Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Election présidentielle 2022:


Portrait Nicolas Dupont-Aignan

Nicolas Dupont-Aignan

-Age:née le 7 mars 1961 (61 ans) à Paris.

-Études :Il est diplômé, en 1982, de l’Institut d'études politiques de Paris dans le service public et devient, en 1984, licencié en droit. En 1985, il obtient un diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) en gestion de l'entreprise et marché financier à l'université Paris-Dauphine.

-Nombre de candidatures :Candidat aux élections présidentielles de 2012 et de 2017.

-Différent mandats : Maire d'Yerres (Essonne) de 1995 à 2017 et député de l’Essonne depuis 1997.

-Appartenance politique :DLR/DLF (depuis 2008).

-Patrimoine :2,2M€ en 2022.

-Prise de position polémique :Nicolas Dupont-Aignan défend « l'union civile » pour les couples homosexuels et apporte son soutien à l’action de La Manif pour tous, qui est opposée au mariage homosexuel .
Il soutiens Bachar El-Assad et affirme qu’il est « le seul président légitime en Syrie ».

-Deux promesses de campagne :Nicolas Dupont-aignan propose la contraception 100% remboursée.
Il propose égalment l’égalité salariale d’ici 5ans.

Election présidentielle 2022:

Comparaison des programmes des candidats dans le cadre de la campagne électorale

Emmanuel Macron propose d’améliorer le pass culture, mais également de passer de nouvelle commande publiques artistiques et enfin de développer l’expérience culturelle de la réalité virtuelle en construisant des « métavers européens »

Anne Hidalgo souhaite demander à l’ensemble des institutions publique de réserver 10% de leur budget à la nouvelle création afin de permettre au jeunes artistes d’évoluer.

Jean-Luc Mélenchon le candidat « insoumis » entend porter le budget de l’état consacré à l’art, à la culture et à la création à 1% du PIB par an.

Éric Zemmour souhaite investir 2 milliards afin de « sauver le patrimoine en péril » et souhaite faire un bilan de l’état sanitaire du patrimoine national afin de cibler les biens à restaurer en urgence.

Yannick Jadot propose de consacrer un milliard d’euros à un plan de relance du secteur culturel en augmentant le budget global du ministère de la culture de 25%

Jean Lassalle souhaite créer des fonds dédiés aux lieux culturels afin de faciliter l’accès à la culture pour les populations défavorisés. Et revaloriser le statut et le salaire des intermittents du spectacle.

Fabien Roussel souhaite la création « d’un grand ministère de la culture, de l’éducation populaire et des médias » auquel il consacrera 1% du PIB.

Marine Le Pen ne s’est pas exprimée sur ce point jusqu’à présent.

Nicolas Dupont-aignan souhaite rendre les musées et accès au documents historiques pour les français le dimanche et également créer « un ticket découverte culturelle » par an à partir de 16 ans. Il souhaite également imposer une pièce de théâtre sur les chaînes du service public toutes les semaines. Mais aussi de consacrer 0,5% du budget des grands programmes d’équipements publiques à la création artistique.

Nathalie Arthaud ne s’est également pas exprimée sur ce sujet.

Philippe Poutou souhaite défendre les langues et les cultures régionales et souhaite promouvoir « l’échange avec les cultures minoritaires ou extra-occidentales ». Pour soutenir la culture, il souhaite garantir un salaire des intermittents au moins égale au smic.