Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

TEN WAYS TO SAVE WATER

Horizontal infographics

GRETA THUNBERG

Horizontal infographics

FIRE FIGHTER

Horizontal infographics

STEVE JOBS

Horizontal infographics

ONE MINUTE ON THE INTERNET

Horizontal infographics

SITTING BULL

Horizontal infographics

Transcript

HISTOIRE

La France défaite et occupée (1940-1945)

Les notions-clés

Les repères

je reTiens autrement

Les personnages-clés

Jeux de révision

Fiche de révision intéractive

Pour aller + loin ...

Je retiens autrement :

2ème carte mentale

1ère carte mentale

L'essentiel en vidéo

Pour aller plus loin :

Le cours version enrichi

le procès de Pétain

La Rafle du Vel d'Hiv 72 ans après

Un jour, Une question : la Résistance

Documentaire la Rafle du Vel d'Hiv

Documentaire

Les repères du chapitre :

16 juillet 1942

Rafle du Vel d'Hiv

Le 24 octobre 1940, Pétain rencontre Hitler à Montoire. C'est l'entrevue de Montoire. Cet évènement marque officiellement le début de la collaboration entre l'Etat français et l'Allemagne nazie.

Le Conseil National de la Résistance (ou CNR) a été mis en place par Jean Moulin en 1943 afin de rassembler tous les réseaux de résistance dans le but de coordonner leurs actions et préparer ainsi la libération de la France.

Passé depuis la radio de Londres (la BBC), cet appel marque le début de la Résistance.

Avec la signature de l'Armistice, la France est coupée en deux :

- au nord : une zone occupée et administrée par l'armée allemande

- au sud : la zone libre dirigée par Pétain. La République française est remplacée par l'Etat français. Pétain en est le chef et installe sa nouvelle capitale à Vichy.

La Rafle du Vélodrome d'hiver (souvent nommée la rafle du Vel d'hiv') est la plus grande arrestation de Juifs de l'Occupation. Elle est organisée par la police française et les autorités allemandes.

Entre les 16 et 17 juillet 1942 , plus de 13 000 personnes, dont près d'un tiers d'enfants, sont arrêtées et enfermées au Vélodrome d'Hiver dans des conditions d'hygiène déplorables et presque sans eau ni nourriture pendant cinq jours.

Jeux de révision :

Quizz

Mots-clés/ jeu des paires

repères/ Jeu des paires

Résister/ collaborer

La France occupée

Mots-croisés

Les notions-clés :

Etat français

STO

Révolution nationale

collaboration

milice

FFL

Rafle


Résistance

Réseau de résistance

maquis

France libre

FFI

https://learningapps.org/watch?v=po5iz7ue522

C’est le nom donné au nouveau régime mis en place par le maréchal Pétain.

C’est l’obligation pour les hommes de 21 à 23 ans d’aller travailler en Allemagne.

Expression désignant l'ensemble des mesures prises par le régime de Vichy (= le programme politique de Pétain).

C’est aider l’ennemi qui occupe le pays.

Police créée par Pétain afin de traquer les Juifs et les résistants.

Nom donné à l’armée de la Résistance basée à Londres (France libre). Elles combattent aux côtés des Alliés.

C’est une arrestation massive effectuée à l’improviste.

Ensemble des organisations clandestines luttant contre l’occupation allemande pendant la Seconde guerre mondiale.

Région isolée, souvent en montagne ou dans des zones à la végétation dense, servant de base arrière d’opération pour un groupe de résistants.

C’est le nom donné à l’organisation de la Résistance fondée à Londres par le général De Gaulle.

Forces Françaises de l'Intérieur, nom donné en 1944 aux résistants français combattant sur le territoire national.

Organisation clandestine de la Résistance intérieure menant des activités de sabotage, de renseignement ou des actions militaires (attentats).

Les personnages-clés :

le maréchal Philippe Pétain :


Héros de la 1ère Guerre mondiale (c'est le "vainqueur de Verdun"), il est nomme Président du Conseil en pleine débâcle militaire. Partisan de l'arrêt des combats, il signe l'armistice avec l'Allemagne le 22 juin 1940

Il devient le chef de l’État français entre 1940 et 1944. Il engage la France de Vichy (zone libre) dans la collaboration avec l’Allemagne.

Jean Moulin


Ancien préfet, De Gaulle le charge de réunir tous les réseaux de résistance au sein du CNR (Conseil National de la Résistance) afin de préparer la libération du territoire. Il est arrêté par la police allemande (la gestapo) et meurt en détention en juillet 1943.

le général Charles De Gaulle :


Il s'oppose à la décision de Pétain de signer un armistice avec l'Allemagne. Il se réfugie alors à Londres où il lance un appel à la résistance le 18 juin 1940.

Il met en place les FFL qui participeront aux différents débarquements alliés. Il s'affirme comme le chef de la Résistance et de la "France Libre".

À la Libération en 1944, il devient chef du Gouvernement provisoire (le GPRF).