Want to make creations as awesome as this one?

La cote de rendement au collégial démystifiée

More creations to inspire you

Transcript

CRC

La Cote de rendement au collégial

Les cours échoués

À quoi ça sert

La CRC par cours

La formule

Les seuils d'admissions

La CRC moyenne pondérée

La CRC par programme

La CRC sur Youtube

La Cote de rendement universitaire

Obtenir la meileure cote R

documents d'information

consulter et situer sa CRC

Karine Dufour

Conseillère en information scolaire et professionnelle

CRC

La Cote de rendement au collégial

D'où ça vienT, à quoi ça sert?

On peut dire que la cote R a vue le jour parce qu’il n’existe pas de système d’évaluation commun pour l’ensemble des diplômés du réseau collégial comme c'est le cas au secondaire avec les examens du Ministère (épreuves à l'enseignement secondaire du Ministère de l'Éducation).

La cote de rendement au collégial est l'instrument de mesure adopté par les universités québécoises en 1995 dans le but de s'assurer que le dossier scolaire des diplômés du collégial faisant une demande d'admission à l'université soit évalué le plus équitablement possible.

La CRC permet de comparer entre eux des candidats de divers programmes en ramenant les notes à des valeurs comparables et ainsi de situer sur une échelle d'excellence les candidats aux fins de sélection à un programme.

  • L'admission dans un programme universitaire non contingenté, mais exigeant une cote de rendement minimale (seuil minimal d’admission).

  • L'application d'équivalences dans le cadre de DEC-BAC ou de passerelles entre des programmes techniques collégiaux et des baccalauréats.

  • L'attribution de bourses d’admission à l’université et autres bourses reliées à la performance scolaire.

  • Elle peut être utilisée pour les changements de programme au collégial: Au SRAM, on établit le rang centile au collégial.

Ce rang est établi en comparant la cote de rendement au collégial (CRC) du candidat à l'ensemble des cotes de rendement au collégial des candidats qui ont fait une demande d'admission aux sessions d'automne et d'hiver précédant l'année de traitement en cours.

La cote R est également utilisée pour:

La cote de rendement au collégial sert principalement à des fins de classement et de sélection dans les programmes universitaires contingentés ou à accès limité du 1er cycle .

Info

Karine Dufour

Conseillère en information scolaire et professionnelle

Historique de la CRC

  • Automne 1977 – Implantation de la Cote Z (sans IFG)
  • Automne 1996 – Implantation de la CRC (avec IFG)
  • Hiver 2005 – Pondération des échecs (0,25 ou 0,5)
  • Automne 2007 – Ajout des cours d’éducation physique dans le calcul de la CRC
  • Automne 2009 – CRC par programme
  • Automne 2017 – CRC révisée (avec IFGZ et IDGZ)


Source: La CRC révisée et l’admission universitaire,13 septembre 2019

Les éléments statistiques de la cote de rendement au collégial (CRC) sont calculés quatre fois par année pour les six derniers trimestres :

Au début d’octobre, pour inclure les cours du trimestre d’été, en vue de l’admission à l’université pour le trimestre d’hiver suivant;

À la mi-janvier, pour fournir aux collèges des données provisoires incluant les résultats des cours de l’automne, en vue des demandes d’admission à l’université pour l’automne suivant;

Au début de février, pour inclure les cours du trimestre d’automne, en vue de l’admission à l’université pour le trimestre d’automne suivant;

À la mi-juin, pour inclure les cours du trimestre d’hiver pour les admissions définitives à l’université pour l’automne.

CRC

La Cote de rendement au collégial

La dernière session en cours (généralement la quatrième) n’est jamais prise en compte lors du traitement de la demande.

La session d’hiver n’est donc pas considérée pour l’admission d’automne.

Karine Dufour

Conseillère en information scolaire et professionnelle

La formule de la cote de rendement au collégial est définie par le Bureau de Coopération Interuniversitaire (BCI).

La formule

La cote de rendement au collégial combine pour chaque cours, 3 informations :

1- La cote Z

2- L’indicateur de la dispersion du groupe

3- L'indicateur de force du groupe

Lorsque les groupes d'étudiants présentent des caractéristiques différentes, les comparaisons effectuées à l'aide de la cote Z deviennent moins valides et moins équitables.

Illustration de la distribution des cotes Z au Secondaire de différents groupes-cours.

