Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Room 01

Lorem ipsum dolor

Guide pratique pour une mise en oeuvre concertée d'une ÉDucation aux médias et à l'information

dans l'eple

S'appuyer sur l'expertise du professeur documentaliste

EMI

2021-2022

- Lorem ipsum dolor

- Lorem ipsum dolor?

Inscrite dans la Loi d'orientation pour la refondation de l'école dès 2013, l'Education aux Médias et à l’Information a récemment été mise à jour par la Circulaire Une nouvelle dynamique pour l’éducation aux médias et à l’information parue au B.O. du 24 janvier 2022. Le Vademecum édité au même moment par le Ministère de l'éducation nationale de la jeunesse et des sports a pour objectif de guider les différents acteurs vers une mise en œuvre collective de cette éducation.

Pourtant, l’EMI est encore inégalement enseignée et réservée à un nombre restreint d'acteurs. De par son caractère transversal, son organisation à l'échelle d’un établissement scolaire demeure difficile à mettre en place.

Ce guide pratique a pour vocation d’identifier les leviers favorisant le déploiement de parcours EMI cohérents et complémentaires impliquant l’ensemble de la communauté éducative.

Le professeur documentaliste, maître d’oeuvre de l’EMI en EPLE et expert en Sciences de l’Information et de la Communication, est la personne ressource incontournable pour une mise en œuvre concertée et efficace de cette éducation au sein de l’établissement dont la réussite dépend de la mise en place d'une politique documentaire.


Pourquoi un guide pratique ?

Menu

1. Identifier les différents champs de l'EMI

8. Identifier et évaluer les compétences de l'EMI

2. Connaître les acteurs de l'EMI

3. Collaborer avec des partenaires extérieurs

4. Occuper les différents espaces d'apprentissage

5. Impulser une dynamique autour de l'EMI

6. Développer une approche transversale

9. Investir les Parcours Éducatifs

10. Saisir les instances de l'EPLE

11. S'appuyer sur la politique documentaire

12. S'emparer des manifestations liées à l'EMI

7. Repérer l'EMI dans les programmes

13. Former les personnels

14. Références

Culture documentaire

Rechercher

Évaluer

Traiter

Journalisme

Presse

Data journalisme

Fake news

Pratique médiatique

Réseaux sociaux

WEB

Droits et devoirs numériques

Vie privée

Identité numérique

Cyberviolence

Cybersécurité

Lecture de l'image

Algorithmes

IA

1

Identifier les différents champs de l'EMI

Les temps d'écran

Sobriété numérique

Les enseignants de discipline et spécialisés

Le chef d'établissement

Le professeur documentaliste

Le personnel médico-social

Le CPE et l'équipe vie scolaire

Connaître les acteurs de l'EMI

Qui ?

2

Le gestionnaire

Les parents

Les partenaires extérieurs

Les élèves

Le professeur documentaliste est le maître d'oeuvre de l'EMI notamment par l'élaboration de la politique documentaire de l'établissement et la formation des élèves

Les enseignants de discipline mettent en œuvre l'EMI en s'appuyant sur les programmes et les Parcours Éducatifs

Le CPE et l'équipe Vie Scolaire contribuent à l'EMI à travers des actions éducatives et en s'appuyant sur les Parcours Éducatifs

L'infirmier scolaire, l'assistant social et le PSY-EN contribuent à l'EMI et notamment au travers des Parcours Éducatifs Santé et Avenir.

Les élèves sont forces de proposition et acteurs en investissant les instances de l'EPLE (CVL, CVC, CA)

Les parents jouent un rôle fondamental au travers des instances de l'établissement et à la maison.

Le chef d'établissement impulse une dynamique autour de l'EMI et notamment par le pilotage de la politique documentaire.

Les partenaires extérieurs proposent des ressources et des actions de formation en lien avec l'EMI.

Le gestionnaire fournit les moyens et prévoit les budgets.

Formation

Gestion des ressources

Ouverture de l'établissement sur son environnement

Circulaire de mission des professeurs documentalistes (2017) :

Le professeur documentaliste contribue à l'éducation culturelle, sociale et citoyenne de l'élève

Il participe notamment au parcours citoyen et au parcours d'éducation artistique et culturelle au sein de l'établissement.

À cette fin, il entretient des relations avec les librairies, les diverses bibliothèques et médiathèques situées à proximité, le réseau Canopé, les établissements d'enseignement supérieur, les associations culturelles, les services publics, les collectivités territoriales, les médias locaux, le monde professionnel afin que l'établissement puisse bénéficier d'appuis, d'informations et de ressources documentaires.

Le professeur documentaliste identifie les partenaires et ressources externes utiles pour la mise en oeuvre de l'EMI et des parcours éducatifs qui y sont liés.


Inscription de l'EMI dans la politique documentaire

Professeur documentaliste

Le professeur documentaliste maître d'oeuvre de l'EMI

FOCUS

L'importance du rôle du professeur documentaliste dans la mise en oeuvre de l'EMI par le biais de la politique documentaire d'établissement est soulignée :

  1. dans la Circulaire de mission des professeurs documentalistes (2017) : Avec les autres membres de la communauté pédagogique et éducative et dans le cadre du projet d'établissement, il élabore une politique documentaire validée par le conseil d'administration, et à sa mise en œuvre dans l'établissement. ... Elle a pour objectif principal la réflexion et la mise en œuvre de la formation des élèves à la culture informationnelle, l'accès de tous les élèves aux informations et aux ressources nécessaires à leur formation.
  2. Dans le Vademecum EMI (2022)


Le professeur documentaliste est un enseignant expert en sciences de l'information et de la communication (sic) et maître d'œuvre de l'acquisition par tous les élèves d'une culture de l'information et des médias.

