Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

ONE MINUTE ON THE INTERNET

Horizontal infographics

SITTING BULL

Horizontal infographics

BEYONCÉ

Horizontal infographics

ALEX MORGAN

Horizontal infographics

GOOGLE - SEARCH TIPS

Horizontal infographics

Transcript

Mon nouveau rôle de parent

Départ

À savoir

Conçu et présenté par

Chantal Daviau, orthopédagogueet Mélisa Di Méo, conseillère d'orientation

À CONSIDÉRER

Cette présentation se distingue de celles du primaire ou du secondaire. Le contenu de cette présentation a pour objectif d'outiller les parents des étudiants nouvellement admis au collégial afin que ceux-ci favorisent le développement de l'autonomie chez leurs jeunes.Si vous souhaitez obtenir des informations plus précises au sujet des études collégiales, nous vous invitons à questionner votre jeune. Celui-ci sera invité à participer à des activités d'intégration. Le genre masculin est utilisé dans cette présentation comme genre neutre. L'emploi du genre masculin a pour but d'alléger le texte et d'en faciliter la lecture.Vous recevrez, par l'entremise de votre adresse courriel, cette présentation.

déroulement

La présentation est d'une durée approximative de 60 minutes.Il s'agit d'une présentation avec des éléments interactifs sur lesquels vous pouvez cliquer pour avoir accès à plus d'information. Pour ce faire, nous vous invitons à cliquer sur les signes +.De plus, l'icône situé dans le coin droit de chaque diapositive vous permet de savoir où sont situés les éléments interactifs.Les questions seront réservées à la fin de la présentation ou vous pouvez communiquer avec nous en utilisant l'adresse courriel suivante : infosaide@cstj.qc.ca.

index

2. Réalité étudiante

1. Rôle des parents

5. Coffre à outils

3. Transition scolaire

4. SAIDE

1

Rôle des parents

Ils ont encore besoin de vous, mais autrement.

encourager votre jeune à développer son autonomie

Pourquoi?

  • Pour développer son estime de soi.​
  • Pour diminuer son anxiété.​
  • Pour l’aider à prendre des initiatives.​
  • Pour se préparer à sa vie d’adulte.​
  • Pour apprendre à se connaître comme adulte.

Persévérance scolaire (vidéo)

Comment?

  • L'accompagner et lui offrir votre soutien. +

Restez ouvert, on a tous un cheminement différent.

  • L'aider à se responsabiliser. +

Laissez lui la chance de faire des choix et de se tromper.

  • Lui manifester votre confiance. +

Il est important de respecter son autonomie et ses choix. Encouragez les prises d'initiatives.

  • Maintenir une bonne communication. +

attitudes parentales

Défis

Ne pas aller au cégep avec son jeune lors de la première journée de la session. +

Encouragez votre jeune à s'informer afin de préparer sa rentrée (activités, kiosques d'information, mentorat, page Facebook, site Internet du collège).

Ne pas agir à la place de son jeune. +

Laissez votre jeune prendre ses décisions tout en fixant certaines limites au regard de ses comportements que vous attendez de lui.

Ne pas accompagner son jeune aux rencontres avec les intervenants du cégep. +

  • Aidez votre jeune à préparer sa rencontre en ayant une discussion avec lui.
  • Vous pourriez établir, ensemble, une liste de questions à poser.
  • Faites-lui confiance.
  • Il doit s'impliquer dans sa réussite.

Ne pas écrire directement aux enseignants. +

  • Favorisez un dialogue ouvert.
  • Faites-lui part de vos inquiétudes.
  • N'oubliez pas que c'est son parcours scolaire.

Ne pas téléphoner aux divers intervenants pour avoir des informations au sujet du dossier de son jeune. +

Conformément à la Loi sur l'accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels, un cégep ne peut pas fournir à un parent des renseignements nominatifs au sujet d'un étudiant.

Ne pas demander les codes d'accès de son jeune. +

Exemple : votre jeune pourrait être accusé de plagiat pendant un examen alors que vous avez accédé à son Omnivox.

