Want to make creations as awesome as this one?

JOB SHADOWING

Transcript

ERASMUS POLOGNE

Du 2 au 9 avril 2022
Jobshadowing

INDEX

Le système éducatif

L'inclusion des élèves à besoins particuliers

L'accueil des Ukrainiens

L'éducation à l'écologie

Les cours observés

A la découverte de la culture polonaise

Le systeme educatif

Konstancin-JEZORNIA

01

FONCTIONNEMENT

Présentation générale du système éducatif

L'école maternelle n'existe pas, l'école n'étant obligatoire qu'à 7 ans, les enfants vont au jardin d’enfants de 3 à 6-7 ans (en fonction de la maturité de chacun). Les enseignants de ces niveaux ont une formation spécifique.

Le grade 0 (6-7 ans) est une classe de transition qui prépare les apprentissages (1 enseignant et 1 assistant sont présents dans chaque classe).
L'école primaire accueille les enfants de 7 à 15 ans, du grade 1 au grade 8. Du grade 1 à 3, les élèves sont pris en charge par un enseignant principal et un enseignant d’anglais A partir du grade 4, les enseignements sont assurés par un enseignant par matière.

Les classes comportent 25 élèves maximum mais , la plupart du temps, nous n'avons vu que 19-20 par classe (en dépit des réfugiés présents), sauf une fois où 24 élèves étaient présents dans une classe comptant 7 Ukrainiens. L’enseignante nous a dit « Désolée pour cette masse d’élèves »…

Les cours durent 45 minutes et sont suivis de 10 minutes d'intercours (en musique !). Les plus jeunes ont 4 ou 5 cours par jour, les plus grands 6, parfois 7 pour des ateliers ou du soutien.
Une pause repas de 20 minutes est prévue aux alentours de 12H.
Tout s'enchaînant, les journées sont courtes, elles finissant entre 12H30 et 14H30 voire 15H30 en cas d'option ou de soutien. Ensuite, la garderie (ouverte de 7 à 17H) prend le relais pour les moins de 11 ans. L'accueil est géré par la commune avec des enseignants spécifiques. La pluoart des enfants font beaucoup d’activités : sport, musique… Chaque école a un programme de sport en lien avec la mairie.

Les enseignants ont 18 h d’enseignement quel que soit le niveau mais ceux des 1ers degrés vont à la cantine avec leurs élèves.
Il n’y a pas de vie scolaire, les enfants sont toujours gérés par les professeurs et les assistants (les pauses étant très courtes, cela ne pose pas de problème). Le chef d’établissement et l’adjoint continuent à enseigner 3H par semaines.

Les élèves ont 26 heures de cours par semaine.

Un enseignant absent est presque systématiquement remplacé par un autre qui choisit d’enseigner sa matière ou celle du professeur remplaçant. Si vraiment ce n'est pas possible, les élèves vont à la garderie.

Horaires

RYTHME

L'ANNEE scolaire

La rentrée scolaire a lieu le 1er septembre.
Pour Noel, les enfants sont en vacances du 23 décembre au 2 janvier mais pas les enseignants : les chefs d’établissement peuvent leur demander de venir à l’école. Celle qui nous en a parlé nous a dit qu’elle ne le faisait pas. La garderie est possible. En principe, chaque enseignant assure une demi-journée de garderie pendant les vacances.
Les vacances d’hiver sont les seules qui varient selon les provinces : elles sont de deux semaines à partir de mi-janvier.
A Pâques, les élèves ont 4 jours de vacances : jeudi et vendredi avant Pâques puis lundi et mardi qui suivent.
Les vacances d'été commencent le dernier vendredi de juin.
Les maires peuvent accoder des jours de vacances supplémentaires.


Les enseignants sont payés par l’Etat mais les maires et l’Etat donnent une enveloppe supplémentaire au chef d’établissement qui la répartit entre les personnels (en fonction du diplôme, de l’ancienneté, des activités...). Les recrutements sont assurés par les chefs d’établissement. L’un d’eux nous a confié une anecdote : il y a 10 ans, il a cherché un professeur de polonais. Il a eu 160 candidatures en 2 semaines. Aujourd’hui, même situation : il n’a aucune candidature. En cas d’arrêt maladie, la sécurité sociale prend le relais au bout de 35 jours mais les chefs d’établissement compensent le salaire avant. En cas de remplacement, l’établissement paye donc 2 salaires.