F

L’indice de force du groupe (IFGZ) prend en compte la force des étudiants qui constituent un groupe au collégial.

L’indice de dispersion du groupe (IDGZ) permet de prendre en compte le degré d’homogénéité (ou d’hétérogénéité) de la force du groupe au collégial.

La moyenne de groupe inscrite sur le relevé de notes de l'étudiant pour un cours n’est pas la même que celle qui est utilisée pour le calcul de la CRC.

Les nombres 5 dans la formule font en sorte que la CRC soit positive et varie entre 0 et 50 (échelle théorique).

Zcol

D

La cote Z permet d’identifier la position d’un étudiant dans une distribution de notes pour un cours.

CRC = ((Zcol x IDGZ) + IFGZ + 5) X 5

5

La cote Z prend en compte deux paramètres : la moyenne et l’écart-type des notes obtenues au collégial par les étudiants du groupe.

La cote Z : (note – moyenne)/écart-type, par convention les valeurs varient entre -3 et 3

La cote Z ramène sur une même échelle les évaluations faites par les professeurs tout en respectant les classements : elle élimine toutes les différences initiales entre les groupes au collégial

La cote Z pénalise

  • les étudiants appartenant à des groupes plus forts
  • plus fortement les étudiants plus faibles appartenant à des groupes homogènes
  • plus fortement les étudiants plus forts appartenant à des groupes hétérogènes


La cote Z favorise

  • les étudiants appartenant à des groupes plus faibles
  • les étudiants plus fort appartenant à des groupes homogènes
  • les étudiants plus faibles appartenant à des groupes hétérogènes

Illustration de la distribution des cotes Z au Secondaire de différents groupes-cours

L'indicateur de force de groupe (IFGZ) et l'indice de dispersion du groupe (IDGZ) permettent de situer le groupe à l'évaluation par rapport à l'ensemble des groupes du réseau collégial.

Indicateur basé sur la moyenne et l’écart-type des cotes Z au secondaire (obtenues dans les matières ministérielles de 4e et 5e secondaire) des étudiants qui composent le groupe à l'évaluation.

Par convention, il a été établi :

qu'une cote Z au collégial pondérée par l’IDGZ ne pourrait jamais être supérieure à +3,0 ni inférieure à -3,0;

qu’un indice de dispersion de groupe ne pourrait jamais être supérieur à +1,5 ni inférieur à 0,5.

Le groupe à l’évaluation devrait rassembler les étudiants d’un même collège qui ont suivi le même cours, la même année, au même trimestre et qui ont été évalués de la même façon. Par exemple, si un professeur donne au trimestre d’hiver le même cours à trois groupes composés de 40 étudiants chacun et qu’il y a un processus commun d’évaluation, il ne devrait y avoir qu’un seul groupe à l’évaluation comptant 120 étudiants.


C’est donc à partir de ce groupe à l’évaluation que la moyenne, l’écart-type, l’indicateur de la force du groupe et l’indicateur de la dispersion du groupe seront calculés.

La moyenne de groupe transmise par le collège pour un cours n’est pas la même que celle qui est utilisée pour le calcul de la CRC. Cette dernière peut être plus élevée par le fait que toutes les notes du groupe inférieures à 50 sont exclues du calcul, ce qui n’est pas le cas de la moyenne inscrite sur le bulletin de l’étudiant.

FGZ élimine les biais associés aux pratiques ou aux systèmes de notation différents. On évite les notes; on ne tient compte que de la cote Z.

Indicateur basé sur la moyenne des cotes Z au secondaire (obtenues dans les matières ministérielles de 4e et 5e secondaire) des étudiants qui composent le groupe au collégial.

Par convention, il a été établi qu’un indice de force de groupe ne pourrait jamais être supérieur à +2,0 ni inférieur à -2,0.

Il peut s’agir :

d’un cours avec la mention IN « Incomplet »;

CRC

La Cote de rendement au collégial

d’un cours où tous les étudiants ont obtenu la même note;

d’un cours avec la mention EQ « Équivalence »;

d'un cours inscrit à l'hiver 2020 (covid-19);

Tous les résultats obtenus au collégial, qu’ils soient réussis ou échoués, sont transformés en cote de rendement au collégial. Toutefois, une valeur de 99,999 signifie que la CRC n’a pu être calculée.

les cours sans CRC

d’un cours qui comptait moins de six notes supérieures ou égales à 50;

d’un cours de mise à niveau ou d’appoint;

d’un cours d’éducation physique suivi avant le trimestre d’automne 2007.

