Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

L'évolution des différentes représentations des élèves au cours d'une première séquence de sport de combat collectif et individuel en EPS

Le rugby et la boxe sont deux sports d’affrontement, de combat. Ces activités en EPS qu’elles soient collectives ou individuelles sont à la fois préoccupantes pour les enseignants d’EPS dans leur mise en place et leur didactisation pour garantir la sécurité et la réussite de tous les élèves.

En bref...

Mais aussi pour les élèves eux-mêmes qui ont, avant la pratique, de nombreuses représentations parfois néfastes ne concordant pas aux attentes de l’école. En effet les différents sports présents dans la société subissent une didactisation sans pour autant être dénaturés pour pouvoir intégrer le cadre scolaire. l’évolution des représentations des élèves, en fonction du genre mais aussi des contenus proposés par l’enseignant et de l’entrée dans l’activité.

Avec la participation du directeur de mémoire M. Christophe BONNET.

Académier de Versailles

Avec la participation des 5ème 4 du collège Jean Zay à Saint-Gratien (95, Val d'Oise.

MAI, 2022

Soutenance de mémoire

#01

SOUILLAT Baptiste

Université Paris-Nanterre

Déroulé de la soutenance de mémoire

SOMMAIRE

01

Introduction

04

Hypothèses

07

Résultats

02

Question de recherche

05

Problématique

03

Appuis théoriques

06

Méthodologie

08

Conclusion

Le Rugby

« Sport de combat collectif » (P. Conquet, 1994) que nous compléterons avec la définition de R. Deleplace en 1979 « où le jeu de mouvement est primordial pour développer l’adaptabilité motrice ».

01 - Introduction

« Sport de combat à percussion pieds-poings dans le but de toucher l’adversaire suivant des techniques précises et sur des surfaces autorisées avec contrôle et précision » (C. Guilloud, 2020).

D’un point de vue sociologique, la définition proposée par Jodelet (1989) met en avant qu’une représentation sociale est un « produit et processus d’une activité mentale par laquelle chacun reconstitue le réel et lui attribue un sens spécifique. Le processus d’élaboration s’effectue dans un environnement en fonction de valeurs sociales qu’il tient de son groupe d’appartenance sociale ».

Les représentations

La Boxe

- Influence des représentations sur la prarique ?


- Influence des choix didactique et pédagogique ?

- Pratique scolaire Vs pratique vécu

- Différence filles - garçons ?

- Influence de l'enseignement sur les représentations ?

- Évoluation positives des représentations post-pratique ?

02 - Question de recherche

Les représentations de nos élèves ainsi que leurs évolutions sont-elles différentes entre filles et garçons dans des sports de combats collectifs et individuels à caractère « masculin » ?

Les fondamentaux du rugby moderne

Faire de la boxe thaî en banlieu : la masculinité

Des femmes, des pratiques sportives et des luttes

Être rugby, jeux du masculin et du féminin

Pierre CONQUET

Akim OUALHACI

Christine MENNESSON

Anne SAOUTEUR

LIvre de référence pour tous ceux qui ont en charge l'apprentissage du jeu a donné un support théorique et pratique à l'évolution du rugby en respectant trois principes clefs, la virilité, la sécurité et la responsabilisation.

l’auteur a parfaitement su décrire comment celui-ci s’érigeait en une communauté masculine idéale basée à la fois sur la mise à distance et la réappropriation symbolique du féminin.

Espace de sociabilité masculine où les garçons des quartiers populaires environnants construisent leur identité masculine à travers l’échange pugilistique. Certains acceptent la mixité d'autre moins.

Ce que les élèves ont appris par corps n’est pas facile à défaire, et il n’est pas toujours aisé de trouver le juste milieu entre la nécessité de prendre en considération leurs représentations et pratiques de départ et réussir à faire évoluer leurs rapports au corps.

1994

2000

2015

2021

03 - Appuis théoriques

04 - Hypothèses

Une majorité d’élèves pensant que ces sports de combat sont des sports dangereux sont des filles issus de stéréotypes sexués du notamment aux stéréotypes que véhiculent les activités de combat.

Après la pratique nous pensons que pour la majorité des élèves ne connaissant pas l’activité leur représentations vont évoluer, passant de simple représentations de média à des représentations vécues.