LA QUESTION DES SALAIRES

Un enseignant débutant gagne moins qu’une femme de ménage, cela nous a été dit plusieurs fois…


Beaucoup font plusieurs heures supplémentaires en raison de leur faible salaire : 4000 PNL, c'est-à-dire 1000 euros en fin de carrière, soit le salaire moyen en Pologne.

C'est un réel sujet de mécontentement en Pologne.

Avant le Covid, les parents pouvaient entrer librement dans les écoles et surveiller les enseignants, ils allaient se plaindre au chef d’établissement quand ils estimaient que certains étaient arrivés en retard ou ne s’occupaient pas bien de leurs enfants (ils regardaient par la fenêtre présente sur chaque porte des salles de classe).

Depuis le Covid, les parents ne peuvent plus rentrer dans l’école et tous préfèrent largement cette distinction entre l’école et les familles.

Les parents organisent le bal de fin d'année du 8e grade, ils s'impliquent beaucoup dans l'école.
Laïcité ?

Les élèves ont 2 heures d’enseignement optionnel de morale et/ou de religion, selon le choix des familles.
Les signes religieux sont très présents dans les écoles (croix…) : la laïcité n’existe pas.

La place des parents

Solidarité avec l'Ukraine

2 avril : journée de sensibilisaton à l'autisme

Nous allons distinguer deux catégories d'élèves : d'une part ceux qui ont un handicap et, d'autre part, les réfugiés.

L'INCLUSION

Comment les élèves à besoins particuliers sont-ils intégrés ?

0 2

02

LES ELEVES A BESOINS PARTICULIERS

Leçon d'anglais

Séance avec l'orthophoniste

+

+

+

Dans chaque école, de nombreux spécialistes sont présents à temps plein afin de prendre intégralement en charge tous les besoins des enfants :

- un orthophoniste, qui reçoit les plus petits pendant leurs heures de cours et les plus grands après, c’est-à-dire à partir de 13H,
- un psychologue (pour tous, adultes et enfants),
- un thérapeute, qui s’occupe des difficultés scolaires ou comportementales,
- un pédagogue, qui organise le planning de tous les intervenants pour chaque enfant à besoins particuliers et fait aussi des séances pédagogiques avec les élèves,
- un infirmier.

D’après une des chefs d’établissement, c’est à la fois un avantage et un inconvénient car l’aspect administratif est très lourd pour l’école, les documents à compléter sont longs et les injonctions des spécialistes et des parents nombreuses et difficiles à appliquer. Cependant, cela présente bien des aspects positifs : les parents n’ont pas à faire de multiples démarches en dehors de l’école, ils ne rencontrent pas de difficulté pour décrocher un rendez-vous avec un spécialiste et l’emploi du temps des enfants correspond entièrement à celui de l’école. Ainsi, tous sont réellement pris en charge en fonction de leurs besoins et la communication avec les enseignants est facilitée.

Matériel adapté

Séance avec une thérapeuthe

Salle de psychomotricité

+

+

+

Ecole d'intégration

Nous avons visité une école spécialisée dans l’intégration des élèves à besoins particuliers. Cette école compte 172 élèves et une seule classe de chaque niveau. 7 enfants ukrainiens y sont actuellement accueillis, dont un en fauteuil roulant. 52 adultes y travaillent (38 enseignants et les assistants). Les locaux sont entièrement accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Dans chaque classe, il y a 20 élèves maximum dont 5 à 7 avec des besoins spécifiques (autisme, trisomie, handicap physique…). A partir du grade 4, les classes sont divisées en deux.
La pédagogie y est positive : on cherche à développer les compétences de chaque élève.
Les enseignants sont spécialisés et appuyés par un assistant spécialisé.
La prise en charge est globale : on retrouve les mêmes spécialistes que dans une école classique (pédagogue, psychologue, orthophoniste, infirmier) et des thérapeutes supplémentaires (10 en tout) : ergothérapeute, thérapeute sensoriel... Une salle de psychomotricité est installée dans l’école. Il s'agit là d'une vraie intégration.

La guerre en Ukraine a entraîné un bouleversement dans la société polonaise et dans les écoles.

