Want to make creations as awesome as this one?

Lors de cette virée intergalactique, nous allons suivre les différents spationautes au cours de leur expérience stellaire. Accrochez-vous, on décolle !

Transcript

SĂ©minaire formation de formateurs Ă  la recherche par la recherche

"Ce que les politiques de formation aux métiers adressés à autrui font aux tuteurs de stage"

16 mars 2022

START

  • TV4DSEC - PĂ©dagogies et usages du numĂ©rique
  • TV4GSEC - SĂ©minaires formation de formateurs par la recherche

Reyhan AVUCLU

Bienvenue à bord du Sputnik 2122 pour le 12Úme lancement de fusée vers la galaxie voisine d'AndromÚde contenant les politiques publiques. Il semblerait que celles-ci causent quelques troubles dans l'atmosphÚre de l'éducation et de la formation. Allons voir ça de plus prÚs !

Résumé de la journée

Les interventions

Avis des professionnelles

Ce que ça m'a apporté

Ce que ça m'a apporté

Espace détente

Retour dans le cosmos

Avis du public

Index

Cette nouvelle planĂšte est composĂ©e d'amas stellaires de compĂ©tences... qui doivent ĂȘtre analysĂ©s chez les chercheurs !

Maßtre, la planÚte des compétences est plus multicomposite que ce qu'on pouvait penser...

F. Nugue Curien

Echanges

D. Muepu

DĂ©bats

E. Maleyrot

Discussions

La journée du 16 mars 2022

Lors de cette journée thématique, nous avons plongé dans les politiques de formation et avons investigué leurs incidences sur les acteurs de la formation professionnelle. Différents intervenants spationautes ont présenté leurs recherches et travaux qui ont ensuite ouverts aux échanges et débats avec les participants apprentis-astronautes.

Ce que les politiques de formation aux métiers adressés à autrui font aux tuteurs de stage

Résumé de la journée

Interventions

Avis du public

Ce que ça m'a apporté

Avis des professionnelles

Quel systĂšme ces sciences de l'Ă©ducation !

Présentation de la journée thématique


1Úre communication : "Tutorat, compétences et évaluation : une mission d'allure paradoxale"

La premiÚre intervention réalisée par Mme Nugue-Curien, masseur-kinésithérapeute, formatrice et responsable des stages à l'IFMK de Vichy portait sur le "Tutorat, compétences et évaluation : une mission d'allure paradoxale". S'intéressant à la réforme de 2015 qui a profondément modifié le parcours de professionnalisation des étudiants, les retombées sur les acteurs ont été multiples : insertion de l'approche par compétences et du portfolio des compétences du stagiaire, intégration de l'analyse de pratiques formant à la réflexivité, ainsi que l'évolution de la place des tuteurs de stage devenant tensionnelle et dichotomique entre accompagnement et évaluation dans une perspective d'alternance intégrative. A travers sa recherche, l'intervenante a relevé que le changement paradigmatique apporté par l'approche par compétences met en difficulté les tuteurs de stage : la notion de compétence n'est pas clairement définissable par eux, ils ressentent un malaise face à l'évaluation de leur stagiaire ne sachant comment évaluer leurs compétences, enfin le portfolio leur est incompréhensible et peu utilisé car perçu comme chronophage. En réponse à ces difficultés rencontrées par les tuteurs de stage, celle-ci a mis en place une formation tutorale les incitant à appréhender la réforme à travers différentes approches pédagogiques, un travail didactique sur le portfolio de compétences, ainsi que des mises en situation et jeux de rÎles servant à amener le tuteur à repérer les compétences de son tutoré.