  • Faites confiance à votre jeune.
  • Favorisez un dialogue ouvert.

2

réalité étudiante

VALEURS, BESOINS, DIFFICULTÉS ET ÉQUILIBRE

valeurs +

  • La plupart des étudiants (90,0 %) jugent les études très importantes. Cette proportion varie relativement peu d’un groupe d’étudiants à l’autre [tableau 6].
  • La famille et l’amitié sont des dimensions de la vie jugées très importantes par près de trois étudiants sur quatre (c’est davantage vrai pour les filles) tandis qu’un étudiant sur deux juge très important le temps de loisir (c’est davantage le cas des garçons) [tableau 6].
  • Le travail n’est jugé très important que par un étudiant sur trois (34,0 %). C’est davantage le cas chez : les étudiants plus âgés (53,4 % des 20 ans et plus; 41,0 % des 18-19 ans), les étudiants de première génération (41,4 %) et les étudiants immigrants ou issus de l’immigration (respectivement 36,8 % et 37,4 %). À l’inverse, cette dimension est moins importante dans la vie des étudiants du secteur préuniversitaire (30,6%) [tableau 6].
  • Enfin, la religion, la spiritualité et les croyances de même que la politique sont des dimensions jugées très importantes par un étudiant sur dix. Une plus forte prévalence est observée chez les étudiants immigrants et ceux issus de l’immigration [tableau 6].
https://fedecegeps.ca/wp-content/uploads/2018/04/Rapport_CaracteristiquesDeLaPopulationEtudianteCollegiale_2018.pdf

besoins +

  • La gestion du stress est une problématique identifiée par près du tiers des répondants (29,7 %), proportion qui atteint 65 % lorsque l’on combine les besoins d’aide moyen et grand (scores 4 à 10). C’est principalement les répondants en situation de handicap, aussi bien ceux avec un diagnostic (44,4 %) que ceux qui n’en ont pas (43,7 %), et les filles (39,7 %) qui déclarent avoir un grand besoin d’aide à ce chapitre. C’est aussi le cas des étudiants de première génération (35,4 %), des étudiants de 18-19 ans et plus (34,9 %) et de ceux au Tremplin DEC (32,8 %) [tableau 19].
  • Le quart des étudiants (23,7 %) prévoit avoir un grand besoin d’aide pour confirmer son choix de carrière. Ce sont principalement les répondants en situation de handicap sans diagnostic (31,2 %) (mais pas ceux avec diagnostic) et les répondants au secteur préuniversitaire (29,1 %), encore plus que ceux en Tremplin DEC (26,1 %) qui énoncent ce besoin. Viennent ensuite les répondants immigrants (29,7 %) ou issus de l’immigration (28,9 %), les filles (26,1 %) et les étudiants de 18-19 ans (25,3 %) ou de 17 ans ou moins (23,9 %) [tableau 19].
  • La motivation face aux études (18,8 %) concerne davantage les répondants suivants : les étudiants en situation de handicap sans diagnostic (29,4 %) ou avec un diagnostic (23,5 %), les étudiants immigrants (24,4 %) ou issus de l’immigration (26,0 %) et ceux âgés de 18-19 ans (23,4 %) [tableau 19].
  • La gestion de l’emploi du temps (16,8 %) est un besoin exprimé davantage par les répondants suivants : les étudiants en situation de handicap avec un diagnostic (24,1 %) ou sans diagnostic (23,8 %), les étudiants immigrants (23,2 %) ou issus de l’immigration (21,5 %), les étudiants âgés de 20 ans ou plus (22,5 %) ou de 18-19 ans (20,9 %) et les étudiants inscrits en Tremplin DEC (20,9 %) [tableau 19].
https://fedecegeps.ca/wp-content/uploads/2018/04/Rapport_CaracteristiquesDeLaPopulationEtudianteCollegiale_2018.pdf