L'ACCUEIL DES ELEVES UKRAINIENS

La guerre en Ukraine, pays frontalier de la Pologne, a entraîné de nombreuses incertitudes et hésitations. Nous ne voulions surtout pas ajouter des contraintes aux personnels de l’établissement qui nous recevait, celui-ci accueillant de nombreux réfugiés. Les enseignants polonais nous ont pourtant dit qu’ils souhaitaient notre venue malgré tout, aussi avons-nous maintenu cette mobilité.

Bien entendu, nos objectifs ont évolué et nous avons décidé d’organiser une collecte de matériel scolaire à destination des 65 élèves ukrainiens présents dans l’école où nous devions passer une semaine. Cette action a été un succès, l’implication des élèves et de leurs familles ayant été incroyable. C’est donc chargé de cinq bagages supplémentaires remplis de fournitures scolaires et de cartes d’encouragements réalisées par nos élèves que nous sommes arrivés à destination.

03

D’emblée, nous avons été plongés au cœur de l’actualité puisque la pension où nous logions était un lieu d’accueil pour les familles de réfugiés : nous étions les trois seuls non Ukrainiens à y séjourner. Cela a été une expérience très riche et émotionnellement intense.

Ce qui nous a particulièrement marqué est la qualité de l’accueil réservé en tout lieu aux Ukrainiens.
Dans notre pension, tous les documents administratifs et informations utiles étaient placés à leur disposition en polonais et en ukrainien, par exemple un plan de la ville sur lequel les écoles étaient entourées. Cette solidarité est partout visible : les messages de solidarité et d’information dans les deux langues sont placés sur des panneaux publicitaires, dans les bus, dans tous les endroits où ils sont accessibles à tous. Des drapeaux ukrainiens sont affichés dans de nombreux lieux.

Solidarité

A l’école, chaque classe reçoit en moyenne 5 enfants ukrainiens et chaque enseignant adapte pour eux son enseignement. Là encore, les élèves ont réalisé des affichages pour manifester leur soutien.
Rien n’est facile : les réfugiés sont traumatisés et renfermés sur eux-mêmes, ils ne parlent pas le polonais et n’utilisent pas le même alphabet (le leur est le cyrillique), certains sont en transit pour deux semaines, d’autres restent sur du long terme sans savoir combien de temps cela va durer, mais chacun fait de son mieux, c’est très émouvant de voir cette solidarité à l’œuvre.

Nous avons rencontré le maire de la ville qui nous a expliqué que l’Etat devait prendre en charge cet accueil mais que les aides tardaient à parvenir aux mairies qui assument cette responsabilité. Ainsi, tout est fait pour que les réfugiés aient des repères et se sentent bienvenus. La plupart sont accueillis en familles mais certains sont logés dans des pensions telles que la nôtre. Dans ce cas, les enfants prennent trois repas par jour dans leur école. Les Polonais sont très marqués par la guerre, leur histoire douloureuse leur permet de se sentir très proches des Ukrainiens. Cependant, ils ont l’impression d’être un peu abandonnés par le reste de l’Europe.


Localisation des établissements scolaires à Konstancin - Jeziorna

Szkola Podastawowa Nr 1

+

+

Mais nous avons pu effectuer des visites d'autres établissements (écoles N°2 et 3)

Les COURS observés

Les cours ont été observés dans l'établissement scolaire N°1

03

04

7e grade = 4e - 20 élèves - 45mn - (remplacement d'une professeure absente)

Cours de sport

5 minutes d’explication de la séance, puis échauffement de 3 minutes (course, gainage, un petit jeu)

Echauffement

Durant 15 minutes (avec changement chaque minute d’exercices avec des ballons de hand-ball et basket)

Technique

Grand jeu (20mn) iprovisé par l'enseignant (entre le ballon prisonnier et le loup).

Jeu

6e grade = 6e - 20 élèves dont un Ukrainien - 45mn

Cours de mathématiques - (les fractions)

20mn de présentation de la méthode (exposé interactif) avec des magnets au tableau et un film synthétique : comment on simplifie des fractions

Méthode

Mise en application : 10 minutes sur le tableau interactif où les élèves passent à tour de rôle

Application

15 minutes : un jeu (appelé "les dominos") par groupes de 3 ou 4, avec une remédiation du professeur qui circule

Jeu

Objectif : Consolidation des connaissances sur la multiplication dans la plage de 100 avec l’utilisation des cartes Grabowski.