2Ăšme communication : "La place et l'Ă©volution du tutorat dans le secteur du travail social"

La deuxiĂšme communication rĂ©alisĂ©e par M. Muepu D. portait sur l'Ă©volution de la fonction de tuteur de stage dans le secteur du travail social, secteur impactĂ© lĂ  aussi par une rĂ©forme en 2004 instaurant l'approche par compĂ©tences. La rĂ©forme se concentre sur l'importance du terrain de stage comme lieu de pratique oĂč les Ă©tudiants sont formĂ©s par les tuteurs. Les formateurs de terrain deviennent rĂ©fĂ©rents professionnels sur un site qualifiant toutefois, formant aux savoirs pratiques, ils sont peu reconnus par les institutions. L'absence de formation Ă  l'accompagnement des stagiaires leur est Ă©galement prĂ©judiciable.


3Ăšme communication : "De l'organisation du tutorat et de la mission "en actes" du tuteur de stage dans les structures d'accueil"

La troisiĂšme communication rĂ©alisĂ©e par M. Eric Maleyrot, enseignant-chercheur en sciences de l'Ă©ducation, cible le dĂ©calage entre prescriptions et mises en Ɠuvre de l'activitĂ© de tutorat par les tuteurs de stage. Ceux-ci se retrouvent souvent "Ă  bricoler" leur activitĂ© de tutorat pour cause de complexitĂ© de la fonction qui contient activitĂ© constructive et activitĂ© productive. Si l'alternance intĂ©grative est ce qui est demandĂ©, en pratique le tutorat se rĂ©alise dans une alternance de type associative entre structure d'accueil, organisme de formation et tuteur de stage. Quelques pistes de remĂ©diation existent nĂ©anmoins pour faciliter l'accompagnement des tutorĂ©s en situation de stage : favoriser le travail des tuteurs, amĂ©nager des espaces de formation en situation de travail, voire allĂ©ger leur charge de travail productif. Ou encore, peut-on agir sur la formation des tuteurs de stage : leur permettre une meilleure visibilitĂ© de la formation de leur tutorĂ©s, favoriser la coopĂ©ration entre eux et la structure de formation, rencontrer d'autres tuteurs de stage afin de partager les expĂ©riences sont autant d'Ă©lĂ©ments qui serviraient Ă  faciliter leur mission en "actes".

Les interventions

Résumé de la journée

Interventions

Avis du public

Ce que ça m'a apporté

1

2

3

Florence Nugue Curien : "Tutorat, compétences et évaluation : une mission d'allure paradoxale"

Deli Muepu : "La place et l'Ă©volution du tutorat dans le secteur du travail social"

Eric Maleyrot : "De l'organisation du tutorat et de la mission "en actes" du tuteur de stage dans les structures d'accueil"

Avis des professionnelles

il y a vraiment beaucoup de monde dans cette galaxie !

Une spationaute qui peut se servir de ses mains pour malaxer les politiques et soigner les compétences de ses étudiants-stagiaires. Attention à l'effet de l'apesanteur qui peut causer des troubles musculo-squelettiques, auquel cas il faudra passer se faire soigner par elle avant de continuer notre excursion


Le travail social fait lui aussi partie des secteurs touchés par les lancements de particules de la galaxie d'AndromÚde... Un détour chez eux s'impose pour comprendre comment sont gérés les relations tutorales sur leur planÚte.



Ce spationaute semble avoir pris les mesures nécessaires aprÚs de nombreuses investigations sur les sites qualifiants pour bien accueillir les effets de l'universitarisation sur le développement des compétences de ses jeunes chercheurs.


Gardons ce label de site qualifiant et allons voir de plus prÚs ce qui se passe du cÎté de l'organisation du tutorat entre tuteur/tutoré

La fusée des enseignants-chercheurs est en capacité de recouvrir l'ensemble des situations éducatives et tous types d'ondes nous provenant de l'espace interstellaire.