Karine Dufour

Conseillère en information scolaire et professionnelle

Par souci d'équité, le gouvernement du Québec confirme que les résultats de la session d'hiver 2020 ne seront pas comptabilisés dans le calcul de la cote R. Aucune CRC ne sera calculée pour les cours de l’hiver 2020.

Pour pouvoir calculer une CRC, on doit retrouver dans le groupe un minimum de six étudiants qui avaient poursuivi leurs études secondaires dans le système québécois et qui avaient des notes supérieures ou égales à 50. Si le nombre est inférieur à six, il n’y aura donc pas de calcul de CRC pour aucun des élèves de ce groupe.


QUESTION 23 du document; Questions et réponses sur la cote de rendement au collégial 16 septembre 2020


Normalement, les cours de mise à niveau (MN) sont exclus du calcul de la CRC. Toutefois, exceptionnellement dans le programme de soins infirmiers, les deux cours de chimie remplacent les deux cours complémentaires et ils ont un objectif de formation générale complémentaire (GM) rattaché spécifiquement au programme 180.A0.

Lors d'un changement de programme, le cours de chimie mise à niveau pour soins (180.A0) ne serait pas comptabilisé car l'objectif du cours est valide uniquement pour soins infirmiers.

Le poids des échecs est pondéré dans le calcul de la CRC.

Au premier trimestre d’inscription au collégial, les cours échoués ne comptent que pour le quart des unités qui leur sont attribuées, soit une pondération de 0,25;

Pour les trimestres suivants, cette pondération est de 0,50.

Lorsqu’il y a échec et reprise pour un même cours, la cote R est calculée sur les deux notes obtenues, comme s’il s’agissait de 2 cours différents.

CRC

La Cote de rendement au collégial

les cours échoués

25%

50%

Karine Dufour

Conseillère en information scolaire et professionnelle

L'impact d'un échec en première session est moins grand qu'en 2e session.


Dans l'exemple suivant, un échec (crc 17) en première session donnerait une CRC moyenne de 26,385 alors qu'en session 2, la CRC moyenne serait de 25,54.

La CRC moyenne Pondérée ou cote R globalE

La CRC moyenne globale est la moyenne pondérée des cotes de rendement au collégial, calculée à partir de l'ensemble des cours pour lesquels on a une cote de rendement valide.

La pondération s’effectue à partir du nombre d’unités propres à chaque cours. Cette opération s’effectue en 3 étapes :

1. On multiplie la cote R de chaque cours par le nombre d’unités qui lui sont attribuées;

2. On additionne ensuite toutes les cotes R ainsi obtenues;

3. On divise ce résultat par le total des unités constituant l’ensemble du dossier au collégial.

Par exemple:

Anglais crc 26 x 2 unités = 52
Écriture et littérature crc 27,5 x 2,33 unités =64,075
Philosophie et rationalité crc 25,2 x 2,33 unités = 58,716
Activité physique et santé crc 30,03 x 1 unités =30,03

Total CRC = 204,821

÷ 7,66 unités

= 26,739

Karine Dufour

Conseillère en information scolaire et professionnelle

La CRC moyenne programme

La CRC moyenne programme est la moyenne pondérée des cotes de rendement au collégial, calculée à partir seulement des cours directement associés aux objectifs du programme.

Les cours de formation générale commune et propre sont contributoires au calcul de la CRC moyenne de chacun des programmes de DEC et sont toujours pris en compte.

Tous les programmes d'études menant à un diplôme d'études collégiales (DEC) incluent quatorze cours de la formation générale

  • 4 cours de français (Formation générale commune (GC) et propre (GP);
  • 3 cours de philosophie (Formation générale commune (GC) et propre (GP);
  • 3 cours d'éducation physique;
  • 2 cours d'anglais (Formation générale commune (GC) et propre (GP);
  • 2 cours complémentaires (Formation générale complémentaire (GM).

  • Ces cours représentent 30 % de la formation dans un programme technique et plus de 45 % dans un programme préuniversitaire.

Lors de l’analyse du dossier, la CRC moyenne retenue est celle du programme qui a mené (ou qui mènera) au DEC.

L’Université McGill emploie la CRC moyenne globale (et non la CRC par programme) pour analyser les demandes d'admission.

