Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Emma Jurietti

L'iliade

"Est-il dans cette vie une gloire plus grande que de savoir jouer des jambes et des bras ?"

Homère, L'iliade

Index

1. L'iliade

4. Patrocle

2. Homère

5. Briséis

3. Achille

6. Cassandre

L'illiade se déroule sur quelques jours, alors que le guerre de Troie dure depuis déjà neuf ans. L'épopée raconte les derniers événements de la guerre, sans pour autant raconter sa fin, puisque le récit s'arrête après les funérailles d'Hector.

est un poème épique (épopée) de plus de 15000 vers répartis en 24 chants, qui chante un épisode de la guerre de Troie. A travers les actes d'Achille, ce récit explore les passions humaines, met en scène la violence de la guerre et présente la condition humaine sous un angle fataliste, où seuls les dieux et la destinée peuvent décider du sort des héros.

L'iliade

est l'auteur présumé des œuvres monumentales de l'Iliade et l'Odyssée, il est un personnage dont l'historicité est encore sujette à débat parmi les historiens : c'est la "question homérique".

Poète grec du VIIIème siècle avant J-C, Homère est traditionnellement représenté comme un vieil aveugle récitant ses poèmes à travers la Grèce Antique. Né vers 800 avant J-C et mort vers 740 avant J-C, il serait l'auteur de nombreuses aventures épiques. Bien que beaucoup de mystères et de légendes entourent sa vie, ses textes restent présents dans la mémoire collective et son génie inspire au fil des siècles bon nombre d'écrivains, tels que Platon, Virgile, ou encore Dante. De nos jours, la "question homérique" est toujours d'actualité : l'existence même de l'aède (chanteur et poète) Homère est très discutée. Il y a deux "catégories" : ceux qui pensent que l'Iliade et l'Odyssée sont le résultat de plusieurs récits constitués au cours des siècles, et ceux qui voient Homère comme le seul et unique auteur de ces œuvres de génie. Certains, comme le philosophe Raymond Ruyer, ont même évoqué le fait que l'Odyssée ait en fait été écrite par une femme. L'Iliade et l'Odyssée restent considérées comme deux œuvres fondatrices de la civilisation européenne.

Homère

, légendaire héros grec, est le protagoniste de l'Iliade. "La colère d'Achille", à l'origine de la mort de nombreux héros grecs, a catalysé tous les éléments de la mythologie.

Achille est le premier des héros achéens, alliant beauté, naissance, formation extraordinaire et caractère fougueux. Fils de fils du roi grec mortel, Peleus, et de la déesse, la nymphe Thetis, il a été éduqué dans la chasse, la musique, la médecine et la morale par le centaure Chiron. Contrairement à sa mère, il est mortel. Elle tente donc de le rendre immortel en le plongeant bébé dans la rivière Styx (qui traverse le monde souterrain) tout en le tenant par son talon. C’est la seule partie de l’enfant qui n’a pas été touchée par les eaux, qui est devenue vulnérable et son seul point de faiblesse, d’où l’expression « talon d’Achille ».Il a grandi avec son cousin et ami Patrocle. Sachant par l'oracle que son fils mourrait avant Troie, Thétis l'envoya à la cour du roi Lycomide, où il vécut avec les filles du roi déguisées en une femme nommée Pyla Ensemble. Il a un fils, Deidamia, qui sera nommé d'abord Néoptolème puis Pyrrhus. Cependant, l'oracle a déclaré que Troie ne pouvait pas être capturée sans Achille, et les Grecs ont remercié Ulysse de l'avoir trouvé.

Achille

Aux côtés de son ami Patrocle, il utilisa tout son courage et ses talents de guerrier pour devenir le principal soutien de l'armée achéenne pendant les neuf premières années de la guerre de Troie. Mais lorsque le roi achéen Agamemnon emmena de force sa captive Briséis, faisant preuve d'arrogance, il se sentit insulté et privé des droits qui lui appartenaient ainsi qu'à ceux qu'il aimait. Achille refusa alors de prendre les armes et se retira dans sa tente. Les supplications d'amis, les innombrables morts, rien ne pouvait affaiblir sa volonté. Seule la mort de son ami Patrocle le ramena sur le champ de bataille. Pour le venger, il veut lui dédier la mort de son meurtrier Hector qu'il va traquer et traîner brutalement son corps autour des murs de Troie. Mais ensuite, par pitié, il rendra finalement le corps d'Hector à son père. Achille meurt peu de temps après Hector d'une flèche de Pâris, guidée par Apollon, qui perce son talon droit, seule partie vulnérable de son corps.

est l'un des héros grec de L'Iliade. Né en Locride, où régnait son père Ménoetios, époux de Sthénélé, Patrocle tua, dans un excès de colère, l'un de ses compagnons de jeux. Il dut s'exiler à Phthie en Thessalie. Accueilli par Pélée, roi de Myrmidons, il reçut la purification nécessaire à l'expiation de son meurtre. Mais, comme il s'était lié d'amitié avec Achille, le fils du roi, il ne retourna pas dans son pays. Il fut l'un des prétendants d'Hélène, mais il doit sa célébrité à son amitié avec Achille, qu'il suit au siège de Troie. En effet, quand celle-ci éclata, il y suivit son ami, à la tête d'un contingent de Myrmidons, et se livra sous les murs de Troie à de vaillants exploits. Il suivit Achille sous sa tente, lorsque ce dernier se brouilla avec Agamemnon et refusa, comme lui, de continuer la lutte. Pourtant, comme le sort des armes ne favorisa plus les Grecs, Patrocle consentit à reprendre le combat, et Achille lui prêta même ses armes et son armure à condition qu'il ne s'aventurât point au delà du camp. Il remporte d'abord d'éclatants succès et réussit à repousser les Troyens. Mais il oublia la promesse qu'il avait faite à Achille et alla sous les remparts même de Troie où il fut blessé par Euphorbe, puis tué et dépouillé de ses armes divines par Hector grâce à l'aide d'Apollon. Apprenant sa mort, Achille, navré de douleur, pousse un cri terrible, et, oubliant sa colère, ne songe plus qu'à le venger. Par la suite, Achille fait à Patrocle de magnifiques funérailles et lui élève un tombeau sur le promontoire de Sigée. Après la mort d'Achille, les cendres des deux amis sont réunies.

Patrocle

est la captive d'Achille dont il tomba amoureux pendant la guerre de Troie. De son vrai nom Hippodamie, elle est la "fille de Brisès", prêtre d'Apollon de la ville de Lyrnessos en Cilicie de Troade. Son époux, Mynès, régnait sur cette ville qui était depuis longtemps l'alliée de Troie. Durant son siège, elle fut pillée par les expéditions d'approvisionnement menées par les Grecs. C'est ainsi que Mynès fut tué ainsi que ses trois frères de son épouse qui fut amenée en captivité et donnée à Achille. On aurait pu penser qu'une reine captive dont la famille avait été décimée par les grecs aurait gardé rancoeur à ses maitres de ses malheurs mais Patrocle, le premier, sut la réconforter comme elle le rappelle devant sa dépouille mortelle. Briséis tomba amoureuse d'Achille et Achille tomba amoureux d’elle; munie de longs cheveux châtain, de yeux bleus et d'une peau claire, elle était très charmante et aussi intelligente qu'instruite. Chrysès avait offert une rançon pour racheter sa fille, mais Agamemnon la refusa et déchaîna la colère d’Apollon qui envoya la peste sur le camp grec. Afin que l'épidémie cesse, Chryséis fut libérée; Agamemnon exigea qu’Achille lui cède Briséis. Il envoya deux hérauts Talthybios et Eurybate pour aller la chercher dans la tente même d’Achille. Les adieux furent poignants. Briséis pleura beaucoup et Achille s’enferma dans une colère noire et refusa désormais de combattre. Désespéré, il alla sur la plage appeler sa mère et lui demander d’intercéder auprès de Zeus pour qu’il donne la victoire à ses ennemis. Très vite, l’armée grecque ressentit l’absence du héros et les Troyens furent proche de brûler les navires grecs. Agamemnon voulut l'amadouer en lui offrant de l'argent et des femmes mais rien n'y fit. Briséis va envoyer une lettre qui mêle à la fois le désespoir d’avoir été éloigné de son amant (elle lui reproche de l’avoir laissé partir trop vite, de ne pas venir la chercher, de préférer l'or donné par Agamemnon à elle) et l’espoir qu’elle va le retrouver très bientôt et le convaincre. C’est la mort de son ami Patrocle qui va pousser Achille à reprendre le combat et Agamemnon lui restitua Briséis. Achille demanda au roi de jurer qu’il n’avait jamais touché Briséis. Pourtant il admet qu'il aurait préféré la voir morte plutôt que de céder à cette funeste colère. Après la mort d’Achille, Briséis lui rendit les honneurs funèbres et le pleura longuement. On ne sait pas ce qu’il advint d'elle, mais de nombreux auteurs, du moyen-âge à nos jours, ont écrit de nouvelles aventures où elle tombe amoureuse de Patrocle ou bien elle s'enfuit du siège de Troie avec Achille.

Briséis

, (parfois Alexandra qui signifie "celle qui repousse" ou "protège les hommes"), est la fille de Priam, roi de Troie, et d’Hécube et comme son frère jumeau, Hélénos, elle avait de remarquables dons de voyance. Elle était réputée pour sa grande beauté et eut de nombreux soupirants. Ils avaient apporté leur soutien à Priam à condition toutefois de pouvoir l'épouser un jour. Priam utilisa sa beauté pour convaincre Eurypyle, fils de Télèphe, de venir combattre à ses côtés en lui promettant sa fille en mariage. On raconte que, très jeunes, alors que leurs parents donnaient une fête en l'honneur d'Apollon Thymbréen, Cassandre et Hélénos s'endormirent dans le temple où ils ne furent retrouvés que le lendemain entourés de deux serpents qui leur léchaient les oreilles et la bouche. Cet épisode expliquerait le don de divination qui toucha les deux enfants lorsqu'ils grandirent. Le don est sensiblement différent pour chacun. Si Hélénos était capable d'interpréter des signes pour lire l'avenir, Cassandre était habitée par le dieu qui rendait l'oracle par sa bouche. Elle fut aussi aimée d’Apollon et se promit à lui en échange de l'apprentissage de l'art de la divination. Mais une fois instruite, elle ne lui accorda qu'un simple baiser en se moquant de sa naïveté. Le dieu lui cracha dans la bouche et l'empêcha ainsi d'être crue. Dans une autre version elle passa une nuit dans le temple et elle fut surprise par Apollon qui voulut la séduire mais elle lui résista et Apollon se vengea. Le dieu, qui ne pouvait reprendre le don qu'il avait octroyé, lui retira le pouvoir de persuasion et malgré l'exactitude de ses prédictions, on ne la crut plus jamais sauf quand elle identifia Pâris comme le futur responsable de la chute de Troie. De plus Cassandre était sujette à de terribles crises d'épilepsie avant ses prophéties, malaises dont elle était parfaitement consciente. Mais on la croyait folle et ses prédictions n'étaient plus prises au sérieux sans son don de persuasion. Même son père la considérait comme un peu folle allant jusqu'à la faire surveiller, voire enfermer dans un bâtiment pyramidal construit sur l'Atès. Mais le roi a toutefois fait placer un messager pour lui rapporter les paroles mêmes des prophéties. Cette partie de la légende n'est pas relatée chez Homère qui ne mentionne pas ses dons de prophétie et raconte seulement qu'elle était la plus belle des filles de Priam mais elle est intégrée dans les traditions plus tardives.

Cassandre