05 - Problématique

L’évolution des représentations des élèves, en fonction du genre mais aussi des contenus proposés par l’enseignant et de l’entrée dans l’activité.

La classe est composée d’une majorité d’élèves faisant partie de la section sportive basket, ce qui nous amène à des profils plutôt sportifs dans l’ensemble, les élèves sont motivés et aiment le sport. En dehors de l’école 13 élèves pratiquent une activité physique (football, basket et boxe). Concernant les élèves à besoins éducatifs particuliers (EBEP), nous avons un élève UPE2A (élève étranger) qui vient du Mali et deux élèves en grande difficulté scolaire.

De nombreux parents ne pratiquent pas de sport, seulement 33% ce qui est minoritaire au regard de la classe. Les parents pratiquent des sports tels que la Boxe, le Football mais aussi la musculation.

Les 5ème 4 du collège St Gratien

06 - Méthodologie

Pour être au plus proche de ce que ressentent les élèves, leurs conceptions et leurs représentations nous pensons que la méthode du questionnaire direct est le meilleur choix pour analyser ces représentations et leur évolution. Choix de présenter aux élèves 1 questionnaire en début et 1 en fin de séquence.

Les questionnaires se présentent sous la forme d’une page composée de 11 questions, nous aborderons des thématiques assez personnelles comme le sexe de l’élève, le métier et la pratique de leurs parents mais aussi des thématiques spécifiques à l’activité.

Exemple de questionnaire proposé aux élèves

Avant et Après la pratique

Le questionnaire au plus près des élèves.

AVANT :


Comme nous pouvons le voir pour l’ensemble de la classe le rugby fait penser à un sport de « Force », « Dangereux », « Collectif », fait de « Contact ». Les résultats des élèves filles sont plus répartis que ceux des garçons qui eux pensent qu’il s’agit d’un sport « Dangereux » à 61,5% contre 36% chez les filles. Chez les filles 64% voient le rugby comme un sport « stratégique » contre 15% des élèves garçons.

APRÈS :


Pour nos élèves le Rugby reste un sport de « Contact », « Collectif » nécessitant de la « Force » mais le terme de « Dangerosité » à largement diminué passant de 61,5% pour les garçons et 36% pour les filles à maintenant 38% pour les élèves garçons et 36% pour les élèves filles. Le terme de Solidarité a connu la plus forte augmentation passant de 23% chez les garçons et 9% chez les filles à 54% et 39%.

LE RUGBY

07 - Résultats

AVANT :


Concernant la boxe l’ensemble de la classe pense de la boxe qu’il s’agit d’un sport de « Force », « Violent » et « Brutal » ou l’utilisation de « Coups » est principale. Ici les chiffres sont assez équilibrés entre les élèves filles et les élèves garçons nous n’observons pas de différence flagrante dans les résultats hormis les « Valeurs » qui semblent essentiels pour 56% des filles contre 0% des garçons.

APRÈS :


La Boxe Reste donc un sport Fait de « Coups », où la « Force » reste essentielle pour nos élèves. Cependant le terme de « Technique » a largement augmenté passant de 0% dans la classe, où aucun élève ne voyait la boxe de façon technique mais maintenant 85% des garçons et 81% des filles pensent que la technique est essentielle en boxe. Cela est surement dû à l’abattage du triptyque Distance-Technique-Puissance répété à chaque leçon mais aussi au fait que si la technique n’est pas bonne alors la touche n’est pas comptabilisée.

LA BOXE

07 - Résultats

07- Résultats : Préférences lors de la séquence

08 - CONCLUSION

Mon rôle en tant qu’enseignant a été d’essayer de modifier les représentations des élèves en leur proposant des contenus nouveaux, ludiques et spécifiques aux activités leur permettant de prendre du plaisir dans leurs apprentissages tout en se transformant. J’ai assuré un rôle unique de gestionnaire et arbitre en rugby permettant d’être toujours au plus près des élèves pour les encourager, les soutenir, les réguler et les féliciter sur chaque prise de balle et action d’avancer.

En boxe j’ai cette fois-ci donné cette responsabilité aux élèves eux-mêmes pour gérer la sécurité et assurer des rôles sociaux. Cela a permis d’après les résultats de confirmer et mettre en avant le fait que la pratique a permis de modifier, transformer les représentations de nos élèves, notamment leurs appréhensions des sports de combats.

MERCI !