Difficultés +

  • Un étudiant sur deux (48,5 %) révèle avoir éprouvé des difficultés à contrôler son stress au cours de sa première année de cégep. Il s’agit davantage des étudiants en situation de handicap avec ou sans diagnostic (61,4 %) et des filles (60,8 %). À noter que les étudiants de 20 ans ou plus sont nombreux à avoir cherché et trouvé de l’aide (53,6 %) et que les étudiants en situation de handicap sans diagnostic (31,4 %) ont trouvé de l’aide dans une plus faible proportion que ceux avec diagnostic (46,4 %), même si leurs besoins d’aide étaient similaires [tableau 20].
  • La gestion de l’emploi du temps (45,7 %) est le second domaine pour lequel une plus forte proportion de répondants a éprouvé des difficultés, bien que ce domaine arrivait au quatrième rang en termes de besoins prévus (figure 19). Cette difficulté est davantage observée chez les répondants suivants : les étudiants en situation de handicap sans diagnostic (58,5 %) ou avec un diagnostic (48,7 %), les filles (51,1 %), les étudiants issus de l’immigration (50,3 %) ou immigrants (47,6 %), ceux au secteur préuniversitaire (49,4 %) et les étudiants de première génération. À noter que l’aide a été utile pour 90,8 % de ceux qui en ont trouvé [tableau 20].
  • La confirmation du choix de carrière (38,6 %) et la motivation face aux études (34,5 %) ont été mentionnées par plus du tiers des répondants.
  • Les autres éléments proposés, bien que pouvant avoir un impact très important sur la poursuite des études, rejoignent moins d’un étudiant sur cinq. Il est à noter que ceux qui ont été mentionnés par moins de 10 % des répondants se retrouvent dans le tableau 20 uniquement.
https://fedecegeps.ca/wp-content/uploads/2018/04/Rapport_CaracteristiquesDeLaPopulationEtudianteCollegiale_2018.pdf

un juste équilibre +

Autonomie vs indépendance +

Différence entre autonomie et indépendance La personne indépendante souhaite dépendre de personne, miser exclusivement sur elle-même, en regard de ses ressources personnelles. La personne autonome sait optimiser l’usage de ses ressources personnelles, mais également celles de son environnement, pour arriver plus rapidement à ses fins et à la satisfaction de ses besoins. Donc, en cas de difficultés personnelles ou scolaires, il est bon d’aller chercher le soutien nécessaire. Cela peut se faire auprès d’un enseignant, d’un professionnel de l’école, d’un collègue.

Faire des choix +

Faire des choix, c'est assumer les conséquences de ses actes.

Liberté vs responsabilité +

Liberté rime avec responsabilité Il lui faudra désormais partager son horaire entre ses cours, la révision de ses notes, ses devoirs et peut-être même un emploi. Il est recommander de ne travailler 15 à 20 heures par semaine, afin d’avoir du temps et de l’énergie pour ses études. Il est désormais le seul responsable de l'organisation de son horaire et de ses obligations (ex.: dormir ou aller à ses cours).

+

Le cégep représente beaucoup de nouveautés pour les jeunes.

APPRENTISSAGE

TRANSITION SCOLAIRE

Le choix d’un programme est une décision difficile à prendre, surtout à l’âge du collégial. ​

  • Partager vos réflexions et vos expériences avec votre jeune.
  • Vous avez aussi une connaissance de votre jeune (forces, intérêts, valeurs, faiblesses) qui pourra l’aider à choisir un programme qui lui correspond bien​.

3

Secondaire versus cégep

+ info

diplôme d'études collégiales (DEC)

Préuniversitaire +

Technique +

Les programmes d'études techniques ont pour objet principal de se préparer au marché du travail, bien qu'ils puissent donner accès aux études universitaires. Ils nécessitent généralement trois ans d'études (six sessions). Ces programmes comportent au moins un stage pratique en milieu de travail.

Sans mention +

Le ministère entend reconnaître, par un DEC sans mention, le parcours d'étudiantes et d'étudiants qui, sans avoir répondu aux exigences d'un programme particulier, ont cumulé un nombre d'unités suffisant pour que l'on puisse considérer leur accorder un diplôme d'études collégiales.

Université

Marché du travail

Seulement un tiers des étudiants terminent leurs études dans les temps prescrits.

