Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Le support CD audio est au départ pensé pour les auditeurs de musique classique, pour la qualité sonore qu'il offre. Son succès est progressif : c'est l'album The Visitors d'ABBA - qui était déjà sorti sur un autre support - et l'enregistrement de la Symphonie alpestre de Richard Strauss qui sont retenus comme les deux premiers CD audio de l'histoire, sortis en 1982. Il faudra attendre la sortie en 1985 de l'album Brothers in Arms de Dire Straits - qui est d'ailleurs entièrement numérique - pour que le CD audio rencontre son public : l'album se vend à plus d'un million d'exemplaires.

En 1986, les platines laser sont les références les plus vendues. En 1988, les ventes de vinyles se font dépasser par celles du CD. En France, ce sont les éditeurs indépendants comme NTI ou Christian Brunet qui apportent un nouveau souffle au marché. Ce dernier, spécialiste du "fond de catalogue", lance ainsi une opération avec le groupe Carrefour de coffrets de 10 CD Audio pour moins de 90 francs dès 1991. Ces coffrets seront vendus à plus de 2,5 millions d'exemplaires en moins d'un mois, lors de la fin d'année. Alors que les prix des CD audio n'étaient pas accessible à une majorité, cette opération a permis la démocratisation du support mais aussi l'augmentation virulente de la vente de lecteurs CD en France.

L'album The Visitors d'ABBA édité par Polydor, label de Philips



Le CD Audio a connu plusieurs évolutions. Pour diversifier son utilisation, plusieurs autres types de CD ont vu le jour :

- Le CD-ROM, pour le stockage informatique ;

- Le CD Extra, qui contient une partie de pistes audio et une autre ne contenant que des données ;

- Le CD-R est un disque vierge enregistrable, avec l'incapacité de revenir sur les données sur fois qu'elles sont gravées ;

- Le CD-RW, qui est un disque vierge enregistrable, où les données une fois gravées peuvent être effacées, permettant une nouvelle écriture ;

- Le CD+G, qui entremêle des données graphiques et des données audio ;

- Le Vidéo CD, qui est le disque compact vidéo ;

- Et son petit frère, le SVCD, le Super compact disque vidéo, qui offre une meilleure résolution.


Le CD Audio a été mis a mal par l'arrivée d'internet et des offres de streaming. Les ventes ont énormément baissé ces dix dernières années. Néanmoins, lors de la pandémie de la COVID-19 et le manque de matières premières pour le vinyle, les ventes affichent un léger rebond : le CD n'est pas mort, il était sur pause.


Le CD audio est un disque optique. Il fait 12 cm de diamètre, contient une spirale de 22,188 tours. Les données, numériques, sont fractionnées sur cette spirale, on retrouve donc des creux qui correspondent à des bits numériques, définis chacun par un 1 ou un 0. C'est eux qui contiennent l'information. C'est grâce au lecteur CD et son faisceau laser que les différences de hauteur entre les creux sont mesurées. De cette façon-là, les informations sont récupérées et converties en signal analogique par un convertisseur analogique-numérique.
Creux sur la surface d'un CD vu au microscope à balayage.

Si la durée d'un CD est de 74 minutes et 33 secondes, ce n'est pas du tout du hasard, ni un problème technique. Les premiers essais de Philips sur le CD donnait un support de 11,5cm de diamètre pour 60 minutes. Cependant, Sony avait à cœur de numériser des œuvres de musique classique. Après quelques recherches, il s’est avéré que 95% des œuvres classiques pouvaient rentrer dans ce format, mais pas la 9e Symphonie de Beethoven. Sony insista alors auprès de Philips afin d'augmenter la taille et la durée du CD. C'est donc l'interprétation de la 9e Symphonie, dirigée par Wilhelm Furtwängler, qui a été retenue et qui durait 74 minutes et 33 secondes. Merci Beethoven !

En vérité, le CD Audio a la capacité de contenir beaucoup plus. Le Red Book en informait déjà dans ses pages : cela était possible grâce à la diminution des marges de l'espacement des pistes. Il est donc possible techniquement de monter jusqu'à 99 minutes, surtout pour les CD-R. Petit évènement notable pour le CD Audio : un groupe de rock allemand, Die Ärzte, a sorti en 2006 Bäst of : il contient deux CD Audio, dont l'un fait 89:45, et l'autre 89:43.






C'est le 1er octobre 1982 que le disque compact fait son apparition sur le marché japonais. La recherche remonte à 1976, date à laquelle Phillips développait un disque utilisant un faisceau laser et une lentille. Au même moment, Sony cherche à faire passer le son du format analogique au format numérique. C'est en 1978 que les deux entreprises dévoilent leurs recherches, et en 1979 qu'ils décident de mettre en commun leurs travaux afin de développer un support universel.

Lentille d'un lecteur CD - Ioan Sameli


Le Red Book est le manuel contenant les spécificités qui permettent la standardisation des CD audio. Il tient son nom à la couleur de sa couverture. La première édition est présenté par Philips et Sony en 1980, puis adopté par le Digital Audio Disc Committee.

Voici quelques éléments de base recueillis dans ce manuel :

- L'échantillonnage se fait sur deux canaux, à une fréquence de 44,1 kHz, et la quantification est de 16 bits ;

- La durée minimum d'une piste est de 4 secondes ;

- Le nombre maximum de pistes est de 99 ;

- Le nombre maximum d'index (repère d'une piste) est de 99, sans limite de durée ;

- Un code ISRC (international Standard Recording Code) doit être inclus, il permet l'identification les enregistrements musicaux dans le monde entier.

Les évolutions du CD et leurs spécificités sont toutes contenues dans différents books, toujours appelé par la couleur de la couverture, comme par exemple le Yellow Book, manuel pour les CD-ROM. Tous les livres concernant les spécificités des différents types de CD font un ensemble appelé les Rainbow Books.

Le CD audio permet certains avantages que les supports précédents n'avaient pas. Il ne s'use pas à la lecture puisqu'il n'y a pas de contact mécanique. Sa finesse et son petit diamètre (12cm) est parfait pour sa portabilité. Il y a un accès à toutes les pistes sans retourner le support, et nous avons la possibilité de choisir le morceau. Enfin, ce support a une durabilité estimée entre 50 et 200 ans.



Sources :

Le Compact Disc (CD)

Histoire du CD...

Et le disque devint compact

Durée d'un CD- Compact Disc

Red Book (norme CD audio)

Disque compact - Histoire

Quelle est la durée maximale d'un CD Audio ?