Les enfants participent à trois jeux au cours de la séance : « Samuraï », « Somersault » et « Three lives ».
Les jeux sont animés par les élèves eux-mêmes. Toutes les 10 minutes, les élèves notent leurs résultats et passent au jeu suivant. Enfin ils résument les points marqués et comparent les résultats.

En plus de l’objectif premier de la leçon qui est d’améliorer les capacités de multiplication, les enfants développent des réflexes, de la concentration et apprennent ainsi à se réconcilier avec l’échec. Ils renforcent le sentiment de confiance en soi et la foi en leurs capacités.
Jouer aux cartes est souvent émotionnel. Le bruit et même un certain chaos font naturellement partie de ce type d’activité. Certains élèves de la classe connaissent les cartes de Grabowski grâce à des activités parascolaires : si leur niveau est correct, ces élèves sont généralement choisis comme meneur de jeu (ou « leader »).

Remédiation en mathématiques

Séance de 45mn - Classe 2A - Elèves de 10 à 11ans à besoins particuliers 1 enseignante + 1 animatrice - 22 élèves

Remarquez le petit filou qui a discrètement sorti ses tables de multiplication...

*EXEMPLE du jeu « Somersault » (Saut) : Le leader propose une carte (sur laquelle est proposée une multiplication). Si le participant trouve la réponse, il doit faire voler la carte devant lui (petit saut). Si elle tombe côté face, il garde la carte. Sinon, elle retourne dans le paquet. S’il n’a pas trouvé la réponse, il passe son tour. Le total des points accumulés (par cartes) est noté à la fin du jeu.
Les totaux des 3 jeux est calculé en fin de séance. Un podium est inscrit au tableau pour les meilleurs scores (les 10 premiers)

Cours de polonais (niveau 6e grade = 5e 19 élèves dont 3 Ukrainiens) : c'est un cours classique dialogué avec des supports variés (vidéos, tableaux de Degas, poème). Une place beaucoup plus importante est accordée à l’oral qu’à l’écrit. Le prfesseur leur fait mimer les mouvements de danse: est-ce pour stimuler la mémoire kinesthésique pour retenir le vocabulaire ?
Cours d’EPS (7e grade = 4e) : La séance débute par 5 minutes d’explication, puis les élèves s'échauffent épendant de 3 minutes (course, gainage, un petit jeu). Ensuite durant 15 minutes avec changement chaque minute, ils pratiquent desexercices avec des ballons de hand-ball et basket pour développer leur technique. Enfin, un grand jeu est inventé par l’enseignant (qui l'a l’improviéer parce qu’il a dû au dernier moment prendre en charge un groupe d’une collègue (soit 20 élèves au lieu de 10) entre la balle au prisonnier et le loup.
Cours d’anglais - ( niveau 5eme grade- 24 élèves dont 7 Ukrainiens )
En anglais, en 7e et 8 grade, les élèves font un test de positionnement en début d’année puis sont répartis en groupes de niveaux.
C'est une séance de vocabulaire sur les différents lieux dans l'école.
A l'oral , les élèves énumèrent les lieux, puis ils utilisent leur manuel et le TBI pour réinvestir le vocabulaire. Le professeur insiste sur les prépositions utiles pour localiser les lieux
En fin de séance, à tour de rôle les élèves passent au tableau, miment un lieu que les autres doivent deviner et citer en anglais !


Autres cours observés

En Pologne, les élèves peuvent assister à différents ateliers ou cours de religion ( ces derniers sont facultatifs)

Cours de réligion/ Catéchisme ( grade 1-17 élèves )
Sous la forme d'un théâtre Kamishibai, et à une semaine de Pâques, Mrs Ilona Matyka évoque la passion du Chrsit et sa résurrection.

Atelier de calligraphie ( grade 4-15 élèves ) : c'est un atelier lié à une sortie au Palais de Wilanów. Il a lieu tous les 15 jours. Bien équipés, les élèves pratiquent la calligraphie à l'aide de modèles.