Il s'agit d'une formation générale dans un champ particulier tel que les sciences, l'art, la musique, etc. La formation préuniversitaire est d'une durée de deux ans, généralement. Elle ne mène pas au marché du travail, mais plutôt à des études universitaires.

  • Remise des horaires
  • Revoir avec votre jeune la documentation en provenance du cégep.
  • Valider le moyen de transport et le temps prévu pour le trajet.
  • L'aider à évaluer sa charge de travail
  • Le soutenir dans le développement de sa sphère sociale.

  • La période d'examens avant ou après la semaine de relâche. +

Toutes les informations concernant les évaluations (ex. : dates, pondération, etc.) se retrouvent dans les plans de cours.

Votre soutien est primordial lors de cette période de grand stress et de surcharge de travail. ​ Devenez son plus grand fan. Soulignez ses réussites, aussi petites soient-elles. ​ Encouragez-le en rappelant le caractère temporaire de cette période de « survie ». ​

DÉBUT DE SESSION

FIN DE SESSION

MI-SESSION

+

« As-tu ouvert ton compte Omnivox et lus tes MIO? » « Comment trouves-tu ton horaire? » « Penses-tu participer aux activités d'accueil? » « Comment te sens-tu dans ton nouvel environnement? » « Quelles sont les activités parascolaires qui t'intéressent? » « Comment penses-tu organiser ton temps d'études et tes temps libres? » « As-tu besoin d'aide pour organiser ton agenda? »

+

« Souhaites-tu me parler de ton expérience au Cégep? » « Comment ça va dans tes cours? » « Quelles sont les choses que tu trouves plus faciles / difficiles? » « Que penses-tu faire après le cégep? » Si vous observez des signes de démotivation, le sujet doit être amené avec délicatesse en s’appuyant sur des comportements observés chez votre jeune. L’échange doit être simple et rassurant. L’idéal étant de le laisser parler.

+

« Comment se passe ta fin de session? » « Est-ce que tu te sens prêt pour tes examens? » « Est-ce que je peux t’aider? » « À qui peux-tu t’adresser pour obtenir de l’aide? » 

une session pour un parent

  • Être alerte aux indices de démotivation. +

Indices de démotivation

  • Indices physiques : fatigue, apathie.
  • Indices émotionnels : culpabilité, ennui, frustration, découragement.
  • Indices comportementaux : excuses pour ne pas étudier, absences aux cours, échecs.
  • Indices cognitifs : baisse de concentration, difficulté de mémorisation.
Cependant, attention! L’étudiant motivé n’est pas libre de toutes contraintes, ni toujours satisfait de ses performances. Il peut aussi lui arriver de douter, d’avoir moins le goût d’étudier ou de ne pas se sentir à la hauteur. Il ne faut pas confondre être motivé (état qui pousse à agir vers l’atteinte d’un but qui a du sens) et être passionné (être animé, emballé pour quelque chose)! En d’autres mots, pas besoin d’être passionné pour être motivé!

Les finances de votre jeune

BudgetLe site de l’Autorité des marchés financiers offre un simulateur en ligne pour monter un budget mensuel simple, adapté à des étudiants.

Aide financière Directement sur le site Web de l’aide financière aux études du gouvernement, il est possible d'effectuer une simulation de calcul d’aide financière.​

Travail rémunéré En cette période de rareté de main-d’œuvre, les jeunes sont davantage sollicités pour travailler pendant leurs études. Bien que plusieurs réussissent à garder un bon équilibre entre le temps accordé à un travail rémunéré et les études, d’autres risquent de compromettre leur réussite scolaire, tout comme leur santé mentale.

LA COTE R

c'est quoi

DÉPART

La cote de rendement au collégial, aussi appelée cote R, est une méthode statistique de classement aux fins de la sélection des candidatures dans des programmes universitaires contingentés de 1er cycle. Celle-ci varie selon les universités. De façon générale, la cote R d’un étudiant peut se situer entre 15 et 35. Une cote R moyenne se retrouve autour de 25. Tous les résultats obtenus au cégep, réussis ou échoués, sont transformés en cote R. Les cours de mise à niveau et les préalables du secondaire complétés au collégial ne sont pas considérés dans ce calcul. Les éléments statistiques de la CRC sont calculés par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie quatre fois par année.