Le spationaute M. Maleyrot note bon nombre de dĂ©calages entre thĂ©orie et pratique, prescriptions et mises en Ɠuvre sur le terrain de dĂ©collage, ainsi qu'une collaboration de type "associative" entre bases de lancement (centres de formation et structures d'accueil). L'enseignant-chercheur nous envoie mĂȘme des pistes de solutions aux problĂšmes qu'il a relevĂ© : pour favoriser le travail des tuteurs de stage-astronautes de terrain, il propose d'amĂ©nager des espaces d'apprentissage qui leur sont propres, et d'allĂ©ger leur charge de travail pour obtenir plus de poussiĂšres d'Ă©toiles de leur part.

Ses explicitations des phĂ©nomĂšnes galactiques nous sont prĂ©cieuses pour la suite de l'aventure ! ✹🔭

Ce qu'en retient le public

A la suite du séminaire, nous avons

interviewées plusieurs spationautes participant.e.s
pour recueillir leurs ressentis et avis sur la journée et voir comment était supporté l'apesanteur.

Résumé de la journée

Interventions

Avis du public

Ce que ça m'a apporté

Interview de Marine, étudiante apprentie-spationaute en M2 ACEF participant pour la premiÚre fois à un séminaire

Interview d'Adeline, étudiante en M2 ACEF qui retient la pluralité des points de vue pour la confrontation des idées

Avis des professionnelles

Ce qu'en disent les participant.es professionnel.les

Quelques temps plus tard, nous avons pris contact avec les participantes professionnelles du public pour recueillir leur avis sur la journée. Voici ce que les spationautes plus expérimentées nous déclarent :

Résumé de la journée

Interventions

Avis du public

Avis des professionnelles

Ce que ça m'a apporté

Mme Perez-Roux, Professeure des Universités émérite en sciences de l'éducation et de la formation, nous fait un bref aperçu de la journée

Mme Martin Aurélie, formatrice à l'IFME et éducatrice spécialisée nous parle de la place du tutorat dans la relation tuteur/tutoré

A la question "vous a-t-il intéressé de participer à ce séminaire et d'échanger avec les intervenants et les étudiants?", Mme ThérÚse Perez-Roux nous répond :

"Cette journée m'a bien intéressée car il y avait un croisement de regards sur la question et les enjeux du tutorat.

Le matin, les intervenants Ă©taient des formateurs dont l'activitĂ© consiste, en partie, Ă  former des tuteurs et le travail de recherche sur lequel s'est appuyĂ©e Florence (titulaire M2 ACEF) montre des aspects qui ont Ă©voluĂ© depuis. L'autre intervention sur les tuteurs dans la formation en travail social aurait sans doute pu ĂȘtre un peu plus Ă©tayĂ©e mais elle a suscitĂ© des questions, ce qui est un bon signe. De plus, elle montrait des points de convergence malgrĂ© des secteurs de formation diffĂ©rents (santĂ©, travail social).

La présentation de Mr Maleyrot a eu le mérite d'approfondir, de mettre en avant des repÚres transversaux et de problématiser le rÎle du tuteur dans un systÚme qui comporte des logiques plurielles.

Les Ă©changes avec les participants ont Ă©tĂ© riches car nous n'avions pas les mĂȘmes prĂ©occupations, les mĂȘmes expĂ©riences. Personnellement, j'ai trouvĂ© la journĂ©e trĂšs stimulante. Il me semble que cette thĂ©matique est assez cruciale dans la formation des adultes et je fais l'hypothĂšse qu'elle a pu intĂ©resser les Ă©tudiants, notamment par le biais de leur(s) expĂ©rience(s) de stage."





Mme Perez-Roux questionnant M. Muepu à la suite de sa présentation :


“Ce que j’ai trouvĂ© important dans cette journĂ©e sur la place du tuteur, c’est comment il investit cette fonction-lĂ , ce que ça lui renvoie au niveau de son identitĂ©, son parcours, sa maniĂšre d’apprendre
 Pour pouvoir se projeter, justement dans l’accompagnement avec son tutorĂ©. Le tuteur qui a une place compliquĂ©e et complexe Ă  la fois : pour le professionnel parce que ça le met en mouvement et ça le renvoie Ă  sa propre pratique. Et l’accompagnement aussi du stagiaire; comment il voit son tuteur, je trouvais que c’était important et pertinent de le mettre en avant, comment finalement ensemble ils font un Ă©cho et travaillent le parcours de cet apprenant-là”.



