La construction de l’identité ou du soi à l’adolescence a été étudiée selon deux voies principales dans les recherches (Bosma & Gerlsma, 2003) : le développement du concept de soi (Bariaud, 1997) et l’approche théorique d’Erikson (1972) qui demeure une des références majeures dans le champ du développement de l’identité à l’adolescence dans différents domaines de vie, particulièrement dans le domaine vocationnel et professionnel. Dans une conception développementale et psychosociale, Erikson considère l’identité comme une synthèse réalisée à partir des éléments du passé (histoire personnelle), des caractéristiques du présent (besoins, traits de personnalité, etc.) et des attentes du futur. Ce travail de synthèse est synonyme de « crise », au sens de moment crucial dans le développement adolescent.

Perez-Roux (2012). Au carrefour d’une sociologie compréhensive et d’une approche psychosociologique, nous envisageons l’identité professionnelle des enseignants comme un processus complexe et dynamique situé à l’articulation de trois dimensions (biographique, relationnelle et intégrative) plus ou moins en tension (Perez-Roux, 2011b) et dans lesquelles la reconnaissance est à l’œuvre. La dimension biographique suppose pour l’individu d’être reconnu pour ce qu’il est, mais aussi pour ce qu’il a vécu/construit antérieurement et pour ce dans quoi il se projette ; par ailleurs, la dimension relationnelle met en évidence que la reconnaissance de soi et l’estime de soi s’élaborent au miroir de ce que renvoie autrui et aux formes d’adéquation qui en résultent en termes d’images identitaires ; enfin, la dimension intégrative nécessite pour le sujet la reconnaissance d’une diversité de registres qui sont activés dans l’expérience professionnelle et peuvent devenir des ressources pour répondre avec plus ou moins de pertinence aux situations rencontrées.

MayMobPro

X-MEM
(hybridation)

Panorama

Bien-être à distance

Mercier et Lefer Sauvage (2022, à paraitre) : le bien-être est un composite d’un tout dynamique, contextuel et dépendant des situations dont la médiation instrumentale peut intervenir dans l’évaluation. Nos résultats obtenus indiquent que cinq variables peuvent expliquer 21,2 % du score de bien-être des étudiants en formation à distance contrainte. Trois variables ont un effet positif : le fait d’avoir une connexion internet de qualité à domicile confirmant une situation de détresse qui avait déjà mis en évidence par le media (Pellen, 2021, 16 janvier), avoir un score élevé à la dimension « agir SUR son Environnement Numérique de Travail - ENT » (autrement nommé « instrumentalisation » en référence aux travaux de Rabardel, 1995) composant le questionnaire des compétences numériques déclarées (CND) et l’âge des étudiants avec une augmentation liée à leur maturité. Deux variables ont au contraire un effet négatif sur le bien-être des étudiants à distance : la modification dans l’organisation de la journée (constaté également dans les travaux de Six, 2020) et enfin le sexe de la personne avec un effet plus négatif pour les hommes.

Hybridation

Devauchelle (2021): "Les chercheurs qui ont participé au projet Hy-Sup, (2009-2012) proposent cette définition : "dispositif hybride : tout dispositif de formation (cours, formation continue) qui s'appuie sur un environnement numérique (plate-forme d'apprentissage en ligne). Ce dispositif propose aux étudiant-e-s des ressources à utiliser ou des activités à réaliser à distance (en dehors des salles de cours) et en présence (dans les salles de cours). La proportion des activités à distance et en présence peut varier selon les dispositifs".

Cette définition, qui ne se situe pas dans l'enseignement scolaire introduit donc les notions d'activité et de dispositif.
Dans notre article, "Hybridation, métissage et numérique", publié en 2017, nous avons abordé cette notion de manière beaucoup plus large en partant de l'évolution de l'enseignement à distance, à l'inverse de ce qui se fait actuellement dans le monde scolaire (voir Canopé) qui lui, part de la situation en classe, en présence. Même si les conceptions ne sont pas si éloignées, elles diffèrent de manière suffisamment significative pour demander des éclaircissements."

