Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Axe 1 - Tracer des frontières, approche géopolitique

Jalon 3 : pour séparer deux systèmes politiques:
la frontière entre les deux Corées

Quatrefages Hector 1F

Introduction :


La guerre de Corée :

- une guerre nationale dans le but de réunifier le pays
- une guerre interposé entre les deux plus grandes puissances de l'époque.

- Les États-Unis et l'URSS qui sont en pleine guerre froide depuis 1946.

- La démocratie libérale fondée sur le capitalisme pour les États- Unis

- Un régime totalitaire fondée sur le communisme pour l'URSS

Le monde est ainsi partagé en deux blocs d'influences qui vont chacun prendre place dans la guerre de Corée.


Problématique : Comment la péninsule coréenne a évolué depuis la seconde guerre mondiale dans un monde bipolaire ?

Plan :

Argument 1 : La guerre de Corée
Sous argument 1 : Vers la guerre ( 1945-1950)
Sous argument 2 : Les 4 phases offensives ( 1950-1953)

Argument 2 : Une frontière séparant deux idéologies:
Sous argument 1 : Une frontière militarisée
Sous argument 2 : Une frontière politique et idéologique.

Sous-Argument 1 : Vers la guerre ( 1945-1950)

  • La capitulation du Japon le 2 septembre 1945.
  • Fin a l'occupation japonaise sur la péninsule coréenne.
  • De 1945 à 1948, les Américains occupent le pays au sud , les Soviétiques occupent la partie nord.

Sous-titre

Argument 1 : La guerre de Corée

Sous argument 1 : Vers la guerre (1945-1950)

  • En 1947 , l’onu demande que des élections soient faites en Corée.



  • l’URSS s’y oppose en utilisant son droit de veto qu’il détient par son siège permanent à l’ONU.


  • en 1948 les républiques de Corée du nord et du sud sont proclamées et les élections de dirigeants :


  • Kim il sung devient dirigeant de la corée du nord avec un régime totalitaire , soutenue par l'urss.


  • Syngman Rhee devient lui président de la Corée du sud avec un régime démocratique, soutenue par les États-Unis.


Kim il sung

Syngman Rhee

Sous-argument 2 : Les 4 offensives de la guerre :

  • Le 25 juin 1950, première offensive nord-coréenne au niveau du 38e parallèle. Le 28 juin, Séoul tombe aux mains des communistes,le 10 septembre positions sud-coréennes ne sont réduit qu'à la région du port de Pusan.



  • Les États-Unis débarquent le 15 septembre à Inch’ôn épaulés par une force militaire de l'onu, la première de l’histoire de l’organisation.


  • Fin octobre 1950, les troupes de la coalition atteignent la frontière chinoise avant d’être repoussées par une contre offensive de l'armée chinoise et nord-coréenne.


  • Au printemps 1951, le front s’établit de nouveau aux alentours du 38e parallèle. Des négociations finissent par aboutir le 27 juillet 1953.

Argument 2 : Une frontière séparant deux idéologies:

Sous argument 1 : Une frontière militarisée

JSA

MDL

DMZ

  • La frontière entre les deux corée actuel est toujours celle décidé en 1945.


  • occupation militaire conjointe américaine et soviétique de la péninsule de Corée, les deux puissances séparées par une frontière distincte : Le 38ème parallèle.

  • Composée en trois parties par la MDL, la DMZ et la JSA, elle est toujours très surveillée et militarisée.

  • La MDL est la ligne de démarcation de la frontière entre la Corée du sud et la Corée du nord : 248 kilomètres.

  • la DMZ est la zone démilitarisée ,elle a une largeur de 4 kilomètres.

  • Plus de 1 millions de mines
  • 700 milles soldats Nord-Coréen
  • 410 milles soldats Sud-Coréen et plus de 27 000 soldats américains

Sous-argument 2 : Une frontière politique et idéologique.

  • La frontière coréenne est une frontière barrière qui sépare deux systèmes politiques différents.

  • Les deux républiques de corée après la seconde guerre mondiale :

  • La Corée du sud : modèle économique capitaliste, démocratie libéral
  • un pays important économiquement

  • La Corée du Nord : état dictatorial, communiste,voulant une capacité nucléaire, 1 ,5 et 3,5 millions de morts sont dus à la famine de 1994 à 1998.

  • les deux entités politiques tentent un rapprochement depuis 1991 l’année de la chute de l'urss.


CONCLUSION :

Avancées dans la réconciliation des deux corées :


  • Poignée de main entre le président sud-coréen Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un,le 27 avril 2018.

  • Aucun traité de paix à été signé entre les deux états depuis l’armistice depuis le 27 juillet 1953.