Mme Perez-Roux, avec le bagage d'expériences qu'elle a amassées jusqu'alors, sera bientÎt désignée pour partir vers de nouvelles galaxies perceptibles à l'horizon

Ce que ce séminaire m'a apporté

Suite à ce séminaire, de nombreuses interrogations et problématiques liées aux pratiques professionnelles de formatrice émergent. Voici ce que j'en retiens selon les deux postures suivantes :

Résumé de la journée

Interventions

Avis du public

Avis des professionnelles

Ce que ça m'a apporté

en tant qu'Ă©tudiante-stagiaire

en tant que future formatrice

j'ai recueilli des particules élémentaires inestimables pour mes futures expérimentations sur de nouvelles planÚtes !


En tant que future formatrice, ce sĂ©minaire me permet de prendre conscience d’un nouveau type d’activitĂ© que peut accomplir le formateur en accueillant un tutorĂ©. Au-delĂ  des multiples casquettes qu’il possĂšde dans le cadre de son travail, il s’ajoute en plus celle de tuteur formant un tutorĂ© Ă  sa propre expĂ©rience. En effet, accueillir un stagiaire, le former Ă  former les apprenants, faire le lien entre sa formation thĂ©orique et la pratique sur son terrain de stage exige de multiples compĂ©tences. ConsidĂ©rer le stagiaire comme « pair » demande d’adopter la posture de « l’expert » pour lui transmettre toute la connaissance thĂ©orique nĂ©cessaire Ă  l’exercice du mĂ©tier ET du « facilitateur » pour le prĂ©parer Ă  anticiper les Ă©ventuels risques et difficultĂ©s qu’il peut rencontrer en situation de formation, notamment en lui donnant clĂ©s et outils pratiques pour lui faciliter la prĂ©paration des sĂ©ances de formation. De ce fait, il le forme Ă©galement Ă  l’animation des sĂ©ances de formation. Il est donc amenĂ© Ă  le prĂ©parer Ă  l’enseigner, l’apprendre et au former, tout ceci Ă  travers la relation dissymĂ©trique de tuteur-tutorĂ©. En me projetant dans une future activitĂ© de tutrice formant Ă  mon tour des stagiaires, je pense privilĂ©gier la relation d’accompagnement pour que le formĂ© se sache entourĂ© tout en Ă©tant dans une activitĂ© autonome, et aussi de conseil pour qu’il sache se reposer sur mon expĂ©rience professionnelle et profiter de mes savoirs expĂ©rientiels. Puisque l’objectif de l’alternance intĂ©grative est la mise en action des savoirs thĂ©oriques pour le stagiaire, je tĂącherai de lui demander une rĂ©flexivitĂ© permanente (mise en mots de son expĂ©rience, crĂ©er des espaces d’expression et d’analyse de ma pratique) pour qu’il ait de quoi investir ses savoirs et connaissances dans l’activitĂ©, notamment pour rĂ©pondre Ă  ses compĂ©tences de rĂ©flexivitĂ© que bien souvent les tutorĂ©s ont acquis tout au long de leur formation. J’essaierai au mieux de cadrer sa prĂ©sence en entreprise : expliciter les attentes et les besoins des deux parties prenantes dĂšs le dĂ©part pour que le stage corresponde au mieux Ă  ses besoins en formation me semble intĂ©ressant. Enfin, je veillerai Ă  lui proposer un suivi rĂ©gulier (notamment un entretien Ă  raison d’une fois par mois) pour pouvoir adapter ses activitĂ©s, les ajuster, le mettre en situation professionnelle autre qu’il a connus jusque-lĂ  pour tenter de recouvrir l’ensemble de sa formation thĂ©orique. Ainsi, j’optimiserai ses temps de prĂ©sence en institut de formation avec des adaptations rĂ©guliĂšres, ce qui me permettra Ă©galement de surveiller l’évolution de ses compĂ©tences. Ceci pourrait faciliter la tension posturale Ă©prouvĂ©e par tous les tuteurs entre accompagnant et Ă©valuateur, et maintenir un regard critique et construit sur la construction de ses compĂ©tences.