Extrait de Nogry et Sort (2016). L’appropriation est un processus lent et progressif durant lequel l’utilisateur intègre un dispositif technique à sa vie quotidienne en l’adaptant de façon créative à sa culture en fonction de ses besoins, de ses pratiques, de ses valeurs. Durant ce processus, le sujet doit s’adapter en développant de nouvelles compétences nécessaires à la maîtrise du dispositif technique, mais il ajuste également l’artefact lui-même (Proulx, 2002 ; Millerand, 2002). Examiner le processus d’appropriation, c’est donc comprendre la façon dont les utilisateurs sélectionnent certains aspects d’une technologie, l’adaptent, la mettent en forme selon leurs besoins et en prennent ainsi possession pour aller vers des utilisations qui se stabilisent (Caroll et al., 2002).

-> modèle qui différencie une phase d’adoption et d'acceptabilité (intention d'usage et choix d’utiliser la technologie), puis un processus d’appropriation durant lequel l’acteur procède à différentes explorations de ce qu’il peut faire avec une technologie, qui donnent lieu à une évaluation et éventuellement à différentes adaptations (Rabardel, 1995). Du point de vue de la théorie de l’activité, la mise en évidence du processus d’appropriation d’un nouveau dispositif passe par une compréhension fine de l’activité instrumentée des sujets en situation.

Mercier et Lefer Sauvage (2022, à paraitre) : le bien-être est un composite d’un tout dynamique, contextuel et dépendant des situations dont la médiation instrumentale peut intervenir dans l’évaluation. Nos résultats obtenus indiquent que cinq variables peuvent expliquer 21,2 % du score de bien-être des étudiants en formation à distance contrainte. Trois variables ont un effet positif : le fait d’avoir une connexion internet de qualité à domicile confirmant une situation de détresse qui avait déjà mis en évidence par le media (Pellen, 2021, 16 janvier), avoir un score élevé à la dimension « agir SUR son Environnement Numérique de Travail - ENT » (autrement nommé « instrumentalisation » en référence aux travaux de Rabardel, 1995) composant le questionnaire des compétences numériques déclarées (CND) et l’âge des étudiants avec une augmentation liée à leur maturité. Deux variables ont au contraire un effet négatif sur le bien-être des étudiants à distance : la modification dans l’organisation de la journée (constaté également dans les travaux de Six, 2020) et enfin le sexe de la personne avec un effet plus négatif pour les hommes.

Devauchelle (2021): "Les chercheurs qui ont participé au projet Hy-Sup, (2009-2012) proposent cette définition : "dispositif hybride : tout dispositif de formation (cours, formation continue) qui s'appuie sur un environnement numérique (plate-forme d'apprentissage en ligne). Ce dispositif propose aux étudiant-e-s des ressources à utiliser ou des activités à réaliser à distance (en dehors des salles de cours) et en présence (dans les salles de cours). La proportion des activités à distance et en présence peut varier selon les dispositifs".

Cette définition, qui ne se situe pas dans l'enseignement scolaire introduit donc les notions d'activité et de dispositif.
Dans notre article, "Hybridation, métissage et numérique", publié en 2017, nous avons abordé cette notion de manière beaucoup plus large en partant de l'évolution de l'enseignement à distance, à l'inverse de ce qui se fait actuellement dans le monde scolaire (voir Canopé) qui lui, part de la situation en classe, en présence. Même si les conceptions ne sont pas si éloignées, elles diffèrent de manière suffisamment significative pour demander des éclaircissements."

Montage vidéo

Compétence attendue?

Travail en groupe : scénarisation et plans

Mise en scène : projet MayMobPro

Auto et hétéo-évaluation

Outils connus?

Lorem ipsum dolor sit

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat.