Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Houssaini Maram 1o5

Abécédaire

Le Bal Des Folles de Victoria Mas

AFFICHE ISSUE DE L'ADAPTATION CINEMATOGRAPHIQUE DU LIVRE

ALIÉNÉE: Les aliénées sont des femmes considérées comme folle, hystérique et instable qui sont envoyées dans un hôpital dans l’optique de les soigner. Elles sont envoyées là-bas à tort et à raison sous la demande d’une autre personne (souvent un homme).

Elle constitue une place spécifique dans la société, celle d’exclues. On ne communique pas avec elles sous risque d’être considéré comme elles, folles. « Elles ne sont plus des femmes qu’on regarde ou qu’on considère, elles ne sont jamais des femmes qu’on désire ou qu’on aime, elles sont des malades des folles des ratés. »
« personnes n’aime une aliénée »

A

BAL Le bal des folles se déroule chaque année à la mi-carême. Le temps d’une soirée les aliénées sont sur le devant de la scène. D’un côté pour les aliénées ce bal sert de faire valeur leur personne et d’avoir une distraction dans cette hôpital froid et austère. De l’autre ce bal est un réalité l’une des dernières expérimentations du docteur Charcot.

Ce ball joue un grand rôle dans la vie de nos personnages principaux, pendant qu’Eugénie s’enfuit de l’hôpital Geneviève se fait considérer comme folle et Louise celle qui était remplisse rêve et d’espoir et qui attendait ce bal fini traumatisé par ce qui devais être son futur époux.
Le bal, le docteur Charcot, les folles ont réellement exister. C'est à cette époque le grand défouloir, la distraction majeure. Toutes les classes sociales se pressent à ces bals masqués ou travestis durant lesquels les classes sociales oublièrent leurs rigidités.

B

CRUAUTÉ . On assiste à de la cruauté que se soit les hommes à l’égard des femmes des femmes à l’égard d’autre femme. Plusieurs acte violent a eu lieu tout au long du livre notamment sur Louise qui au début subit des expérimentations douloureuses de la part du docteur Charcot et qui se fait violé le soir même du bal de fin d’année de la mi-carême. L’enfermement sans possibilité de libération des femmes constitue aussi une cruauté.

C

DÉSUMANISATION : les femmes de l’hôpital dont totalement rejeté de la société. Même si l’hôpital a pour objectif de les soigner cela est faut (mettre citation). Personne ne sort de cette hôpital et pourtant certaine garde espoir (Louise). Ces femme sont considérés comme de simples marionettes et des lions en cage. Elle ne sont pas vu comme des êtres vivant mais comme des choses pour leur expérience et une distraction pour le bal en dehors de ça elles n’ont aucune considération. On peut prendre l’exemple de Eugénie qui se fait enfermé dans une salle exiguë plongée dans la pénombre. « La maladie déshumanise elle fait de ces femmes marionnettes à la merci tes symptômes grotesque »

D

EMANCIPATION: le livre au aussi pour thème l’émancipation des femmes. On a Geneviève qui elle s’émancipe dans son esprit et sa vision du monde qui change grâce à Eugénie et surtout au Livre Des Esprits. Geneviève été infirmière à l’hôpital elle a toujours eu la vision qu’on a voulu lui donner, qui se repose beaucoup sur la raison et le rationalisme et qui se transforme pour davantage croire au mystique et à la spiritualité notamment grâce à Eugénie.

Eugénie elle sort des conventions social, elle a grandit dans une famille bien insérée dans la société et la raison mais elle a une vision moins étriquée que son entourage elle se questionne souvent sur les mœurs de la société surtout celle qui exclus les femmes sans justification. Finalement à la fin à l’aide de Geneviève et de son frère, Eugénie s’enfuit avec ce dernier afin de partager son don qui est une véritable bénédiction mais qui est une malédiction du point de vue de sa famille ce qui lui a voulu sa place à l’hôpital.

E

FEMMES: les femmes sont exclues de toute société on a l’exemple des salon littéraire où le frère de Eugénie peut s’y rendre mais pas elle. Les femmes notamment de l’hôpital sont vu comme des distractions lors du bal elles n’ont aucune reconnaissance de la part de la société. Le livre a aussi une dimension féministe portée par Eugénie qui s’est développée une vision féministe notamment grâce aux livres qui l’ont éveillés intellectuellement, cette élan qui n’est pas commun pour une société patriarcale et accentuée par la perception des esprits par Eugénie. On a aussi Geneviève qui elle aussi s’est éveillée grâce au livre après avoir rejeté la spiritualité car cela était de la folie pour elle. Elle s’est mise à y croire même si cela lui a valut le titre de folle à la fin du livre.

F

HOMME: on remarque bien assez vite que les hommes sont les maux de l’histoire. Pour commencer c’est un homme, le docteur Charlot qui dirige l’hôpital et qui fait toute ses expérimentation sur les femmes. Pour les personnages les hommes ont aussi joués un rôle pour Louise c’est son oncle qu’il l’a violé ce qui l’a amenée à l’hôpital et puis c’était sont fiancé qu’il l’a violé le soir de la mi-carême ce qu’il l’a détruite. Point Eugénie c’est sont père qu’il l’a remmené a l’hôpital dès qu’il a su l’existence de ses visions. Pour Geneviève aucun homme ne l’a directement conduit à sa perte tout ce qu’elle a pu faire à été commanditer par elle-même.


H

ILLUSION: Les illusion sont revenus dans le livre sous différentes formes premièrement les visions d’Eugénie qui est de l’ordre du surnaturel et qui fait revoir à Geneviève tout ce qu’elle a connu, toute la rationalité qu’elle a pu avoir a été bafouée par cette nouvelle. Ensuite on a une illusion qui est perçu par beaucoup de femmes de l’hôpital, pouvoir sortir de là après être guérie par le docteur mais ce en réalité "personne ne sort d’ici". Même si certaine savent qu’elle vont finir leurs jours ici certaines comme Louise ont l’espoir de regagner sa place dans la société en vain.

I

Livre : Le livre des esprits à son importance dans l’histoire, Geneviève devait le donner à Eugénie mais avant ça poussé par la curiosité elle s’est mise à le lire et cela a été le déclencheur qui a permit à Geneviève de s’élever intellectuellement mais cela la aussi conduit à sa perte mais cela aussi a contribué au départ d’Eugénie . Ce livre existe réellement il est l’ouvrage fondateur du spiritisme. Il est l'un des écrits les plus lus après la bible. Les principes contenus dans ce livre résultent soit des réponses faites par les Esprits aux questions directes qui leur ont été proposées à diverses époques et par l'entremise d'un grand nombre de médiums

Livre photo

L

MONDE: on assiste aussi à un monde patriarcal où certaines (les femmes) n’ont pas le droit à la parole et n’a pas le droit. Ici les hommes commandent, ils ont droit à la parole et surtout ils sont écoutés quant à l’inverse une femme seule ne peut rien faire puisque sans soutient d’un homme on ne l’écoutera pas, voir elle pourrait être traitée de folles et donc d’être envoyée a l’hôpital pour se faire soigner. Cela apporte un côté réaliste à la société française de cette époque. Les femmes sont continuellement remise en question on feet au cause ce qu’elle dit ou fait ce qui n’arrive jamais aux hommes. On a l’exemple parfait l’orque le père d’Eugénie a envoyé sa fille à l’hôpital alors qu’elle n’était pas folle et malgré les supplications d’Eugénie affirmant qu’elle n’est pas folles personne ne la croyait.

M

RÉCIT . On a plusieurs récit qui ont commencé individuellement et qui se pour certains réunis.

Les 3 femmes qui au début été différentes se sont regroupées, se sont entraidées. Surtout Geneviève qui s’est totalement transformé grâce à Eugénie. Eugénie a aussi trouvé une alliée dans cette hôpital elle a réussi les bon côté de son don qu’elle considérait comme une malédiction. Louise elle a vu ses rêves et espoir brisée a cause d’homme elle est celle qui a eu l’évolution la moins forte mais elle reste l’excellente représentation de la pureté et le l’espoir.

R

TRAUMATISME: les femmes qui sont envoyées dans l’hôpital sont souvent traumatisés. L’hôpital qui a pour but de les soignés les plongent dans la folie. Plusieurs traumatismes sont subit par les personnages principaux, Louise a eu différents viols et elle a eu ses rêves brisés, Geneviève a vu sa pensé bousculé et Eugénie s’est fait amené de force et injustement à l’hôpital. Les multiples expérimentations faites sur les patientes sont aussi traumatisant.


T

PSYCATRIE: les femmes de cette hôpital sont sujettes à des expérimentations affreusement douloureuses menées par le docteur charlot. Cette partie de l’histoire est illustrée par les expériences faites sur Louise qui est considérée comme la muse du docteur. Finalement on ne connaît toujours pas la raison de ces expérimentations meme si officiellement c’est de l’hypnose pour les guérir les patientes on pourrait supposer qu’en réalité les expériences pousse d’avantage les patientes dans leurs folies.


P

S

VÉRIDIQUE: le livre retrace des fait qui sont véridiques, celles de femmes internées à la Pitié Salpêtrière dans le service du professeur Charcot. Au 19ème siècle, le "bal des folles" était une attraction très prisée, un rendez-vous mondain qui réunissait le Tout-Paris autour de femmes atteintes de démence, abandonnées ou simplement fragiles. Voulu et encouragé par le docteur Charcot, ce bal permet, le temps d'une soirée, une rencontre entre "malades" et "gens de la haute". Le neurologue est respectueux et animé d'une sincère compassion. A cette époque on pensé que l’hysterie était lié au sexe.

V

SOLIDARITÉ: quand des femmes sont réunies dans un même endroit une solidarité se crée. Thérèse une habitué des l’hôpital veille au nouvelle venue. Les patientes se comportent comme une famille qu’elle ont perdu en étant à cet hôpital. Des amitiés naissent comme celle entre Eugénie et Geneviève. Une nouvelle mini société se crée entre toute ses femmes exclues de la société.