En tant qu'Ă©tudiante stagiaire dans un organisme de formation, "l'envers du dĂ©cor" de ce que vit un tuteur de stage prĂ©sente de nombreuses difficultĂ©s que l'on ne voit pas nĂ©cessairement pendant l’immersion en terrain professionnel. Ce sĂ©minaire me permet de mieux comprendre mon vĂ©cu en stage oĂč je ne comprenais pas toujours la non-disponibilitĂ© de ma tutrice devant assurer diffĂ©rentes tĂąches au quotidien en tant que coordinatrice-responsable de site. En effet, celle-ci a de multiples tĂąches productives Ă  assurer, auxquels s’ajoute ma formation professionnelle dont elle se charge pendant son temps de travail (les temps de formation non-reconnus qu’elle a pris la peine de soigner en m’expliquant le fonctionnement interne de l’entreprise, les logiciels-mĂ©tiers numĂ©riques utilisĂ©s par l’équipe, les diffĂ©rents dispositifs de formation en cours, les relations hiĂ©rarchiques au sein de l’organisme, etc.). Lors de ma contribution au projet de l’Appel d’Offres RĂ©gion, travailler avec l’équipe, rencontrer les diffĂ©rents professionnels membres d’autres services, produire avec eux et de ce fait dĂ©couvrir « sur le tas » avec toute l’urgence pour rĂ©pondre Ă  l’enjeu du projet, tout en ne sachant pas si ce que je faisais Ă©tait pertinent et correspondant aux attentes a Ă©tĂ© une grande interrogation. Ainsi, grĂące Ă  ce sĂ©minaire, je me rends compte de la complexitĂ© de la tĂąche d’accueil et de formation d‘un stagiaire oĂč il faut allier la production et la construction. D’autant plus que cette activitĂ© constructive n’est pas reconnue et formalisĂ©e, qu’elle reprĂ©sente du travail supplĂ©mentaire, qu’elle provient d’une initiative personnelle, et qu’elle peut ne pas profiter d’une gratification.

Espace détente aprÚs cette virée intergalactique

A la lumiÚre de ce séminaire, nous gardons d"innombrables pistes d'explorations et de possibilités pour la recherche des adultes en formation. En attendant, cette exploration fut fatigante, allons nous détendre un peu dans d'autres contrées culturelles.

Résumé de la journée

Résumé de la journée

Interventions

Interventions

Avis du public

Avis du public

Avis des professionnelles

Ce que ça m'a apporté

Ce que ça m'a apporté

Certaines excursions interplanétaires ont déjà fait l'objet de publication scientifique :


On peut consulter ici le livre de notre spationaute contributaire à l'excursion, Deli Muepu : La validation des acquis de l'expérience dans les métiers du travail social

🌟Les spationautes aiment s'Ă©vader dans les Ă©toiles pendant que les nouvelles galaxies dĂ©couvertes leur envoient de leurs particules inconnues en compĂ©tences 🌠 :


La galaxie voisine d'AndromÚde entrera en collision avec la Voie Lactée dans environ 3,9 milliards d'années; avant de fusionner ...

Espérons en connaitre davantage sur les compétences que requiÚrent les relations dans les métiers adressés à autrui
avant la fusion

Retour dans le cosmos

Résumé de la journée

Interventions

Avis du public

Ce que ça m'a apporté

Avis des professionnelles

https://www.nationalgeographic.fr/espace/nous-savons-que-notre-galaxie-entrera-en-collision-avec-sa-voisine-andromede-mais-quand