Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Les éoliennes

Gaëlle et Candice

1G3

10 mai 2022

REVUE DE PRESSE

économie

L'éolien est une énergie nocive

Le point [ en ligne ] 10 mai 2021

Cet article parle de Patrice Cahart qui a fait sa carrière dans la haute administration de Bercy en tant qu'inspecteur des finances. Quand il a été à la retraite, il a ecrit un livre accusateur et pedagogique, avec comme titre évocateur : "La peste éolienne". Patrice Cahart accuse les éoliennes d'utiliser trop d'argent, de couter trop chère et que son but à lui est de ne pas gaspiller l'argent public. De plus, il dénonce l'état "d'en planter un peu partout".

Au vu de la hausse des tarifs de l'électricité, les éoliennes entraineraient des économies de plusieurs millards d'euros. Mais cela ne convainct pas tout le monde. En effet, les éoliennes sont un grand débat entre la droite et la gauche : leurs avis sont totalement opposés. Marine Le Pen aimerait enlever les éoliennes et s'appuyer uniquement sur le nucléaire tandis que Emmanuel Macron veut en installer davantage. Le groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat et le Réseau de transport de l'électricité ainsi que Philippe Escande, un éditorialiste économique du Monde, affirment "qu'il n'y a aucune chance de respecter de près ou de loin les objectifs climatiques sans un développement des énergies renouvelables.

« L’éolien est devenu, en quelques années, un solide marqueur idéologique entre la droite (contre) et la gauche (pour) »

Philippe Escande, Le Monde [ en ligne ]13 avril 2022

économie

BILAN COMPARATIF

Nous avons étudiés trois articles qui comporte peu voir pas de similitude : commençons par LE POINT. Cette article s'oppose à l'utilisation des éoliennes. Il n'en veut pas. Mais ce choix s'explique car le journal est de droite. En effet la droite est contre cette forme d'énergie et veut miser uniquement sur le nucléaire.

Maintenant, abordons l'article du MONDE. Cette article ne prend pas parti et presente les chixde chacun des partis sur les éoliennes, toutes en tirant le pour et le contre,vis à vis de l'économie et l'écologie. Cette neutralité venant d'un journal de centre est donc normal car il ne doit pas s'appuyer sur les idéologies de droite ou de gauche 1

société

Le débat actuel sur les éoliennes n’est pas au niveau des enjeux

Alexandra Schwartzbrod, Libération [ en ligne ] 17 juin 2021

Il vaudrait mieux réfléchir à une vraie stratégie écologique pour l'éolienne avec l'aide des citoyens plutôt que de créer des polémiques inutiles. L'article pose des questions telles que : "Que s'est t'il donc passé pour que de simples installations conçues pour produire de l'énergie avec du vert provoquent un tel tôlée en France ?". Le simple mot "éolienne" ammène donc des tensions. Cependant, c'est un vrai sujet, et il est temps d'en parler sérieusement pour le remettre dans le bon sens car il y a beaucoup d'enjeux. Alors oui, la France dispose d'un mix énergétique qui repose beaucoup sur le nucléaire. Une énergie qui est certes décarbonnée, mais qui se fait dans de vieilles usines dont la rénovation coûte trop chère. De plus, les déchets restent un lourd poids pour les générations futures. C'est pourquoi, le soleil et le vent sont des énergies impératives car elles sont naturelles et éfficaces.

Enfin, nous analysons l'article de LIBERATION. Cet article évoque le problème et les conflits qu'amène les éoliennes en France. Cet article conclut sur le fait qu'il faut des éoliennes en france et met en avant ses bienfaits en opposition au nucléaire. Ce journal de gauche prend donc parti en faveur des éoliennes car la gauche est favorable à ce type d'énergie.

Avis des auteurs :

Ces articles nous ont permis de comprendre l'importance du choix énergétique pour la France. Nous sommes plutôt en accord avec l'article de LIBERATION même si nous comprenons le point de vue de l'article du POINT. Cependant, ce 5 mai, toutes les ressources que la planète peut renouveler en 1 an, a déjà été utilisé en France. C'est pourquoi nous pensons qu'il faut privilégier les éoliennes dans des endroits isolés ou dans l'eau pour éviter de déranger les populations : nous proposons donc une transition douce pour éviter une hausse trop brutale du prix de l'électricité.