Les notes d'un étudiant au secondaire affectent-elles la cote R?

Est-ce qu'un échec a le même impact sur la cote R peu importe la session?

Est-il possible d’être admis à l’université sans une cote R élevée?​

Existe-t-il des stratégies pour déjouer le calcul de la cote R?

oui

non

oui

non

oui

non

oui

non

Les notes d'un étudiant au secondaire affectent-elles la cote R?​

L'influence des notes au secondaire a un effet relativement faible sur le calcul de la CRC. Aucun étudiant ne « traîne » ses notes du secondaire jusqu’aux portes de l’université.​

oui, MAIS

RETOUR

ESt-ce qu'un échec à le même impact sur la cote R peu importe la sessioN?

À la première session au collégial, les cours échoués ne comptent que pour 25 % des unités qui leur sont attribuées; pour les sessions suivantes, cette pondération est de 50 %. ​

non

RETOUR

Est-il possible d’être admis à l’université sans une cote R élevée?​

Plusieurs programmes universitaires n’exigent pas une cote R élevée pour être admis. Il faut toutefois avoir complété les cours préalables.

oui

Exemple :

  • baccalauréat en relations industrielles;
  • baccalauréat en chimie;
  • baccalauréat en systèmes informatiques et électroniques;
  • baccalauréat en études du phénomène criminel (BACCAP - UdeM);
  • baccalauréat en santé publique environnementale et sécurité du travail.

RETOUR

Existe-t-il des stratégies pour déjouer le calcul de la cote R?​

Les étudiants qui sont inscrits dans un programme ayant la renommée d’être plus facile, qui font partis d’un groupe plus faible ou qui sont admis dans un collège avec une bonne réputation n’ont pas une meilleure cote R. ​

non

SAIDE

L’autonomie des étudiants en situation de handicap favorise leur réussite.

4

SAIDE +

Le service d’aide à l’intégration des étudiants (SAIDE), offre des services adaptés aux étudiants présentant des limitations fonctionnelles d’ordre neurologique, physique ou psychologique.

Ouverture du dossier

Remplir le formulaire d'inscription en ligneEnvoyer le diagnostic et le plan d'intervention à l'adresse courriel infosaide@cstj.qc.ca. Il est recommandé à l'étudiant d’entrer en contact avec le SAIDE dès le début de la session.

Accompagnement

Examen

  • Orthopédagogues
  • Psychoéducatrices
  • Conseillère d'orientation
  • Technicienne en éducation spécialisée - organisation scolaire

  • Système de réservation
  • Salle d'examen
  • Technicienne en éducation spécialisée

+ i

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et accumsan et iusto odio dignissim qui blandit praesent luptatum zzril delenit augue duis dolore te feugait nulla facilisi.

cliquez ici

coffre à outils

« Certains parents peuvent parfois ressentir de l’insécurité et éprouver de l’inquiétude en lien avec la réussite et l’avenir de leur progéniture. Ces préoccupations sont normales! » Espace parents, OCCOQ​

5

services gratuits et confidentiels

Aide à la réussite

  • Service d’aide à l’intégration des étudiants (SAIDE) ​
  • Cheminement et orientation scolaire (API, CO et CISEP) ​
  • Centres d'aide et carrefours thématiques ​
  • Tutorat ​
  • Bibliothèque ​
  • Placement étudiant/Alternance travail-études (ATE) ​
  • Relation d'aide

Vie sociale

Finances

  • Troupes, clubs, comités et ateliers
  • Les cheminots ​
  • Les pandas ​(sport élecronique)
  • Alliance Sport-Études ​
  • Programme d'activité santé ($)

  • Aide financière aux études (AFE)​
  • Bourses de la Fondation
  • Résidences pour étudiants ($)​
  • Logements hors campus ($) ​
  • Vignettes​ de stationnement ($)
  • Stationnement incitatif à l'aréna​
  • Navette gratuite​
  • Train de banlieue et autobus ($) ​

+ in

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit Sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum. Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur?