Il joue donc un rôle primordial dans l'éducation aux médias et à l'information.

Par son expertise et son rôle centralisateur, il facilite la prise en compte de la formation des élèves et des enseignants dans la politique documentaire de l'établissement.

Il peut intervenir seul auprès des élèves dans des formations, des activités pédagogiques et d'enseignement, mais également de médiation documentaire, ainsi que dans le cadre de co-enseignements, notamment pour que les apprentissages prennent en compte l'éducation aux médias et à l'information. (Circulaire de mission de 2017)

Circulaire de mission des professeurs documentalistes (2017)

En diversifiant les ressources, les méthodes et les outils, il contribue au développement de l'esprit critique face aux sources de connaissance et d'information. Il prend en compte l'évolution des pratiques informationnelles des élèves et inscrit son action dans le cadre de l'éducation aux médias et à l'information.

Le professeur documentaliste impulse, au travers de la politique documentaire, une réflexion sur les ressources nécessaires à la mise en oeuvre de l'EMI à l'échelle de l'établissement scolaire.

Circulaire de mission des professeurs documentalistes (2017) :

Le professeur documentaliste contribue à l'éducation culturelle, sociale et citoyenne de l'élève

Il participe notamment au parcours citoyen et au parcours d'éducation artistique et culturelle au sein de l'établissement.

À cette fin, il entretient des relations avec les librairies, les diverses bibliothèques et médiathèques situées à proximité, le réseau Canopé, les établissements d'enseignement supérieur, les associations culturelles, les services publics, les collectivités territoriales, les médias locaux, le monde professionnel afin que l'établissement puisse bénéficier d'appuis, d'informations et de ressources documentaires.

Le professeur documentaliste identifie les partenaires et ressources externes utiles pour la mise en oeuvre de l'EMI et des parcours éducatifs qui y sont liés.

Quel(s) financement(s)

Quel(s) contact(s)

Collaborer avec des partenaires exterieurs

3

Avant de contacter des intervenants extérieurs, on commencera par un état des lieux des forces déjà présentes dans l'EPLE : matériel, compétences et expertise des enseignants, ressources. La collaboration extérieure doit servir à faire en sorte que les élèves découvrent des compétences et des moyens dont ils ne disposent pas déjà dans l'EPLE.

Qui ?

Guide pratique du clemi

Quelques moyens de financements :


- La trousse à projet, plateforme de financement solidaire réalisée par Réseau Canopé, l’Office central de coopération à l'école (OCCE), le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, le Crédit Coopératif et le Fonds de dotation pour le numérique à l’école.


- Les appels à projets arts et culture de Réseau Canopé (APAC), avec l'aide des médiateurs de votre Atelier Canopé, vous aurez la possibilité de construire un projet spécifique et/ou de participer aux opérations nationales pilotées par Réseau Canopé


- Se renseigner auprès des collectivités territoriales et locales, certaines régions ou départements peuvent également financer en partie des projets éducatifs.


En classe

Au CDI

Occuper les différents espaces d'apprentissage

Où ?

4

Dans les espaces de vie scolaire (étude, fse...)

A l'extérieur (médias, associations...)

Dans les espaces informatiques

Ressources numériques

Flexibilité pédagogique

Le CDI est le lieu idéal pour le développement de l'autonomie et de la prise d'initiative de l'élève qui sont indispensables au développement de l'esprit critique et à l'éducation aux médias et à l'information. Il facilite également le déploiement d'apprentissages personnalisés.

Modularité des espaces

Médias, presse

Le CDI un lieu propice à l'EMI

FOCUS

Lieu ressource de l'établissement par définition, le CDI propose des ressources papier (documentaires, presse) mais également de nombreuses ressources numériques relatives à l'information et aux médias.

Le CDI est un espace modulable en fonction des besoins d'apprentissage, souvent pensé avec les usagers dans une démarche de Design Thinking. Son évolution a mené à son adaptation à des pédagogies diversifiées et innovantes qui s'appuient souvent sur des pratiques numériques. Tout cela en fait un lieu incontournable pour l'EMI dans sa dimension transversale et plurielle. Le dispositif national Archiclasse témoigne ainsi des évolutions en cours.

Le CDI est un espace de liberté qui favorise le développement de l'autonomie et de l'initiative des élèves indispensables à leur prise de recul, au développement de leur esprit critique et à leur éducation aux médias et à l'information. Il permet de diversifier les modalités d'apprentissage et de les personnaliser.

C'est souvent au CDI et sous l'expertise du professeur documentaliste que se développent les médias scolaires (webradio, webtv, journaux scolaires...).

Partenariats

Ancrage dans les programmes

Politique documentaire

Approche transversale

Formation des personnels

Manifestations dédiées

Instances de l'EPLE

Impulser une dynamique autour de l'EMI

Comment ?

5

Projets et parcours

Implication de l'ensemble de la communauté éducative

Organisation

Collaboration

Impulsion du chef d'établissement

Coordination des parcours EMI

Progression


Développer une approche transversale

6

Comment ?

Développer une approche transversale

Par son caractère transversal, l' Education aux Médias et à l'Information se déploit dans un ensemble de disciplines.
Le CLEMI recense les occurences de cet enseignement dans les programmes qui sont autant de repères utiles à la mise en oeuvre de parcours EMI au sein d'un EPLE.

6ème

5ème 4ème 3ème

2nde

1ère

2nde

1ère Terminale


SUBTITLE HERE

Cycle 3

Cycle 4

Lycée

Lycée Pro

Terminale

7

Comment ?

Repérer l'EMI dans les programmes

Identifier et évaluer les compétences de l'EMI

9,280

Title here

17,520

Title here

Cadre de Référence des Compétences Numériques (CRCN / Pix)

Education aux Médias et à l'Information (EMI)

Citoyenneté numérique

Pix+Edu

Quoi ?

8

Compétences
info
documentaires

Média et Maitrise de l'information

Fiche d'information

Le référentiel CRCN-Édu



Le référentiel, nommé Cadre de Référence des Compétences Numériques en EDUcation (CRCN-Édu), en cours de finalisation, est élaboré à partir du référentiel européen Digital Competence Framework for Educator (DigCompEdu), il se découpera en 5 grands axes :


  • Développement professionnel : Utiliser le numérique pour interagir et pour se former dans son environnement
    professionnel ;
  • Gestion des ressources numériques : Sélectionner, créer et gérer des ressources ;
  • Enseignement/apprentissage avec et par le numérique : Concevoir et mettre en oeuvre des situations
    d’enseignement-apprentissage, évaluer les apprenants ;
  • Prendre en compte la diversité des apprenants et les rendre autonomes : Inclure et rendre accessible,
    différencier et engager les apprenants ;
  • Développement des compétences numériques des apprenants : Développer, évaluer et certifier les compétences numériques des apprenants (CRCN).

(source)

La certification Pix+Édu

Une nouvelle certification, en remplacement du C2i2e permettra de certifier des compétences numériques spécifiques aux métiers de l’enseignement.

Cette certification Pix+Édu se déroulera en deux évaluations complémentaires :

  • Une session de certification à évaluation automatisée, qui intègre notamment les compétences numériques transverses du CRCN, sur la plateforme Pix.fr d’une durée de 2h45 ;
  • Une évaluation assurée par un jury en appui sur un dossier présentant une activité pédagogique mettant en oeuvre du numérique

Progression des compétences info-documentaires et numériques des élèves (Académie de Lille)


Les compétences info-documentaires du cycle 1 au cycle terminal (Académie de Poitiers)


Le référentiel des compétences informationnelles - RECIF par l'ADBU(Compétences attendues dans le supérieur)

10 domaines de compétences numériques pour définir le concept global de citoyenneté numérique, répartis en trois grandes thématiques:


  • Être en ligne
    • Accès et inclusion
    • Apprentissage et créativité
    • Éducation aux médias et à l’information
  • Bien-être en ligne
    • Éthique et empathie
    • Santé et bien-être
    • Présence et communications en ligne
  • Mes droits en ligne
    • Participation active
    • Droits et responsabilités
    • Vie privée et sécurité
    • Sensibilisation des consommateurs

Le Cadre de Référence des Compétences Numériques (CRCN) est inspiré du cadre européen DigComp 2.1 (Digital Competence Framework for Citizens, 2017). Il est entré en vigueur à la rentrée scolaire 2019. Il est valable de l'école primaire à l'université.
Une certification du niveau de maîtrise des compétences numériques est délivrée à tous les élèves en fin de cycle 4 des collèges et en fin de cycle terminal des lycées.
Il fixe 16 compétences numériques attendues dans 5 domaines d’activité et huit niveaux de maîtrise de ces compétences (article D. 121-1 du code de l’éducation)

  • Domaine 1 : Informations et données
    • Compétence 1.1 Mener une recherche et une veille d’information
    • Compétence 1.2 Gérer des données
    • Compétence 1.3 Traiter des données
  • Domaine 2 : Communication et collaboration
    • Compétence 2.1 Interagir
    • Compétence 2.2 Partager et publier
    • Compétence 2.3 Collaborer
    • Compétence 2.4 S’insérer dans le monde numérique
  • Domaine 3 : Création de contenus
    • Compétence 3.1 Développer des documents textuels
    • Compétence 3.2 Développer des documents multimédia
    • Compétence 3.3 Adapter les documents à leur finalité
    • Compétence 3.4 Programmer
  • Domaine 4 : Protection et sécurité
    • Compétence 4.1 Sécuriser l’environnement numérique
    • Compétence 4.2 Protéger les données personnelles et la vie privée
    • Compétence 4.3 Protéger la santé, le bien-être et l’environnement
  • Domaine 5 : Environnement numérique
    • Compétence 5.1 Résoudre des problèmes techniques
    • Compétence 5.2 Évoluer dans un environnement numérique

10 thèmes organisateurs de l'enseignement de l'information-documentation (Duplessis - 2015)

  1. Document
  2. Évaluation de l'information
  3. Recherche de l'information
  4. Centre de ressources
  5. Moteur de recherche
  6. Internet et Web
  7. Veille
  8. Identité Numérique
  9. Média de masse
  10. Publication

Santé

Une EMI dans le parcours Santé pour s'interroger sur certains sujets de société abordés dans les médias mais aussi pour se pencher sur les impacts de l'usage des médias et de l'information sur la santé et sur l'environnement.

PARCOURS EMI

9

Investir les Parcours Éducatifs

Comment

PEAC

Citoyen

Une EMI pour transmettre une culture et un patrimoine artistiques et culturels aux élèves et pour favoriser son appropriation individuelle dans un objectif de construction d'esprits humanistes.
Ce parcours implique la rencontre avec des oeuvres,
avec des artistes et de la pratique artistique.

Une EMI pour transmettre une culture et un patrimoine artistiques et culturels aux élèves et pour favoriser son appropriation individuelle dans un objectif de construction d'esprits humanistes.Ce parcours implique la rencontre avec des oeuvres,avec des artistes et de la pratique artistique.

Une EMI pour apprendre les valeurs de la République afin d'exercer une citoyenneté éclairée et responsable en démocratie :
- Apprendre à lire, à décrypter l'information et les images
- Aiguiser l'esprit critique
- Développer sa capacité à se forger une opinion
- Construire un média scolaire

L'Education aux Médias et à l'Information s'inscrit dans les 4 parcours éducatifs
(parcours Santé, parcours Citoyen, parcours d'Education Artistique et Culturelle, parcours Avenir)

COMMENT?

Avenir

Une EMI au coeur de ce parcours, notamment dans la démarche de recherche et de diffusion informationnelle sur les formations et les métiers via plusieurs ressources dédiées à cette activité et des concours médiatiques nationaux.

Exemples d'appropriation de l'EMI au sein du Parcours d'Education Artistique et Culturelle

  • Projets et pratiques artistiques impliquant l'usage du numérique
  • Projets et pratiques artistiques impliquant l'usage et le décryptage des médias
    • Ceci peut s'intégrer à la création et la participation (à) un média scolaire.
  • Projets et pratiques artistiques impliquant l'usage et le décryptage de l'information
  • Etude de l'image, du cinéma, de la photographie, d'un point de vue médiatique et informatif
  • Etude du son et de la musique, d'un point de vue médiatique et informatif


Source : Ministère de l'Education Nationale et de la Jeunesse, Ministère de la Culture. Réussir le 100% Education artistique et culturelle : feuille de route 2020-2021. 2020. Disponible sur : https://www.education.gouv.fr/sites/default/files/2020-03/eac---feuille-de-route-2020-2021-51716.pdf (consulté le 11 mai 2022)

L'EMI peut être investie au sein du Parcours Citoyen dans :

  • L'égalité et "la lutte contre les discriminations et le harcèlement (représentations médiatiques, cyberharcèlement)"
  • La "jeunesse et l'engagement (médias scolaires, droits, devoirs et responsabilités liées à la diffusion)"
  • L'Enseignement Moral et Civique "(construction de l'esprit critique, la société de l'information, les pratiques numériques)"


Cela vise notamment à développer chez les élèves "une culture des médias et de la liberté d'expression, [...] une conscience citoyenne et [...][le] développement de l'esprit critique, [...] une culture de l'engagement des élèves."

Depuis 2018, les réseaux sociaux se sont même ajoutés à la liste des thèmes abordés en EMI et intégrés au Parcours Citoyen.


In fine, les élèves exercent dans ce cadre leur "citoyenneté dans une société de l'information et de la communication". Ils deviennent ainsi des cybercitoyens "actifs, éclairés et responsables".


Source : "L'EMI, un élément clé du parcours citoyen". Portail pédagogique de l'Académie de Toulouse : Partager pour faire réussir les élèves. Disponible sur : https://disciplines.ac-toulouse.fr/lemi-un-element-cle-du-parcours-citoyen#_ftnref1 (consulté le 29 avril 2022)


Exemples de sujets pouvant être abordés dans le parcours Santé et en EMI :

  • Santé des sociétés
  • Epidémies
  • Pandémies au cours du temps
  • Maladies émergentes
  • Gestion de la santé publique, enjeux nationaux et mondiaux
  • Prévention (vaccinations, traitement de l’eau, impacts écologiques du numérique)
  • Campagnes de protection (ouïe, sédentarité, stress lié à l'usage du numérique et au trop-plein d'informations)
  • Prévention (consommation de tabac par exemple, qualité de l’air)
  • Sciences et transmission de la vie
  • Rapport à la maîtrise de la reproduction dans différents pays
  • Statistiques, risque et gestion du risque
  • Sécurité routière


Source : Ministère de l'Education Nationale. Mise en œuvre du Parcours éducatif de Santé : guide d'accompagnement des équipes pédagogiques et éducatives. 2017. Disponible sur : https://eduscol.education.fr/document/1975/download?attachment (consulté le 11 mai 2022)

Exemples de ressources pouvant être utilisées dans le parcours Avenir et en EMI :

  • Le site de l'ONISEP est une ressource phare pour la recherche d'information sur les métiers et les formations.
  • Le Centre d'Information et de Documentation Jeunesse a également un site web qui peut être utilisés dans le cadre de séances dédiées à la recherche d'information : https://www.cidj.com/
  • L'EMI peut aussi être abordée dans le parcours Avenir à travers la mise en œuvre de recherches info-documentaires sur les métiers liés aux médias, à l'information (exemple : journalisme).
  • La participation aux concours Je Filme le Métier qui me Plaît et Je Filme ma Formation sont aussi des leviers en EMI en aborder le sujet de la production médiatique et de la diffusion en EMI via la plateforme Parcours Métiers : https://www.parcoursmetiers.tv/

Tickets

Conseil d'enseignement

Lieux de concertation, de consultation et de décision, elles sont les interfaces entre les différents acteurs de la communauté éducative et favorisent l'adhésion collective en mobilisant les élèves et les parents autour de thématiques telles que l'EMI

CESC

CVC/CVL

Conseil

École-Collège

Concertation des équipes éducatives

Interfaces entre les équipes éducatives, les élèves et les parents

Conseil pédagogique

Réunit les enseignants d'une même discipline

Harmonise des progressions sur plusieurs niveaux

Permet la mise en place d'un projet de discipline

Instance de réflexion et d'impulsion

Organise et coordonne les enseignements

Définit les modalités des liaisons entre les différents degrés d’enseignement

Favorise la continuité pédagogique et éducative entre l’école et le collège

Établit son programme d’actions qui est soumis au CA

Instances d'échanges et de dialogue entre les élèves et les autres membres de la communauté éducative

Instance de réflexion, d'observation et de proposition qui conçoit, met en œuvre et évalue un projet éducatif en matière d'éducation à la citoyenneté et à la santé et de prévention de la violence

10

Saisir les instances de l'établissement

Comment ?

Conseil d'administration

Le CA participe à la vie de l'établissement scolaire en votant certaines décisions.

Il peut également être consulté pour avis.


LE CONSEIL D'ENSEIGNEMENT
Le conseil d'enseignement, qui réunit les professeurs d'une même discipline, réfléchit à la mise en œuvre du programme de cycle et aux besoins de mise en œuvre de l'accompagnement personnalisé dans la discipline.
Placé sous la supervision du chef d'établissement, il assure l'animation, la concertation et la recherche pédagogique. Sous la conduite d'un coordonnateur de la discipline, les thèmes abordés se portent sur :
- la réflexion sur le matériel et les moyens, les manuels scolaires
- l'harmonisation des exigences
- l'harmonisation des progressions sur plusieurs niveaux
- la validation des sujets d'évaluation harmonisés
- l'harmonisation des exigences
- l'harmonisation des progressions sur plusieurs niveaux
- la validation des sujets d'évaluation harmonisés
- l'harmonisation dans la lecture des recommandations et programmes
- les échanges de pratiques
- la mise en place d'un projet de discipline dans la cadre du projet d'établissement
- l'intégration des axes du projet d'établissement dans la discipline

Conseil École-Collège
Le conseil école-collège contribue à améliorer la continuité pédagogique et éducative entre l'école et le collège. Il se réunit deux fois par an et établit son programme d'actions pour l'année scolaire suivante ainsi qu'un bilan de ses réalisations.

Composition
Le conseil école-collège comprend :
- le principal du collège et son adjoint
- l'inspecteur de l'éducation nationale chargé de la circonscription du premier degré ou de son représentant
- des personnels désignés par le principal du collège sur proposition du conseil pédagogique du collège
- des membres du conseil des maîtres de chacune des écoles du secteur de recrutement du collège

Le conseil école- collège est présidé conjointement par le principal du collège ou son adjoint et par l'inspecteur de l'éducation nationale chargé de la circonscription du premier degré ou son représentant.


Bulletin Officiel n°32 du 5 septembre 2013, Le conseil école-collège : composition et modalités de fonctionnement




LE CONSEIL PÉDAGOGIQUE

Le conseil pédagogique prépare la partie pédagogique du projet d’établissement, il est une instance d'impulsion et de réflexion dont les propositions sont votées au Conseil d'Administration.


Il est consulté sur :

- l’organisation et la coordination des enseignements

- la coordination relative au suivi des élèves et notamment aux modalités d’évaluation des acquis scolaires

- les modalités des liaisons entre les différents degrés d’enseignement


Composition

- Le chef d’établissement, président (ou l’adjoint au chef d’établissement en cas d’absence ou d’empêchement de celui-ci) ;

- Au moins un professeur principal de chaque niveau d’enseignement ;

- Au moins un professeur par champ disciplinaire ;

- Un conseiller principal d'éducation ;

- Le chef de travaux, le cas échéant.


Missions

- Chaque E.P.L.E. détermine sur cette base la composition précise de ce conseil.

- Le conseil d’administration arrête le nombre des professeurs s’ajoutant à ceux prévus dans la composition de base.

- Le chef d’établissement désigne les membres du conseil pédagogique et les suppléants éventuels parmi les personnels volontaires, après consultation des équipes pédagogiques intéressées.

- Il en informe le conseil d’administration lors de la réunion qui suit cette désignation.

- Il porte la composition du conseil pédagogique à la connaissance de la communauté éducative par voie d’affichage.






Le conseil pédagogique prépare la partie pédagogique du projet d’établissement, il est une instance d'impulsion et de réflexion dont les propositions sont votées au Conseil d'Administration.


Il est consulté sur :

  • l’organisation et la coordination des enseignements

  • la coordination relative au suivi des élèves et notamment aux modalités d’évaluation des acquis scolaires

  • les modalités des liaisons entre les différents degrés d’enseignement

Le comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC)
Le CESC est une instance de réflexion, d'observation et de proposition qui conçoit, met en oeuvre et évalue un projet éducatif en matière d'éducation à la citoyenneté et à la santé et de prévention de la violence, intégré au projet d'établissement. Le CESC organise également le partenariat en fonction des problématiques éducatives à traiter.

Le CESC est présidé par le chef d'établissement :

Sa composition
Le CESC peut comprendre :
- des représentants des personnels enseignants, des parents et des élèves désignés par le chef d'établissement sur proposition des membres du conseil d'administration ;
- des personnels d'éducation, sociaux et de santé de l'établissement ;
- des représentants des partenaires institutionnels
- des représentants de la Réserve citoyenne
- des représentants de la commune et de la collectivité de rattachement ;


Bulletin officiel n°30 du 25 août 2016, Orientations générales pour les comités d'éducation à la santé et à la citoyenneté




Conseil de la Vie Collégienne (CVC)
Le CVC est une instance d'échanges et de dialogue entre élèves et entre les élèves et les membres de la communauté éducative. Il est de ce fait un lieu d'expression pour les élèves. Cette instance privilégie la mise en activité des élèves.

Sa composition

Le CVC comprend les membres suivants :

- Chef d'établissement qui préside le CVC

- Des représentants des élèves

- 1 représentant des personnels enseignants

- Au moins 1 représentant des personnels de l’établissement

- Au moins 1 représentant des parents d'élèves

Le conseil d'administration du collège fixe le nombre et la fonction occupée dans l'établissement par membres du CVC.

Ses missions

Quand il se réunit, le CVC peut faire des propositions sur les sujets suivants :

-Organisation de la scolarité et du temps scolaire

- Élaboration du projet d'établissement et du règlement intérieur

- Équipements, restauration et internat

- Organisation du travail personnel et accompagnement des élèves

- Échanges linguistiques et culturels

- Bien-être des élèves, climat scolaire et promotion des pratiques participatives

- Mise en œuvre du parcours d'éducation artistique et culturelle, du parcours citoyen, du parcours "Avenir" et du parcours éducatif de santé

- Formation des représentants d'élèves


Bulletin officiel n°45 du 8 décembre 2016, Vie collégienne

Conseil de la Vie Lycéenne (CVL)

Le CVL est une des instances officielles des lycées. C'est une instance de dialogue entre les lycéens et l'équipe éducative de l’établissement.

  • Sa composition

Le CVL est une instance paritaire. Il est composé de 10 élèves et de 10 adultes.

Les 10 élèves sont élus par leurs pairs. La durée d'un mandat est de deux ans, 5 élèves sont élus tous les ans.

Les 10 membres adultes ne sont pas élus, ce sont des volontaires qui ont un rôle consultatif, d'accompagnement. Ils se répartissent comme suit :

  • 5 enseignants ou personnels d'éducation (CPE, surveillants) ,
  • 3 personnels administratifs, sociaux et de santé, techniques, ouvriers et de service (ATOSS) ,
  • 2 représentants des parents d'élèves.

Le CVL est présidé par le chef d'établissement.

Au sein du CVL, les lycéens élisent un représentant titulaire et un suppléant au Conseil d'Administration (CA). Cet élève assure les fonctions de vice président du CVL Au cotés du chef d'établissement et il est chargé de présenter les avis, propositions et compte-rendus de séance du CVL au CA.

  • Les attributions des CVL

Le CVL doit obligatoirement être consulté des sujets liés à la vie du lycée :

  • les principes généraux de l'organisation des études et du temps scolaire ;
  • l'élaboration et la modification du projet d'établissement et du règlement intérieur ;
  • les questions de restauration et d'internat ;
  • les modalités générales d'organisation du travail personnel, de l'accompagnement personnalisé ;
  • les dispositifs d'accompagnement des changements d'orientation ;
  • le soutien et l'aide aux élèves ;
  • les échanges linguistiques et culturels en partenariat avec les établissement d'enseignement européens et étrangers ;
  • l'information liée à l'orientation, aux études scolaires et universitaires et aux carrières professionnelles ;
  • la santé, l'hygiène et la sécurité ;
  • l'aménagement des espaces destinés à la vie lycéenne ;
  • l'organisation des activités sportives, culturelles et périscolaires.

Il peut aussi faire des propositions sur :

  • la formation des représentants des élèves ;
  • les conditions d'utilisation des fonds lycéens.
Bulletin officiel n°30 du 26 août 2010, Composition et fonctionnement des instances de la vie lycéenne









LE CONSEIL D'ADMINISTRATION

En qualité d'organe délibératif de l'établissement, le conseil d'administration, a plusieurs missions :

- il fixe les principes de mise en œuvre de l'autonomie pédagogique et éducative dont disposent les établissements

- il adopte le projet d'établissement et approuve le contrat d'objectif, le règlement intérieur de l'établissement, le budget et le compte financier de l'établissement le règlement intérieur de l'établissement, son budget

- il délibère chaque année sur le rapport relatif au fonctionnement pédagogique de l'établissement et à ses conditions matérielles de fonctionnement


Composition

- Chef d'établissement, président ;

- Chef d'établissement adjoint ;

- Gestionnaire ;

- Conseiller Principal d'Education ;

- Directeur adjoint chargé de la section d'éducation spécialisée dans les collèges ;

- Du chef des travaux dans les lycées ;

- D'un représentant de la collectivité de rattachement ;

- De trois représentants de la commune ;

- D'une ou deux personnes qualifiées ;

- De représentants de la commune ;

- De représentants élus des personnels de l'établissement ;

- De représentants élus des parents d'élèves ;

- Des élèves


Articles L421-2 à 4 (composition du CA, présidence, attributions)




Missions

S'appuie sur un comité
pluri-catégoriel

L'élaboration de la politique documentaire implique une réflexion collégiale de tous les acteurs de la communauté éducative :


  • Le professeur documentaliste
  • Les coordonnateurs de chaque discipline
  • Les CPE
  • L'infirmier
  • Le PsyEN

Définit les objectifs selon les axes du projet d'établissement

Définit la politique d'acquisition et la mise à disposition des ressources

Définit le projet de formation à la maîtrise de l'information

Il consulte les différentes instances de l'EPLE pour communiquer, décider et évaluer sa démarche

Objectifs

rationaliser les acquisitions

organiser l'accès aux ressources

construire la formation à la maîtrise de l'information

favoriser la communication

11

S'appuyer sur la politique documentaire


+ Info


La politique documentaire est la clef de voûte du déploiement de parcours d'Education aux Médias et à l'Information à la fois dans la mise à disposition des ressources physiques et numériques et la mise en cohérence de la progression des apprentissages à l'échelle d'un EPLE.

Comment ?

1

3

4

2

Pédagogie

Accès aux Ressources

Progressivité des apprentissages

Politique d'acquisition

Communication

Projets, parcours, partenariats

Ouverture

culturelle

Valorisation

Politique documentaire

Les 4 axes de la politique documentaire

FOCUS

Cet axe peut se structurer autour des quatre Parcours Éducatifs pour une cohérence à l'échelle de l'EPLE.


- Il définit les repères de progressivité construits selon les référentiels (S4C, EMI, Info-documentaire et CRCN)

- Il s'appuie sur les repères disciplinaires

- Il identifie les différents dispositifs tels que les temps d'AP ou Devoirs Faits

- Il définit les modalités de formation des usagers (élèves, enseignants, personnels, parents)







L'axe communication participe au dynamisme et à la réussite de la politique documentaire au sein de l'EPLE


- Il définit la politique de communication de l'établissement en identifiant les différents publics et leurs besoins

- Il indique les outils pertinents

- Il participe à l' optimisation des ressources à la fois physiques et numériques

- Il donne de la visibilité auprès des différents acteurs sur les actions menées





L'axe d'ouverture culturelle s'entend au sens large et concerne aussi tout ce qui est en lien avec l'orientation


- Il s'appuie sur le volet artistique et culturel du projet d'établissement

- Il prend en compte l'environnement culturel et artistique de l'établissement

- Il valorise les partenariats internes et externes à l'établissement

- Il recouvre le large spectre de la culture en valorisant la variété des expressions artistiques et culturelles (littérature, sciences, santé, éducation morale et civiques, les arts, le numérique, etc)




La politique d'acquisition vise à actualiser, combler et satisfaire les besoins informationnels au sein de l'EPLE


- Elle se fait en adéquation avec le projet d'établissement

- Elle repose sur des diagnostics réguliers

- Elle se fait en collaboration avec la communauté éducative

- Elle prend en compte l'environnement informationnel de l'établissement dans sa dimension à la fois physique et numérique

- Elle précise les modalités d'accès aux ressources

- Elle définit les modalités d'accueil des élèves





La politique documentaire est l' expression locale de la politique nationale et académique. Son pilotage est placé sous l'autorité du chef d'établissement qui peut en déléguer la responsabilité au professeur documentaliste.

Il est bien sûr possible d'aborder l'EMI toute l'année. Cependant, les manifestations ponctuelles liées à l'EMI sont l'occasion d'avoir accès à des ressources humaines, matérielles et intellectuelles moins disponibles et accessibles le restant de l'année.

Manifestations + locales

S'emparer des manifestations liées à l'EMI

12

Comment ?

Semaine de la presse et des médias

Concours

Safer Internet Day

Semaine mondiale de l'EMI

Manifestations plus locales


Des manifestations liées à l'EMI peuvent avoir lieu de manière plus locale comme par exemple Le printemps de l'EMI organisé par l'Atelier Canopé de Haute-Garonne, en collaboration avec le CLEMI et le rectorat de l'académie de Toulouse.


Pour se tenir informé des évènements EMI organisés dans votre académie rendez-vous sur les sites académiques de Documentation ou les contacts en académies et comptes Twitter académiques du CLEMI.


Le site de votre département peut aussi renseigner sur des initiatives. Dans les catégories enfance, éducation, jeunesse ou culture. C'est le cas par exemple pour le département de Seine Saint Denis avec le Dispositif Agora.

La semaine de la presse



Le CLEMI organise tous les ans ce partenariat avec les médias, les éditeurs de presse et la Poste.

Cet évènement qui a généralement lieu au mois de mars et qui propose une nouvelle thématique tous les ans a pour objectif de comprendre le système des médias, former le jugement critique, développer le goût pour l'actualité et forger l'identité du citoyen.


Votre établissement doit être inscrit au mois de janvier afin de bénéficier de plusieurs offres :


- la réception d'une sélection de titres de presse partenaires qui pourront être les supports de séances dédiées à la presse écrite


- l'accès privilégié pour une durée déterminée à des ressources numériques : presse en ligne, dépêches de l'AFP, etc. >>> liste des ressources pour 2022


- l'accès à des webinaires d'accompagnement avec des intervenants journalistes, maîtres de conférence, chercheurs, etc. >>> liste des webinaires pour 2022


- des concours : concours de Unes, Mediatiks, etc.


Cette semaine est aussi l'occasion de se créer des contacts pour le reste de l'année mais aussi de se former aux enjeux liés à l'EMI.

Semaine mondiale de l'EMI


"L’UNESCO et la GAPMIL invitent leurs partenaires du monde entier à promouvoir la Semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information. La Semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information et ses deux événements phares, la Conférence EMI et du dialogue interculturel et le Forum de l’agenda des jeunes, appellent à l’organisation de manifestations locales dans le monde entier afin de promouvoir les liens entre l’éducation aux médias et à l’information et l’ensemble des disciplines et des professions. "


Cet évènement a lieu tous les ans au mois d'octobre.


Parmi les actions menées :


- un hackathon mondial de jeunes pour l'EMI,


- une plateforme de conférence en ligne,


- l'initiative MIL CLICKS qui se base sur les réseaux sociaux pour diffuser des connaissances, des conseils et des ressources. "L’UNESCO invite tous les utilisateurs à se joindre au mouvement MIL CLICKS [grace notamment au #MILCLICKS] et à s’impliquer de façon personnelle au travers des réseaux sociaux en partageant des messages et des conseils, en participant à des questionnaires, en créant du contenu et en acquérant de nouvelles compétences."


L'évènement peut être abordé en lien avec un projet de jumelage, un voyage à l'étranger, un échange linguistique, etc.