Atelier sur la tolérance avec la pédagogue scolaire (18 élèves) : A partir de l'observation de photographies de personnes, les élèves repérent leurs points communs. leurs différences et les verbalisent (centres d’intérêts, couleur de peau, type de cheveux, taille, poids, nourriture, loisirs…) = l’orientation sexuelle n’est pas abordée. Ensuite, la pédagogue lit des histoires ( mises en situation) et les élèves oralement disent s'ils pensent que cela met en scène la tolérance ou l'intolérance.

Ateliers

Atelier éco-jardin en cours de géographie

Projet sur la maîtrise de l'eau (option gérée par une professeure d'anglais)

+

+

Nous avons pu assister à certains ateliers d'éducation au développement durable (intégrés à un cours, ou en option)

Education à l'écologie

05

Séance de 45mn - Elèves de 12 à 13ans – Professeure de géographie– 20 élèves
Objectif : Réalisation d’objets à partir de matériaux recyclés en totale autonomie dans une salle de classe classique

Atelier de recyclage (Recycling workshops) - Niveau 6a

Par groupes de 2 ou 3, les élèves sortent le matériel qu’ils ont apporté (bouteilles en plastique, gobelets, sacs plastiques, barquettes de paquets de gâteaux en plastiques, fourchettes en plastiques, chutes de tissus, bâtonnets de glace, feuilles cartonnées de couleurs et papiers dont une face a été utilisée, boîtes en carton…).

La professeure propose certains outils (pistolet à colle, colle blanche liquide, gros ciseaux, cutter…).
Les élèves réalisent l’objet de leur choix (avion en plastique ou un éventail) en suivant le modèle vidéoprojeté, en suivant un autre modèle trouvé sur leur smartphone ou en suivant leur imagination…

La salle n’étant pas adaptée aux travaux pratiques, les élèves improvisent, branchent leur pistolet à colle sur une multiprise proposée par la professeure à côté de son bureau, s’assoient par terre, se débrouillent avec des bouts de scotch ou la colle liquide.
Tous les élèves terminent leur réalisation dans les 45mn.

Séance de 45mn - Elèves de 12 à 13ans – Professeure de Géographie – 18 élèves
Objectif : Réalisation de germinations en godets réalisées à partir de matériaux recyclés dans une salle classique

Atelier éco-jardin (germinations) : - Niveau 6b

Les élèves sortent le matériel prévu pour l’occasion (yaourts, bouteilles en plastique à couper, fiche de travail…). ils redisposent les tables et les chaises de façon à faire un îlot central avec des petits ateliers autours.

A l’aide du vidéoprojecteur, la professeure rappelle les interactions entre les éléments de l’environnement (Biosphère, Atmosphère, Hydrosphère, Lithosphère et sol). Elle effectue ensuite un questionnement aux élèves pour rappeler les besoins des plantes.

En toute autonomie, les élèves passent par tous les ateliers (découpage des bouteilles, perçage des pots, remplissage des godets de terreau, choix et dépôt des graines, réalisation d’étiquettes, ménage…). La professeure valide chaque élève (par un tampon sur la feuille) après vérification des résultats.

Séance de 45mn - Elèves de 11 à 13ans – Professeure d’Anglais – 7 élèves volontaires
Objectif : Participer à un projet européen sur l’utilisation du plastique (Allemagne et Croatie impliqués)

Club e-twining (Utilisation du plastique)

Le projet:
réaliser individuellement son « journal du plastique ». Prévoir ensuite une mise en commun sur l’utilisation du plastique/ par personne. Les résultats seront affichés dans les couloirs.
La professeure soulève le problème du recyclage. Sinon il s finissent dans les océans…

A l’aide d’un film sur le plastique dans les océans, les élèves répondent à un questionnaire papier. Un bilan est ensuite effectué.

Les élèves doivent ensuite remplir une fiche bilan. Ils proposent des idées sur l’utilisation du plastique (dans les cosmétiques, dans les cartes de crédit…). L’objectif (à la prochaine séance) sera de mettre en forme ces données sous forme d’un graphique (en fonction de leur impact environnemental).

Elèves de 13ans – Professeure d’Anglais (coordonnatrice) + 4 autres professeurs – 8 élèves volontaires
Objectif : Participer à un projet international sur la gestion de l’eau.