à consulter

Vidéos

  • Flash Info Études - Les études collégiales +

Sites internet

  • Les 9 commandements du nouvel étudiant​ +

  • Comment nourrir un lien fort et orientant avec son enfant ? +

  • Soutenir son enfant ayant des besoins particuliers dans sa motivation et ses choix scolaires +

  • Pratiques parentales permettant de soutenir le développement scolaire et professionnel des jeunes +

Cliquez sur les + pour avoir accès au contenu.

  • Les plus grandes différences entre le secondaire et le cégep : comment t'y préparer – Academos +

  • Bien transiter; du secondaire au collégial, du collégial à l’université - Magazine - MonEmploi.com +

  • Espace parents - La formation au collégiale, OCCOQ +​

à offrir en cadeau

LEVASSEUR, Lise. Le Cégépien futé, pour bien préparer l’arrivée au collégial, Septembre éditeur inc., 2016 + ​​

Ce livre se veut un guide pour expliquer toutes les étapes à franchir pour devenir un « cégépien futé ».

DIONNE, Bernard. L’essentiel pour réussir ses études, Chenelière Éducation, 2018 + ​​

Que ce soit pour s’organiser, pour structurer son travail ou pour connaître les normes de présentations des travaux, l’étudiant y trouvera tout ce dont il a besoin pour réussir ses études. 

ST-JEAN, Sylvain. Études efficaces. Méthodologie du travail intellectuel, 2e éd., Les Éditions CEC Inc., 2015 + ​​

«Études efficaces est structuré autour des trois principales tâches à réaliser pour étudier efficacement, soit s’organiser, obtenir de l’information et transmettre l’information.»

PERRIER, Yvan, et Raymond ROBERT TREMBLAY. Savoir Plus. Outils et méthodes de travail intellectuel, 2e éd., Chenelière Éducation, 2006 + ​​

En apparence, ce livre traite de méthodologie, mais son véritable sujet est le « métier » d’étudiant. Comment devenir un étudiant efficace ?

LAPOINTE, Étienne. Réussir, ça s’apprend !, Septembre éditeur inc., 2006 + ​​

«Étienne Lapointe, un jeune ayant mis au point sa propre méthode qui a su le mener au succès, partage avec ses pairs ses trucs et conseils en vue de la réussite.»

Logiciel « Antidote », Druide informatique inc. + ​​

C’est l’arsenal complet du parfait rédacteur qui s’ajoute directement à vos logiciels préférés. Un dictionnaire, une grammaire ou un outil de conjugaison, sont des alliés importants pour la réussite des travaux rédigés en bon français au cégep.

Livres en orientation

L’ado en mode décision. Livre publié par Louis Cournoyer et Lise Lachance. + ​​

Ce livre propose de découvrir sept profils de prise de décision de carrière chez les jeunes. Inspiré d’une recherche d’envergure menée auprès de 2 155 élèves de cinquième secondaire de 17 écoles réparties dans 8 régions administratives du Québec, ce livre permet de découvrir les enjeux et les problématiques qui les caractérisent, leur mode de fonctionnement particulier en matière de prise de décision de carrière, ainsi que leurs besoins d’aide en orientation.

Le défi d’orientation : Guide du parent zen. Livre publié par Marie-Sylvie Dionne, c.o. + ​​

Livre qui vise à supporter les parents dans leurs questionnements quotidiens face aux choix que les jeunes ont à faire par rapport à leur orientation ainsi qu’au rôle d’accompagnateur qu’ils ont à jouer.

S’orienter malgré l’indécision : à l’usage des étudiants indécis et de leurs parents déboussolés. (2e édition), FALARDEAU, I et ROY, R. Sainte-Foy, Septembre éditeur. 2003, 133 p.​​

350 métiers où ça bouge + ​​

Ce guide répertorie les possibilités de carrière permettant de mobiliser l’énergie sous différentes formes afin de l’investir au service de fonctions souvent hors du commun. Le guide facilite l’exploration des métiers souvent méconnus.

Période de questions

Recursos