Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

BERTA CÁCERES

Interactive Image

VANDANA SHIVA

Interactive Image

CRAIG HODGES

Interactive Image

VIRTUAL LIBRARY

Interactive Image

TRAIN

Interactive Image

CLC MALL MAP

Interactive Image

Transcript

© B. BERBESSOU

Revêtement / mousse / plateau de l’assise / rails. Comme les leviers, la selle fait partie des parties les plus exposées, notamment sur les côtés. Mis à part la cosmétique, l’assise est rarement modifiée. Mais il est bon de vérifier le bon alignement du plateau.

© B. BERBESSOU

Roues voilées / jantes endommagées / œillets / carbone. Contrôlez tout voile des roues (réparable), surtout l’état structurel des jantes en carbone. En cas de fissure, notamment au niveau des insertions des têtes de rayons, le remplacement est obligatoire. Certaines marques proposent également de réparer les jantes, ce qui peut s’avérer une bonne solution à moindre coût.

© B. BERBESSOU

Patte tordue / dérailleur abîmé. Avec les modèles électroniques, la facture est de plus en plus salée lorsqu’on parle de chute à vélo. Le dérailleur encaisse en effet une bonne partie des chocs en général. Inspectez son état mécanique mais surtout constatez le bon alignement de la patte de dérailleur. Si cette dernière a bougé de quelques millimètres, il est possible de la redresser. Au-delà, il est préférable de la remplacer.

© B. BERBESSOU

Toutes rayures / traces. Tout petit impact ou rayure est bon à surveiller. C’est parfois superficiel et cela concerne alors uniquement le vernis. Il n’est pas non plus nécessaire d’appuyer exagérément sur le point d’impact pour estimer un éventuel défaut de structure. Les tubes en carbone sont composés de plusieurs couches de fibres, seule une peut être impactée. Mais dans tous les cas, si vous avez un doute, il est préconisé de faire appel à un professionnel pour un diagnostic.


© B. BERBESSOU


Points de contact / ruban de cintre. Les leviers sont souvent les premiers à prendre des coups lors d’une chute. Il est opportun de vérifier la bonne intégrité de ces derniers, qu’ils soient mécaniques ou hydrauliques. Le guidon peut, lui, avoir pris des coups sous le ruban de cintre (à changer impérativement). Mais également au niveau de la fixation avec la potence. Donc contrôlez une éventuelle fissure, surtout pour les modèles en carbone.



© B. BERBESSOU

Axes faussés. Comme toutes les pièces proéminentes, les pédales sont souvent très exposées. On parle une nouvelle fois de cosmétique, mais s’il s’agit d’un choc très violent, l’axe peut être faussé. À la main, examinez le bon état des roulements. Si cela force ou « gratte », l’ensemble est sûrement esquinté.

© B. BERBESSOU

Pivot / fourreaux. En cas de choc frontal, des failles peuvent apparaître sur le pivot de fourche. Une vérification du jeu dans la direction s’avère primordiale, tout comme un démontage de l’ensemble.