Projet Rotary Round Accros Water (Eco-responsable)

* Projet Water foot print (l’empreinte eau) : (2020-21)
L’an dernier, toutes les classes de l’établissement ont participé à ce projet pour évaluer leur consommation d’eau. Les élèves proposent comme solution de placer des aérateurs de robinet pour économiser l’eau.

* Projet Top aerators water usage (aérateurs de robinet) : (2021/22)
Les élèves comparent la consommation d’eau avec et sans aérateurs. C’est une véritable étude scientifique.
Ce travail sur le développement durable est assorti de différentes productions ou événement (chanson sur l'environnement, compétition « artistique » décoration arbre de Noël, interview à la BBC…).

* Organisation du projet : (séances 1h/semaine + temps personnel)

Ce projet est financé par le Rotary Club de Konstancin : les fonds leur permettent de participer à la compétition (mais pas au voyage en Israël)… Une communication existe avec les autres établissements participants (dont 6 écoles polonaises). Un suivi du projet est réalisé sur le site de l’établissement.
https//zsnrl.szkola.pl/

Read more

cours d'anglais de 3eme grade

Go green !

Les élèves répondant à un quizz et complétent un document pour s'approprier le vocabulaire en lien avec l'écologie.

Quizz: How green tou are ?

Au TBI, Barbara propose une activité pour que les élèves apprennent à trier correctement les déchets en 4 catégories : verre, papier, plastique/métal et déchets organiques

Faire le tri

Répartis en 4 groupes, les élèves réalisent une affiche sur laquelle ils collent des images qu'ils trouvent dans les magazines qu'ils ont apportés. Chaque groupe s'occupe d'un type de déchets, la couleur de leur affiche correspond à la couleur des poubelles utiliées dans l'établissement

Réaliser une affiche

Lors de notre séjour, nous avons eu l'impression que les Polonais étaient attachés à leurs culture et traditions.
Tout d'abord, nous avons eu la chance d'assister avec tous les élèves de l'école d'accueil (environ 500 elèves) au " Mazowsze concert". Il s'agit du chœur de Ballet et Orchestre National de chants et danses populaires de Pologne. Les danseurs interprétaient des danses folkloriques traditionnelles de différentes régions de Pologne.
Pour cette occasion, les élèves et les professeurs ont revêtu leurs plus beaux atours. Grâce à une quinzaine de bus, nous nous sommes rendus dans la salle de spectacle où nous avons découvert les danses, instruments de musique et traditions des différentes régions de Pologne.

A la découverte de la culture polonaise

06

Ensuite, lors de notre visite de l'école n° 3, nous avons participé au cours d'EPS pendant lequel les élèves de 8eme grade apprenaient deux danses traditionnelles polonaises pour préparer le bal de fin d'année. Deux classes étaient réunies lors de cette séance menée par deux enseignantes qui nous ont associés à l'apprentissage.


Accompagnés par Alicia, représentante de la société franco-polonaise (jumelage entre la ville de Konstancin-Jeziorna et Saint-Germain en Laye), nous avons visité le musée de l’insurrection de Varsovie. Cette visite a été très chargée en émotion, c’est une immersion dans la douloureuse histoire de la Pologne qui nous a permis de comprendre le ressentiment des Polonais vis-à-vis des Russes et des Allemands. Nous avons longuement échangé avec Alicia à ce sujet et nous avons bien perçu à quel point le conflit actuel bouleversait les Polonais : on a l’affreuse impression que l’histoire se répète avec l’Ukraine.
C’est ce qui explique leur engagement en faveur des réfugiés ukrainiens et leur incomprehension de n’être pas assez soutenus par l’Europe.

L'histoire polonaise

Le dernier soir, nous avons eu le grand plaisir d'être conviés à partager le traditionnel repas de Pâques polonais. Ce fut un dîner incroyable et un beau moment de partage avec les enseignants qui nous avaient si chaleureusement accueillis durant cette semaine remplie de découvertes. Ce job-jadowing a été une expérience très riche humainement autant que professionnellement mais aussi émotionnellement intense.
Un immense merci à Anna, Paulina, Barbara, Monica et tous ceux qui nous ont ouvert leur école et leurs bras !

La gastronomie polonaise et le partage

« Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages mais à avoir de nouveaux yeux »,
Marcel Proust