Par exemple:

Benoît a complété la session d’automne 2021 en Sciences de la nature. Il change de programme à l’hiver 2022 pour Arts, lettres et communication.
Même si les cours Calcul différentiel et Mécanique suivi en Sciences de la nature servaient de substituts pour les deux cours complémentaires en Arts, lettres, communication, ces 2 cours ne « compteraient » pas dans la cote R programme ALC car ils ne permettent pas l’atteinte des objectifs et standards de ce dernier programme.
Seuls les cours directement associés à un objectif du programme sont retenus pour le calcul de la CRC moyenne de ce programme; une association indirecte par voie de substitution ne sera pas prise en compte.

Karine Dufour

Conseillère en information scolaire et professionnelle

Lorsqu’aucune sanction de DEC n’apparaît au dossier, l’établissement universitaire utilise la CRC moyenne du dernier programme dans lequel le candidat s’est inscrit, sous la condition qu’au moins 16 cours soient contributoires à son calcul.

Au besoin, les cotes de rendement des résultats de cours qui constituent des préalables pertinents à l’admission dans certains programmes sont intégrées au calcul de la cote moyenne.

Si le calcul de la CRC moyenne du dernier programme ne repose pas sur au moins 16 cours, c’est la CRC moyenne globale, c’est à-dire celle qui inclut tous les résultats obtenus au collégial par le candidat, qui est retenue aux fins de l’admission.


Voir question 5 du document; CRC-Questions_Reponses-BCI-septembre2020.pdf


Toutefois, les candidat ayant changé de programmes et ayant vu leur rendement s'améliorer significativement à la suite de ce changement devraient informer McGill de cette situation en cochant la case "circonstances atténuantes" sur le formulaire de demande.

CRC

La Cote de rendement au collégial

où consulter sa CRC

1

3

2

Pour voir sa Cote R

Karine Dufour

Conseillère en information scolaire et professionnelle

À titre indicatif

CRC inférieure à 20

À titre indicatif,

CRC entre 20 et 29,9

MOYENNE

Significativement au-dessus de la moyenne

Au-dessus de la moyenne

inférieures à la moyenne

Significativement sous de la moyenne

extrememement sous de la moyenne

extremement au-dessus de la moyenne

À titre indicatif

CRC entre 30 et 32,9

À titre indicatif

CRC de 35 et +

À titre indicatif

CRC entre 33 et 34,9

Chez les candidats admis à l'université, 95% des crc se situent entre 20 et 34

La cote R du dernier étudiant admis diffère d’un programme à l’autre et selon l’université, en fonction du nombre de demandes et de la qualité des dossiers présentés chaque année.

seuil d’admission

Cote R du dernier admis


La dernière session en cours (généralement la quatrième) n’est jamais prise en compte lors du traitement de la demande d'admission.

La session d’hiver n’est donc pas considérée pour l’admission d’automne et la session d’automne ne l’est pas pour l’admission d’hiver.

Pour évaluer vos chances d’admission dans les différents programmes universitaires, consultez les cotes R des derniers admis sur le site internet des universités ou dans les documents préparés à cet effet.

Il s’agit pour vous d’un indicateur et non d’une garantie d’admission ou de refus.

Université du Québec a Montréal
Statistiques d'admission des programmes de 1er cycle contingentés

Université Laval
Info programmes contingentés

Université de Sherbrooke
CRC (cotes R) et capacités d'accueil

Université de Montréal
Statistiques d'admission (cote R)

Université du Québec èa Trois-Rivières
Tableau des programmes contingentés

Université du Québec à Chicoutimi

Cotes de rendement des programmes contingentés

Université du Québec en Outaouais

Documents dans l’intranet étudiant section Aide à la réussite/ Information scolaire

Par exemples:

Citation de Mathieu Pelletier dans l'article de Thérèse Lafleur La cote R vue de l’intérieur

Vendredi 11 mars 2022


"Le matin quand tu te lèves et que tu regardes le thermomètre pour voir la température extérieure, essaies-tu de comprendre si le thermomètre mesure vraiment bien et si la mesure est fiable ? Non, tu regardes le thermomètre en supposant que les personnes qui l’ont conçu devaient savoir ce qu’elles faisaient. Alors si cela indique -20o C, alors tu mets un manteau plus chaud. C’est le même principe pour la cote R, c’est comme un thermomètre. La cote R prend une mesure et la compare avec tous les étudiants québécois. La seule chose que l’étudiant contrôle pour la cote R, c’est l’énergie et les efforts qu’il met dans ses études."