Voir ce que propose e-twinning ou Erasmus+ pour permettre d'envisager un projet d'échange sur les pratiques EMI des enseignants du monde entier par exemple.


>>> page dédiée à la session 2021

Les concours


Des concours organisés par le CLEMI ont lieu toute l'année :


- Mediatiks, "Concours de médias et de productions médiatiques scolaires. Le concours est ouvert à tous les médias scolaires : journaux imprimés ou en ligne, mais aussi aux radios/podcasts, vidéos/webTV, ainsi qu'aux reportages photo. Il s'adresse aux écoles, aux collèges, aux lycées et autres établissements."


- Arte reportage, "Il s’agit pour les élèves individuellement ou en groupe de monter un reportage de deux à trois minutes à partir des images ayant servies à la réalisation d’un sujet diffusé dans Arte Journal."


- Concours zéro cliché pour l'égalité filles / garçons, "invite les écoliers, collégiens et lycéens à déconstruire les stéréotypes sexistes dans les médias, le sport, la mode, l’école, la famille…Ce concours est organisé en collaboration avec le magazine Causette, le site Les Nouvelles News, l’émission Les terriennes- TV5 monde et le Défenseur des Droits."


- Wiki_concours lycéen, un concours en refondation pour l'année prochaine, à suivre donc.


Ces concours sont l'occasion de faire travailler plusieurs disciplines ensemble autour d'une même production.

Le safer Internet day


Cet évènement diffuse des messages de "prévention et de valorisation de pratiques innovantes concernant les usages numériques des jeunes partout dans le monde".

Il est initié par le programme européen Better Internet For Kids, à l’initiative de la Commission européenne. Il est coordonné par Tralalere (créateur de ressources éducatives).


La thématique de 2022 : "Enfants connectés, tous concernées !".


Sont proposés des kits clé en main, des conférences, des webinaires, des ateliers, etc. à destination des équipes éducatives, des parents et des professionnels du numérique.


Le safer Internet day peut être un moyen d'inclure les parents à des actions EMI.


>>> site de l'évènement

Former les personnels

13

Comment ?

Formations d'initiative locale

Formation personnelle

Plan Académique de formation

L'éducation aux médias et à l'information ne peut être déployée dans l'EPLE sans que les personnels, et particulièrement les enseignants, ne soient formés. A cet effet, le CLEMI propose un Référentiel de compétence en éducation aux médias et à l'information des enseignants et formateurs/formatrices CLEMI. La circulaire Une nouvelle dynamique pour l'éducation aux médias et à l'information de janvier 2022 prévoit également les modalités de structuration du pilotage académique de l'EMI par le biais de "formations dans le cadre des priorités nationales et de la politique académique en EMI" notamment.
La formation des personnels peut également être mise en place via les dispositifs existants.

Complémentaire des formations proposées au plan académique de formation, la formation d'initiative locale (FIL) est demandée par le chef d'établissement et s'adresse aux personnels de l'établissement. Elle permet de répondre aux besoins spécifiques pour la mise en oeuvre du projet d'établissement et du contrat d'objectif. Elle porte sur le développement de compétences communes à tous les personnels d'éducation ou à tous les enseignants de l'établissement.

Les formateurs, validés par la DAFPEN, peuvent être divers : formateurs académiques, intervenants extérieurs comme le CLEMI. Le professeur documentaliste de l'établissement, peut également être sollicité pour former les équipes pour des besoins correspondant à ses domaines d'expertise.

Construit à partir du Plan national de formation et du projet académique, le plan académique de formation est l'outil principal de formation continue des personnels. "Les priorités nationales pour la formation y sont déclinées en fonction des spécificités de chaque académie".

L'éducation aux médias et à l'information étant une priorité nationale, les plans académiques de formation proposent des modules et des parcours qui visent à développer les compétences des personnels dans ce domaine. Les plans académiques de formation sont à consulter sur les sites académiques et centralisés sur la carte des plans académiques de formation.

Le Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation définit parmi les compétences communes à tous les professeurs et personnels d'éducation l'engagement dans une démarche individuelle et collective de développement professionnel. Il s'agit ainsi pour chacun de :

- Compléter et actualiser ses connaissances scientifiques, didactiques et pédagogiques.

- Se tenir informé des acquis de la recherche afin de pouvoir s'engager dans des projets et des démarches d'innovation pédagogique visant à l'amélioration des pratiques...

- Identifier ses besoins de formation et mettre en œuvre les moyens de développer ses compétences en utilisant les ressources disponibles.

Pour atteindre ces objectifs, outre la participation aux formations classiques proposées par l'institution, le personnel doit procéder à une veille professionnelle et peut s'autoformer via la plateforme de formation continue MAGISTERE , des ressources telles que les formations proposées par le réseau CANOPE ou encore des plateformes de formation et de ressources en ligne.

Références

14

Équipe des professeurs documentalistes référents

Ludivine
Sari Hassoun

Caroline
Jan

Farah-Fleur
Guillot

Myriam
Asselin
de Beauville

Marine
Thomas

Thème des traAM Documentation 21-22 : Construire et accompagner l'apprentissage des compétences info-documentaires

Ce diaporama est publié sous licence Creative Commons


- Vous n'êtes pas autorisé à faire un usage commercial de cette œuvre, du tout ou d'une partie la composant.

- Dans le cas où vous effectuez un remix de ce document vous devez diffuser l’œuvre modifiée dans les mêmes conditions, c'est-à-dire avec la même licence avec laquelle ce diaporama a été diffusé en citant le nom de ses auteurs.