Choisir un cégep où l’on se sent bien (emplacement, environnement d’études, vie étudiante, services offerts, infrastructures, etc.);

Mettre les efforts nécessaires dans sa réussite scolaire (un bon indice : la pondération des cours);

Aimer / avoir de l'intérêt pour son programme et ses cours;

Mettre en place les conditions afin de pouvoir bien s’investir dans ses études (conciliation travail, études, activités sportives, vie familiale).

Utiliser l’aide disponible au cégep :

Ateliers de soutien à la réussite
Centres d’aide (plusieurs disciplines)
Tutorat par les pairs;
Etc.

CRC

Augmenter sa CRC en faisant plus de cours n’est valable que si les cours en questions répondent aux objectifs et standards du programme.

La Cote de rendement au collégial

Plus on a de cours (et d'unités) d'accumulés, moins l'impact d'un nouveau résultat est important sur sa CRC moyenne.

Par exemple; l’ajout d’une CRC d’un cours de 2 unités, dans un dossier qui en compte déjà plus de 40 n’aura que peu d’influence sur la CRC moyenne.

Comment obtenir la meilleure COTE R

Lorsqu'un étudiant reprend un cours déjà réussi, ce cours (et la cote R associée) ne contribue pas à la CRC programme, le cours est comptabilisé dans la CRC global. Il donc est inutile de reprendre un cours dans le but d'augmenter sa Cote R (sauf pour McGill qui utilise la CRC globale).

Karine Dufour

Conseillère en information scolaire et professionnelle

Les programmes d’études menant à l'obtention d'un DEC totalisent :

  • de 28 à 32 unités de cours de formation spécifique au secteur préuniversitaire
  • de 45 à 65 unités de cours de formation spécifique au secteur technique
  • 26.66 unités pour les 14 cours de la formation générale

Une unité de cours = 45 heures d’activités d’apprentissage (cours théoriques, laboratoires, travaux)

CRC

La Cote de rendement au collégial

La Cote de rendement universitaire

La cote de rendement au collégial (CRC) ne s’efface pas automatiquement en entrant à l’université (chaque université définie des modalités précises). Par exemple, à l’Universités Laval et l’Université de Montréal, lorsque vous avez complété 4 cours universitaires (12 crédits) dans un programme (Baccalauréat ou Certificat), votre dossier scolaire inclut votre cote de rendement au collégial (CRC) et votre cote de rendement universitaire (CRU).

Attention : Des exceptions et des nuances s’appliquent pour certains programmes universitaires, notamment en santé. Validez vos informations auprès des universités afin d’éviter des erreurs.

L’importance du dossier universitaire par rapport à celle du dossier collégial s’obtient en multipliant par 2 % le nombre de crédits de cours qui ont été suivis à l’université dans un certificat ou un baccalauréat.

Le principe de la cote de rendement universitaire (CRU) est semblable à celui de la cote R (CRC), une correction est appliquée à la cote Z en fonction de la discipline universitaire. Chaque programme a un indice de force de discipline qui lui est propre et qui influence la CRU.


En consultant la table des étalons disponible sur le site web de l’Université Laval, vous remarquerez que pour une même moyenne cumulative, la cote Laval variera d’un programme à l’autre. Prudence avant de faire le choix d’un Certificat ou d’un Baccalauréat multidisciplinaire, l’indice de force (ifd) de certains programmes ne permet pas d’augmenter votre cote universitaire.

La cote de rendement universitaire (CRU) Université de Montréal

Info programmes contingentés 2021-2022, Université Laval

Cote Laval (PDF) Information complète sur la cote.

Table des étalons (PDF) Données utilisées pour le calcul de la cote Laval.

Références utiles:

60%

Si le candidat a terminé une année d’études universitaires de 30 crédits, l’importance relative de son dossier universitaire est de 60 % et la Cote de rendement au collégial (CRC) compte pour 40 %.

Dossier universitaire

Avec 45 crédits complétés la part du dossier universitaire atteint 90% et la CRC 10%.

90%

Dossier universitaire

30%

Par exemple, si le candidat a complété 15 crédits, l’importance relative de son dossier universitaire est de 30 % (et les résultats obtenus au cégep comptent pour 70 %) dans l’évaluation globale de son rendement scolaire.

Dossier universitaire